Etre parents en Turquie

Bonjour à toutes et à tous,

Lors d'une expatriation en famille, on se concentre souvent sur les enfants, leur adaptation. Qu'en est-il des parents ?

Comment vivez-vous votre rôle de parent en Turquie ? Est-ce que l'expatriation a changé votre façon de voir la parentalité ?

Arrivez-vous à garder un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ? Comment ?

Existe-t-il des associations ou des groupes (virtuels ou non) pour entrer en contact et échanger avec d'autres parents ?

Quels sont vos conseils pour faire découvrir la culture locale à vos enfants tout en leur transmettant celle de votre pays d'origine ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Bonjour a tous,
En effet, lors d'une expatriation nous pensons plus a l'adaptation de nos enfants qu'a la notre, toujours est il que pour ma part c'etait ainsi.
Cependant, je dois preciser, que je suis d'origine Turque, par définition toute la famille parlait la langue turque, je peux vous partager mon experience concernant la reussite de mon installation.
En effet, agé de 44 ans, apres avoir vécu en France durant 32 ans, je me suis installé a Antalya en Turquie en 2010. A l'epoque mes 3 enfants etaient agés  respectivement de 13, 9 ans et 6 mois.
En dehors de la derniere, l'adaptation de mes 2 enfants :
-Celle de 9 ans, aucun probleme d'adaptation.
-Celui de 13 ans, pour ma part je penses que c'est un age critique, car l'education en Turquie est fondamentalement differente de la France, donc l'adaptation au systeme educatif peux s'averer etre confuse. Cependant, en usant de cours privés vous pouvez palier a ce handicap.
Bien entendu, je ne veux pas generaliser, car je connais des enfants de 16 ans venu de France, et ont  tres bien reussis leurs scolarites.
La reussite de l'adaptation n'est pas uniquement l'education scolaire, il faut aussi que socialement les enfants soient comblés, et pour cela nous avions choisis de nous installer a Antalya, ville cotiere de la mer mediterranee, de 1200000 habitants (sans les agglomerations), une ville somme toute grande et petite a la fois, avec un aeroport international, et surtout un cadre de vie exceptionnel, avec la mer, la montagne, un patrimoine culturel fantastaique. Une ville internationalle, donc avec bon nombre d'activités sportives et culturelles. A ce titre les enfants se retrouvent dans un cadre benefique pour leur adaptation.
Concernant les parents, la reussite de mes enfants a ete pour moi une source positive d'adaptation. Cependant, il est evident que nous parents, sommes confrontés a d'autres problematiques.
En Turquie, la notion de relation commerciale est bien differente de celle en France. Pour reussir commercialement ici, il faut se "turquiser", sinon le moral en prend un coup. Une fois ce pas franchi, la vie devient plus facile et on commence a prendre gout, et une fois que vous vous habituez le retour en France devient impensable (pour ma part ca a ete comme ca).
Merci

Nouvelle discussion