Des PV, des amendes et des scoubidous à Madagascar

Comme vous le savez, à Madagascar comme ailleurs au monde les agents de la circulation ont le droit de vous coller une amende, un PV et même de vous confisquer vos papiers du véhicule et de mettre celui-ci en fourrière si vous commettez des infractions au code de la route.
Donc en ce qui me concerne, quand j'ai acheté mon véhicule neuf à Tana au Garage Toyota à Behoririka, ils ont été gentil en me donnant une carte grise provisoire d'un mois en attendant qu'ils s'occupent également de prendre en charge la carte grise définitive du véhicule.
Jusque là pas de problème car j'étais en règle... sauf que voulant profiter de mon véhicule neuf quelques semaines plus tard je voulait aller me faire soigner d'un palu à Tamatave et en même temps faire un détour par Foulepointe pour offrir une petite excursion à ma compagne. :top:
Mais... mais... mais... en contrôlant ma carte grise provisoire j'ai constaté que la date de validité était dépassé. Et comme je ne vous l'apprendrai point, j'ai plus d'un tour dans mon sac et j'ai pris ma plus belle plume pour retarder la date en gribouillant par dessus la date inscrite.
Malheureusement pour moi, comme je pensais ingénument  être au royaume des aveugles, les policiers en moto ont jugé peut-être à raison que j'avais falsifié cette carte grise et il m'ont confisqué mes papiers: permis, carte de résident etc. et condamné à mettre ma voiture à la fourrière devant mon hôtel pour plusieurs jours. :unsure
Donc que faire?
J'ai été chez le concessionnaire Toyota de Tamatave... qui a fait venir ma carte grise définitive de Tana le lendemain même et je suis allé chez ma doctoresse qui m'a si professionnellement soigné de mon palu pour lui demander un certificat de maladie spécifiant que je ne pourrait pas quitter ma chambre et dans la foulée j'ai envoyé ma compagne à l'hôtel de police pour régler l'amende et suspendre la mise à la fourrière... car ne pouvant pas utiliser mon véhicule le jour, j'étais obligé de ne m'en servir que la nuit pour aller me restaurer. Cette aventure de condamnation par la police pour faux et usage de faux m'a coûté quand même la bagatelle de 5 ou dix mille ariary et je ne vous conseille vivement de ne pas suivre mon comportement car si ce barème des PV et amendes concernant les infractions au code de la route est encore d'actualité votre amende la plus élevée sera de... 2500 ariary soit... tenez-vous bien, de 0,65 € au cours du jour. Alors qu'il y a quelques années la dernière fois que j'étais en France j'ai écopé d'une amende de 90€ (minoré) parce que je n'avais pas ma ceinture et je crois qu'ils m'ont même  retiré trois points sur le permis...
:sosad:
www.policenationale.gov.mg/?page_id=1239

Quelle chance , du ..... Non débutant !!

Intéressant  ce tableau du prix des contraventions  , car le plus souvent pour les vasaha une amende de 2 500 ar ce transforme en 40 000 ar et voir plus. ...

alors que dire du médecin malgache qui vous prend 15.000 Ar pour une simple consultation ?

15000 Ar soit 3,94 € au cours du jour? Pour ce prix là on n'a même pas un café à la terrasse d'un restaurant à Paris...
Mais bon...il n'y a pas de petites économies pour certains alors que d'autres médecin en France gagnent des millions d'euros sur le dos des immigrés...
:mad:
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ … suivis.php

Ce n'est pas dans l'optique de comparer les tarifs malgaches et français vu que d'office ce n'est pas comparable.
Ma comparaison est entre le prix du PV malgache et la consultation du médecin malgache.

Des contraventions qui peuvent aller de 60 centimes d'Euros à 10 Euros si on est vaza. Une consultation qui peut atteindre 4 Euros parce-qu'on est vaza. Bien sûr, ce sont pas ces montants qui vont couler un vaza ! Et je suis toujours, en cachette, choqué par la faiblesse des montants de la vie quotidienne des Malgaches. Mais chut !
Ce qui me fait un peu tiquer, c'est de dire que quand c'est un vaza, le tarif est plus élevé. Sachant pertinemment que le vaza a les moyens de payer et est prêt à le faire. Parce-qu'il se dit, une consultation surfacturée mais inférieure au prix d'un mini expresso sur le Boulevard Saint Germain ? C'est donné.
J'ai appris qu'à Antsirabé, et c'est affiché, le tarif de la piscine à l'Hotel des Thermes est le double du tarif normal si on est vaza. Je ne sais pas si quand j'y serai, je râlerai pour le principe ou si j'accepterai de bonne humeur.

Il en est de même pour l'entrée du parc à Tzimbazaza à Andasibe où les prix varient suivant qu'on est vazaha ou gentilé.
Bien sûr qu'il est possible de comparer les prix en France et à Madagascar pour la bonne et simple raison que le vazaha qui est à Madagascar touche en moyenne une pension entre 1200 et 1500 €uro alors qu'un gentilé a une moyenne de 93,60 €uros de rentrée d'argent par mois.
Effectivement on ne peut pas comparer l'absurdité des demi-mesure à celles des mesures absolues, mais on peu comparer le prix des choses ainsi que les rentrées d'argent de tous les habitants de la terre.
;)

Etant malgache de pure souche, je suis choquée par ce traitement différentiel suivant la couleur de la peau de l'autre et que j'appelle, moi: le racisme institutionnalisé. Même auprès du Fokontany, pour pratiquement le même document, on fait payer 200ar à un malgache contre 3.000ar pour un "vazaha". Je trouve tout cela vraiment choquant et dès que l'occasion se présente, je dénonce par principe.

En ce qui est des PV et autres amendes, c'est souvent à la gueule de la personne et... de sa voiture. Quand je conduis la mienne qui est de moyenne gamme, je ne me fais jamais arrêter. Dès que je conduis celle de monsieur mon mari qui "en jette" un peu plus, je me fais contrôler à CHAQUE FOIS (même en plein milieu d'un rond point, eh oui!), alors qu'ils n'arrêtent pas le monsieur à scooter qui roule sans casque juste devant moi ou même la voiture qui a pris le même rond point sans clignotant.

Hé oui! C'est ça aussi Madagascar et je n'irai pas jusqu'à dire que c'est du racisme mais plutôt de l'opportunisme et si la gabegie la plus totale ne s'était pas installée à Madagascar depuis a soit-disant indépendance, le pays pourrait être un parmi les plus riches.
La preuve de ce que j'avance est d'autant plus vraie que pas plus tard que ce matin j'ai lu que le Ministre des mines se serait offert un cesna à 3 millions d'€uros
https://www.actutana.com/depeche/henri- … un-cessna/
alors que dans le même temps 4 villas d'un ancien premier ministre seront vendues aux enchères publiques...
https://www.actutana.com/depeche/votez- … elonarivo/
:/

Nathalie, j'aime bien votre propos et je vais rebondir dessus, parce que j'ai à "en rajouter".

Sur le prix "spécial vazah"  :D
Les malgaches sont des malins (ce n'est pas à vous que je vais l'apprendre) et voient immédiatement à qui ils ont à faire....

MAIS aussi on doit avoir une réaction dans le style "gagnant-gagnant". Je vous donne un exemple dans mon vécu.
Achat de viande en boutique bois, celle du peuple.
J'avais "ciblé" (via mon épouse) une marchante et nous avons été la voir pour acheter des côtes de porc.
J'ai vu quoi en vente ?
Pratiquement que du gras (et en plus pas "beau" du tout).
Bien sur je n'ai pas acheté mais je lui ai proposé un marché:
"vous me présentez des bonnes, pas avec autant de gras, et je n'achèterais que chez vous".
Sa réponse ?
"alors passez me voir pour commander et il me faudra 4 ou 5 jours pour préparer votre commande et vous la remettre"
L'accord a été donc passé et depuis j'ai toujours eu de super côtes de porc; cerise sur le gâteau: meilleurs que celles que j'ai mangé en France !............et au prix malgache !!!!!

J'ai procédé ainsi dans d'autres domaines (avec une même qualité de résultat) MAIS je pense aussi que cela ne s'est pas fait uniquement sur ce rapport d'échange.
La notoriété de mon épouse a certainement pesé dans la balance lors de ces contacts, voire avoir été le point principal.
Mon propos doit donc être "modéré/évalué" en tenant compte de ce critère.

Au sujet de la circulation.
Encore des vécus, désolé.
On est dans la brave vieille 104 de ma chérie.
Quand nous avions un chauffeur on s'est fait arrêter parce que la police a pensé qu'il pouvait être un taxi clandestin (pour aller en ville comme sur la route de Tana).
Quand je conduisais, on a voulu savoir qui j'étais mais surtout voir si on ne pouvait pas "m'avoir".
Cela s'est passé une fois.
Pour aider une jeune fille à déménager, nous l'avons transporté avec ses affaires. Son matelas, même plié, avait son volume et il dépassait un peu au-dessus de sa tête (assise derrière avec ma femme). Cela a suffit: Je me suis pris une amende parce que, soit disant, cela représentait un danger. Le "must": A ce moment là est passé un véhicule collectif...........qui présentait X fois plus de "danger" que moi mais pas grave, il est passé au contrôle de police (ayant été aussi arrêté donc ils ont regardé)  comme une fleur !
Autre cas.
En route sur Tana, à un contrôle on a voulu me chercher des poux dans la tête alors que j'étais en règle.
Mon épouse est descendue de la voiture, s'est éloignée et a visiblement demandé à parler au "chef". En malgache il y a eu discussion (que j'entendais à peine et en malgache je ne comprenais rien) et je l'ai entendu monter le ton. On est reparti.....en ayant droit à un salut !

A Mada, tout ou rien est possible sans "entrer dans un système"...............

Vous, malgache, si vous conduisez une voiture du type "local", pas de souci.
Par contre, au volant d'une "belle" voiture" et même si vous êtes une nationale, vous aurez souvent droit à une recherche de profit car pour eux "il y a les moyens de faire payer".........

Le coup du clignotant ?
On y a eu droit il y a une semaine: PV direct, aussi à un rond point, et je n'étais pas dans la voiture donc c'était juste pour se faire du fric.

J'ai tant de choses à dire et ce post étant déjà bien assez long, j'en reste là....mais rien n'empêche  la création de sujet spécifique (plusieurs possible). Je ne le ferait pas parce que je n'en ai pas le temps, devant déjà préparer mon retour et autres "soucis" à régler d'ici là.

Effectivement, quoi attendre d'autre dans un pays où l'opportunisme est roi et où les lois sont celles du plus fort...  En France il est très difficile "d'acheter" un policier car on risque  vraiment gros alors qu'ici c'est le contraire. Tout simplement parce qu'un simple policier a du mal à joindre les deux bouts.
Un copain commissaire de police  en fin de carrière m'avais avoué (non... pas sous la menace) qu'il avait un revenu qui tournait autour de 400 euros par moi. Même un vazaha RMIste touche plus que cela sans se fatiguer.

Un vazha qui a vécu quelques décennies en Europe peut-il réellement vivre avec 300 euros pas mois ? Un Malgache m'a dit que c'est tout à fait confortable. Pour un Malgache. Mais avec quels conditions de logement, quel quartier, quelle hygiène, quelle nourriture ?
Je constate, mais dois encore intégrer avec un temps certain ;) que tout est négocié à Mada, et qu'il n'y a pas de tarif fixe, nulle part... En fonction de la plus ou moins clarté de ta couleur de peau (Malgache noir, Malgache moyen, Malgache à peau claire, Plus ou moins métis, vahza brun, vaza blond), de tes attributs (véhicules) plus ou moins rutilants, plus ou moins anciens, de la propreté et fraîcheur de tes vêtements... Jeune coopérant, âge moyen ou retraité âgé... Ton interlocuteur va te jauger et enfin donner son tarif.
Toi même, est ce que tu es prêt à donner 5 euros à un médecin qui a dû faire 8 ans d'études après le bac... alors que le tarif normal est plus faible que çà ? 90 centimes à un tireur de pousse, qui la moitié du temps n'est même pas plus fort physiquement que toi, alors que normalement la course c'est 30 centimes ? Est-ce que tu es prêt à lâcher quelques centaines, voir milliers d'euros à cet enc... pardon honorable gros fonctionnaire en costume noir et chemise claire dans cette canicule, boue et poussière environnante ? Ces centaines ou milliers d'euros qui sont dans tes comptes, les as tu gagnés avec facilité ou as tu dû galérer, faire preuve de compétences pointues ou poussées, te saigner pour les avoir ? Et puis combien as tu besoin de cette si jolie et frêle femme de moins de 30 ans sachant que tu es célibataire et souvent seul, entouré de cette population grouillante dans la rue, à la tombée de la nuit ?
Et puis, si jamais tu as une conscience :D , tu vas négocier aussi avec elle sur ton niveau de rugosité vis à vis de la vie et des autres personnes humaines dans tes relations.

Personnellement, je ne suis pas encore prêt à ces négociations de tous les instants. Mais je m'y prépare, car lors de mes visites précédentes, j'ai réussi à les éviter. Car ces visites au début ressemblaient à des vacances, et petit à petit, et surtout maintenant que mon projet est proche de sa réalisation en local, eh bien je découvre ce que je vais devoir faire. Trouver à chaque fois le bon équilibre entre être un salaud d'exploiteur et un plumé, ou plutôt coq déplumé à poil... Car les Malgaches ne sont pas tous des enfants de chœur non plus. Même ceux qui prétendent l'être ! ;) :D

Nouvelle discussion