Close

Découvrir la culture en République Dominicaine

Bonjour à toutes et à tous,

Une expatriation en République Dominicaine est l'occasion de s'immerger dans la culture du pays, de découvrir de nouveaux artistes ou de nouvelles formes artistiques. Nous vous proposons ainsi de partager vos conseils pour partir à la découverte de la culture locale.

Quels sont les meilleurs moyens de découvrir la culture en République Dominicaine ?

Quelles sont les formes d'expression culturelle les plus populaires et celles que vous recommanderiez pour faciliter son intégration ?

Quel est le film, l'ouvrage, la musique ou encore l'artiste qui symbolise le mieux la culture du pays et pourquoi ?

Existe-t-il des centres d'initiation ou des activités pour mieux connaître la culture en République Dominicaine?

Merci de partager votre expérience,

Bhavna

Bonjour Bhavna.
La culture en République Dominicaine, c'est là où le bas blesse. Il y a une différence extraordinaire entre la République Dominicaine et Haïti, pour comparer 2 pays voisins.
Cette situation explique aussi en partie cette lassitude qui nous envahi, et qui parfois est la cause de retour en France, pour se ressourcer.
Ainsi, un ami français voisin me disait il y a quelques mois, qu'il partait en France pour quelques semaines, et qu'il assisterait à la Comédie Française à Paris aux Fourberies de Scapin et qu'il assisterait aussi au match entre Paris et Nice au Parc des Princes.
Oui, en République Dominicaine, la Culture, avec un grand C, nous manque terriblement. Ce n'est pas le Meringue, malgré son placement au patrimoine culturel de l'humanité qui va nous réconcilier avec elle. Ce n'est pas le copier / coller de la culture américaine qui va nous réconcilier avec elle. Moi, je prône la différence culturelle. Alors c'est pas trop mon plane par ici.
Donc j'ai mon internet et je reste connecté avec mes racines.
Il y a à la capitale Santo Domingo un théâtre, des salles de cinéma,  mais qu'en est il du cinéma dominicain ?  J'ai vu un film dominicain dans un bus l'autre jour en retournant à Bavaro. BOF....
La musique, la dance, le Baseball.....
Bref, je ne suis pas venu en République Dominicaine pour sa culture, Et heureusement, car il n'y a pas grand chose à en dire.
Cordialement

Bonjour Bhavna.
Je partage d'une certaine manière le point de vue de Pierre. Il n'y a pas autant de spécificités et d'évènements culturels comme on peut en trouver dans pas mal de coins en France, même à la campagne.

Cependant la culture existe, et pour s'en rendre compte, le mieux c'est d'aller flâner dans les parcs, dans les rues, sur les plages, et d'aller manger dans des restaus et comedores typiques.

Pour répondre à ta question : Quel est le film, l'ouvrage, la musique ou encore l'artiste qui symbolise le mieux la culture du pays et pourquoi ?

Je dirai : Carpintero (film), comme bouqin "La fiesta del chivo" (M. Vargas llosa) ou "La isla bajo el mar" (Isabel Allende), la musique, sans conteste le merengue (Juan Luis Guerra, Hector Acosta, Marc Antony entre autres) et la bachata (Romeo Santos, Frank Reyes, Raulin Rodriguez, etc.), dernièrement le dembow (El Alfa, Liro Shaq, Lirico en la casa, etc.) est aussi à la mode, le rythme est dansant et drôle, les paroles plutôt désespérantes...
C'est bel et bien la musique le centre culturel des dominicains. Elle est présente partout à n'importe quelle heure! Les filles comme les garçons n'ont pas honte de se déhancher, même dans la rue et c'est plutôt sympa. Je te conseille d'aller dans des bars dansants pour apprendre à danser merengue, bachata et salsa aussi, c'est le meilleur moyen de s'intégrer. Il existe aussi des classes pour apprendre.

Ce qui est un peu dommage, c'est que les Etats-Unis sont un peu le modèle à suivre. Donc le mode de vie se calque beaucoup sur celui des States, malheureusement...

Bon séjour en République Dominicaine!

Je dois avouer que mon espagnol, même s'il commence à être assez correct, est encore insuffisant pour lire dans le texte des livres dominicains et comprendre les subtilités de poème etdes textes de chansons.
Je crois que c'est le cas de la majorité des résidents étrangers, l'obstacle d'une langue pas assez maîtrisée peut nous empêcher d'accéder à la culture locale.

J'ai lu un extrait d'un discours d'un écrivain Dominicain qui semble intéressant :
Juan Hernandez Iniro, il est passionné par l'écriture et avait déjà publié avant ses 25 ans 3 livres. A priori il est de "ma"ville, la Romana et travaille au Ministère de la Culture.
A creuser donc.

Une précision, même si le livre d'Isabelle Allende a pour thème toute l'île de St Domingue, (Saint-Domingue/Haïti et Louisiane) elle n'est pas Dominicaine, mais Chilienne, comme son oncle Salvador Allende dont la fin fût tragique. Pour moi on ne peut pas la compter dans la culture Dominicaine.

LLamita
Vargas llosa est péruvien
Isabel Allende, née au Pérou, mais chilienne
Marc Anthony est d'origine Portoricaine ( et sa musique c'est la salsa) ;)

Bonjour Tina,

oui je sais toutes ces infos. Me suis juste trompé pour Marc Anthony et le style musical, c'est vrai c'est bien la salsa!
En ce qui concerne les 2 bouquins, il traite tous 2 du passé de l'île : de son histoire colonial pour Allende, et de la dictature de Trujillo pour Vargas Llosa. Pas grave qu'ils ne soient pas natifs, l'important c'est que le récit prenne place dans le pays.

Oui, c'est vrai que cela donne (pour le livre d'Isabelle Allende) une idée de l'origine des conflits historiques entre Haïti et St Domingue

Nouvelle discussion