Vivre au Japon après 30 ans

Je comprends très bien, quand je parle que je veux bosser dans la vente, ce n est pas en tant que cadre mais plus comme vendeur dans un animate lol truc du genre parce que j aime vendre et renseigner les gens.

Avoir des enfants ou non chacun son choix mais  il est, encore heureux, possible d en avoir au japon ;)

Pour l age bien sur qu il est pas trop tard (c est jamais trop tard d avoir des reves) et chacun mene sa vie comme il l entend.

La scolarisation etant souvent un sujet difficile je l ai juste mentionne.

Mais il y en a plein d autres : les retraites, l assurance maladie, le chaumage etc..
Pour info la plus part des boites vous remercie a 60 ans mais on ne peux toucher sa retraite qu a 65 ans (ca fait un trou de 5 ans a combler). Un exemple parmis des dizaines de choses qu on ne peut savoir si on y est pas confronte.

C est d ailleur un des avantages de ce genre de forum d avoir des retour d exp reels.
Bien sur les gens sont avenants et la criminalite tres faible mais ce genre d info sa se trouve sur tout les sites de voyage ;)

Je vous souhaites le meilleur dans votre projet en esperant que ce sera un succes.
Bon courage.

Bon, je vais sûrement passer pour un rabat-joie mais sans experience professionnelle remarquable, sans parler japonais, à plus de trente ans... laisse tomber.

Travaille en Belgique et profites de tes vacances au Japon.

Pour y vivre et y travailler depuis plusieurs années (en contrat local dans une pme), la seule chance de trouver un contrat non précaire est d’avoir un bon bagage pro, quelque soit le domaine à condition qu’il soit recherché ici ou en forte pénurie de main d’oeuvre.

Supposons que tu trouves un moyen de venir ici et que tu aies trouvé un job comme vendeur de figurines à Akihabara. Sais tu combien par mois tu va gagner? En euros, entre 1000 et 1300... j’espere Que t’aimes pas trop la viande et les légumes frais, parce qu’avec un salaire pareil t’es pas prêt d’en manger! Et je te parle même pas du trou à rat dans lequel tu vas devoir vivre avec ton jikyu (salaire horaire)...

Bref, bon courage.

Moi je pense que vus tous le spréparatifs et les solutions que ces deux là on mis en place, il n'y a qu'un seul moyen de savoir si ca va marcher : essayer !
Les belles histoires, il y en a plein.

C'est sûr, cela risque d'être difficile, le secteur qui recrute le plus en ce moment, c'est la programation et le devellopement web.
Mais dans la vente, avec un niveau minimum de japonais et un peu dedebrouillardise, il y a aussi un tas de magasins dont la clientèle principale est étrangère, ou dont la maison mère à besoin d'employés bilingues pour faire le lien.

Si après tout ces efforts, c'est l'echec, alors au moins il n'y aura pas de regrets.

Foncez !

Merci beaucoup pour vos réponses j y vois un peu plus claire

Nouvelle discussion