Votre réussite professionnelle en Angleterre

Bonjour à toutes et à tous,

Une expérience à l'étranger est souvent considérée comme un accélérateur de carrière. Et vous, comment a évolué votre carrière depuis votre expatriation en Angleterre ?

Qu'est-ce qui, selon vous, détermine la réussite d'une expérience ? 

Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour faire de son expérience professionnelle en Angleterre un succès ? Quelles sont au contraire les erreurs à éviter ?

Que vous apporte le fait de pouvoir évoluer professionnellement dans un autre pays ?

Racontez-nous votre success story, et comment votre expatriation a boosté votre carrière.

Merci,

Priscilla

Hello Priscilla, Merci d'animer ce forum. En ce qui me concerne, il y a 6 ans, lorsque jai quitte mon ile, je n'aurais jamais imagine evoluer et  ameliorer autant ma vie ( pro et perso). L'independance fut d'abord ma motivation: prise de decisions, echecs et solutions, liberte. Je dis toujours que l'Angleterre est la Terre des opportunités: je n'ai pas pu faire beaucoup d'etudes etant plus jeunes, j'ai donc appris sur "le tas". Et en Angleterre, chaque personne rencontree au cours de mon parcours m'a donne ma chance. Mes conseils pour evoluer, je dirai, de la bonne volonté et etre appliqué: quelque soit la tache a effectuer, je conseille de la faire avec excellence. Les gens reconnaissent vos efforts et vous recompensent. Et la boucle est bouclée: vous vous sentez boosté et voulez donner encore plus. Mon 2eme conseil est de sortir et avoir une vie sociale. Pas de reseaux sociaux uniquement, je parle de vraies relations avec les gens. L'europe est si riche de culture, ne ratez pas les evenements hebdomadaires, sorties qui reunissent anglais, mais aussi expat comme nous! Creez votre reseau!
Vivre et travailler a l'etranger est la meilleure decision que j'ai prise dans ma vie. je suis plus confiante, j'ai adopte une ligne de conduite qui m'est utile dans tous les aspects de ma vie, et je suis beaucoup plus determinee a devenir autonome et , qui sait, a developper ma propre structure un jour au pays.
I wish you all good luck in your new journey! Never give up and don't be scared to jump. The result is a bliss♥

Bonjour,

A la base, je me suis dit que je ne suis pas venue en Angleterre pour un succès particulier.

La connaissance et l’appre de la a été pour beaucoup d’entre nous l’objective initiale.

Après avoir fini mon bachelor en EEE (Electrical and Electronic Engineering). J’avais effectuer un stage d’un ans avec l’entrepise Française Alstom, qui était située en Angleterre et c’est la que j’avais compris que la mentalité française du point de vue professionnel était différent de celle des anglais.

Et puis j’avais continuer sur un Master, et tout c’etait dérouler un peu automatiquement.

Le conseille que j’ai a donner, c’est de rester toujours concentrer, il y aura toujours des haut et des bas, mais il ne faut pas lâcher.

Au tout début ne rester pas qu’avec votre communauté car, vous auriez du mal non seulement à vous adapter mais surtout a améliorer votre anglais.

Maintenant je suis manager de plusieurs project, dans le department des essais de validation, pour une entreprise internationale ferroviaire.

Salutation

Moz

Merci vos paroles est motivaient .
Mon rêve c'est de travail et vivre en Angleterre. Après 6 ans d'expérience sacrifient au domaine industriel

Bonjour a tous,

Cela fait 7 ans que je vies a Bristol, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Apres plusieurs echec en France j'ai voulue m'eloigner et recommencer a zero.

Je suis arrivé avec £1000, des diplomes dans la restaurations et je ne parlais pas Anglais.

J'ai travailler dans differents etablissements mais la paye en hotellerie a Bristol n'est vraiment pas interressante...

J'ai donc decider qu'il etait temps pour moi de relancer ma marque de vetements.

Des le debut j'ai sucité de l'interet, de la part du public mais aussi des medias et politiciens locaux.
J'ai ensuite lancer un business de serigraphie, broderie etc...
Et depuis un an et demi je me suis aussi lancé dans la photographie.

En France tout cela me paraissait impossible!
En Angleterre, on te laisse ta chance, plutot que de se moquer et/ou critiquer les gens vont s'interesser a ce que vous faites.

Le contact est tres facile et naturel, il siffit de parler de ce que l'on fait et projet de faire pour avoir de nouceaux contacts interressant!

Donc, pour reussire en Angleterrre je dirais qu'il suffit de faire. Faites ce que vous aimez, parlez en autours de vous et surtout perseverez!

(Desolé pour les nombreuses fautes d'aurtographe)

Bonjour à tous et à toutes,

Merci d’avoir partagé vos expériences avec autant d’objectivité et de positivité.
Il est difficile de se lancer dans un nouveau départ, d’affronter nos appréhensions et ceux de nos entourages. Vos expériences me motivent à persévérer quand je commence à perdre confiance en mes projets. Et votre lucidité quant aux difficultés rencontrées nous aident à mieux nous y préparer et à rester réaliste sur l’investissement à fournir pour y arriver.
Je me prépare à partir seule avec deux enfants d’ici 1 an. Si des personnes dans mon cas on fait cette expérience d’expatriation, merci de bien vouloir partager ici ou en message privé.

Nassima

Salut félicitations!

Je confirme en France t'aurais jamais eu un soutiens comme cela.

Tu le vois à la fin de ce reportage https://www.youtube.com/watch?v=dYNaPpDmuzY&t=1533s franchement le pauvre il a pas comprit qu'il était en France!
Pourtant un produit prometteur...

Il aurait dû bouger au USA par ex et de là une fois le produit vendu là bas il aurait intéresser ces tocards d'acheteurs fr.

Je travailles sur un produit mais je le lancerais pas en FR.De plus j'ai déjà eu une boîte ici et c'est là que tu vois que c'est un pays de burocrates.Ex avec le rsi qui prélève un max et en plus fait des erreurs ou tu dois passer une matinée à régler sans qu'ils te remboursent ta demie journée!
Dur dur d'être focus sur ta société et les prélèvements sociaux ne permettent pas de développer ta boîte.

Après pour des mecs comme nous qui se sont fais tous seul.Si tu vas demander des subventions etc et j'ai encore eu la confirmation faut avoir fait une école de commerce et avoir eu un parcours dans le moule.

Cela me fait marrer pour leurs incubateurs d'état dans ma ville y en a un ils demandent ton parcours scolaire et pro.Et après demandent si t'as lancé ton produit et a eu des ventes...
J'écoutais un mec qui gère un incubateur et les seuls qui ont eu des sous de la bpi c'est des blancs d'HEC.

Autre soucis en France et je connais des mecs qui ont eu leurs boîtes de coulés comme ça les employés qui te traînent aux prudhommes.Sur les 2 mecs que je connais dans ce cas là ils étaient pas en tort et ont gagné leurs procès contre les employés .Mais résultat des courses clés sous la porte.

La France c'est bien quand t'as ton petit job à la mairie avec maison de fonction pour les soins de santé,voir l'université même si avec l'ère numérique c'est entrains de plus en plus bousculé tous ça.

Mais c'est pas le meilleur pays pour lancer sa boîte  sauf sur certaines produits ex le parfum produit cosmétiques pour le marketing.

Encore merci pour ton témoignage je comptais justement faire appel aux journaux locaux etc pour ma promo.Cela me prouve que c'est belle et bien possible  :)

Bonjour,

Partir à l'étranger peut être un accélérateur si on ne se cantonne  pas à des jobs alimentaires et si on a la gnak ou une bonne idée.

Ici, on vous donnait votre chance même si on n'avait pas forcément le bon diplôme. Je parle au passé car depuis 1 an/18 mois il y a une préférence nationale avec carrément écrit sur l'offre UK only.
Il faut aussi ne pas se démotiver et ne pas avoir peur de l'échec - ici il y  a une culture de création d'entreprises - mais souvent cela ne va pas bien loin car beaucoup d'anglais sont lazy donc c'est à nous de sauter sur ces opportunités.

Je suis arrivée il y a 4.5 ans. Au début j'étais teacher assistant (pour ne pas avoir à payer la crèche), puis prof de français "volante" (eh oui ici pays du 0h contract où on vous appelle la semaine d'avant pour vous donner votre emploi - et ce en ayant un contrat avec l'Etat).

Mais parallèlement à ce job, j'ai créé une mini entreprise dans la vente. Au début, ça ne me serait même pas venu à l'esprit (bien que j'ai un master en éco :D ) mais ma famille et mes amis me demandaient sans arrêt de leur rapporter des trucs car 2 fois (voire plus) moins cher qu'en France - de ma petite tambouille familiale j'ai créé mon entreprise (entreprise c'est un grand mot vu que nous sommes que 3 - ma soeur, mon neveu et moi) - Je sais que je pourrais bien plus si  j'y consacrais plus de temps mais cela me convient.

Tout ça pour dire qu'il faut être à l'affût et se créer ses propres opportunités - et au pire si vous échouez au moins vous pourrez vous dire que vous avez tenté au lieu d'envier la réussite des autres

Bonjour, je suis kiné (physio) en  France  et partirai vivre en UK en Aout. Pas de besoin officiel de travailler mais j'aimerai bien... IL est difficile de faire valider ses diplômes et surtout d'avoir l'autorisation d'exercer par le HCPC (Health Care Profession Council). Traduction et légalisation sont obligatoire ainsi qu'un niveau 6 du ielts. Par contre j'ai été accueilli à bras ouverts par les praticiens ainsi que les chirurgiens qui me permettent d'assister aux consultations afin d'améliorer mon anglais pro.
On verra par la suite si besoin de rémunération...

Salut Gothamite !

J'ai eu les mêmes retours merci pour ton témoignage .En France pour te donner une idée même les experts comptables encourage à faire du black pour s'en sortir,c'est dingue.Un artisan a cessé son activité car trop de charges et vu qu'il bossait avec des personnes âgées et collectivités impossible d'en faire.Bref y a long à dire là dessus j'ai pas mal de potes qui ont leurs boîtes ou avaient leurs boîtes.Quand je vois les infos donnés à la chambre des métiers et à la cci aie aie.C'est des personnes qui n'ont jamais ouvert de boîtes et très négative.Un pote a revendu sa boutique de bonbons 50 000€ après pendant 3 ans avoir dégagé pas mal de bénéfices,il en a très bien vécu.L'équipe à la cci lui avait dit que ça marcherait jamais.Car c'est des gens qui n'ont jamais monté de boîtes.

Y a vraiment une mentalité à la con pessimiste et faut avoir "le profil" à leurs yeux comme je l'écrivais plus haut.On te met très vite dans des cases et ils regardent pas ce que tu fais ou a fait.


Je n'irai pas au UK pour devenir salarié.
A moins d'avoir un profil vachement recherché ou avec un très bon salaire je pense pas que ça vaut pas le coup .Après quand on a la vingtaine célibataire on peut se permettre de faire des petits jobs pour apprendre l'anglais.Ex le pâtissier cuisto etc qui vient parfaire son anglais pour bosser à l'international.

Comme tu dis le contrat 0 heures ou encore les soins de santé j'ai lu qu'il fallait mieux aller dans le privée donc payant.Autre point les études a payer pour les enfants bien qu'avec la révolution numérique c'est entrains de révolutionné pas mal de métier.

Ce fil est encourageant  :top:

Nouvelle discussion