Découvrir la culture en République Dominicaine

Bonjour à toutes et à tous,

Une expatriation en République Dominicaine est l'occasion de s'immerger dans la culture du pays, de découvrir de nouveaux artistes ou de nouvelles formes artistiques. Nous vous proposons ainsi de partager vos conseils pour partir à la découverte de la culture locale.

Quels sont les meilleurs moyens de découvrir la culture en République Dominicaine ?

Quelles sont les formes d'expression culturelle les plus populaires et celles que vous recommanderiez pour faciliter son intégration ?

Quel est le film, l'ouvrage, la musique ou encore l'artiste qui symbolise le mieux la culture du pays et pourquoi ?

Existe-t-il des centres d'initiation ou des activités pour mieux connaître la culture en République Dominicaine?

Merci de partager votre expérience,

Bhavna

Bonjour Bhavna.
La culture en République Dominicaine, c'est là où le bas blesse. Il y a une différence extraordinaire entre la République Dominicaine et Haïti, pour comparer 2 pays voisins.
Cette situation explique aussi en partie cette lassitude qui nous envahi, et qui parfois est la cause de retour en France, pour se ressourcer.
Ainsi, un ami français voisin me disait il y a quelques mois, qu'il partait en France pour quelques semaines, et qu'il assisterait à la Comédie Française à Paris aux Fourberies de Scapin et qu'il assisterait aussi au match entre Paris et Nice au Parc des Princes.
Oui, en République Dominicaine, la Culture, avec un grand C, nous manque terriblement. Ce n'est pas le Meringue, malgré son placement au patrimoine culturel de l'humanité qui va nous réconcilier avec elle. Ce n'est pas le copier / coller de la culture américaine qui va nous réconcilier avec elle. Moi, je prône la différence culturelle. Alors c'est pas trop mon plane par ici.
Donc j'ai mon internet et je reste connecté avec mes racines.
Il y a à la capitale Santo Domingo un théâtre, des salles de cinéma,  mais qu'en est il du cinéma dominicain ?  J'ai vu un film dominicain dans un bus l'autre jour en retournant à Bavaro. BOF....
La musique, la dance, le Baseball.....
Bref, je ne suis pas venu en République Dominicaine pour sa culture, Et heureusement, car il n'y a pas grand chose à en dire.
Cordialement

Bonjour Bhavna.
Je partage d'une certaine manière le point de vue de Pierre. Il n'y a pas autant de spécificités et d'évènements culturels comme on peut en trouver dans pas mal de coins en France, même à la campagne.

Cependant la culture existe, et pour s'en rendre compte, le mieux c'est d'aller flâner dans les parcs, dans les rues, sur les plages, et d'aller manger dans des restaus et comedores typiques.

Pour répondre à ta question : Quel est le film, l'ouvrage, la musique ou encore l'artiste qui symbolise le mieux la culture du pays et pourquoi ?

Je dirai : Carpintero (film), comme bouqin "La fiesta del chivo" (M. Vargas llosa) ou "La isla bajo el mar" (Isabel Allende), la musique, sans conteste le merengue (Juan Luis Guerra, Hector Acosta, Marc Antony entre autres) et la bachata (Romeo Santos, Frank Reyes, Raulin Rodriguez, etc.), dernièrement le dembow (El Alfa, Liro Shaq, Lirico en la casa, etc.) est aussi à la mode, le rythme est dansant et drôle, les paroles plutôt désespérantes...
C'est bel et bien la musique le centre culturel des dominicains. Elle est présente partout à n'importe quelle heure! Les filles comme les garçons n'ont pas honte de se déhancher, même dans la rue et c'est plutôt sympa. Je te conseille d'aller dans des bars dansants pour apprendre à danser merengue, bachata et salsa aussi, c'est le meilleur moyen de s'intégrer. Il existe aussi des classes pour apprendre.

Ce qui est un peu dommage, c'est que les Etats-Unis sont un peu le modèle à suivre. Donc le mode de vie se calque beaucoup sur celui des States, malheureusement...

Bon séjour en République Dominicaine!

Je dois avouer que mon espagnol, même s'il commence à être assez correct, est encore insuffisant pour lire dans le texte des livres dominicains et comprendre les subtilités de poème etdes textes de chansons.
Je crois que c'est le cas de la majorité des résidents étrangers, l'obstacle d'une langue pas assez maîtrisée peut nous empêcher d'accéder à la culture locale.

J'ai lu un extrait d'un discours d'un écrivain Dominicain qui semble intéressant :
Juan Hernandez Iniro, il est passionné par l'écriture et avait déjà publié avant ses 25 ans 3 livres. A priori il est de "ma"ville, la Romana et travaille au Ministère de la Culture.
A creuser donc.

Une précision, même si le livre d'Isabelle Allende a pour thème toute l'île de St Domingue, (Saint-Domingue/Haïti et Louisiane) elle n'est pas Dominicaine, mais Chilienne, comme son oncle Salvador Allende dont la fin fût tragique. Pour moi on ne peut pas la compter dans la culture Dominicaine.

LLamita
Vargas llosa est péruvien
Isabel Allende, née au Pérou, mais chilienne
Marc Anthony est d'origine Portoricaine ( et sa musique c'est la salsa) ;)

Bonjour Tina,

oui je sais toutes ces infos. Me suis juste trompé pour Marc Anthony et le style musical, c'est vrai c'est bien la salsa!
En ce qui concerne les 2 bouquins, il traite tous 2 du passé de l'île : de son histoire colonial pour Allende, et de la dictature de Trujillo pour Vargas Llosa. Pas grave qu'ils ne soient pas natifs, l'important c'est que le récit prenne place dans le pays.

Oui, c'est vrai que cela donne (pour le livre d'Isabelle Allende) une idée de l'origine des conflits historiques entre Haïti et St Domingue

"Cette situation explique aussi en partie cette lassitude qui nous envahi, et qui parfois est la cause de retour en France, pour se ressourcer"

Franchement, en France, on se ressource???? De quoi???

Si j'écris un livre historique sur la RD cela ne symbolisera pas pour autant la culture dominicaine LLamita  :)
Philio, en France où du moins avec des français j'ai le sentiment de pouvoir discuter de façon un peu plus profonde sur certains sujets qui me tiennent à coeur,  d'avoir des références communes,  ici si tu es hermétique au merengue, aux loteries, au baseball  aux discussions sur le fric et le sexe,  tu as peu de chance d'échanger avec 90 % de la population

Bonjour Tina,

je comprends ce que tu veux dire. Et du coup pour parfaire ce trou de connaissance de culture littéraire dominicaine, quel bouquin écrit par un/e dominicain/e conseillerais-tu?

Merci. Merci je ne suis pas merengue, loteries ou baseball et encore moins apéro Pastis sous les tropiques.

Ne jamais généraliser des particularités locales ou d'origine et surtout les croire directement absorbées par les expatriés.

Bien au contraire, je discute avec des Dominicains bien éclairés et des Canadiens qui ont l'esprit très ouvert - sur des sujets ô combien variés qui vont de l'idiosyncrasie hispanique, la faible reproduction des coraux, l'hôtellerie verte et responsable et bien d'autres thématiques qui me tiennent à cœur comme l'origine de la sympathie naturelle des Dominicains et la thérapie par le rire qu'ils pourraient exporter en France à faible coût !

Il faut s'ouvrir au monde, et s'inspirer du local saisissant, enrichissant... il faut sélectionner ses contacts comme toujours pour croître (c'est la vie, c'est Darwin) et trouver les synergies d'enrichissement culturel. Pas uniquement tourner en rond dans son monde d'origine. 

Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis. Antoine de Saint-Exupéry

J'ai été surpris de voir des locaux éclairés dans ce pays "en développement" et à l'écoute des choses du monde. C'est pas la majorité mais au regard du niveau éducatif et toutes choses étant égales par ailleurs, ils sont un sacré potentiel de développement. Et c'est le potentiel qui m'intéresse. Pas l'acquis.

A propos de l'histoire dominicaine, une référence de mise en bouche, une thèse de doctorat merveilleuse LA UNIVERSIDAD EN REPÚBLICA DOMINICANA:
BALANCE DE MEDIO SIGLO (1961-2005) Lic. Lily Rodríguez González
Une Dominicaine qui a dressé une belle trame historique pour comprendre, entre autres, ce sourire dominicain, à l'égal du haïtien, forme de résilience dans la détresse de la vie quotidienne...

Sinon l'Université Catholique Pontificia a une excellente chaire en Histoire de la Caraïbe !
Les étudiants sont formidables et patriotiquement ouverts d'esprit pour partager avec nous les expatriés !
https://www.pucmm.edu.do/postgrado/Docu … 0PUCMM.pdf

Nous avons même ouvert des séances / débats / échanges à l'université Universidad UPID Verón - Bávaro - Punta Cana.

Et j'adore !

Les Dominicains méritent le respect.

Vive la République Dominicaine !

Philio cela fait combien de temps que vous vivez ici?  :)

Philio :

"Cette situation explique aussi en partie cette lassitude qui nous envahi, et qui parfois est la cause de retour en France, pour se ressourcer"

Franchement, en France, on se ressource???? De quoi???

Bonjour Philio,
Soyons concrets : en toute fraternité naturellement....
Je suppose que vous connaissez bien la République Dominicaine, alors.....
- Donnez moi la liste des Plus Beaux Villages de la République Dominicaine.
- Ou se trouvent en République Dominicaine les associations philosophiques ?
- Donnez-moi la liste des associations "Culture et Patrimoine en République Dominicaine"
- Ou se trouvent les galeries d'art ?
- Le calendrier des concerts de la Philharmonie Nationale

Je vais vous donner un coup de main.
Quelles sont les expressions culturelles les plus utilisées en République Dominicaine ?
Réponse :

- " Ay diablo cono !"
- " La cr..a" !
-" Que ? QUE ?      QUE !!!!!!! "
- "No fuy yo !"
" No es mi culpa        NO ES MI CULPA !"
- No sirve ! NO SIRVE !
- " NO SIRVE MAS !"

Mais il est claro il ne faut absolument pas  quitter le pays. si on dispose la capacité de cultiver le nihilisme,
NITIDO !

Et rigolons......

Cordialement,
HIRAM
H H H

[i]Quelles sont les expressions culturelles les plus utilisées en République Dominicaine ?
Réponse :

- " Ay diablo cono !"
- " La cr..a" !
-" Que ? QUE ?      QUE !!!!!!! "
- "No fuy yo !"
" No es mi culpa        NO ES MI CULPA !"
- No sirve ! NO SIRVE !
- " NO SIRVE MAS !"


@HIRAM357

Il y à aussi une autre que je ne suis plus capable d'entendre:
- Dame algo ou Regalame algo

Jamais j'ai passé un jour sans entendre plusieurs fois cette expression qui me met hors de moi.

https://www.idboox.com/applis-et-ebooks … minicaine/https://image.ibb.co/hfJoLJ/les_deracines_catherine_bardon_livre_idboox.jpg

je viens de le commander

La culture...quelques nids disséminés seulement, ça n intéresse pas grand monde en fait. Mais il existe ou ont existé des peintres, des poètes, des écrivains, des photographes, des danseurs et tout le reste qui sont où ont été vraiment très bons.
Les musées sont assez pauvres et les collections peu mises en valeur. Les guides n y connaissent souvent pas grand chose non plus, ça m a choquée à  plusieurs reprises, la dernière fois c était au musée d histoire naturelle, où la jeune femme présentant le film qui est projeté au visiteurs, retraçant l histoire de l’apparition de la  vie sur terre  nous a dit “ ce film c est pour ceux d entre vous qui  croient à la théorie de l évolution” . Bref, comment peut elle travailler là ????

Les monuments, pas tous mais beaucoup, sont négligés.
Je crois qu’une grande partie de la culture nationale  se résume aux Pères de la patrie et
au drapeau.
Pas beaucoup d arts de la rue ni d artisanat ( zone coloniale seulement ), où vous pourrez trouver de nombreuses représentations d éléphants, typiques de République Dominicaine made in China.
La jeunesse branchée « cultures du monde » se retrouve surtout dans la zone coloniale.
Les dominicains cultivés et riches profitent de la culture lors de voyages à l étranger.
Alors si, parfois a Punta Cana il y a des concerts d artistes célèbres dans le monde entier ( sting, elton John, rihanna....).Le théâtre national à sto domingo et quelques autres salles reçoivent  aussi de bons programmes occasionnellement.
Bref, on vient pas en rep dom pour la culture, sauf celle des bananes, du cacao, du café....
J ai toujours du mal à me faire aux carences en culture générale des bacheliers et des diplômés d études supérieures en Rep Dom. Pas tous, il y en a qui sont vraiment très forts, mais en général ça vole pas haut.
Et puis les gens, ils n ont pas forcément le tourment existentiel qu ont certains artistes, ni le goût de l  introspection à travers l Histoire...Les questions  ont une reponse dans la religion, puisque ici Dios está conmigo y lo puedo todo en cristo que me fortalece y si dios está conmigo quien está en mi contra.

Nouvelle discussion