Etre parents en Belgique

Bonjour à toutes et à tous,

Lors d'une expatriation en famille, on se concentre souvent sur les enfants, leur adaptation. Qu'en est-il des parents ?

Comment vivez-vous votre rôle de parent en Belgique ? Est-ce que l'expatriation a changé votre façon de voir la parentalité ?

Arrivez-vous à garder un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ? Comment ?

Existe-t-il des associations ou des groupes (virtuels ou non) pour entrer en contact et échanger avec d'autres parents ?

Quels sont vos conseils pour faire découvrir la culture locale à vos enfants tout en leur transmettant celle de votre pays d'origine ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Bien le bonjour Priscilla,

Si tu le permets, je vais répondre à la suite de tes questions par souci de facilité.

Priscilla :

Bonjour à toutes et à tous,

Lors d'une expatriation en famille, on se concentre souvent sur les enfants, leur adaptation. Qu'en est-il des parents ? La question est biaisée. Car la réelle difficulté parentale se focalise surtout sur le parent qui ne travaille pas. En effet, c'est lui qui va devoir gérer majoritairement les "crises" du déménagement...

Comment vivez-vous votre rôle de parent en Belgique ? Est-ce que l'expatriation a changé votre façon de voir la parentalité ? La problématique se trouve dans tout les pays d'expatriation. Et pas seulement en Belgique. La constante est la discussion et la confiance l'un dans l'autre afin d'amener une stabilité psychologique aux enfants.

Arrivez-vous à garder un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ? Comment ? En partageant le maximum de choses de la vie de tous les jours.

Existe-t-il des associations ou des groupes (virtuels ou non) pour entrer en contact et échanger avec d'autres parents ? Le plus facile est toujours de s'adresser à la direction de l'école qui fournira sans problème les coordonnées de contact des groupes de parents d'élève.

Quels sont vos conseils pour faire découvrir la culture locale à vos enfants tout en leur transmettant celle de votre pays d'origine ? Ne faites surtout pas l'erreur de les mettre dans des écoles privées rassemblant les enfants d'expatrié. Car dans ce cas, vous risquez de les enfermer dans une sorte de ghetto...

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Nouvelle discussion