Close

Regroupement familial Belgique

Bonjour à toute et à tous,
Je me présente, je m’appelle Manon et je suis sur le point de me marier avec un marocain vivant à Casablanca.
Je voulais savoir si pour le regroupement familial, il faut absolument avoir un cdi ou si un ccd peut convenir ?
Je suis aide familial et avec ce travail je ne peux pas avoir de cdi avant deux ans de travail. Je signe des cdd pendant deux ans et seulement après ce laps de temps je pourrais enfin signer mon cdi mais je ne me vois pas attendre deux ans avant de pouvoir le faire revenir en Belgique.
Merci d’avance :)

Bonjour Manon95

IL faut que tu sois un peu plus précise sur ce que tu veux faire:
Tu veux te marier en Belgique ou au Maroc?
Tu veux un regroupement familial en Belgique ou au Maroc?
Il va falloir justifier que ce n'est pas un mariage bidon, car je comprends que ton futur mari a déjà résidé en Belgique.
Que tu sois en CDD ou en CDI ne me semble pas à priori important.
Si, c'est un regroupement en Belgique, le mieux est de te rendre et poser les questions à la Préfecture.

Bonjour,

les conditions sont devenue très difficile pour le regroupement familiale, je vous conseil d'aller à l'adresse suivante ils ont une grande expérience dans ce type de démarche.
Juste soyez très prudente, j'ai connu pas mal de gens qui ont perdu le sens de la raison, les sentiments sont aveugle, ne tomber pas dans ce piège.
http://regroupement-familial.leforum.eu
inscrivez-vous rapidement (voir annonce)

Bonjour,
Vous avez raison, je n’ai pas donné assez d’explications.
Je souhaite me marier au Maroc pour faire un regroupement familiale en Belgique.
Merci beaucoup

Bonjour,

le mot revenir en Belgique m'inquiète, quelle est la raison de sont départ de la Belgique?
Je confirme, qu'il sera très difficile de faire un regroupement familial les règles et conditions ont changer et beaucoup plus stricte qu'avant.
Il y a des interviewes a Rabat pour voir la connaissance l'un de l'autre etc...
Aller la première fois au Maroc et se marier n'est pas accepter, il y aller à plusieurs reprise ou séjourner ensemble au Maroc quelques mois, condition irréelle est stupide.
Je pense que si votre ami est crédible il vous demandera de rester avec lui au Maroc et pas l'inverse.
Fiancé dite vous !!!
Avez vous fais une fête avec la famille et les voisins afin de faire connaitre que Monsieur x est fiancé avec Madame z ?
Connaissez vous l'acte de mariage Marocain ainsi que vos droits ?
Cordialement

Olalala..calmons nous ! Nous nous connaissons depuis 7 ans et nous avons un bébé de 14 mois (hors mariage je sais blabla...)
Heureusement tous les marocains ne sont pas tous pareils !
Je sais très bien qu’il faut se méfier, je me méfie depuis le premier jour. Je suis allée au Maroc à plusieurs reprises pendant plusieurs mois. J’ai rencontré sa famille, il a pu parler aussi avec la mienne. Notre enfant est très bien accepté il n’y a aucun problème. Tout ce que je souhaite savoir c’est si il faut un contrat à durée indéterminé ou si plusieurs contrats à durée déterminés feront l’affaire ? Je sais que ça sera difficile et certainement très long mais pour mon fils je ne baisserais pas les bras. Merci

juste une précision, le bébé ne marchera pas pour un regroupement familial, ils disent bébé visa.
Cordialement

Ai-je dis que je voulais utiliser mon fils pour avoir un visa ? Absolument pas.. stoppons cette conversation ici.

Je sais que tout les marocain ne sont pas tous les mémés cependant faire des elations hors mariage si en Europe c'est normal aux Maghreb c'est condamnable et preuve de petite vertu.

Manon,
Bonjour,

Suite à tes précisions, le mieux est de te marier en Belgique, tu éviteras peut être bien des problèmes.

Bonjour,
De quels problèmes parlez-vous ?
Cordialement

Si je parle de bébé visa c'est en toute connaissance, désolé si cela vous choque.
Limousi à raison, le regroupement familial sera très difficile au Maroc.
Si je suis plus que méfiant par rapport à ces relations, c'est que bien souvent les sentiments n'ont rien a y voir, simplement la femme ou l'homme devient un outils avec laquelle ont fait joujou pour ensuite après avoir gain de cause  (venir en Europe) l'on laisse la victime seul  pour divorcer par la suite.
C'est cruel , mais cela est une réalité que vous le voulez ou pas
Alors fermer les yeux et continuez  à rêver.
Je dis cela pas pour vous nuire mais pour vous ouvrir les yeux.
Déjà un homme marocain qui à des relations avant mariage n'est pas à mon sens très sérieux, et oui heureusement qu'ils ne sont pas tous comme lui.
Cordialement

Venir se marier en Belgique

2018-01-09

Vous venez vous marier avec:

un ressortissant de pays tiers qui séjourne de manière illimitée en Belgique (carte B, C, D, F ou F+)
un ressortissant de pays tiers qui séjourne temporairement en Belgique (carte A ou H)
un citoyen de l’Union
un Belge
Un visa en vue de se marier ou de déclarer une cohabitation légale est un visa Schengen (visa C). Par conséquent, le code communautaire des visas (règlement 810/2009 du Parlement européen et du Conseil) s’applique. Ce code des visas prévoit que le demandeur doit démontrer sa volonté de quitter l’espace Schengen avant l’échéance du visa. Les autorités chargées du contrôle aux frontières extérieures de l’espace Schengen peuvent également vérifier cette volonté de quitter avant d’autoriser l’entrée. Autrement dit, afin d’éviter tout problème aux frontières, ou lors de l’embarquement,  l’Office des étrangers conseille d’être toujours en possession d’un billet aller et retour. La présentation d’un billet aller et retour n’est toutefois pas exigée lors de l’introduction de la demande de visa et n’est pas une condition de délivrance du visa.

Si vous êtes dispensé de visa pour un court séjour dans l'espace Schengen (visa C) et que vous souhaitez vous rendre en Belgique pour vous marier, vous pouvez voyager sans visa (en respectant toutefois les conditions d'entrée dans l'espace Schengen), et vous rendre directement à l'administration communale du lieu où vous résidez pour y déclarer votre arrivée.

Le conjoint - Les conditions - Article 40ter

Mise à jour 2016-09-05

> Le conjoint d'un Belge doit :

- établir son identité,
- établir qu'il est marié(e) au regroupant,
- accompagner ou rejoindre le regroupant,
- avoir 21 ans*, et



> Le regroupant doit :

- avoir 21 ans*,
- avoir une assurance-maladie couvrant les risques en Belgique pour lui-même et sa famille,
- avoir un logement suffisant pour accueillir sa famille, et
- avoir des moyens de subsistance stables, réguliers et suffisants pour subvenir à ses propres besoins et à ceux de sa famille et éviter qu’elle devienne une charge pour les pouvoirs publics



* En ce qui concerne les personnes visées à l'article 40bis, § 2, alinéa 1er, 1° et 2°, les conjoints ou partenaires doivent tous deux être âgés de plus de vingt et un ans. Toutefois, cet âge minimum est ramené à dix-huit ans lorsque le lien conjugal ou le partenariat enregistré considéré comme équivalent à un mariage est préexistant à l'introduction de la demande de regroupement familial ou lorsque, dans le cas d'un partenariat enregistré conformément à une loi, ils apportent la preuve d'une cohabitation d'au moins un an avant l'introduction de la demande de regroupement familial.

Les moyens de subsistance stables, réguliers et suffisants

Mise à jour 12/09/2017

Le regroupant doit avoir des revenus stables, réguliers et suffisants pour subvenir à ses besoins et aux besoins de sa famille, et éviter qu'ils deviennent une charge pour les pouvoirs publics (Lire plus: Exceptions).

Des moyens de subsistance suffisants

Les moyens de subsistance doivent être au moins équivalents à 120% du montant visé à l'article 14, § 1er, 3° de la loi du 26 mai 2002 concernant le droit à l'intégration sociale, c.-à-d., 1.428,32 € net/mois.

Le regroupant qui a des moyens de subsistance inférieurs à 1.428,32 € net/mois est invité à déposer tous les documents qui permettront à l’Office des étrangers de se faire une idée correcte de sa santé financière, de ses besoins, et des besoins de sa famille (par exemple : le montant de son loyer s’il est locataire, le montant d’une pension alimentaire qu’il perçoit, ou qu’il verse, le montant des loyers qu’il perçoit s’il a mis des biens immobiliers en location, certaines réductions attribuées en fonction de sa situation personnelle, des primes diverses, une attestation d’absence d’arriérés en matière de crédit hypothécaire ou de crédit à la consommation délivrée par sa  banque ou par la banque nationale, etc), en plus des documents prouvant qu'il a des moyens de subsistance stables, réguliers et suffisants.

L’Office des étrangers procèdera ensuite à un examen de la situation globale du regroupant et déterminera les moyens de subsistance dont il a besoin pour subvenir à ses besoins et aux besoins de sa famille, sans devenir une charge pour les pouvoirs publics. Autrement dit, avoir des moyens de subsistance stables et réguliers inférieurs à 1.428,32 € net/mois n'entraine pas un refus automatique d'une demande de visa ou  de séjour.

Des moyens de subsistance stables et réguliers

Pour permettre à l’Office des étrangers d’évaluer la stabilité et la régularité de ses revenus, le regroupant produit des documents justificatifs couvrant une période de référence suffisamment longue. Idéalement, cette période couvre les 12 mois qui précèdent la demande, et même au-delà si le regroupant est un travailleur indépendant.

Si le regroupant est un travailleur salarié, il peut produire un contrat de travail, des fiches de paie, le dernier avertissement-extrait de rôle émis par le SPF Finances, ou le certificat du SPF Finances attestant du futur impôt à payer, des extraits de compte bancaire, une fiche de pension, et tous documents que le regroupant juge utiles dans le cadre de l’examen de la demande.

Si le regroupant est un travailleur indépendant, il peut notamment produire le dernier avertissement-extrait de rôle émis par le SPF Finances, ou le certificat du SPF Finances attestant du futur impôt à payer, des fiches de rémunération de dirigeant d’entreprise (par exemple, une fiche de rémunération 281.20 avec accusé de réception du SPF Finances), la preuve que le regroupant est en ordre de cotisations sociales, le montant du précompte professionnel, ou l’exemption de ce paiement, de même que tous documents pouvant intervenir dans le calcul de l’impôt, des extraits de compte bancaire, et tous documents que le regroupant juge utiles dans le cadre de l’examen de la demande.
Etant donné qu'un laps de temps important peut s'écouler entre le dernier avertissement-extrait de rôle et l’introduction de la demande de regroupement familial, il est recommandé au regroupant "travailleur indépendant" de produire également tous documents permettant d’apprécier ses moyens de subsistances actuels de même que la continuité de son activité professionnelle (par exemple, le bilan annuel, le paiement des cotisations sociales, une attestation de son comptable, des fiches de rémunération, ses extraits de comptes bancaires, …).

Les allocations de chômage peuvent être prises en compte si le regroupant prouve qu’il recherche activement du travail. Il produit donc également tout document qui témoigne de sa recherche active d’un travail, ou la preuve qu’il est dispensé de cette recherche.

Les revenus tirés d’un emploi intérim obtenu après une période de chômage peuvent également être pris en considération. Ils sont également pris en considération si cet emploi intérim est exercé de manière ininterrompue depuis au moins 1 an, et qu’il assure au regroupant un revenu mensuel minimum de 1.428,32 € net/mois.

Attention:
Certains revenus provenant de régimes complémentaires, tels le revenu d’intégration et le supplément d’allocations familiales, l'aide sociale financière (CPAS), les allocations familiales, les allocations d'attente, l'allocation de transition, l’allocation de remplacement de revenus et l’allocation d’intégration perçue par une personne handicapée, les revenus tirés d'un contrat de travail signé sur base de l'article 60§7 de la loi organique des centres publics d'action sociale du 08/07/1976, et l'engagement de prise en charge signé en faveur d'un étudiant (annex 32) ne sont pas pris en compte.



Exceptions:

1. Le regroupant autorisé à séjourner de manière illimitée en Belgique depuis au moins 12 mois (carte B, C, D, F ou F+) ne doit pas prouver qu’il a des moyens de subsistance stables, réguliers et suffisants quand le demandeur (a) est son enfant, l’enfant de son conjoint, l’enfant de l’étranger avec lequel il est lié par un partenariat enregistré considéré comme équivalent à un mariage en Belgique ou un enfant commun, (b) vient vivre avec lui avant d’avoir 18 ans, (c) est célibataire, et (d) est seul à le rejoindre (i.e. l’autre parent ne demande pas le regroupement familial en même temps).

2. Un regroupant belge ne doit pas prouver qu’il a des moyens de subsistance stables, réguliers et suffisants quand le demandeur est (a) son enfant, l’enfant de son conjoint, l’enfant de l’étranger avec lequel il est lié par un partenariat enregistré considéré comme équivalent à un mariage en Belgique, ou un enfant commun, (b) vient vivre avec lui avant d’avoir 18 ans, et (c)  est seul à rejoindre le regroupant (i.e. l’autre parent ne demande pas le regroupement familial en même temps). Par contre:

si le demandeur a entre 18 et 21 ans, le regroupant belge doit démontrer qu’il a des moyens de subsistance;
si le demandeur a plus de 21 ans, il doit démontrer qu’il est à charge du regroupant belge et le regroupant belge doit démontrer qu’il a des moyens de subsistance
si le demandeur est l'enfant du partenaire (partenariat enregistré conformément à une loi) du regroupant belge, le regroupant belge doit démontrer qu'il a des moyens de subsistance.

Bonjour à tous,

Puisque cette question concerne le regroupement familial en Belgique, j'ai déplacé cette discussion sur le forum Belgique pour une meilleure visibilité.

Bonne continuation,
Bhavna

Bonsoir,
Vous pouvez mp

Bonsoir.
Tout le monde est différent et personne peut prédire avenir d'un couple. Mon mari et moi avons péché avant le mariage et tout va bien merci hhh
Je peux vous conseiller au mieux pour le mariage et le visa. Je vois ai fait un message privé 😉
Bonne soirée à tous

Nouvelle discussion