Close

Partir sans emploi, ai-je la moindre chance?

Bonjour à tous,

De nature cérébrale, un brin contemplatif, ratiociner est l'un de mes passe-temps favoris et je rêve de passer les 10 prochaines années face aux lagons polynésiens afin d'y trouver la paix nécessaire pour écrire mon livre.
Mais pas seulement, las de la grisaille architecturale et climatique de ma ville natale, las de cette métropole individualiste et concurrentielle qui nous oblige à nous battre pour vivre et consommer...
Je rêve d'une société où le bien-être et l'harmonie seraient la condition à toutes décisions, et en bon utopiste pris dans l'illusion du mirage qu'il poursuit, je suis persuadé de pouvoir trouver ça en Polynésie.

Alors j'aimerais discuter avec quiconque partage ou non ma philosophie afin d'obtenir de l'aide ou des conseils pour parvenir à mon rêve.
Je m'inquiète notamment de la possibilité de trouver un emploi sachant que pour être inscrit au SEFI il faut disposer d'un numéro DN et que pour l'obtenir il faut être à la CPS, qui elle-même requiert d'être résident depuis plus de 6 mois et de disposer de ressources.
A moins de bénéficier du Régime de solidarité, mais est-ce possible pour un non natif? Car j'ai pu lire que la demande d'affiliation a la RSPF peut-être rejetée. Moralement, j'imagine bien que les entreprises locales passent nécessairement par le SEFI et à moins de déposer un CV dans chaque entreprises du pays, de par l'impossibilité de trouver un emploi car refusé à la SEFI pour défaut d'affiliation à la CPS, suis-je foutu? :)

Avez-vous déjà connu quelqu'un dans une situation similaire, c'est-à-dire un popa'a débarquant sans emploi qui serait parvenu ; à s'inscrire à la CPS, à se domicilier à la CCAS, à trouver un emploi?

Et si malgré tout je prenais le risque et qu'après une année (mon enveloppe de départ) je ne parvenais toujours pas à trouver un emploi. Ai-je la moindre chance de survie sans revenus? Est-il vrai qu'on ne peut mourir de faim ou de froid en PF? Est-ce dangereux pour un "étranger" de vivre dans la rue?  J'envisageais également les marquises, mais savez-vous s'il existe encore des communautés autarciques et si celles-ci accepteraient d'accueillir un étranger?

En espérant que quelqu'un aura le courage de me lire et de me répondre ^^

Eddy

pas  facile  de  trouver un  emploi  sf  ds  médical
sinon  le  Bouthan  a  remplacé  le PNB par  le  BNB  bonheur  national brut

Bonjour,

Oui, je me suis en effet renseigné sur le Bouthan, un exemple à suivre notamment dans l'éducation. Mais les barrières sont trop nombreuses pour permettre à un étranger de s'y installer.

Puis j'ai fait mon choix, ça sera la Polynésie Française. J'hésite seulement à débuter mon périple sur un DOM (par sécurité) pour apprendre à vivre seul avant de rejoindre la PF. Une sorte de parcours initiatique à la façon Christopher McCandless. Mais je serai bientôt là.

A traîner sur le forum, j'ai cru comprendre que vous vivez/viviez aux Iles Marquises. Pourriez-vous me dire s'il existe encore des communautés (seulement des familles?) autarciques et si celles-ci accepteraient d'accueillir un étranger?

Nana,
le rêve a l'avantage d'être gratuit... :gloria
Gauguin a écrit Noa Noa...Et déjà,a son époque, il constatait :
"C’était bien fini. La civilisation, hélas ! triomphait — soldatesque, négoce et fonctionnarisme. [...] Le rêve qui m’amenait à Tahiti était cruellement démenti par le présent : c’est la Tahiti d’autrefois que j’aimais. Et je ne pouvais me résigner à croire qu’elle fût tout à fait anéantie, que cette belle race n’eût rien, nulle part, sauvegardé de sa vieille splendeur.
A méditer...

Aliboron,

Ce n'est pas qu'un rêve, les consciences s'éveillent et le capitalisme s’essouffle. Les chosent changent, en témoigne statistiquement la hausse du nombre d'association, des initiatives individuelles pour des projets collectifs et durables. Et dans l'actualité, ces courageux activistes de la ZAD des Landes soutenus par des milliers de personnes partout en France qui se battent pour fonder une nouvelle société.

edameur :

Aliboron,

Ce n'est pas qu'un rêve, les consciences s'éveillent et le capitalisme s’essouffle. Les chosent changent, en témoigne statistiquement la hausse du nombre d'association, des initiatives individuelles pour des projets collectifs et durables. Et dans l'actualité, ces courageux activistes de la ZAD des Landes soutenus par des milliers de personnes partout en France qui se battent pour fonder une nouvelle société.

ET...?

Et, je t'invite moi aussi à méditer! Aliboron, le vrai, l'unique! 😘

ne  compte  que  sur  toi 
personne  te  prendra  en charge  aux  Marquises

Personne ne te prendra en charge  :lol:

Merci aux personnes qui m'ont prévenu par message privé (quant à ce que vous êtes et à ce que vous faites ici) et merci à vous pour ce fou rire.
D'abord insidieux, puis insultants, vous êtes incroyables tous les deux, vous faites la paire! Soyez bien heureux que les Polynésiens ne soient pas comme vous  :cool:

Malgré tout j'vous remercie sincèrement, car même si vous ne m'avez apporté aucune réponse (c'est fort), vous avez renforcé mon envie de débarquer. Et faute de savoir qui rencontrer, je sais déjà qui éviter  :)

Au plaisir de ne jamais te croiser aux Marquises!

Des activistes ZAD" pseudo écolo"à grand coup de cocktail  molotov et d acide sur les forces de l'ordre!!!

si  on  t a apporté  une  réponse  tu  trouveras  pas  ce  que  tu  cherches  ici!
la  ZAD te  correspondrait  mieux  utopie  d illuminés
qu as  tu à apporter  aux  autres ? à part ton  utopie  et  tes insultes?
aucune  envie  de  te  rencontrer !!

@hinano2b
Ils sont bien plus que ça... Pour le reste, c'est triste, mais que peuvent-ils faire? Jeter des pierres? Se laisser expulser? Je ne peux pas les blâmer, tout comme je ne peux pas blâmer les forces de l'ordre qui n'ont pas vraiment autre choix que d'obéir.
En revanche, je blâme le gouvernement qui réprime avec violence la volonté de ces personnes à vouloir vivre autrement. Je peux entendre que cette ZAD représente un danger pour notre Etat de droit, ce même Etat de droit qui contribue à notre sécurité/prospérité (sanitaire, judiciaire etc..) mais cherchons des solutions pour permettre à ces personnes de vivre selon leurs idéaux.
Vous connaissez Hobbes et son Léviathan, pour moi ces personnes démontrent son fourvoiement et ce système ne fait qu’exacerber l'incompatibilité qui existe entre nos deux natures (perso ou interperso). Poursuivons notre quête de progrès et laissons-les vivre à l'âge de pierre si c'est leur souhait.

@germainxavier
Quelle réponse, t'appelles ça une réponse? Quelles insultes? Les seules insultes, jusqu'alors, c'est toi qui les a proférées. C'est de la mauvaise foi ou un début de démence sénile ?
 
Et pour te répondre, ce sont en effet des illuminés, des visionnaires, la ZAD des Landes pourrait me correspondre mais la Polynésie tout autant, je sais que les illuminés y sont nombreux (attention à toi  :lol: ).

Qu'est-ce que je pourrais apporter? De la volonté, de l'envie, de la bonne humeur et du partage. Des bras et des jambes solides (Armée de Terre), une tête bien faite, et éventuellement une aide juridictionnelle (Master en Droit social). Tout ce que tu n'as pas, n'as plus, voir même jamais eu.

D'ailleurs, à quoi tu sers de ton côté? J'espère que t'es irréprochable pour te permettre ce genre de remarques. Pour l'instant, de ce que je sais, ma grand-mère a 75 ans et fait du bénévolat pendant que toi, t'es là sur un forum à faire chier un gamin qui rêve d'un avenir meilleur. Si ma personne ainsi que ma philosophie ne te plaisent pas, reste loin et trouve toi une occupation. Merci d'aller voir ailleurs maintenant.

Ps : là, je t'ai insulté  :P
Ps²: évite de reprendre ma rhétorique, c'est pathétique.

De Teahupoo à Tautira,sur Tahiti Iti,le Pari est fait pour toi...!
Quelques "hommes nature" y ont vécus...Des grottes,des mapés,des urus,
des chevrettes,un peu de pêche,des cocos pour boire...Et hop ! La belle vie ! :D

Génial, merci pour cette réponse Aliboron.

Je viens de voir qu'aucune route ne traverse Tahiti-Iti, j'imagine bien que c'est encore sauvage. Ca serait parfait, en cas de problème la civilisation serait à quelques dizaines de kilomètres.

Je ne connaissais pas non plus le mapé et l'uru, à faire cuire en revenant de ma session de chasse/cueillette pendant que je casserai mes cocos, le tout en surveillant ma ligne de pêche  :lol:

Je viens aussi de découvrir la "patente", son régime juridique et fiscal est formidable, il serait aussi vraiment facile de tenter le pari.

Il me reste encore énormément à étudier, merci à vous, chaque information est précieuse.

Finalement,tu as de l'humour,c'est bien !  :cool:

J'suis pétri de qualités, je m'en étonne tous les jours mais mon adaptabilité est remarquable! 😂

Ia orana e Maeva Eddy,

Pour revenir à tes quelques questions principales...
Oui, je connais des popa'a et même des polynésiens (comme moi) venir ou revenir sur le fenua...
La bête noire avant tout... les papiers évidemment !... et s'armer d'une loooongue patience ... (prépares beaucoup d'actes de naissance...)

T'invite à cliquer sur ce lien, beaucoup sont dans le même cas, ...
s'inscrire à la CPS:

http://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=581748

Oui et la patente bien évidemment :)

Ton autre question:
Et si malgré tout, je prenais le risque et qu'après une année, je ne parvenais toujours pas à trouver un emploi, ai-je la moindre chance de survie sans revenus ?

De prendre le risque...comme Christopher McCandless, je peux comprendre !
Te réponds, vas - yyy fonce... welcome et vive la belle aventure ;)  ^^
De survie sans revenus ?: ... un jour mon père me disait, "ici en métropole, tout s'achète, en Polynésie, le fruit tombe à terre et pourrit donc... t'as plus qu'à tendre ta main !" et bouuuge

De mourir de faim ou de froid:
Vu ton "CV"  armée etc... hum j'en doute ...  à part te laisser aller sur un bout d'carton sur la plage, barbe longue de 3m + caisses de Hinano à gogo...
De vivre dans la rue: te déconseille, ca craint quand même.. rêver, c'est bien... mais moins au réveil quand tu t'es fait dépouillé et j'en passe...

Par ailleurs, je connais des polynésiens (en plus de leurs jobs) pêchent pendant leurs heures de pause, ... et revendent leurs poissons aux (trop) d'hôtels sur Bora-Bora, Taha'a ...
Je leur ai conseillé d'ouvrir une petite entreprise de pêche que de gagner un SMIC de misère (ici tout est cher, tu dois le savoir aussi Eddy)...
Leur réponse: non pourquoi faire, on est né avec... c'est normal de le faire..
Oui oui sauf qu'en pêchant, ils gagnent entre 300 à 800 eur par jour lol !!!
Va comprendre, ici... c'est NATUREL !!  :D et pendant leurs heures de pause hahaha

Oublies de vivre comme en métropole, c'est râpé d'avance...
Mais je pense que tu vas t'y plaire comme tant d'autres...
Et comme je l'ai déjà dit: tout est qu'une question d'attitude ! c'est tout simple ! et surtout pas de prise de tête  :)

Les Marquises, aaah les Marquises: s'il existe des communautés autarciques et si celles-ci accepteraient d'accueillir un étranger ?
Au fond, très trèèès fond de la vallée très profonde... petit coin tranquille et discret: "The Cannibal Nui village" ... ils aiment les étrangers (viande fraîche en broche de bienvenue, miam bon ça !! )  :lol:

Oui Eddy, majoritairement, les marquisiens sont très ouverts d'esprit... :)
Ca pourrait être des nuits de discussions interminables entre pêche, chasse, piqûre de nonos,  (gros moustiques transparents ), ballade à cheval, beaucoup de marquisiens qui ont été expatriés en France aussi (armée ) etc ...

En tout cas, je ne cache pas que de mon petit coin de brousse de Tahiti, je relisais ce fil de discussion... et j'avoues, j'ai bien ri  :lol: ... Mauruuruuu pour le "film" ... j'ai savouré,..
me manquait plus que le paquet de "pop corn"  :D

Faaitoito pour la suite ;)
Nana

300

Nouvelle discussion