Films et autres Images

Bonjour à toutes et tous,

j'ouvre cette nouvelle discussion pour pouvoir partager des vidéos et des autres documents multimédias qui n'ont pas forcément leurs places dans d'autres sujets.

Je commence avec le reportage diffusé lors du JT de France 2 le 22.7.18 sur les rejets de plastiques en RD

le reportage du magazine "Caraïbe" diffusé par Martinique 1 sur les sargasses à Punta Cana

Au Kenya ils avaient aussi un gros problème.
Comme ça ne bougeait pas trop maintenant je crois que la peine de prison peut aller jusqu'à 4 ans.
Ça bouge.
Quand je sors des assiettes en carton, c'est que moyennement apprécié.
Mettre des taxes sur le plastique et ça bouge aussi. Quoi que un soda est 40% plus cher en bouteille plastique qui a la faveur par rapport à la bouteille en verre.

Les fonds marins sont une richesse. Pour en avoir l'usufruit il faut que ça soit dans la zone maritime économique d'un pays.
Le jours où la RD déclare que le continent de plastique dans l'Atlantique est à elle, elle récupère une sacrée zone économique.
Je plaisante, quand on fait le  bilan carbone qui est représentatif du coté pollueur d'un habitant, le dominicain avec ses 2 tonnes fait partie des bons élèves, c'est 8-9 fois moins qu'un américain ou canadien.
3 fois moins que nous.

A voir également sur les plastiques en mer l'excellente emisssion "Le dessous des cartes" du regretté Jean-Christophe Victor diffusée la première fois en février 2011 ou encore sur le même thème, le docu de "Thalassa" de septembre 2016

Bonjour à tous.
Je pense qu'une fois de plus la télévision donne des informations  erronées,car les plages ne se trouvent pas à St Domingue mais à l'est du pays,de Punta Cana à Puerto Plata.
Vous comprendrez pourquoi,comme mon fils,nous n'avons pas de télévision...


cordialement.

Alain

Alain,

Je pense qu'une fois de plus la télévision donne des informations  erronées,car les plages ne se trouvent pas à St Domingue

:(

Parce que si il n y a pas de plage, il n y a pas de problème ?

De très belles plages sont dans le sud-ouest, une région que le gouvernement désire ouvrir au tourisme alors qu'une grande partie est protégée (Parc naturel de Jaragua) ce qui n'empêche rien:
http://www.spanishflytv.com/resources_mod/Image112_reel_life_dr-steve-rithie-041.jpg
Photo prise vers Pedernales ©Michael O'Neal

Voir également l'article du NY Times d'aujourd'hui(23.7.18)
https://static01.nyt.com/images/2018/07/24/world/24Dominican1/24Dominican1-superJumbo.jpg

Une dernière vidéo bien gore sur ce sujet

La plage se trouve à Santo Domingo à 600m au sud de l'ambassade de France.
Son nom est dans l'article du NY times: Montesinos.

Une pluie à plus de 30mm par heure et le relief ça nettoie tout.
Le même jour chez moi des innondations, 20cm d'eau dans les rues avec une vitesse de 5m/s ça arrache l'asphalte. C'est des morceaux de 1 à 8m² que l'eau a balladé. Ca nettoie le plastique aussi.
La mer, un peu de plaine ensuite du relief ça fait des pluies cévenoles. A partir de la capitale en allant vers l'ouest c'est les mêmes conditions, on se paie de bonnes averses et de bons nettoyages.

N

Il n 'y a pas qu'en RD que la pollution frappe, regardez cette ballade sous-marine à Bali

Un beau diaporama de la baie de Samana habitée comme chaque début d'année par les baleines à bosse

nous l'avons voulu,on l'a..
je ne pense pas cela,mais il serait important de  rétablir la réalité;les plages principales ne sont pas à Santo Domingo.Attention à la mauvaise publicité faites par les pays étrangers afin de dissuader les clients de venir dans ce pays...
Oui,tout cela est désolant,je l'avoue.

cordialement.

alain

Ce sont aussi les emballages plastiques qui sont responsables des inondations qui se produisent un peu partout dans la capitale dès qu'il pleut à verse. Les égouts se bouchent, l'eau monte et la circulation automobile se trouve paralysée. Le fait qu'il n'y ait pas de container poubelle dans les quartiers populaires et commerçants de la capital n'arrange pas les choses. Certains profitent par ailleurs de ces inondations pour se faire quelques sous en vous faisant franchir les rues inondées juché sur leur dos :top:

3 paramètres pour les innondations:
La pluviométrie.
Le taux de ruissellement.
Le système d'évacuation.

La pluviométrie:
Avec le relief, de Santo Domigo à Bani à l'ouest, c'est approximativement le modèle cévenole français. Malgré de gros moyens au niveau relevés, études, aménagements, en France on ne maitrise toujours pas.
Du 500mm d'eau par heure ça c'est vu ici comme ça c'est vu dans les Cévennes. Les  cyclones ou dépressions tropicales ça arrose.

Le taux de ruissement:
Il y a la pluie qui tombe, une bonne partie retourne à l'athmosphère par évapotranspiration.
Une autre s'infiltre pour alimenter la nappe phréatique et la couche superficielle.
Le reste ruisselle.
Une innondation c'est surtout du ruissellement.
On parle de taux de ruisellement (Cr)
Pour la forêt c'est 0,1-0,2. Pour de l'urbanisé c'est 0,8-1. Exemple: en forêt il n'y a que 10 à 20% de l'eau tombée qui ruissellera, en ville c'est 100% et beaucoup plus rapide car non freiné.

Le système d'évacuation.
On relève les pluies tombées, on fait des stats et on extrapole les pluies centenales qui  en fonction du bassin versant et le taux de ruissellement donne un débit qu'on doit évacuer.
C'est Q, pour éviter une sédimentation dans les tuyaux ou cannaux il faut un débit minimal d'un dixième de Q.

Après ce préambule on s'intéresse à Santo Domingo.
J'en ai déjà parlé, il y a une application dominica republic maps sur mon smartphone. Il y a les cartes habituelles mais en plus les cartes topos. Certains se plaindront que les cartes topos datent des années 60, moi pas, j'ai le bâti de l'époque, les rios existants et le terrain pour le Cr.

Dans les années 60 il y avait des rios pour évacuer, des zones humides pour stocker, des terrains pour permettre l'infiltration et beaucoup moins de bâti.
Maintenant des rios ont disparu au profit de canaux ou buses. Ca encaisse le débit moyen  mais certainement pas un débit de crue.
Les zones humides ont disparu au profit de zones urbanisées.
Les terrains de culture qui avaient un Cr de 0,1-0,2 sont urbanisés et ont un Cr de 0,8-1 maintenant.
Quand au système d'évacuation il ne s'est pas trop développé depuis les années 60, il subsiste peut être de l'espagnol.
Dans les années 60 ça souffrait déjà d'innondations, on ne construit pas dans un lit majeur d'une rivière.
Maintenant avec un urbanisme à la mords moi le noeud, des eaux de ruissement multipliés par 4 au minimum, il faut pas s'étonner qu'on ait les pieds mouillés dans certains endroits à la capitale.
L'histoire du plastique qui empêche l'eau de passer, quand on voit des morceaux d'asphalte arrachés, c'est pas du plastique qui va résiter. La meilleure preuve c'est la vidéo, tout à la mer.

Quand on regarde les cartes des années 60 avec un oeil d'hydrographe on voit que le système local est puissant. Chez moi il y a le rio Madre Vieja qui ne fait que 4 ou 5km qui est une rivière à tresse* avec une emprise de 364m dans les années 60 qui ne fait plus que 4m maintenant. On a construit dans son lit majeur, a chaque grosse pluie les barrios madre vieja norte et sur ont droit aux médias.
*elles sont puissantes les rivières à tresses elles sont prévues pour encaisser de gros sur-débits.

La semaine dernière j'ai lu le rapport des risques naturels pour la RD. Il est à la mode, stats, projection a 100 ans à 1000 ans, il est à la mode. Dommage qu'on ait pas ses données. Pour le risque tsunami il donne un hauteur de 0,3m alors que la majorité des morts de 1946 sont dû à un tsunami qui a rasé une forêt de cocotiers du coté de Nigua.
Pour le risque onde tempête, 0,6m qu'il donne alors que chez nos voisins il y a eu 42 morts avec une onde de tempête de 12m l'année dernière.
Ses données pour ses stats c'est de la merde, son rapport est faux et c'est là dessus que des décideurs risquent de ce baser.
En 2016 il y a eu une réunion de pointures sur les tsunamis à la capitale, c'était sous le cadre de l'ONU. J'espère qu'ils seront entendu.
Je n'ai pas trop regardé coté innondation, pas moyen de trouver un hydrogramme de rivière en RD pour les calculs de crue, je ne sais pas sur quoi il s'est basé le rédacteur du rapport. Pour les barrages il y a eu des études, pour les autres rivières je ne crois pas et ce sont elles les causes d'innondations en général.

Il y a 20-30 ans aux infos on parlait de Marseille envahi de sacs plastiques venant des décharges avec le vent.
On avait de beaux reportages sur les calanques envahies de déchets.
On parlait de boues rouges au mercure dans la Méditerranée.
On voyait des tuyauteries d'égout qui dégueulaient auprès des plages.
Malgré cela il y avait toujours des reportages sur les embouteillages de la nationale 7 et des autoroutes.
Les touristes ici ne sont rebutés que par les algues des Sargasses c'est tout.
Le futur touriste qui aura vu le reportage se renseignera à son agence pour savoir si c'est à Punta Cana, on lui répondra que c'est à coté du port de la Capitale à plus de 100km et roule ma poule.

La semaine dernière j'ai lu un étude d'impact au niveau innondation pour la construction de 4 bâtiments de 10 appartements sur l'ile de St Martin, pas une grosse emprise au sol mais perpendiculaire à la pente. 178 pages le rapport, c'est en France. Ici c'est dieu qui s'occupe la plupart du temps pour ce qui est des risques.

Et dieu,c'est qui? La poignée de riches qui règnent sur la planète,et font ce qu'ils veulent.
On construit partout,sans scrupules,les pesticides,on fait ce que l'on veut.Un fait nouveau,les saumons d'élevage avec antibiotiques,690000 échappés d'un parc au chili le cinq juillet,  toxiques pour l'homme.D'autant plus que le poisson d'élevage contient des colorants,du mercure,aussi.....
Les cyclones,de plus en plus violents.....
ILS attendent la fonte des glaces afin d'exploiter les richesses....
Sommes nous conscients de la situation?
Quand le peuple sera t'il capable de réagir????

cordialement.

alain

Si vous êtes concernés, signez la pétition proposée par Cathysuite j'ai fais suivre sur FB

Ce n'est qu'un début, mais quand je lis les arguments de Phil, qui ne font pas bouger grand monde malgré leurs pertinences, on ne peut pas rester sans rien faire et laisser diriger des gains économiques à court terme au détriment de l'intérêt général.

En espérant qu'il ne soit pas trop tard même si beaucoup de mal est déjà fait, gardons espoir et battons nous.

@ Alain: sans regarder les médias et sans TV, comment sais-tu pour la fuite de saumons aux anti bios ?

je consulte MSN France sur mon ordinateur,et après je prends ce qui m'intéresse;le plus important pour moi.
Le football,çà va un moment,surtout après ce qu'ils ont ramassés....
l'emploi du temps surchargé du prince Georges,rien à foutre.La politique encore moins.J'ai connu cela depuis 60 ans,je n'espère plus rien.

Bonne soirée.

Alain

Voilà, pétition signée ...

Quid de l'autre plaie pour l'environnement en RD : les récipients alimentaires en polystyrène ?

Les gobelets avec couvercle pour maintenir les boissons au froid et les boîtes repas avec couvercle à charnière pour maintenir les repas au chaud.

Les dominicains aiment manger complet le midi et ça se comprend, vu le climat, conserver son sandwich fait maison le matin et le maintenir en bon état jusqu'au déjeûner n'est pas mince affaire, on se fait donc livrer sur son lieu de travail. Ajoutez à cela les livraisons à domicile.  Je suis persuadé que rien qu'à Santo Domingo, il se consomme quotidiennement des dizaines ( centaines ?) de milliers de ces récipients.

Les avantages de ces conditionnements sont nombreux : ce qui doit être froid reste froid, ce qui doit être chaud reste chaud. C'est étanche. C'est léger et emplilable (transport moto concho). Pas de vidanges et pas de vaisselle à laver. C'est économique. Cependant les dommages pour l'environnement sont identiques à ceux des sacs en plastique.

Dans la 2ème vidéo mentionnée au début par Ecu, il est fait mention de la fabrication d'assiettes et d'emballages alimentaires biodégradables à partir des sargasses. Quand la mer nous apporte ou nous impose la solution pour que nous la sauvions des plastiques! Sargasses, le fléau salvateur?

Sur terre les 10% des habitants les plus riches sont responsables de 50% de la pollution. On fait partie de ces 10%.
Si des dominicains faisaient une pétition pour limiter à une voiture par foyer fiscal pour limiter cette polution je serai d'accord sur le principe mais je me dirai qu'ils feraient mieux de regarder chez eux d'abord.
Moi aussi je déplore ce putain de plastique mais je ne suis qu'un invité ici.
Quand un dominicain me  fait la remarque que je mets un déchet dans ma poche, je lui réponds que je ne suis qu'un invité ici et je me dois de respecter ce pays et ces habitants. Etant donné qu'il est chez lui, il fait ce qu'il veut, s'il ne respecte pas les dominicains c'est un problème dominicano-dominicain. Ça marque les esprits et je vois une différence.
Le jour où des dominicains font une pétition pour le plastique je signe des deux mains.
Ok il y a le plastique mais c'est notre style de vie qui est responsable majoritairement de la pollution mondiale.
Ok il y à les chinois, on a aussi délocalisé notre pollution en même temps que nos usines.
Les dominicains ne regardent antenne 2, mais ils ont dû voir des images de cette pollution, ils doivent aussi prendre conscience de ce problème.
Il y a quelques années sur expatblog il y avait une affaire de fabrication d'emballage en polystyrène à reprendre, c'est peut être un expat qui est à l'origine d'une partie de la pollution.
Parmi les expats ils y a peut être des restaurateurs qui vendent de la langouste hors saison.
Parmi les expats qui s'inquiète des déchets suite à un entretien de voiture ou autre.
Parmi les expats, qui s'inquiète de la gestion des déchets engendré par la construction de sa maison.
Hier une grand-mère m'a dit que ça fait presque un an le dernier picnic dans la cambrouse près de son village, on préparait les salades la viande pour une vingtaine de personnes, je payait le plus gros. Il y a un an lors du picnic j'ai vu jeter des déchets plastiques, au retour j'ai dis que si c'était pour voir jeter des déchets alors que j'avais amené des sacs poubelles, je me passerai de picnic ici pendant un an, si des dominicains ne respecte pas leur pays, je les évite.
Je ne dis pas que c'est bien ou pas bien mais je préfère cotoyer des gens respectueux de l'autre.
Pour la petite histoire, ce petit village a obligé les deux adolescents "pollueurs" à aller nettoyer.
Il ne faut pas dire si c'est bien ou pas, il faut faire prendre conscience du problème.
Dans notre code pénal dans l'article premier il est écrit que n'est pas responsable d'un délit ou crime la personne qui n'était pas consciente de la gravité de son acte.
Faire prendre conscience, ces images de pollution font prendre conscience.
Chez nous il y a 20-30 ans il y avait de mêmes images à la télé, on a pris conscience.
En 77, en Norvège j'ai vu un enfant prendre un déchet qui n'était pas le sien et le mettre à la poubelle, ça m'a interpellé. Chez nous il n'y avait pas de poubelle pour nos déchets à l'extérieur et la mode était de jeter au sol. On étaient les dominicains de l'époque. On a pris conscience et on a changé. Je n'ai pas souvenir que ce soit dû à un pétition étrangère, une simple prise de conscience c'est tout.

phil san cristobal :

Les dominicains ne regardent antenne 2, mais ils ont dû voir des images de cette pollution, ils doivent aussi prendre conscience de ce problème.

Je confirme qu'ils ont vu les images. Dimanche soir, j'étais au concert du groupe Bonye sur le coté de las ruinas de san Francisco et le leader du groupe a déploré cette pollution et fustigé la facilité avec laquelle les sacs plastiques étaient distribués dans les commerces. Cela juste avant d'entonner "l'hymne" populaire  dominicain "Quisqueya" qui parle des beautés de l'ile. Les paroles étaient ponctuées de "Sin Plastico" !
Paroles de Quiqueya:
No hay tierra tan hermosa
Como la mia
Bañada por los mares
De blanca espuma
Parece una gaviota
De blancas plumas
Dormida en las orillas
Del ancho mar


C'est vrai qu'on en attend pas moins d'une manifestation sponsorisée par l’office du tourisme mais  cela méritait d'être signalé!

L'emballage végétal c'est un surcout de 30%.
C'est surtout la bagasse de canne à sucre qui sert et ça ne manque pas sur place.
Là il y a de quoi faire bouger en local car il y a du gain local. Ben oui, le gens bougent plus facilement avec l'appat du gain que par prise de conscience.
Ceux qui détiennent la bagasse sont ceux qui ont des potes parmi les députés et sénateurs, un loi imposant 50% de taxe sur les emballages non bio est envisageable.
Une image verte pour la RD et des potes qui augmentent leur capital.

Le plastique ici c'est une mode, une imitation imparfaite de notre style de vie, lors d'une fête pas d'assiettes normales qu'il faut nettoyer par la suite comme les pauvres.
Pas d'assiette en carton car ça fait pauvre.
Je vais au colmado avec deux mains mais il faut qu'ils mettent un produit dans un sac plastique, ça fait pays riche.
Mes sacs plastiques je les stocke il y en a toujours qui en recherche.
Les grands noirs c'est pour les cerf-volants.
Les petits c'est pour protéger les mains pour ramasser la merde du caniveau. Dans le quartier les caniveaux sont nettoyés.
Il ont un double ou triple emploi les sacs plastiques ici.
Les assiettes plastiques, snobisme ou fainéantisme, c'est au choix.

L'office du tourisme?
Il n'y a pas que les touristes, il y a aussi des dominicains.
En France la pub "tu t'es vu quand t'as bu" à été très efficace. Avec la fièreté dominicaine il y a de quoi faire dans le style "et oui le gros salaud c'est toi" Il faut que pour une majorité le salaud soit visible.
J'ai la facheuse tendance à me foutre de la gueule des chulos. Les mioches ont la facheuse tendance à m'imiter. La honte fait que la parade  des chulos dans les rues environnantes a furieusement baissé.
Il faut foutre la honte, ça fonctionne à merveille ici. Une pub ciblée sur ceux qui balancent et ça bouge.
Les frimeurs qui font de la roue arrière, qui aiment faire du bruit, ils font ça pour exister. Si on montre le ridicule de leur style, ça se calme rapidement.
Si à la télé on explique que le mec qui aime exhiber son 9mm c'est pour combler un manque coté slip, on en verra moi dans les rues. Ca ou p'tite  bite inscrit sur le front, c'est le  même. J'ai testé chez moi, très efficace pour la limitation des gens armés.

Une copine à mis cette image pour mieux comprendre les dominicaines...
https://scontent-mxp1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/37874410_1622780257849949_5921331541090238464_n.jpg?_nc_cat=0&oh=ef9791568ad5c5d7c77ac6cc5302af97&oe=5BD33AC2
Seul Phil qui éduque ses suffragettes n'a pas droit de réponse sur ce poste, les autres  SI...  :(

Phil,peut être la solution?
Sur MSN espagnol,hier,un reportage sur des ingénieurs au chili qui viennent de découvrir les sachets plastiques non polluants et solubles dans l'eau,le pétrole étant remplacé par le calcaire.Et le coût identique à celui actuel......
Voir éventuellement paris match du mardi 25.07.2018.

Bonne journée.


Alain

Le plastique c'est un peu une imitation de notre style de vie.
Quand je dis qu'en Europe on trouve moins de plastique qu'avant, qu'il y en a plus dans les magasins ça fait réfléchir ici.
C'est vrai que quand je dis que les déchets plastiques dans la nature ça se voit surtout dans les pays sous-developpés ça marque plus. Je ne dis pas ça non plus à tout le monde, j'essai de cibler les personnes qui sont écoutées.
Ce n'est pas la première fois que je l'écris, le dominicain a une certaine fièreté, c'est un bon levier.

Chercher une substitution c'est bien mais diminuer une surcomsommation c'est pas mal aussi.
Taxer, faire payer, pas besoin de discuter.
Chez nous plus de sacs dans les magasins, on en est revenu au caba ré-étulisable sinon on paie.
Localement j'ai vu des cabas locaux faits main, ils sont bien faits.

oui,Phil,çà ne résout pas les problèmes,a chacun de se prendre en charge.Question d'habitude.Regardez en Allemagne,obligation d'emprunter les passages pour piéton,et ils sont habitués,
Espérons un peu plus de discipline!

cordialement.


alain

Bonjour Phil.
Supprimer les plastiques, je l'ai fais en 2009 dans mes magasins à Lyon.
Plus de sacs de caisses à la sortie. Seulement étaient disponible des sacs cabas réutilisables.
Quel bordel pour faire passer cette idée aux clients. Plus ils étaient fortunés, et moins cela a passé facilement.
Je ne sais pas comment cela se passe actuellement en France, mais ici c'est une véritable orgie. Aux sorties de caisse, on double, voir triple les sacs de caisse pour les éventuels transports en moto concho.
Le résultat, on le voit sur les plages de la capitale.
Cordialement

D'un point de vue anthopologique, l'Allemagne est du type familiale autoritaire/inégalitaire. Le père dit et on applique.
En France c'est du type libertaire/égalitaire. Le père conseille.
Ici c'est l'héritage africain, pas de père. On s'en fout.
Pour une population française j'évite de prendre exemple sur l'Allemagne, on est différent, l'écart n'est pas trop grand mais on est différent.
La RD est une autre planète par rapport à l'Allemagne, difficile de faire des parallèles.
Inutile aussi de faire des parallèles entre la France et la RD.

En Allemagne on réglemente, on applique.
En France on réglemente, pour éviter que ça râle on explique et on applique.
En RD on réglemente et tout le monde s'en fout.
Malheureusement souvent les pays avec un type familial sans père on a un semblant d'organisation que sous une dictature.
Comme je suis un grand démocrate, je supporte très bien le laisser aller local.
Si on me demande comment faire pour le plastique, je réponds:
Pas de réglementation car c'est pas appliqué.
Pas de raisonnement, on s'en fout.
50% de taxes pour que ça devienne cher et peu rentable de produire, pas de discussions et la source se tarie.

@Pierre.
Les gens sont passé au caba car il n'y avait plus de sacs plastiques que ça plaise ou pas.
Normal qu'une partie râle c'est dû au type familial libertaire des français.
Pour la RD pas la peine de réglementer, ce ne sera pas appliqué. Une bonne taxe et la source se tarie.
Réserves naturelles, le bio, la RD est écolo, des arguments pour la taxe ils trouveraient.
La RD, le pays producteur de sacs à base de cabasse de canne à sucre ça devrait même plaire, n'oublions pas la fièreté locale.

Un bémol quand même, ici le sac a un double voir un triple emploi.

SVP, les amis, ceci est une discussion consacrée aux images qui bougent, aux images fixes et autres contenus multimédias !

Même si nous sommes  partis sur des sujets de pollution, ce n'est pas l'intérêt de ce topic.

Ouvrant on un autre pour parler de environnement en RD ?

Je le fais de suite, et je vous demande à toutes et tous de demander aux admin du site de déplacer vos commentaires sur le bon sujet.

Merci !

Il me semble que le sujet de ce post fait un peu double emploi avec "Y a pas de sujet - Parler de Tout et de Rien". C'est un fourre-tout en fait! Les premières vidéos parlaient d'environnement, c'est normal qu'on embraye sur ce sujet!

Vive le mode de pensée libertaire bordélique latin.
Fatigué de la rigueur germanique.

C'est pour cela que j'apprécie la bouffée d'air frais apportée par les Antilles en général, et la Rep Dom en particulier.

Je continue donc les dérives (sur le sujet, pas sur le fond) des précédentes interventions (désolé Ecu3).

J'intervient juste pour corriger une coquille  : BAGASSE à la place de cabasse.

Bordélique libertaire, mais précis.

@ Robinson972,
Vous avez tout a fait raison, la discussion "Y a pas de sujet - Parler de Tout et de Rien" est tout à fait appropriée, je ne désirai ouvrir ce "topic" que pour des images fixes ou qui bougent, mais je vois que l'on y écris beaucoup (trop).
@ Joël,
Continue à faire comme tu penses, c'est frais et tes dérives ne dérangent personne au contraire, mais sans atteindre la pensée carrée attribuée à nos amis d'outre Rhin, un minimum de respect du sujet des discussion pourrai favoriser les recherches.
NB: si tu veux être précis, c'est Ecu03
@ Toutes et tous,
Bonne et cordiale suite sur ce forum très appréciable et apprécié.

https://medias.exotismes.fr/images/produit/24540/15-bayahibe-el-pe-c3-b1on-006-631916879-o-slide-2.jpg
50 nuances de bleu

Reportage (en anglais) en Indonésie, désormais, on peut payer son billet de bus avec des bouteilles ou autres plastiques.

Indonesians can pay bus fare with plastic waste

Nouvelle discussion