Vendre sa maison

Bonjour à tous.
Pour répondre au message plein de sagesse de  notre ami Bernard, je crée donc cette nouvelle discussion.
Bien que Joachim 01 n'ait pas tout à fait tord.
Néanmoins, il est vrai que c'est très difficile de vendre un bien immobilier dans ce pays.
Cela fait 5 ans que nous essayons de vendre notre maison de Villa Mella. Nous avons le deslinde pourtant. Certains nous disant que sans ce sésame, cela serait très compliqué.
On a baissé le prix de vente initial de 30 % jusqu'à aujourd'hui. Nous sommes inscrits sur plusieurs sites internet de sociétés immobilières.
Rien n'y fait.
Et on ne veut pas non plus la vendre moins chère que son prix de revient.
4000 m2 de terrain, une maison sur 2 niveaux de 380 m2 de construction et une seconde de 85 m2 ; il est vrai que le tout a un coût certain, Et je ne parle pas des panneaux solaires , et de tout ce qui a été fait pour profiter de ce lieu paradisiaque.
Mais comme je l'ai déjà dis, en cas d'urgence, il n'est pas rare de vendre à bas prix.
On en n'est pas encore là.
Cordialement

Effectivement ici vendre n'a rien à voir avec le marché français.
La classe moyenne étant quasi inexistante, on a soit des gens qui ont de très gros moyens et préfèrent des endroits luxueux, soit des gens qui achetent de petites maisons et/ou font construire après des étages supplémentaires.
Bon la qualité de la construction est alors très relative.
Quand vous avez comme moi une maison faite par un architecte, dans un environnement calme et résidentiel, la maison est d'une valeur certaine, mais il faut être patient car effectivement la vente peut prendre des années.
Si vous bradez vous vendez........ D'où les cas rencontrés de vente qui ne correspondent pas à la valeur réelle du bien de déçus, divorces et autre raison de santé.
Pierre et moi sommes l'exemple typique de personnes qui ont des biens de valeur.

Un des principes pour l'établissent d'un prix de vente. Combien l'acheteur sera prêt à payer?
C'est valable pour tous les domaines et dans le monde entier.
Après il faut voir si le prix de revient et la spéculation entrent dans ce prix. Rassurez vous, les résidences secondaires en france ont subi le même sort. Les vendeurs estiment leur bien à une certaine valeur, les acheteurs ont leur estimation et ont beaucoup de mal à se rencontrer car les vendeurs estiment leur maison au dessus. La demande ayant chuté, certaines maisons restent en agence plusieurs années. Demandez aux anglais ayant fait monter les prix dans certaines régions de france, aujourd'hui ceux qui vendent s'en mordent les doigts (la spéculation).

Mis sur durcissement ou pas
Bayahibe/Dominicus et:
réponse de Joël
complément de réponse

Nouvelle discussion