Close

Qui connait Ankify Doany?

Bonjour,
Je viens de découvrir un petit coin de Mada tout à fait méconnu et pourtant magique semble t-il. Il s'agit de la presqu'île d'Ankify et le petit village de Doany.
enfin pas tout à fait inconnu car il s'agit du port pour rallier Nosy be mais en revanche on ne parle jamais de son attrait touristique alors que ça me semble sublime et sauvage. Aussi beau et moins surfait et plus authentique que Nosy be.
Vos avis pour ceux qui connaîtraient...  :)

Bonjour je connais Douany j’ai deux ami qui habite sur place
C’est un très belle endroit j’ai même une maison à vendre sur place

On y cultive toujours le cacao ? ?

J’ai pas vu du cacao à douany mais plutôt à l’entree De la route d anbange oui à douany il y a un peu de vanille des citrons et du poissonn

Bonjour,

je connais très bien le secteur  pour y avoir été 2 fois en vacances ( on peut y louer des maisons ).

Un petit bémol : les habitants ont la mauvaise habitude de caguer sur la plage... Vous me direz que c'est partout pareil, sauf que l'endroit serait paradisiaque sans cela...

Sur l'autre plage, le dépotoir du village est situé juste derrière la plage...

Si vous retournez dans le secteur, il y a beaucoup mieux : en continuant vers Diego, au bout de quelques kilomètres, une pancarte ( rouillée ) indique "hôtel de l'ermitage" : au bout d'une vingtaine de kilomètres de piste ( praticable ), on arrive à un endroit extraordinaire ( d'un côté une baie aussi grande que celle de Biarritz, avec un seul hôtel qui part en sucette; de l'autre côté, une crique qui rappelle la Bretagne ).

Ne pas se fier à la pancarte pourrie, l'hôtel est à ma connaissance encore ouvert...,Le domaine complet fait environ 500 ha, il est à l'abandon : le tout appartenait à un aristo français qui s'est fait enterrer sur place ( ne pas rater sa tombe ).

De l'autre côté de la nationale, on peut remonter sur des kilomètres la vallée du Sambirano, plantée de cacaoyers...

La plantation Milot, qui appartenait à une Camerounaise et se visitait, a été vendue à la société Valrona
( chocolat ) : c'était le clou du tourisme dans le secteur... avec le restaurant d'Ambanja ( au 1er étage du bâtiment, je  ne me souviens plus du nom ).

Bon déjà, la plantation Millot n'a jamais appartenu à une camerounaise - Mado en l’occurrence - elle y a créé l'activité visite de la plantation et celle de chambres d'hôtes... que je vous recommande d'autant que depuis cette année il y a une piscine.
Mado est bien camerounaise et la femme du directeur de la plantation. C'est une femme géniale, pleine d'énergie et qui me fait l'extrême honneur d’être une de mes très bonnes amies.

Douany est agréable mais peu développé... un de mes amis y possède une maison dotée d'un crocodile... et un autre avait commencé à agrandir celle qui est juste derrière le grand rocher sur la grande plage... travaux abandonnés depuis il me semble... il la louait parfois...
La plage a un bon sable mais les fonds sont peu attrayants... par contre en continuant le long de la plage on trouve de jolis coins... et quelques surprises... et des abandons de projets aussi... Douany n'a pu lutter contre sa voisine Nosy Bé plus attractive et plus animée...
J'ai été tentée un moment par une vaste maison qui se voulait être "hôtel-chambre d'hôtes" les pieds dans l'eau... après Douany... mais elle était à la fois trop et pas assez isolée... allez comprendre !!!

Bien entendu les habitants de Douany - peu nombreux- vont faire leur besoin sur la plage... comme partout à Madagascar... enfin ceux qui n'ont pas de wc chez eux... donc les "précieux"...  prendront soin de n'y aller que lors de grandes marées... ahahah !

Il semble que pour le reste c'est de Nosy Faly dont il s'agit...

Gilles pipyn :

Bonjour je connais Douany j’ai deux ami qui habite sur place
C’est un très belle endroit j’ai même une maison à vendre sur place

S'il faut vos deux amis sont aussi les miens... lolll

Lys de Diego :

Bien entendu les habitants de Douany - peu nombreux- vont faire leur besoin sur la plage... comme partout à Madagascar... enfin ceux qui n'ont pas de wc chez eux... donc les "précieux"...  prendront soin de n'y aller que lors de grandes marées... ahahah !
.

C'est malheureusement un sport national! Pourtant une assoc' a créé des chiottes publics depuis 5-6 ans je crois, ça a peut-être changé.
D'ailleurs, même à ambatoloaka haut lieu du tourisme ( :D ), Gérard a créé des chiottes publics ce qui n'empêche pas une bonne partie des habitants de continuer à déféquer sur la plage. Ce qui est particulier quand on prend son petit dej tranquilou devant son charmant petit hôtel lol

Je vais sans doute me rendre prochainement dans ce coin qui me parait encore sauvage et sécurisé tout en étant pas trop loin d'Ambanja (20mn) ni de Nosy be (aéroport à moins d'une heure).
Un petit pied à terre loin de l'agitation c'est ce que je recherche...
Y a peut-être mieux mais je n'ai pas encore fait le tour de Mada lol

Oui sans doute lys il sont implanter d’épis très longtemps tu connais beaucoup de monde lys
Bisous

babakool :

C'est malheureusement un sport national! Pourtant une assoc' a créé des chiottes publics depuis 5-6 ans je crois, ça a peut-être changé.
D'ailleurs, même à ambatoloaka haut lieu du tourisme ( :D ), Gérard a créé des chiottes publics ce qui n'empêche pas une bonne partie des habitants de continuer à déféquer sur la plage. Ce qui est particulier quand on prend son petit dej tranquilou devant son charmant petit hôtel lol

Et s'il n'y avait pas de wc dans ton hôtel les pieds dans l'eau... tu irais où ?
Je crois que beaucoup oublient que la grande majorité des malgaches ne possèdent ni l’électricité, ni l'eau courante, ni de toilettes chez eux... comme ils ne possèdent pas de gazinière...
Donc leur reprocher de faire leurs besoins où ils peuvent... c'est comme leur reprocher de couper des arbres pour faire du charbon pour se nourrir....

Chez moi, mes ouvriers ont de vraies toilettes - douche... et tous les emploient... aucun ne va sur mon terrain pour déféquer à l'air libre... Ces toilettes sont d'ailleurs entretenues par eux et sont toujours impeccables...

Il me vient une anecdote datant de 2007...
C'était à Sainte Marie où nous avions avec mon mari passé quelques semaines... et quelques jours en présence du président de l'époque (nous logions dans le même hôtel... le bungalow d'à coté).
Ce président, Ravalomana pour ne pas le citer avait entre autre déclaré que d'une part il se décrétait maire de Sainte Marie en annulant les élections de l'époque (!!!) et que d'autre part, il allait lancer une vaste opération de construction de toilettes publiques... "parce qu'il y en avait marre..."... et "qu'il était temps que Sainte Marie entre dans le 21ème siècle..."
L'idée était de créer donc des wc dans chaque groupe de maisons... mais en nommant un responsable qui en auraient la clé... pour éviter les dégradations en tout genre...
Il nous avait plu d'imaginer ce "responsable des commodités", dérangé jour et nuit pour avoir la précieuse clé... dormant le bras dehors avec le précieux sésame suspendu à sa main !!! :unsure

Arnovasa qui fréquente assidûment cette île pourrait nous dire si ce projet a fait long feu ou pas... ? :D

Je pourrais vous donner éventuellement cette réponse en fin de semaine car je suis invité jeudi chez un allemand qui a construit non loin de chez moi sa résidence secondaire et qui vit avec sa femme qui possède des bungalows à louer ainsi qu'un restaurant à Sainte Marie.
J'essayerai de savoir ce qu'il en est de ces vespasiennes publiques à Sainte Marie-mère-de-dieu.
:o

Lys avant de vous enflammer, regardez ce que j'ai écrit... Je ne suis pas plus con ou suffisant qu'un autre, et qd on a pas de chiottes on fait ds la nature c'est normal. Je parle que même qd il y a des toilettes publiques ils continuent. C'est aussi un problème d'éducation. Il n'est pas facile de changer des habitudes millénaires je le sais bien.
Ce qui ne m'empêche pas de dire que sans changement de paradigme, point de tourisme...

Salut à tous
Pour répondre à lys, 
Les WC public a st marie comme sur toutes les côtes de mada cest sur la plage entre deux rocher ou au pied d'un coco. 👍
Avec le système de marée pour la chasse d'eau ' les concombres de mer comme station d'épuration et les crabes, poissons et crustacés comme  aspirateur à caca. ..
Bon ensuite  c'est l'homme qui consomme les aspirateurs .. pour rejeter en mode plus ou moins condensé le pressieu. ...
et hop la chaîne et bouclé.
Un système autonome bio sans produits chimique ni d'énergie fabriqué.
Et ça doit même apporter son lot de vitamine pour le bon développement d'une mangrove et toute la végétation du bord de mer.👍👌
Donc non le projet de l'ancien président n'a pas vu le jours.
Et je ne pense pas que ça sois fonctionnel comme idée.
Je n'imagine pas que tout un village, puisse utiliser un WC public ça risque d'être vite saturé , et faire la queu quand l'envie est presente....

Bon après beaucoup construise un WC familiale.
Un trou au milieu de 4 panneaux en falaf  comme pour la douche.

arnovasa :

Salut à tous
Pour répondre à lys, 
Les WC public a st marie comme sur toutes les côtes de mada cest sur la plage entre deux rocher ou au pied d'un coco. 👍
Avec le système de marée pour la chasse d'eau ' les concombres de mer comme station d'épuration et les crabes, poissons et crustacés comme  aspirateur à caca. ..
Bon ensuite  c'est l'homme qui consomme les aspirateurs .. pour rejeter en mode plus ou moins condensé le pressieu. ...
et hop la chaîne et bouclé.
Un système autonome bio sans produits chimique ni d'énergie fabriqué.
Et ça doit même apporter son lot de vitamine pour le bon développement d'une mangrove et toute la végétation du bord de mer.👍👌
Donc non le projet de l'ancien président n'a pas vu le jours.
Et je ne pense pas que ça sois fonctionnel comme idée.
Je n'imagine pas que tout un village, puisse utiliser un WC public ça risque d'être vite saturé , et faire la queu quand l'envie est presente....

Bon après beaucoup construise un WC familiale.
Un trou au milieu de 4 panneaux en falaf  comme pour la douche.

Dans le microcosme de Nosy komba il est installé régulièrement à plusieurs points du village de Antitorona, des douches et WC publics qui semblent assez bien utilisés. A petite échelle et où il y a un peu d'argent c'est donc possible. c'est plus compliqué dans les villages denses où s'agglutinent des milliers de personnes dans un périmètre limité.

J'entends bien que la chasse d'eau naturelle que constitue la marée est une bonne solution mais dans les lieux touristiques c'est un peu contreproductif.

En parlant de WC, que ce soit à Ankify ou ailleurs, il faut savoir que les excréments humains font partie des meilleurs engrais qui existent.
https://wikiwater.fr/a10-les-latrines-ecologiques
Je me souviens qu'étant encore en culotte courte, mes parents vidaient leur fosse septique chaque année en automne dès le mois de novembre dès les premières gelées et si c'est peu ragoutant, je me souvient avec délices des fraises savoureuses , les petits pois qu'on mangeait cru, les asperges tendres que ma mère, et avant elle ma grand-mère cultivait dans son jardin et naturellement on mangeais des choux, des pommes de terre et des carottes du jardin presque toute l'année car elles se conservaient au frais dans a cave en hiver alors qu'ici au bout de deux jours les carottes, choux etc. commencent à pourrir au bout de deux ou trois jours.
Et je ne parle même pas des cultivateurs-éleveurs dont les plus riches des villages avaient le plus gros fumier devant leur porte.
Mais bien entendu à l'heure de la grande consommation où il faut produire coûte que coûte et à moindre prix, ces traditions ancestrales ont été abandonnées et c'est à coup de déodorants colorés de Destop et autres poisons qu'on pollue allègrement la planète en croyant au politiquement correct et aux poudres de perlimpinpin  que nous refourguent les empoisonneurs tels que Monsanto et autres. :sosad:

Effectivement dans les lieux touristiques tres condensés comme foulpointe par exemple  on trouve également des WC et douches public et payante . Mais les seul utilisateurs sont les touristes qui n'ont pas trop le choix car aller defequer au yeux de tous entre deux parasol faut quand même être dans un état très fort alcoolisé ou avoir perdu toutes les neurones dans ça boîte crânienne.
Les malgachs on quand même une grande pudeur pour accomplir cette activité.
Mais pour les locaux pas question d'utiliser les WC public car même 100 ou 200 ar reste un budget important et hors de question de depensser 1 ar pour satisfaire son besoin naturel.
Et surtout ne pas leur reprocher car depuis la nuit des temps il font leur besoins sur la plage , dans la mangrove, dans la rivière , dans un arbustes ou au milieu d'un bousket de fougère  .
Et ce n'est pas le vasaha allongé sur sa serviette de plage qui va lui expliquer  ou faire et ne pas faire son gros caca. .. 😆

D'accord arsanova ils font caca dans la nature depuis la nuit des temps mais ils sont aujourd'hui 25 millions pas 1 million !! L'équation assainissement n'est plus la même.
Et je le redis dans les lieux dits touristiques c'est pas acceptable si on veut développer ce secteur d'activité.

babakool :

D'accord arsanova ils font caca dans la nature depuis la nuit des temps mais ils sont aujourd'hui 25 millions pas 1 million !! L'équation assainissement n'est plus la même.
Et je le redis dans les lieux dits touristiques c'est pas acceptable si on veut développer ce secteur d'activité.

Bonjour,

Vous perdez votre temps à convaincre quelques aficionados du pays qu'un changement de mentalités est nécessaire... Un grand nombre d'Occidentaux sont acculturés, et ils ne veulent surtout pas développer "ce secteur d'activité",... ni aucun autre, du reste. L'acculturation consiste précisément à s'habituer à tout, à l'absence d'hygiène ( cf. le post ci-dessus où on vous démontre pseudo-scientifiquement que Pasteur avait tort ) comme à la corruption ( v. les réponses fournies par certains sur la question sur l'autre fil...).

Peut-être demander à Bill?

Src: http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/ … -du-futur/

Extraits pour ceux qui ne peuvent accéder à ce site:


15 août 2012
WC – Bill Gates poursuit sa conquête du monde avec les toilettes du futur
Après avoir conquis le monde avec son système d’exploitation Windows et fait de l’ordinateur un objet de consommation courante, Bill Gates a un nouveau défi : démocratiser l’hygiène. Le cofondateur de Microsoft, devenu milliardaire philanthrope, veut inventer les toilettes du futur. Il a investi 5,3 millions d’euros dans ce projet qui pourrait toucher 7 milliards de personnes sur Terre.

Lors d’une foire sur ce thème mardi 14 août à Seattle, aux Etats-Unis, sa fondation a donc récompensé trois projets. Le premier prix a été remis au California Institute of Technology, pour des toilettes fonctionnant à l’énergie solaire et produisant de l’hydrogène et de l’électricité grâce à la décomposition des matières fécales et à l’urine, explique le Chicago Tribune. Ces toilettes sont enterrées dans le sol, et l’eau récupérée est pompée de nouveau pour rincer les toilettes. Le deuxième prix est revenu à l’université anglaise de Loughborough pour des toilettes recyclant les excréments en charbon, en minéraux et en eau. Et le troisième à l’université canadienne de Toronto, pour une invention analogue.

Ce n’est pas un hasard si Bill Gates a choisi les cabinets, une invention qui n’a pas évolué depuis que le premier brevet a été déposé, en 1775, selon le pionnier de la micro-informatique. L’objectif est d’améliorer les conditions sanitaires dans les pays pauvres en offrant des toilettes aux 2,6 milliards de personnes qui n’y ont pas accès. Ces nouveaux WC, sans chasse d’eau, doivent donc éviter le gaspillage d’eau potable, et inclure des systèmes de recyclage des excréments.

« Les toilettes avec chasse d’eau que nous avons dans nos pays riches sont impossibles à utiliser pour 40 % de la population mondiale, parce que ces gens n’ont souvent pas accès à l’eau, à des égouts, à l’électricité ou à des systèmes de traitement des déchets. Au-delà de la question de la dignité humaine, le manque d’accès à des toilettes met en danger la vie de nombreuses personnes, crée un fardeau économique et de santé publique pour des communautés pauvres, et souille l’environnement », explique Bill Gates sur son site Internet.

Donc si je te comprends bien Jean Pierre, Bill veut offrir à toutes les familles du monde des toilettes du futur?
Combien facturerait-il chaque Toilette sachant que plus de la moitié de ses programmes Windows sont piratés dans le monde car ils sont trop chers à acheter...

Salut
Pour répondre à  babacool et goufy
Ce n'est pas moi qu'il faut convaincre, moi j'ai mes toilettes avec la fosse septique qui va bien.
Et j'ai bien essayé de convaincre de nombreux voisins d'arrêter de faire leur besoins sur la plage.
Mais comme vous devez vous en doutez les réponses sont un grand sourire avec un oui oui,
Mais la réalité : c'est laisse nous tranquille on est chez nous et on fait bien comme on veut.
Alors quel solution  ??
Des WC public, j suis très septique comme je l'ai expliqué.
Mais goufy toi qui est plus cultivé que de nombreux occidentaux propose nous des solutions pour "développer ce secteur d activités "😆
Et si tu as également des solutions pour stoper la corruption ne te gêne pas je suis tout ouï. ..👍

Bravo Arno pour le jeu de mots :" Des WC public, j suis très septique comme je l'ai expliqué. "
D'autres seraient sceptique quant à l'utilisation d'une fosse septique.

Ah ces tics de langage...

Lorsque je suis en pic nique
J'ai plein de moustiques
Et j'ai plein de tic
A cause de ma fausse septique
Mais grâce à un élastique
Je les nique nique nique.

Si quelqu'un connais un producteur ? ?
jme lance dans le monde des rapeur.
Mais pour la réussite
Je reste encore septique.

"Mais goufy toi qui est plus cultivé que de nombreux occidentaux propose nous des solutions"

ce qui fonctionne très bien, c'est l'interdiction édictée par le maire avec des amendes aux contrevenants.

Ex. : Beheloka, sur la côte sud, entre Anakao et Fort-Dauphin, ce qu' a fait un élu moins con et moins rétrograde que la moyenne. La plage est nickel, contrairement à cette poubelle d'Anakao, Il n'y a aucune différence avec les Occidentaux : ce sont les contrôles alcootest qui font qu'on ne roule plus bourré en Europe, avec les sanctions qui en découlent...

babakool :

Je vais sans doute me rendre prochainement dans ce coin qui me parait encore sauvage et sécurisé tout en étant pas trop loin d'Ambanja (20mn) ni de Nosy be (aéroport à moins d'une heure).
Un petit pied à terre loin de l'agitation c'est ce que je recherche...
Y a peut-être mieux mais je n'ai pas encore fait le tour de Mada lol

Bonjour... je n'ai fait que survoler, mais oui... cela peut être un bon compromis, compter un peu d'une heure pour l'aéroport, le capitaine de  bateau ne part que lorsqu'il a décidé ;) Après si l'on paie la traversée pour une personne ou si l'on a son propre bateau cela doit aller plus vite.
Laurence

Il est vrai que si on touche au porte monnaie pour faire respecter une regle,  c'est malheureusement ce qui est le plus efficace pour la faire respecter.

Ca me rappelle mà mère qui nous fesait payer 1 franc à chaque gros mots... Ça avait son efficacité. ..
D'ailleurs si on instauré cette règle sur ce forum, une amende pour chaque gros mots et chaque insultes, notre ami goufy serai au top 1 des  contrevenant non? 😆

Je remarque tout de même qu'un simple panneau d'interdiction avec la menace d'une amende en prévention fonctionne très bien également.
Donc pourquoi pas dans les endroit touristiques.
Maintenant faire payer une amende 100000 ar  (comme l'indique souvent ces messages d'avertissement )
A un malgach qui arrive péniblement à gagner 5000ar par jour pour manger et faire manger sa famille, ça risque d'être compliqué.
Bon après y la prison mais bon la ça me parrai disproportionne avec le délit non ?.
😵😭

Beheloka
Que de bon souvenir de cet endroit magnifique et du partage avec le peuple vezo.
Un peu compliqué pour y accéder à l époque  (y a 8 ans) c'était a l'arrière du camion Cope frito entre 2 glacières géante de poulpes et langouste. Et a chaque coup de frein hop une bonne rincer d'un mélange d'eau et d'encre de poulpe dans la tête.
J'avait fait connaissance d'un vasaha qui construisè un petit hôtel la bas. Un vasaha qui avait fait le tour de mada à pied.
C'était le seul vasaha à vivre avec sa famille en permanence dans ce village.
Goufy toi qui ya été récemment peu tu me dire si il est toujours en place.
J'y retournerais bien lui rendre visite et voir ce qu'est devenu le merveilleux village de Beheloka 8 ans après. ..
Merci

Ouais...

ça remonte à 2 ans, mais je crois qu'il s'agit de la même personne.

Il s'appelle Bernard Bonnet ( comme l'ancien préfet de Corse ) et a construit à l'entrée du village 2 petits bungalows avec douche à l'eau de mer ( ! )

C'est un ancien électricien de la Poste, qui avait beaucoup bourlingué.

L'année dernière, en vacances à Mangily, un ami français m'a dit qu'il était décédé.

Effectivement, ce village avait la particularité d'être très propre, et c'est le dénommé Bernard qui m'avait expliqué les sanctions du maire.

Nouvelle discussion