Close

Voter en République dominicaine pour des Dominicains

Bonjour

J'ai une question simple

Comment voter pour des candidats locaux et participer aux débats de son pays d'accueil?

Autrement dit faut il adopter la résidence permanente / demander la nationalité locale  !

C'est un beau projet de ne pas être uniquement expatrié économique social et sociétal, mais de participer à la vie politique locale !

Donnez moi vos avis !

Effectivement pour voter il faut être Dominicain. Tous les étrangers résidants ont sur leur cedula "NO VOTA".
Demander la nationalité dominicaine est un long et couteux processus.

C'est vrai, c'est long, mais j'adore le défi ô combien symbolique !

Prendre la nationalité Dominicaine n'est pas une question de défi, mais veut dire s'impliquer assez dans le pays et surtout se considérer Dominicain.
Il faut se sentir assez en communion avec le pays, son genre de vie, sa politique, pour vouloir s'y attacher pour la vie.
Personnellement je n'ai pas ce ressenti, la mentalité est trop loin de ce que je suis pour l'envisager. Je me sens trop attachée à mon pays d'origine également.

Destiny is no matter of chance, it s a matter of choice !
WJ BRYAN

Je me sens en totale communion avec la Rép Dom !

Chacun voit midi (on dira plutôt 12h10) à sa porte !

Le monde est fait de personnalités différentes avec des défis, des besoins, des tendances, des envies qui génèrent la richesse des croisements de culture ! 

Et donc avec un énorme plaisir de prendre le chemin "compliqué" de la nationalité...

Je lance le débat pour "notre communauté"...
C'est un sujet crucial pour les  1 800 000 de nos compatriotes inscrits au registre mondial des Français établis hors de France qui n'ont pas le droit de vote local.

Il faut avoir la nationalité pour voter. Mais on peut participer à la vie de son quartier en rejoignant una junta de vecinos

Bonjour Philio.
En tant qu'étranger, on ne peut pas voter.
Il m'est arrivé de me retrouver dans le campo profond d'une région au nord est du pays, près de chez Tina, à une période où la tension était à son comble, avant une élection présidentielle. C'était en 2003. C'était Peponne et Don Camillo. C'était une situation très amusante quand on le voit à la TV mais flippante quand on le vit en direct. J'avais le sentiment que tout pouvait déraper d'une seconde à l'autre. La foule, montée sur des camions, partait pour le meeting dans la grande ville d'à coté.  La liesse populaire et le phénomène de " groupe " , la musique avec les enceintes à fond, les gens qui parlaient fort et mal, les insultes et les provocations, mais surtout cette inculture où toute rumeur devient réalité, où il n'y a plus de mesure ni même de demie mesure... Bref, une tension exacerbée par des croyances d'un autre siècle.
N'essayez pas de parler politique avec eux, cela ne sert à rien. Ils vont vous sortir des énormités, que la raison ne pourra pas renverser. Ils sont dedans et rien à faire pour les en faire sortir.
D'accord, il s'agit du lumpen prolétarien au plus profond degrés, mais essayez de parler avec des gens éduqués. C'est aussi très difficile. Vous êtes étrangers et vous restez étrangers. C'est un peu normal ; quelle est notre attitude avec les étrangers qui viennent en France et nous parlent de politique intérieure ? Et en plus, ils veulent le droit de vote pour les présidentielles et les élections locales. Sale étranger, rentre chez toi si cela ne te plait pas. Ou alors : La France, tu l'aimes ou tu la quittes. Qu'est ce qu'on entend pas ????
Je viens d'avoir un hôtes chez moi, jeune dominicain, avocat érudit, ayant fait des études en France du coté de Strasbourg, et qui, comme moi à une certaine époque, pensait refaire le monde. Je crois que c'est la première fois depuis que je connais la République Dominicaine, que je rencontre un personnage d'une telle clarté dans ses propos, d'une telle sagesse et surtout d'un calme et d'une rigueur dans tout ce qu'il dit. Il ne faut jamais dire jamais, mais c'est peut être l'arbre qui cache la forêt.
Il y a quelques semaines, sur Facebook, j'ai communiqué avec un dominicain de Suisse, un farouche partisan de Ramfils Trujillo . J'ai exposé mes idées et lui les siennes, mais je me suis vite rendu compte que pour parler il faut être deux. Il répondait aux questions qui lui plaisaient et évitait les autres. On s'est fait plaisir un moment à s'exposer ainsi, mais à quoi bon au final......
Nous sommes finalement des invités dans ce pays. On prend ce qu'on nous donne, mais je pense que surtout, on doit accepter les conditions qu'on nous laisse. On n'a pas le droit de voter. C'est bien ainsi.
Quand à la Junta de vecinos dont parle Tina, ce n'est plus trop de la politique au sens large. En tant qu'étranger, on a par contre un mini pouvoir, celui d'investisseur. Et notre voix compte au même titre que notre voisin dominicain. Il y a peu, nous sommes allés défendre notre pétition auprès d'un ministre et autres députés et alcades à Jarabacoa. C'était plutôt un devoir que de le faire.
La République Dominicaine, tu l'aimes ou tu la quittes.
Cordialement

Nous avons monté à Cabrera une association des étrangers qui regroupe une quinzaine de nationalités différentes, et comme le dit Pierre,  a voir comme nous sommes solicités par le maire, le sénateur ou le gouverneur pour participer a diverses réunions, nous sentons que nous pouvons avoir un peu de poids. Nous sommes en train de réaliser une enquête auprès de toute la population expat de Cabrera pour que chacun puisse donner ses desideratas d'amélioration du quotidien, ses priorités en matière d'aménagement, de sécurité etc Nous verrons si nous pouvons changer des choses........

Tinadecastillo :

Nous avons monté à Cabrera une association des étrangers qui regroupe une quinzaine de nationalités différentes, et comme le dit Pierre,  a voir comme nous sommes solicités par le maire, le sénateur ou le gouverneur pour participer a diverses réunions, nous sentons que nous pouvons avoir un peu de poids. Nous sommes en train de réaliser une enquête auprès de toute la population expat de Cabrera pour que chacun puisse donner ses desideratas d'amélioration du quotidien, ses priorités en matière d'aménagement, de sécurité etc Nous verrons si nous pouvons changer des choses........

Comme dirait Monsieur Ecu03

Association de plus d'une douzaine de nationalités= 1 chef
Deux candidats pour la Mairie = 1 gagnant et 1 frustré.
1 frustré + 1 chef = Bingo pour association de malfaiteurs.

:) :) :) ... non, non, c'est de l'humour.

Pour avoir un poids local, l’idée est bonne et même excellente.

Cordialement.

Merci pour vos commentaires, j'ai lancé un beau pavé dans la marre !

Et je suis satisfait.

Je vous adore !

Vive la République Dominicaine !

D'après ta réponse je peux voir qu'il n'y a pas longtemps que tu habites ici... Si tu y habites. Ce n'est pas du tout une critique mais nous qui sommes ici depuis très longtemps nous avons compris beaucoup de choses et nous avons abandonné tous ces idéaux. Tu peux essayer, comme tant d'autres l'ont fait avant toi, et on verra bien ce qui en sortira. De toute manière tu devras te faire naturaliser dominicain. Je ne pense pas que ce soit une très bonne idée. De toute manière ici on est dominicain ou on ne l'est pas et ce n'est pas une question de papier. Nous resterons toujours des étrangers à leurs yeux. Bonne chance !

Nouvelle discussion