je me présente

bonjour !!!
voilà petite présentation d'arrivée, je m'appelle Nathalie, j'ai 3 enfants de 12-14-16 ans, j'ai 40 ans et je suis infirmière
Mon compagnon à 37 ans et 3 enfants de 4-6-9 ans
Et oui une belle famille recomposée
Nous projetons de nous expatrié au canada aux alentours de Montréal d'ici 1-2 ans, avec une partie de nos enfants (cela dépendra de leur désir de nous suivre et des ex conjoints)
Nous nous renseignons beaucoup sur les possibilité d'emploi qui ont l'air assez clémentes dans notre secteur d'activité, mais aussi sur les démarches qui ont l'air assez nébuleuse pour des novices.
J'espère trouver ici des réponses à nos interrogations tout au long de notre parcours et par la suite pourquoi pas faire part de notre expérience !!!

Bonjour Annabella,

Quelle belle famille ! et quel beau projet :-)
Effectivement, les démarches sont assez nébuleuses, mais on est là pour vous aider, justement.

Pour commencer, vous pouvez regarder si vous êtes éligibles pour immigrer au Canada.

Si vous l'êtes, peut-être devriez-vous, si ce n'est déjà fait, passer quelques temps au Canada, afin de voir si ce pays vous correspond.

Si vous avez des questions précises, n'hésitez pas à les poser sur le forum !

Bonne journée,
Séverin

Merci beaucoup !!!
Oui j'ai fait le test et nous sommes éligibles ce qui est un bon début :)
Nous prévoyons un séjour près de Montréal l'année prochaine, mon compagnon a sa cousine qui vit là-bas et j'ai une amie Canadienne.
Ce pays nous correspond vraiment et nous sommes bien au fait des soucis que nous pourrions rencontrer et des points différents de nos deux pays, surtout en matière de santé et le coût pour les enfants là-bas.
Bien sûr il nous reste encore beaucoup de points à voir, mais nous essayons de ne pas idéaliser ce projet et garder les pieds sur terre.

Ne pas idéaliser, c'est partir dans les meilleures conditions !

Pour votre projet, comptez plutôt deux années pour obtenir les permis, si toutefois vous commencez maintenant. Ce temps d'attente n'est pas à prendre en compte si vous recevez une offre d'emploi valide ou si vous cherchez à vous installer hors du québec.

oui je pense que nous opterons pour l'attente de 2 ans, obtenir une offre ne devrait pas poser de problème vu nos métiers, mais ce qui me fait peur, c'est d'avoir un visa lié à cet emploi, avec retour en france si fin de contrat et impossibilité de trouver un  autre employeur.
Le visa de travailleur permanent me semble plus sûr et nous avons le temps.
Par contre une autre question me vient, peut on lancer la demande (apparemment vers aout) avec une demande pour conjoint de fait alors que cela ne fait pas un an que nous vivons ensembles ?
ou doit on faire une demande chacun de notre coté ?

Effectivement, un visa fermé est toujours une source de préoccupation. Mais cela ne vous empêche pas de poursuivre votre demande de RP une fois sur place. Tout dépend si vous êtes pressés.

Notez que parmi les points que vous obtiendrez pour la RP se trouvent les critères d'âge. La part belle est faire aux personnes entre 25 et 35 ans.

Concernant la relation avec votre conjoint, vous devez être en mesure de prouver que vous vivez ensemble depuis au moins 1 un an. Du coup, si ce n'est pas le cas, cela risque d'être difficile.

Autre point : il me semble que si seul l'un d'entre vous possède la résidence permanente, cela constitue un handicap (pour ne pas dire un risque) pour l'accompagnant. Car si le Résident permanent décide de partir du canada, l'accompagnant devra le suivre.

Merci donc il vaut mieux faire une demande chacun de son côté et donc sans mentionner le conjoint ?
Mais pourrons nous partir en même temps ?

Severinguiton :

Ne pas idéaliser, c'est partir dans les meilleures conditions !

Pour votre projet, comptez plutôt deux années pour obtenir les permis, si toutefois vous commencez maintenant. Ce temps d'attente n'est pas à prendre en compte si vous recevez une offre d'emploi valide ou si vous cherchez à vous installer hors du québec.

Bonjour, le domaine d infirmière est prioritaire sans constate, le dossier d immigration ne sera certainement pas aussi long.

Idéalement se rapprocher des forums emplois en France, contacter l ordre des infirmières et ça ira encore plus vite. Après être prioritaire peut vite devenir une erreur si l’on omet une belle préparation.

Bonne soirée

annabella5 :

oui je pense que nous opterons pour l'attente de 2 ans, obtenir une offre ne devrait pas poser de problème vu nos métiers, mais ce qui me fait peur, c'est d'avoir un visa lié à cet emploi, avec retour en france si fin de contrat et impossibilité de trouver un  autre employeur.
Le visa de travailleur permanent me semble plus sûr et nous avons le temps.
Par contre une autre question me vient, peut on lancer la demande (apparemment vers aout) avec une demande pour conjoint de fait alors que cela ne fait pas un an que nous vivons ensembles ?
ou doit on faire une demande chacun de notre coté ?

Une année justifiée est suffisante pour le conjoint de fait avec justificatifs.

Vous pouvez avoir un permis de travail ferme, votre conjoint aura un permis ouvert. Au bout d un an, vous pouvez déposer une demande RP, les délais seront moindres mais peut être pas suffisants pour rester ici. Vous pourriez alors demander une prolongation de permis en faisant le tour du poteau.

Inconvénients: un permis fermé avec enfants est plus complexe, vous n aurez pas droit à la couverture médicale. Le domaine médicale propose de très bonnes complémentaires ( obligation d y souscrire), mais très onéreuses. Ceci dit, même en RP, avec couverture RAMQ, vous devrez y adhérer..Bienvenue au pays des obligations...

Oui c’est pour cela que l’on a le temps , on prépare tranquillement ce projet sans précipitation
Nous serons sur paris samedi et passerons à la cabane , lieux éphémère pour prendre des renseignements sur le Canada et nous comptons voir les forums de l’emploi l’annee Prochaine 😊

Je fais les impôts pour la famille à Gatineau et à Ottawa. A travers le Canada, les impôts varient au max de 2,000 $. Entre l'Ontario et le Québec, c'est environ $1,000 de moins en Ontario, mais les loyers, la taxe foncière et l'électricité ont facilement renversé le calcul en faveur du Québec. La formule gagnante dans la région c'est d'habiter à Gatineau et travailler à Ottawa.
Quand j'ai grandi à Ottawa dans les années 60, le système d'éducation était mieux à Ottawa. Mais aujourd'hui, une grande partie des enfants à Ottawa parlent français avec un épais accent anglais et une syntaxe anglaise. Heureusement qu'il y a les immigrants pour améliorer la moyenne. Ça devient très agaçant. Avec de jeunes enfants, ce serait mieux de vivre à Gatineau pour le prix raisonables des maisons et les écoles francophones.

Nouvelle discussion