Close

Après l'expatriation, le retour....

Bonjour,
Je suis expatriée française  en Argentine depuis maintenant 7 ans. Depuis ma première année en Argentine j'étais convaincue que je ne voudrais pas rentrer en France .
Mais les années ont passé et mes études sont maintenant finies. Et je  ressens le besoin de rentrer. Ou du moins d'être plus près .  Mais à la fois j'ai peur que ce soit trop dur. De m'avoir trop habituée à un mode de vie latinoaméricain et de ne pas pouvoir m'y faire. Je suis un peu confuse.

Je ne sais pas non plus si ce site est l'espace adéquat pour ce genre de sujet. Mais je ne sais pas avec qui converser de ce sujet du retour. Où du possible retour. Comment gérer émotionnellement. Comment s'y retrouver .

Bonjour,

Peut etre en postant sur le forum France, vous trouverez d autres personnes qui pourraient discuter avec vous de leur experience du retour. C est un sujet tres interessant, tres peu aborde.

Il y a beaucoup d articles sur ce sujet sur internet, retour d expatriation, le choc culturel inverse. Souvent d ailleurs, c est beaucoup plus complique de revenir que de partir.

Autant nous recevons des conseils pour partir, mais pas beaucoup sur le retour. Et cela doit aussi se preparer psychologiquement.

En attendant, prendre un maximum de renseignements « administratifs » sur les formalites de retour, pour se laisser ensuite plus de temps pour gerer le reste.

Tres bon courage.

Natachf :

Je ne sais pas non plus si ce site est l'espace adéquat pour ce genre de sujet. Mais je ne sais pas avec qui converser de ce sujet du retour. Où du possible retour. Comment gérer émotionnellement. Comment s'y retrouver .

bien sûr que ce sîte  est pour toi , qui dit dépard, dit aussi retourd , j'ai retrouvé un PDF de  2015 qui etudie le probléme du retourd https://www.senat.fr/fileadmin/Fichiers … t_2015.pdf
un problê me simple louer un appartement quand tu revient de l#étranger est trés difficile ,car on te demanderas un justificatif fiscale  que l'administration de refuseras car tu as pas payer des impôts en France  ,et sans ce papier pas de location .
jean  luc  ;)

Bonjour,
Un lien utile sur le plan administratif :
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/servi … en-france/
:cheers:

Bonjour,

Je pense que le cote administratif est une chose a preparer biensur, mais le cote psychologique en est une autre.

Revenir dans un pays qu on a laisse dans ses souvenirs et le trouver different, retrouver sa place aupres de la famille, des amis, d un quartier, qui a evolue durant l absence, peut provoquer des chocs. La deception risque d etre tres forte.
A l etranger on a vecu une autre culture, une qualite de vie. On n imagine pas qu il va refaloir, chez soi, se re adapter, se re integrer.

On peut se retrouver dans une tres grande confusion, voir deprimer.
Ce n est pas a prendre a la legere, c est meme exremement plus complique que de partir!

Aussi, les expériences de retour, sur ce cote humain de la question, seraient les bienvenus.

A vous lire.....

J avais il y a quelques annees deja aborde ce sujet.

Ce lien ete bien fait sur les explications :

http://expatforever.blogspot.fr/2014/03 … verse.html

J avoue que je me pose egalement enormement de questions sur mon eventuel retour en France un jour, apres plusieurs annees d expatriation. Deja , lors de vacances en France, chaque annee, je peux percevoir que je ne suis pas toujours tres a l aise avec les changements....un peu comme revoir des annees plus tard sa meilleure amie, qui a pris un rythme de vie et de mentalite qui n a plus rien a voir....

Loin Des yeux, loin Du coeur prend tout son sens....
Vis a vis des proches aussi, malgre tout une distance s est installee, et parfois meme un decalage culturel s est installe...de nombreux expats, font part de leur deception, et leur detresse vis a vis de la famille ou amis, ils ne sont plus une priorite. Nous avons aussi un genre d incomprehension sur plusieurs sujets quotidien, eux sont restes dans leur progression locale, mais vous, vous avez de nouveaux acquis, une nouvelle facon de lerception des choses, pas eux....!

Souvent, un expat de retour, cherchera a repartir.....

Par ex, si demain on me dit tu pars pour la France, une tres tres grande panique va s emparer de moi, parce que je vais vraiment me demander, si ce ne sera pas de la regression morale!

Je precise que je lis la presse française entre autre,  tous les jours, et que c est extremement
Deprimant....j ai l,impression nette et precise que j ai avant meme d arriver, d avoir perdu tous mes acquis.......anciens!

jean luc1 :
Natachf :

Je ne sais pas non plus si ce site est l'espace adéquat pour ce genre de sujet. Mais je ne sais pas avec qui converser de ce sujet du retour. Où du possible retour. Comment gérer émotionnellement. Comment s'y retrouver .

bien sûr que ce sîte  est pour toi , qui dit dépard, dit aussi retourd , j'ai retrouvé un PDF de  2015 qui etudie le probléme du retourd https://www.senat.fr/fileadmin/Fichiers … t_2015.pdf
un problê me simple louer un appartement quand tu revient de l#étranger est trés difficile ,car on te demanderas un justificatif fiscale  que l'administration de refuseras car tu as pas payer des impôts en France  ,et sans ce papier pas de location .
jean  luc  ;)

Ca ne fonctionne pas tout a fait comme cela.....
Je suis garante de mes enfants locataires en France. Je suis expatriee et effectivement on m a demande ma declaration d impot!  Une attestation de mon employeur a ete suffisante, pour remplacer certains documents, le probleme ce sont les agents immobilier, qui ne connaissent rien de rien et applique des formalités completement erronées.

Il y a des solutions, il faut que le,proprietaire aussi aie des garantie legales. Ca ne passe pas forcement par une declaration d impots. Des attestations d organismes officiels, meme de banque, en France,  sont acceptes.
Tout depend de votre situation. Voir aussi POLE EMPLOI, la CAf etc.....
(Meme si on n a que de faible revenus ou pas, il Faut faire une de laration de revenus, meme nulle,  d impots et obtenir une attestation de non imposition). Ce document sert justement a officialiser votre situation aupres des organismes et autres.

Il est pourtant necessaire que les agences ou proprietaires comprennent que dans certains pays, la plupart d ailleurs, le prelevement se fait a la source. Que les quittus fiscaux n existent pas, que c est parfois impossible voire atte dre des mois pour obtenir u. Doc officiel, traduit et ou officialise.

:D

Bonjour! Merci allspice pour votre point de vue! C'est un peu ça qui me ait peur.
Je sens que je veux partir d'où je suis, changer d'air, d'horizon. Mais à la fois j'ai construis tellement de choses ici en Argentina! Ça va être extrêmement dur de tout laisser.
Mais à la fois je ressens un manque de la France.
Il y a quelques années je sentais que je m'éloignais des codes culturels français, mais aujourd'hui, après 7 ans en Argentine, je sens que je suis en train de m'éloigner de plus en plus des codes culturels argentins, et que les français me manquent...
Je suis dans un entre-deux, et psychologiquement c'est pas la joie.

Je suis ravie de pouvoir discuter de ça avec des personnes qui vivent la même expérience.

Le problème du retour peut être de ne pas retrouver son pays tel qu'il était au moment de son départ. On ne retrouve plus ce que l'on a laissé, du coup le retour pour combler un manque ne correspond pas. On se fige une image d'un pays à un moment donné, mais 10 ans plus tard, en y revenant, c'est une autre image que l'on a. On est donc quasiment confronté à une deuxième expatriation avec de nouveaux codes culturels dans son pays d'origine. Plus difficile de revenir que de partir pour beaucoup. L'exemple extrême, c'est le vol spatial dans le film "la  planète des singes" avec Charlton Heston, et le retour sur terre qu'il réalise à la fin du film avec la découverte de la statue de liberté ensevelie suite à une guerre nucléaire qui a détruit l'humanité ...

Bonjour,

Si vous avez un compte Facebook, il y a un groupe excellent "Retour en France apres expatriation".  Vous y trouverez beaucoup de personnes qui se posent la meme question, d'autres qui sont rentrees, ceux pour qui le retour n'est que du positif et d'autres qui ont du mal a s'y faire...

Je crois que si le retour n'est pas une evidence, une decision dont vous etes sure alors ne rentrez pas.  Un retour sera une seconde expatration avec tous les aspects administratifs qui ne feront que vous deprimez.  Si vous n'etes pas sure alors vous n'arriverez pas a voir le positif et vous reinserez.  Ce n'est que mon opinion mais je vous comprends car cela fait presque 11 ans que je vis en Angleterre et la France me manque.

Vous dites etre en Argentine, pourquoi ne pas vivre en Espagne? Cela pourrait peut-etre un bon moyen de vous refaire a l'Europe tout en etant encore dans un pays "latino".

Au final, personne mais vous ne peut prendre cette decision! Bon courage :-)

PS: desolee pour le manque d'accents: clavier anglais...!

Bonjour,

Je suis de retour en France depuis 5 mois et je suis très déphasée par l'isolement auquel je suis réduite, les échanges humains quasi-inexistants, ce qui n'était pas le cas quand je vivais en Turquie, du moins en ce qui concerne les relations de voisin à voisin. Les gens se soucient de vous, ils viennent vous inviter à boire un café ou vous apportent des mets qu'ils ont confectionnés. Je suppose que les latinos sont également chaleureux, donc je vous conseillerai d'agir par étapes et surtout de vérifier que vous avez encore des amis en France. Moi je vis en Haute-Savoie, la région la plus "froide" de France et je suis en train de me demander si je ne vais pas revendre ou louer mon appartement à l'année pour repartir en Turquie.
Je vous souhaite de prendre la bonne décision, mûrement réfléchie.
Bonne chance
Dominique

Salut à toutes et tous

Bon... le retour... Ca n'a pas l'air d'être trop la joie à ce que je lis...

Pour ma part, je me vois obligé de rentrer dans le Sud Ouest, famille oblige.
Voilà près de... 33 ans que je vis en dehors de la métropole... Et dans les tropiques en plus...
Vais-je m'y faire ??

Je crois, comme disait quelqu'un plus tôt, que c'est une question de décision...
Pour ma part, c'est nécessaire et je le vis plutôt bien, même si je sais déjà que de nombreux travers purement français vont bien me peser.
Je vais essayer de voir les bons cotés !!! Il va falloir les chercher, c'est sûr, mais c'est mon choix et il faut que je l'assume, ce qui me fait aborder positivement ma future situation. 

Je crois que c'est là toute la question, chère Natachf... Allez-vous assumer votre choix ? Oui, si il est sûr...
Mais, voulez-vous vraiment revenir en France ou plutôt partir d'Argentine parce que vous ne vous y trouvez plus ?

En tous cas, merci aux intervenants de cette discussion pour leurs conseils administratifs et infos sur le groupe FB... Je vais en avoir besoin 😀😎!!!!
CaRmo

Bonjour,

J'ai vécu 10 ans au Royaume Uni et je pensais sincèrement que ma vie serait là-bas...Puis Cupidon est intervenu dans ma vie et au final je suis retournée en France.

Il faut que ce soit un vrai choix réfléchi, pas juste une idée. Parfois on a envie de rentrer car sa vie sur place ne va pas : rupture, perte de son travail etc. Mais ce type de situation interviendrait aussi en France. Il faut donc vraiment bien réfléchir à ses motivations.

Pour ma part, c'était réfléchi et j'ai démissionné d'un super job que j'adorais...
Bonne réflexion donc.

Merci de ton message

Et donc ?....Bilan du retour ?
Regrettes-tu ?
Si c'était à refaire ?

Carmo

Je réfléchis toujours mûrement et je ne regrette jamais rien.
Je suis retournée ensuite en UK me disant que je ne pourrais plus y vivre à nouveau.

On ne peut prendre de décisions à ta place, chacun est différent.

Nouvelle discussion