On nous prend pour quoi?

On nous prend pour des quiches, on nous prend pour des jambons...enfin bref on nous conte des salades à longueur d'année.
En effet la malbouffe à continué malgré la disparition d'un certain jean-Pierre Coffe et son célèbre coup de gueule contre les produits qui nous prennent pour des demeurés...
Voir ci-dessous:

https://www.foodwatch.org/fr/accueil/

C'est vraiment pas rassurant

Un ami me fait suivre un article,

je vous le fais passer ci dessous :

Ma cousine a épousé un arboriculteur - maraicher qui a sa grande propriété dans la vallée du Rhône . Il cultive sur plusieurs hectares des choux fleurs et d'autres légumes, et également sur plusieurs hectares des citrouilles qu'il vend uniquement à des confituriers .
Vous vous demandez pourquoi les confituriers achètent des citrouilles , eh bien pour en faire de la confiture mélangée avec des abricots ! et ils peuvent écrire en toute légalité sur les pots "pur sucre , pur fruit " .
Mon cousin cultive aussi des pêchers d'une espèce particulière dont les fruits sont
achetés par les confituriers (toujours eux) pour fabriquer les "pêches au sirop" , que
vous trouvez dans toutes les épiceries et grandes surfaces . Dans les boîtes ,les pêches sont partagées en deux et évidemment pelées ; mais comment faire pour peler des tonnes de pêches ? C'est très simple : on les trempe dans de l'acide et une fois la peau détruite , on rince bien .
Mon cousin qui m'a raconté cela , était un peu choqué par les méthodes de ses clients, mais après tout , il n'est pas responsable de la façon dont ses productions sont traitées après vente . . .
Heureux ceux qui ont un jardin !! qu'ils cultivent ( Personne n'en a rien à "" Fiche " de
notre santé , ils nous attendent à l'hôpital pour nous euthanasier !!! )
Pour donner de la véracité à ce qui suit, il faut savoir que pour faire blanchir le cœur
d’une salade, il faut le cacher de la lumière.
Les vrais jardiniers utilisent, un pot de fleur, une planchette, une coupelle, une assiette
Imaginez un maraîcher qui a 2000 salades à vendre en même temps ! Comment fait-il ?
On marche sur la tête, vraiment. On ne recule devant rien pour faire du fric ...
Suite ce que m'a dit une personne aujourd'hui concernant le fait de verser du désherbant pour blanchir les salades, je ne l'ai crue qu’à moitié et après une rapide recherche sur Google je suis tombé sur le cul !
Qu’elle est belle cette scarole au cœur jaune-blanc que l’on trouve au rayon des légumes ! Pourtant, les jardiniers savent que ce n’est pas facile d’obtenir ce cœur clair, même en
retournant un pot de fleur sur la salade une semaine avant la cueillette pour que l’absence de lumière la blanchisse.
Un ami qui travaille chez un maraîcher raconte : la solution de ce maraîcher pour blanchir la scarole est simple : un léger coup de désherbant sur la salade juste au moment de la commercialisation.
Oui, vous avez bien lu : un désherbant !
Et si cette pratique était courante ?...
En en parlant autour de moi, je me suis rendu compte que les producteurs de pommes de terre de mon secteur faisaient une opération similaire : au lieu de s’emmerder à faucher les fanes qui poussent avec les pommes de terre, ils traitent le champ avec un « défanant » ( qui n’est autre qu’un désherbant )  une semaine avant la récolte.
Et tous les résidus se retrouvent dans notre assiette.
L’augmentation alarmante du nombre de cancers en est un.
Le sujet des pesticides et de l’ensemble des produits phytosanitaires en est un autre.
Notre société sait qu’il y a corrélation entre les deux, mais l’ensemble des pouvoirs publics et des médias préfère fermer les yeux.
Pourtant, les légumes qui sont à l’étalage ont l’air bien honnêtes, bien mignons et bien
proprets, bien rassurants en tout cas. Peut-être un peu trop justement.
Les cancérologues de Besançon conseillent de ne manger que des légumes de son jardin ou des légumes dont il est sûr de la provenance.
La profession médicale doit certainement savoir des choses …
Nul doute que l’utilisation de produits phytosanitaires est une bombe à retardement et
que tout ça est en train de nous sauter en pleine tête, comme le montre l’exemple des
bananes de la Martinique.
Cela me fait penser à un propos de Pierre Rabhi lors de sa conférence à Besançon :
Et si, avant un repas, au lieu de se dire « Bon appétit »on se disait plutôt « Bonne chance » :dumbom:

Il est vrai que l'on bouffe de plus en plus d'aliments trafiqué avec des produits chimiques, et il est difficile de luter contre, c'est un peut comme nager à contre courant.
Dans certain pays, on veut nous faire croire que l'on peut acheter des produits "bio " mais des produits bio sur des terres ou les nappes fréatiques son déjà polluée depuis des années . Sans parlé de la pollution qui arrive par les air, le vent ...
Et même si on as la chance d'avoir un jardin "propre" il me paraît aujourd'hui difficile de se nourrir essentiellement de son jardin.
Mème à Madagascar qui pourrais nous paraître plus propre, les produits chimiques fond leur apparition petit à petit chez les animaux d'élevage et certainement aussi dans la culture.

Au fil des temps: dame nature,  la faune, la flore  s'adapte aux agressions,   se transforme pour pouvoir luter contre ces agressions...
Nan serais t'il pas de même pour les humains ? ??
Le corps humain ne s'adapterait pas à toute ces agressions chimiques, physique, meteorologique  que nous lui fesont subir ???
Depuis l'apparition de l'homme depuis peu par rapport à l'échelle de la vie, l'hommes n'à t'il pas changé,  muté pour pouvoir s'adapter au nouveau monde en perpétuel évolution ? ?

Effectivement Arno, je viens de lire pas plus tard que ce matin que bientôt la terre ne pourra plus supporter davantage que un milliards d'individus alors que nous sommes déjà entre sept et huit milliards d'individus et en ce qui concerne la pollution de l'air, il n'y a qu'à regarder le nombre d'avions qui volent chaque seconde pour se rendre compte qu'on ne peut même plus distinguer les frontières des pays de l’Europe si on regarde le nombre d'avions qui sont en l'air au même moment de la journée et je me répète en disant que c'est en temps réel.
Donc si on fait un petit calcul sachant qu'un A350 de chez Airbus  par exemple consomme normalement 6 tonnes de carburant à l'heure, je vous laisse le soin de faire le compte de la pollution engendrée en admirant la carte aérienne en temps réel:
https://www.flightradar24.com/37.01,14.08/4

Nouvelle discussion