Protection contre les cyclones

Bonjour à tous.
Je viens de m'apercevoir qu'on va faire du hors sujet dans la discussion sur les cyclones.
Maintenant que j'ai une maison avec une charpente en bois, j'ai la hantise de tout voir s'envoler au cas où les forts vents viendraient à entrer dans la maison.
Une fenêtre qui va se casser ou s'ouvrir, une porte ( qui s'ouvre sur l'intérieur , contre des normes anticycloniques ) qui va lâcher.... Et hop, mon toit va se retrouver loin de sa base.
J'ai eu un hôte américain l'an dernier pendant Irma, et il me disait que les "normes " dominicaines ne correspondaient absolument pas aux compagnies d'assurance de son pays et de la Floride où il possède plusieurs appartements.
De l'épaisseur des playwood de leurs fixations sur les murs, du sens d'ouverture des portes ( qui devraient s'ouvrir vers l'extérieur ), des fenêtres etc...
Vous qui possédez une maison ou un appartement en République dominicaine, comment faites vous face à ces contraintes ? Vos compagnies d'assurance vous font elles des recommandations ?
Cordialement

Salut Pierre,

Perso, nous sommes entrain de construire a punta cana, sans voisinage ni rien autour, donc très exposé. Pour ce qui est des ouvertures, nous avons obtés pour des ouvertures à la « française ». Fenêtre double vitrage battante ouvrant vers l’interieur et des volets en sapin avec une structure métallique ouvrant vers l’exterieur. C’est très beau, résistant aux ouragans et ça ne laisse pas rentrer la lumière ni les voleurs.

Si t’as besoin de plus de détails, tu peux m’appeller ou m’ecrIre via WhatsApp.

A plus

Mes plywoods se fixent sur les barres de fer des fenêtres avec des vis (gros) deux minimum.

Un cyclone c'est une pression dynamique de 210daN/m2 coté toiture.
C'est l'accrochage de la charpente aux murs qui compte.
Si c'est de l'accrochage avec des équerres métalique c'est bon. C'est surtout les clous qui ne résiste pas à la traction.
Un clou c'est 10 fois moins bien qu'un tirefond.

La Floride c'est plat, en bord de mer avec une végétation pas trop dense.
Toi tu es protégé par des montagnes, assez loin de la mer qui est la réserve d'énergie calorifique du cyclone. Difficile de comparer.
Une onde de tempête peut rentrer de 34km à l'intérieur des terres en Floride pas chez nous.
On comprend que les normes soient plus sévères en Floride.
Le cout des dégâts est plus élevé car le pays est plus riche.
Aux USA ce sont des maisons à charpentes mais aussi à ossature bois. Ca bouge avec le vent coté murs, tout est bon pour se déchausser.

Sans se casser les dents sur la sierra, un cyclone perd de la puissance.
En regardant le relief de Jarabacoa, les vallées qui débouchent sur la ville sont des divergents, la vitesse de vent des vallées doit diminuer dans le divergent.
En montagne c'est plus la pluie qui serait un problème pour la partie au vent, Jarabacoa est sous le vent car elle est entourée de montagne sauf vers l'est. C'est un peu comme les Vosges et l'Alsace.

Un vent fort qui entre c'est un effort en plus pour la charpente, c'est surtout la dépression de la partie sous le vent de la toiture qui tire. C'est un peu comme l'aile d'un avion, l'extrados compte plus que l'intrados. C'est la dépression qui fait la portance de l'aile.

Les fenêtres éclatent parce que la toiture s'envole ou la toiture s'envole parce que les fenêtre ont éclaté?

C'est du scénario catégorie 5, moi qui aime les cyclones sait que vu mon espérance de  vie, je risque de ne pas en voir.
Du catégorie 5 on s'écarte de sa route c'est le plus simple, sinon on se construit un blockaus, ça tient au 5 mais c'est pas esthétique et c'est couteux.
Le dôme tient bien, c'est plus esthétique mais pour envoyer un enfant au coin c'est plus compliqué.

Nouvelle discussion