Quelle Voiture pour un ou une Expat ?

Je peux légèrement en apprendre sur ce sujet en parcourant le forum. Mais c'est incrusté en filigrane dans le profond des discussions, donc je lance un sujet focalisé.
Personnellement, je vais me procurer un moyen de locomotion personnel. Je pense que c'est plus pratique, économise du temps, même si ce dernier est infini à Madagascar, donne de l'autonomie ainsi qu'un peu de sécurité physique.
Aux Expats, je pose les questions suivantes :
Avez vous un moyen de locomotion personnel ? Pourquoi oui ou non ?
Quel type de véhicule avez vous choisi ? Voiture de ville, (Vrai) 4X4, Buggy, Moto, Scooter, Vélo ou autre. Pourquoi ?
Quelle taille de véhicule avez vous choisi ? 2 places, 4 places, 9 places, pickup, etc. Pourquoi ?
Votre véhicule a-t-il été acheté neuf ou quasiment, occasion d'environ 10 ans ou occasion largement plus ancienne que 10 ans. Pourquoi ?
Enfin, comment en faites vous l'entretien ? Concessionnaire ? Garagiste Malgache dans son terrain un peu vague ? Vous même ? Et les pièces détachées de votre véhicule, où cela se trouve-t-elles ?
PS : Et vous la garez où la nuit ?

Ba pour moi pappy c'est la moto semi cross .250 cc assez légère pour pouvoir  la relevez tout seul, pratique pour gagner du temps sur les routes défoncèes, pour ce faufiler dans les ambouteillages , j'ai ajouté un cageau de 50 litres dernière pour pouvoir transporter des marchandises et livrer mes poissons.
Mais comme vous le savez tous maintenant, pratique également pour ce retrouver à l'hôpital ! !! 😂😠

En fait, quand je suis arrivé à Madagascar j'ai marché à pied en long et en large, puis j'ai appris à prendre le taxi-be puis le taxi brousse et finalement comme je trouvais ce moyen de locomotion un peu hasardeux j'ai acheté un booster KTM neuf mais comme on me l'a volé en plein jour, j'ai opté pour une genre de moto tout terrain mais elle ne tenait pas le sable et sur la piste entre Morondave et Bello/Tsiribine elle s'est ensablée et en rentrant à Tana j'ai mis cette moto pratiquement neuve en vente et j'ai acheté un quad 125cc qui n'est pas plus large qu'une moto et ayant fait le trajet entre Tana et Tamatave deux fois avec ce quad en 2009 j'ai trouvé plus pratique de m'acheter un pick up Mazda pour 19500 €, canopi comprise.
Au bout de trois ans et 30 000km plus loin, je l'ai revendu moitié prix pour acheter ma voiture actuelle un Toyota Fortuner 3 litres à 40 000€ avec les options et le même jour un jeep genre buggy 4x4 qui grimpe aux rideaux pour 10 000€.
Tout ça juste pour ne plus être dépendant de l'argent qui traînait sur mon compte en France après la vente de mon vieux moulin qui a défaut d'aller trop vite datait de 1737 et qu'il m'aurait fallu restaurer si je ne voulais pas qu'il tombe en ruine.
Actuellement mes deux véhicules et le quad ont chacun un garage derrière ma gentilhommière implantée sur un hectare de terrain en bord de mer que j'ai acheté également dans la foulée car il me restait encore un peu trop d'argent sur le compte en France et comme l'état français prend ses ouailles pour des pigeons, j'ai préféré redevenir pauvre comme job en ayant transformé mon argent en mobilier, immobilier et foncier entre autres pour mon fils car l'argent ça ne se mange pas.
;)

"Quelle Voiture pour un ou une Expat ?"

Mais cher PapyDeb, ça dépend de pas mal de critères !
son contexte
son implantation géographique
état des routes sur lesquelles on compte rouler
ses propres goûts en matière de véhicule
ses besoins (voiture familiale ou autre)
Bref, chacun voit midi à sa porte.

L'entretien:
Pour les bricoles (vidange, gonflage,....) pas besoin de payer le prix fort dans un bon garage.
Par contre, si travail sérieux à faire sur la voiture, d'office c'est auprès d'un garagiste reconnu pour sa valeur pro.
(pas forcément concessionnaire, et il n'y en a pas partout dans le pays donc...)

L'achat: Pour l'instant, n'étant pas concerné, je ne me suis pas penché sur le sujet.

La nuit, la voiture est garée dans notre garage fermé collé à la maison.

Bonsoir,

Un 4x4 est préférable pour Mada où qu'on soit. Pour rouler en ville à cause des trous et pour pouvoir faire les pistes qui sont inévitables pour aller sur les côtes de Mada.

Sachant qu'à Mada, on est plus souvent sur la route vue l'immensité de l'île et des beaux sites à découvrir.

C'est le moyen de locomotion le plus adapté, le plus confortable et sécurisant.

Serge45, merci de ta réponse déjà. Je crois que je vais développer et reformuler le titre sûrement trop succinct de ce fil de discussion.
Je demande donc à chaque Expat, que je vais bientôt être, qui a envie de répondre,
Dans le cadre de tes spécificités (lesquelles succinctement tel que géographie, activité, genre, frimeur ou pas, etc. ;) ) , qu'as tu choisi comme moyen(s) de locomotion ? Effectivement, es-tu proprio de tes moyens de locomotions ou fais-tu appel aux différents types de taxi existants ? Où gares-tu tes véhicules la nuit, étant donné tout ce qui se dit de l'insécurité (prégnante et dangereuse). Pour son entretien courant, à qui fais-tu appel ? Et pour les réparations plus ou moins grosses ? Comment gères-tu l'approvisionnement en pièces détachées ? Et d'autres questions de ce genre auxquelles je n'ai pas pensé. Bref, je sollicite le témoignage d'Expats qui ont vécu ou qui vivent encore sur place...

Pour l'entretien courant d'un véhicule je vais chez le mécano du coin qui par exemple passe une journée à réparer une panne sur ta voiture, déplacement compris pour la bagatelle de 6,50 euros. J'ai déjà été dans les grands garages genres concessionnaires (à 260 km de chez moi), et là... il faut s'accrocher car le moindre changement de plaquettes de freins est à 250 euros et j'ai déjà constaté personnellement que le travail n'est pas mieux exécuté que chez le mécano du coin qui travaille de façon informelle.
En ce qui concerne les pièces détachées qu'on ne trouve pas à Madagascar il est possible de les commander en France par internet et de se les faire expédier par la famille car souvent les marchands évitent d'expédier des colis vers Madagascar.
Mais on peut également trouver des pièces détachées de véhicules de toute marque ici même car à Madagascar, si on n'a pas inventé la roue, on est tout de même arrivé tant bien que mal au vingt et unième siècle avec le regard tourné vers la modernité grâce aux médias qui font miroiter monts et merveilles à travers leurs spots et autres publicités
. ;)

Pour ma part, la priorité entre toutes, c'est "PAS D ELECTRONIQUE" !!!
Déjà, où trouver la "maudite valise" à Diégo, par exemple !!!!

Nous possédons :
un 4X4 Ford Ranger qui a 22 ans... que j'ai fait entièrement refaire à Tana grâce aux connaissances de mon chef de chantier... qui est aussi mon garagiste préféré !
un petit camion 2,5T âgé de 19 ans... lui aussi entièrement refait par le même systême.
Depuis peu un buggy qui est en révision totale...
Ici j'ai oublié définitivement la moto... (voir Arno)

A Diégo, il faut oublier les voitures de ville... même en ville elles morflent à mort.... et si on veut aller un peu en brousse, même tout près, un 4X4 est indispensable...

Par nature je n'achète jamais du neuf... même si j'en ai les moyens... donc je ne risquais pas de le faire à Madagascar... je préfère de loin m'acheter un beau terrain ou une maison pour le même prix !!!

Coté entretien, j'ai dans mon équipe donc mon réparateur personnel... qui fait appel à ses potes si il n'arrive pas à résoudre le problème...
J'ai les pièces à des prix vraiment compétitifs et si la pièce n'existe pas, ici ils bricolent une adaptation qui tient plus ou moins et plus ou moins longtemps !!!

Voili voilà !!!

Merci beaucoup de vos réponses, cela m'éclaire beaucoup des conditions locales. Si d'autres peuvent témoigner, cela me fera un bon bench-marking comme disent les consultants d'IBM.

Question que j'ai totalement oubliée : Conduisez vous vous même vos véhicules ou avez vous un chauffeur ? Ou un accompagnateur ?

J'ai toujours conduit mes voitures et motos... je ne suis pas une bonne passagère, mais pour les courses en ville où il est parfois difficile de se garer, pour les longs trajets, mon chef de chantier fait aussi office de chauffeur...
Lui fait très attention à la voiture.. moi moins.... car je conduis vite et que je me prends quelques trous.... j'ai donc pas mal de reproches car c'est lui qui répare  !!!
Quand nous allons à Tana, nous nous relayons car nous ne stoppons pas pour la nuit...

Me faire conduire reste très exceptionnel en fait !!! Mais parfois j'apprécie !

En fait pour répondre à la question concernant un chauffeur, si on ne veut pas être responsable d'un accident de la route il vaut mieux avoir un chauffeur qui aura des ennuis à votre place au cas où il renverse une personne qui serait blessée ou pire encore. Mais si vous vous sentez en confiance de conduire raisonnablement votre véhicule, il vaut mieux le faire soi-même car avec les chauffeurs on peut bien tomber comme on peut tomber sur un os qui vous tuera au pire et volera votre véhicule, ce qui est arrivé il y a quelques année à Moramanga.
http://www.midi-madagasikara.mg/faits-d … rakotovao/

Bonjour,

j'ai un L200, depuis 5 ou 6 ans.
J'habite Tana.
En fait les rares fois ou je prends cette voiture (que je conduis) c'est pour aller en province, je ne prends jamais ma voiture lors de mes déplacements à Tana.
L'entretien est réalisé par le concessionnaire.

Mon L200 à un peu plus de 22 000km, mes absences hors de Mada et mon manque de plaisir pour la  conduite (que ce soit à Mada ou ailleurs) explique le peu de kilomètres parcourus.

Contrairement à certains j' ai acheté ce véhicule neuf. En fait je n'y connais rien en mécanique et voulais être un minimum "tranquillou". Et je pense que les véhicules récents sont beaucoup moins polluants.

Le pick up est garé prés de la maison, sous abri.

Cordialement.
MC

Pour moi le top à mada ça serai un hélicoptère. ..😂
Je pense bientôt faire ma commande.
D'ailleurs si parmis vous quelqu'un pouvais me prêter un million d'€ !!
Promis en cadeau le tour de mada en helico au généreux donateur . heu! Préteur.
Vous pouvez vous cotiser plus on est de fous,  pour s'envoyer en l'air. 🚁.

Arno, en ce qui concerne l'hélicoptère, je connais un vazaha qui est venu à Mahanoro se poser avec son petit avion bi-place... mais je suppose qu'il a mal négocié son atterrissage et il s'est planté sur la roue avant  au lieu de toucher le sol avec les deux roues arrières et... paf... hélice tordue, et autres dégâts matériels 'l'avion lui avait coûté le même prix que mon 4x4 avec option soit 40 000€ quand il l'a acheté en kit .
Après son crash je lui ai aidé à démonter les ailes et on a poussé le tout dans un semi-remorque et il a fait le voyage lui et son avion en camion jusqu'à Tamatave pour un million d'Ariary.
Donc je pense qu'il aurai mieux fait de s'acheter un quad. C'est moins cher et plus stable qu'une moto, hélico ou autre avion.
:lol:

J'ai déjà testé le Quad,  mais perso j'ai apprécié sans plus.
J'ai pas pris mon pied.
Peut être pas assez d'expérience pour bien metriser l'engin et y prendre plaisir.
En plus quand même beaucoup moins rapide et pratique que la moto sur des routes défoncèes et dans les ambouteillages.
Certains chemins en brousse et à St Marie que je fréquente régulièrement sont possible uniquement en deux roues surtout quand les ponts qui traverse les rivières et les ruisseaux se résume à deux tronc d'arbre côte à côte.
Pour la consommation d'essence et les réparations c' est aussi un budget plus important .
J'ai un ami qui a fait changer un roulement pour son Quad, c'est 300  € .
Le prix d'un jog  ( scooter yamaha venu du Japon en occasion et retaper comme neuf à mada ) .

Pour ma part, j'ai testé des motos mais j'avoue que je ne me sens pas à l'aise du tout et je me suis enlisé plusieurs fois avec une moto tout terrain alors qu'avec le quad les roues sont beaucoup plus larges et tiennent bien mieux la piste car elles ne s'enfoncent pas autant dans le sable fin ou dans la boue. D'autant qu'avec le quad que je possède depuis bientôt une dizaine d'années je n'ai pas eu beaucoup de réparations alors que j'ai fais tout de même deux fois le trajet aller-retour entre Tana et Tamatave et je suis même monté plus au nord vers Fénérive-Est. D'autant que la largeur du guidon est identique à celle d'une moto et que dans les embouteillages c'est aussi performant qu'une moto... voire plus car grimper un trottoir en moto est moins facile qu'en quad.
Bien entendu si on veut avoir le grand frisson c'est mieux en moto... d'ailleurs je crois me souvenir d'avoir lu avec avidité le récit passionnant dernièrement d'un aventurier qui s'est prit le pied en moto...
:lol:

Tarif des hélicos ULM classe 6 à partir de 33 000€ en kit jusqu'à 200 000 € pour les feignants qui veulent pas se salir les doigts.

Bon pour le Quad je verrais plus tard, peut être à la retraite dans  15 ans 👍
Quand j'aurais perdu un peu de ma fougue et si j'ai encore mes deux pieds. 😂 Et le reste d'ailleur. ...
Comme je devrais certainement passer un jour, de la chasse sous marine en apnée à la pêche à la ligne .😆
Quoi que j'ai plongée l'année dernière avec Guy 80 balais et il tape encore du poisson. .. impressionnant. ..
Mais  c'est vrai qu'il n'avais pas de moto ni de de Quad d'ailleurs.
Il se déplaçait en tuctuc. 👌

Pour l'helicop j'aurais pensé que c'était beaucoup plus cher.
Dit moi yann jean louis,
l'hélico à 33000€ c'est comme celui dans mad max ?
Et besoin d'un permis pour catégorie 6?

C'est un biplace entièrement caréné avec moteur rotax ( très fiable, made in Canada, il équipe de nombreux ULM 3 axes ), toutefois l'autonomie n'est pas énorme : 2 heures 3à je crois avec une vitesse de 120 km heure. De quoi aller faire ses courses de Mahanoro à Tamatave pour Gaston  ; bien entendu en l'absence de vent contraire.
Certains ULM 3 axes développés pour l'attérissage en brousse en Afrique du sud me paraissent plus intéressants avec une autonomie en carburant de plus du double de l'hélico en question. Des kits avec différents niveaux de " pré-montage " sont disponibles ; le premier prix étant aux alentour de 30 000 € aussi. 

Lien  pour l'hélico : http://www.paravol.info/t375-Tarif-des-Helicos-ULM.htm

Si ça intéresse quelqu'un, je peux retrouver dans mes archives le site dédié aux " ULM brousse.

Ah j'oubliais : oui il faut avoir quelques heures de formation pour obtenir un brevet D'ULM, mais je peux affirmer que ce n'est pas du tout hors d'atteinte.

Bonjour;

Votre idée d'ULM me parait intéressante, mais quel type d'ULM?
A voile fixe ou type pendulaire? Voir même un autogire?
Ne serait il par judicieux de fabriquer soi même cet appareil? coût certainement moins élevé et assurance du matériel du fait de la connaissance après l'avoir construit? les schémas techniques doivent sûrement pouvoir se trouver sur le net et sans faire nécessairement une copie fidèle d'un modèle existant, prendre ça et là pour faire son propre engin...plus adapté aux spécificités du pays( je pense en particulier aux terrains défoncés et autres pistes sommairement aménagées qui méritent un train d’atterrissage adéquat...
Voilà une activité qui pourrait à la fois générer des emplois locaux et peut être même du profit...

Pour celui qui veut mettre ce projet à exécution, il vaudrait mieux faire venir d'ailleurs que de Madagascar le matériel car en ce qui concerne le matériel chinois vendu à Madagascar, il vaut mieux se méfier car même les noms des marques célèbres sont honteusement copiés pour faire croire à de la qualité. ;)

Bonjour MadaGaston;
En effet, je comprends tes doutes quant à la fiabilité due à la provenance des pièces...je pense plus à une fabrication locale...et pourquoi pas avec une structure en bois...j'ai vu dernièrement qu'à Tana', il y a une usine qui fabrique des éléments en bois lamellé-collés qui peuvent être d'une grande résistance, plus que l'équivalent métal pour constituer une structure ,quant à la voilure, les avions étaient équipés de voilure en tissus collée sur ossature bois jusqu'aux années 30-40 et ça volait bien...les technologies sont certes passées de mode, mais elles ont faites leurs preuves...libres de droit et sûrement plus faciles de trouver les schémas de construction et de montage...
Pour la motorisation, un moteur de moto pèse peu et développe sûrement bien assez de CV pour mouvoir l'ensemble...le plus important étant la portance de la voilure...
mon rêve de gosse c'était d'être pilote d'hélico ou d'avion...j'ai beaucoup volé en hélico et en avion, mais uniquement comme passager...
A méditer..." Déssine moi un Maki"... :)

P.S: Peut on passer son brevet ULM à Mada'?

La réponse à ta question serait peut-être s'il est possible d'acheter son brevet d'ULM comme on achète son permis de conduire à Madagascar... oui je sais! il m'arrive d'être mauvaise langue. :D

Juste parlant de Permis... Je ne fournirai pas mon permis Français aux autorités Malgaches... Je repasserai mon permis comme un débutant à Madagascar... Oui, je le repasserai ;)

j'imagine que le permis Malgache n'a aucune validité en France...non?

J'en reviens brièvement au moyen de transport:
Le paraplane:
https://www.google.fr/url?sa=i&sour … 2134757652

Le permis Malgache, tout comme le permis d'un certain nombre d'Afrique Noire et du Nord est reconnu en France. Il n'est valide que quelques mois. Si on réside plusieurs mois en France, il faut avoir un permis Français. Ce permis Français est obtenu par une procédure administrative, un équivalent du permis délivré par le pays autre. Et ceci sans examen. Le seul truc, c'est que les autorités Françaises gardent ton permis d'origine. C'est une convention entre les pays. Et c'est réciproque.
Réciproquement, un permis Français devrait être valable à Madagascar. Je pense que les autorités Malgaches gardent ton permis Français pour t'en donner une Malgache (je parle de permis là les gars ! :D ). Mais je ne suis pas du tout certain que si jamais je repars, il vont retrouver mon original Français. A moins de motiver un peu, beaucoup, passionnément le fonctionnaire qui va chercher dans des archives...
Un certain nombre d'originaires d'Afrique Noire et du Nord  conduisent en France comme des pieds. Mais de gros pieds ! La rumeur dit que c'est pare-qu'ils ont acheté leur permis au bled...
Donc moi, je ne vais pas dire aux autorités Malgaches que j'ai un permis Français. Je le repasserai comme un bleu là bas. Comme çà, aucun, ou le minimum de mes documents Français n'est confié aux autorités locales.
Çà y est , la contagion de la paranoïa m'a contaminé ! :D

Alternative:
Le permis international...il a une validité de 10 ans, à présenter accompagné du permis Français,en cas de contrôle, et le permis international est renouvelable auprès du consulat.

Site de Service public.fr pour faire une demande de permis international
https://www.service-public.fr/particuli … its/F11534

Correction.Valable 3 ans et non 10 ans.

On peut obtenir un permis malgache biométrique en en faisant la demande à la Province, en fournissant les pièces demandées, en payant les droits qui, si je me rappelle bien, ne sont pas exorbitants, et en étant très patient...  :huh:
On ne laisse pas son permis français, on le présente juste (+ photocopie certifiée conforme). On n'en a donc plus besoin à Mada et on peut le mettre en lieu sûr jusqu'au prochain retour en métropole, et le permis malgache est moins encombrant et plastifié (cf, carte de résident).  :cool:

Ah ! Merci Potambleu pour ces précieux renseignements. Ce qui me plait absolument dans ce que vous dites c'est "On ne laisse pas son permis Français, on le présente juste". Çà c'est mon objectif : Ne laisser aux fonctionnaires là-bas aucun document officiel Français.
Concernant les droits, sûrement qu'ils sont raisonnables, à la mesure de la bourse des locaux aisés peut-être. En ce qui concerne la patience, il doit s'agir aussi d'une patience à la Malgache. C'est à dire infinie. J'ai aussi entendu parler d'accélérateurs de procédures là-bas. Si vous comprenez ce que je veux dire... ;)

J'ai payé 38000 ar au tresor publique
Pour le permis malgach
Je l'ai eu 3 jours après le dépôt du dossier sans " accélérateur ".
Pour les + de 60 ans il demande un certificat 10 000ar chez un médecin.

C'est drôle on ne me demande jamais les papiers de ma voiture ni celle de ma femme, donc je préfère offrir une caisse de boisson pour 38 000 ariary au commissariat de police pour les fêtes de fin d'année que de me trimbaler avec un permis qu'on ne me demande jamais. car ce n'est qu'un bout de plastique et je ne mourrai certainement pas si je ne possède pas ce bout de plastique. ;)

Oui Madagaston, mais moi je vais devoir aller sur la route, la RN7, et ma caisse de bisson ne pourra pas couvrir par exemple les 160 km entre Antsirabe et Tana. De même, si je vais vers les Sud, jusqu'à Fianar, ma couverture géographique ne sera pas suffisante. De même si je vais vers Betafo... Donc je vais passer à la caisse avec 38 Mille Ar, et j'essaierai de ne pas passer par la casserole accélératrice de procédure. Juste pour le principe.

Effectivement c'est une façon de voir les choses. Pour ma part quand je faisais le tour de Madagascar je prenais simplement les vols intérieurs car si on compte l'essence, les arrêts où on vous demande de toute façon une contribution pour améliorer les conditions de vie des forces de l'ordre, les risques d'accident, les risques de se faire dévaliser... si...si je peux témoigner qu'on m'a chouravé l'auto-radio avec les commandes de la soufflerie et de la clim car tout était sur la même console du tableau de bord et je n'ai jamais trouvé à remplacer cette console avec les boutons adéquats.
En ce moment je possède deux véhicules 4x4 plus un quad mais je ne sors plus du périmètre autour de la ville et si je veux me déplacer, je le fais comme tout vazaha sac-à-dos qui se respecte en taxi-brousse.
;)

Et je rebondis sur "vazaha sac-à-dos". Ainsi c'est le plus indolore du point de vue sécurité  pour un Expat ?

Nouvelle discussion