Close

L'A B C des hépatites

Pour ne pas mélanger tous les sujets j'ai préféré ouvrir une discussion suite à une question de Papy qui demande des éclaircissements sur les hépatites.
Modes de contraction
Hépatite A.
C’est la moins grave des hépatites virales. Habituellement, le corps la combat en quelques semaines et reste immunisé à vie. Ce qui veut dire que des anticorps contre le virus sont présents, mais que le virus lui-même n’y est plus. Le virus de l’hépatite A se transmet par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés. Il peut se retrouver dans les selles d’une personne infectée et souiller la nourriture, l’eau ou les mains d’une autre personne. Les aliments crus ou pas assez cuits sont les plus susceptibles de transmettre l’infection. Le virus peut également être transmis par des fruits de mer récoltés dans des zones où des eaux d’égout non traitées se déversent. Le risque de transmission est élevé dans les pays où les conditions d’hygiène sont mauvaises. Dans ces pays, presque tous les enfants ont déjà été infectés par le virus. Un vaccin permet de s’en protéger.

Hépatite B.
Il s’agit du type d’hépatite le plus fréquent dans le monde, et aussi le plus mortel. Le virus de l’hépatite B se transmet au moment des rapports sexuels (le sperme et les autres liquides biologiques en contiennent) et par le sang. Il est de 50 à 100 fois plus infectieux que le virus du sida3. L’échange de seringues contaminées peut provoquer sa transmission. La grande majorité des personnes infectées parviennent à combattre complètement l’infection. Environ 5 % restent infectées de façon chronique et sont dites « porteuses » du virus. Les porteurs n’ont pas de symptômes, mais ils courent un risque élevé de souffrir de cirrhose du foie ou d’un cancer du foie, des maladies potentiellement mortelles. Une mère porteuse peut transmettre le virus à son enfant à l’accouchement. Un vaccin est offert depuis 1982.

Hépatite C.

L’hépatite C constitue la forme d’hépatite virale la plus insidieuse, car elle est causée par un virus très résistant. Jusqu’à 80 % des infections au virus de l’hépatite C deviennent chroniques. L’identification de ce dernier est relativement récente : elle date de 1989. Le virus se transmet le plus souvent par contact direct avec du sang humain contaminé : surtout par l’échange de seringues servant à l’injection de drogues, par la transfusion de sang qui n’a pas été soumis à un dépistage, et par la réutilisation d’aiguilles et de seringues non stériles. Plus rarement, il se contracte au cours de rapports sexuels non protégés avec des personnes infectées, surtout si du sang est échangé (menstruations, blessures dans les voies génitales ou anales). Il s’agit de la première cause de transplantation du foie. Il n’existe aucun vaccin permettant de s’en protéger.

Hépatite toxique.
Elle est le plus souvent causée par l’abus d’alcool ou par la consommation de médicaments.
Egalement par l’ingestion de champignons non comestibles (Amanite phalloïde par exemple qui endommage le foie et les reins souvent de manière fatale). Lors de mes nombreuses conférences ayant pour thème les champignons, j'avais pris l'habitude pour marquer les esprits de dire que le quart d'un chapeau de l'Amanite phalloïde ou de ses variétés pouvait tuer Superman.
L’exposition à des produits chimiques (en milieu de travail etc.) de même que l’ingestion de produits de santé naturels ou de plantes toxiques pour le foie comme certaines plantes peuvent aussi causer une hépatite toxique.
Selon la substance ingérée, l’hépatite toxique peut survenir des heures, des jours ou des mois après l’exposition. Habituellement, les symptômes se résorbent quand on cesse d’être exposé à la substance nocive. Cependant, on peut subir des dommages permanents au foie et souffrir, par exemple, d’une cirrhose. :(  :unsure  :huh:  :sosad:  :sick

Bonjour et pour faire simple l'hépatite A est surtout appelée jaunisse. Mais pour certains médecins malgaches, il s'agit d'un paludisme jaune !!!! J'en ai fait l'expérience en 1998, et j'ai failli y laisser ma peau. Il a fallu que j'aille à Tana après avoir perdu 10 kg en quelques jours après avoir été soigné pour ce soit disant palud. A Tana un médecin français à immédiatement diagnostiqué une hépatite A et m'a supprimé tous les médicaments qu'on m'avait prescrit et au bout de 48h je suis retourné à Tuléar pratiquement rétabli. Une médecin de Tuléar m'avait fait faire des analyses et m'avait elle bien dit que j'avais une hépatite mais elle ne connaissait pas la différence entre Les A B et C !!

Nouvelle discussion