formalité

bonjour je me suis renseigner je peux vivre a l année au camping dans mon mobilhom mais je ne voudrais pas etre résident en espagne  est ce que d après vous c es possible

Bonjour,

En théorie si vous vivez à l'année en Espagne alors oui vous êtes résident en Espagne et vous ne pouvez pas choisir d'être ou de ne pas être résident dans un pays: au delà de 183 jours passés dans un pays vous devenez obligatoirement résident de ce pays.
Ensuite, comme c'est dans un camping c'est à voir... mais il me semble que l'on vous a déjà répondu

Cdt,
Chrystel

oui on m a répondu pour le reste merci beaucoup

Être ou ne pas être résident quelle est la différence à part le délai des 183 jours et quelles sont les obligations.

Hola

Obligations lorsqu'on est résident
1) obtention du Certificado de registro
2) Déclarer et payer ses impôts si on est pas retraité du service public et à condition de ne pas avoir travaillé dans un EPI (SNCF, EDF, poste...)
3) Assurer et immatriculer sa voiture en Espagne.
4) Échanger son permis de conduire deux ans après son installation

Rien de bien méchant mais généralement la partie impôts  freine les gens à devenir résident.

À mon avis, la différence est fondamentale:

- en tant que non-résidente, tu es une "touriste dilettante", et cela suppose que tu résides moins de 183 jours cumulés sur le territoire espagnol; cela t'oblige aussi à continuer les transactions usuelles avec ton pays d'origines;

- en tant que résidente, tu deviens partie de l'Espagne, participes donc au bien-être du pays, et es donc vue par les autochtones comme une personne plus sérieuses et digne de confiance  ;)

C'est très résumé, mais l'idée est là.

À titre personnel, je tends à penser que la partie impôts pure n'est pas un argument dissuasif, sauf éventuellement pour les revenus vraiment  très faibles, et les français bénéficiant actuellement d'aides multiples (dans ce dernier cas, un calcul est à faire). Ou, inversement, pour les revenus / fortune très élevées.

AlainL :

À titre personnel, je tends à penser que la partie impôts pure n'est pas un argument dissuasif, sauf éventuellement pour les revenus vraiment  très faibles, et les français bénéficiant actuellement d'aides multiples (dans ce dernier cas, un calcul est à faire). Ou, inversement, pour les revenus / fortune très élevées.

C'est pourtant cette seule et unique question qui tarabuste les candidats à l'expatriation et qui revient toujours et encore sur le forum

Chrystel :
AlainL :

À titre personnel, je tends à penser que la partie impôts pure n'est pas un argument dissuasif, sauf éventuellement pour les revenus vraiment  très faibles, et les français bénéficiant actuellement d'aides multiples (dans ce dernier cas, un calcul est à faire). Ou, inversement, pour les revenus / fortune très élevées.

C'est pourtant cette seule et unique question qui tarabuste les candidats à l'expatriation et qui revient toujours et encore sur le forum

C'est parce que c'est un point très important qui peut avoir une incidence énorme sur ses revenus. Dans mon cas par exemple, rien que sur ma retraite je paierais 6.000 euros d'impôt en plus par an si je vivais plus de 183 jours par an en Espagne.. ...il vaut donc mieux bien se renseigner avant.

A partir de quel revenu paye-t-on des impôts en Espagne car vu la somme que vous indiquez ça fait peur ou alors vous avez un énorme salaire

C'est exact Serge: dans mon cas, je vais en fait payer entre 2 et 2.5 fois ce que je payais en impôts purs avant.

Sauf que... TOUT le reste est plus que très largement diminué. Plus de loyer, peu de taxes, assurances de moins d' 1/5ème, coût de la nourriture très diminué, etc, etc.

Et que donc le résultat au final est qu'à la fin de l'année, il nous restera très nettement plus (à dépenses de vie courante équivalentes, voire meilleures) que là où j'étais avant  :lol:

De mon point de vue, c'est le résultat financier net qui compte, si l'on parle gros sous.

Et, oui, bien sûr, il est essentiel de bien faire ses calculs selon sa situation, bien entendu avant de prendre la décision de s'installer ailleurs.

Joan: la plupart des étrangers installés ici ont des revenus qui dépassent ceux des locaux, puisque venant de pays beaucoup plus coûteux, ce qui leur donne, au final, une situation meilleure que celle de la majorité des espagnols.

Par exemple, il y a quelques semaines, les retraités espagnols défilaient pour que leurs pensions soient amenées à un minimum de 1'050 euros/mois. Et un Espagnol vit correctement à bien avec un revenu de 1'200 euros/mois (x 12) (dans mon coin, c'est un peu faible je pense pour les grandes villes et certaines parties du pays).

Il y a aussi tant le lieux, que le choix du mode de vie, qui comptent. Le problème du futur expatrié est donc de faire des calculs, et des choix lui permettant de vivre correctement, voire bien, en principe, si l'on décide de partir, c'est pour vivre mieux au final  :top:

Joan31 :

A partir de quel revenu paye-t-on des impôts en Espagne car vu la somme que vous indiquez ça fait peur ou alors vous avez un énorme salaire

12.000 euros/an

Joan31 :

A partir de quel revenu paye-t-on des impôts en Espagne car vu la somme que vous indiquez ça fait peur ou alors vous avez un énorme salaire

Non pas forcément un gros salaire mais le taux d'imposition est élevé
Moi aussi je paye trois fois plus d'impôts qu'en France et avoisine les 6000 € par an mais comme le dit Alain, je suis gagnante sur tous les autres postes et au final je suis bien plus à l'aise financièrement qu' en France en payant moins d'impôts

Moi ce qui me déplaît beaucoup si je réside en Espagne définitivement,  c'est que je n'aurai plus ma mutuelle belge et que je doive attendre des mois et des mois pour avoir un rdv pourune gastroscopie, coloscopie, problème de cataracte  (thyroide, diabète etc..).
J'ai un voisin âgé de 86 ans, c'est la 6e fois qu'il va à  l'hôpital pour son problème de cataracte et l'opération a été bâclée.  Je trouve que les soins médicaux en Espagne sont très mauvais. Ai je raison ou tort ? C'est la seule raison pour ,a quelle je ne suis pas résidente en Espagne.

A titre d exemple j ai 1800€ de retenue CSG annuelle..et 700€ de prélèvement d impôt sur le revenu soit 2500€ d impôt......  Admettons qu' en Espagne mo imposition s élève a 2700 ou 2800€ d impôt la différence est minime.  Et le coût de la vie en Espagne rééquilibre la difference
Un exemple et un petit détail car il faut bien compter a l euro près..surtout lorsque les pensions sont modestes...prenez l exemple du budget gasoil en france..le litre en France a déjà pris 20 centimes d euros ..plus 6 centimes au 1er janvier 2019 rattrapage de la TVA diesel sur le prix du sans plomb..j ai fait un rapide calcul..a raison d un plein et demi par mois ,la différence en fin d année sera de + 180€ a 200€ de taxe..je ne dis pas que le prix du gas oïl est le critère déterminant sur le choix de la résidence mais juste de bien considérer et prendre en compte tous les éléments comptable.et si on rajoute tous les postes de dépenses on peut facilement se rendre compte que même si l'IR en Espagne peut derouter certains candidats a  s expatrier au final on s y retrouve...perso je suis résident français vivant moins de 6 mois en Espagne,peut être que lorsque j aurai tous les éléments notamment sur la couverture santé /mutuelle assurance auto etc je ferai un autre choix...j aime l Espagne ,les espagnols le climat la culture la cuisine..….alors j espère franchir le pas et ne plus a voir a tenir de comptabilité sur le nombre de jours passé,taxe et impôt a régler et profiter de ma retraite pour couler les jours les plus heureux en Espagne...CDRLT. Jetv

Van Baelen Christine :

Moi ce qui me déplaît beaucoup si je réside en Espagne définitivement,  c'est que je n'aurai plus ma mutuelle belge et que je doive attendre des mois et des mois pour avoir un rdv pourune gastroscopie, coloscopie, problème de cataracte  (thyroide, diabète etc..).
J'ai un voisin âgé de 86 ans, c'est la 6e fois qu'il va à  l'hôpital pour son problème de cataracte et l'opération a été bâclée.  Je trouve que les soins médicaux en Espagne sont très mauvais. Ai je raison ou tort ? C'est la seule raison pour ,a quelle je ne suis pas résidente en Espagne.

Le système de santé espagnol est un des meilleurs au monde, devant la France, mais derrière la Belgique

De plus il est possible de prendre une assurance privée pour ne pas attendre "des mois" un spécialiste

(Je dois avoir un record à 2mois d'attente pour un spécialiste pour quelque chose de bénin et non urgent)

Nouvelle discussion