Traduction de l’espagnol « dominicain » svp

Bonjour,
Je suis française, je parle anglais (heureusement !) et un peu espagnol. Mais j’ai qq difficultés à comprendre le dominicain !
Quelqu’un peut-il m’aider ?
Par exemple, qu’est-ce que donne en français la phrase suivante : « mi coma aparecio bien y mi sobris ».
A mon avis sobris est le raccourci de sobrina (?) mais pour le reste je ne vois pas. Le mot « coma » m’interpelle, je pense à une abréviation, au raccourci d’un mot mais lequel ?
Y a-t-il parmi vous un/une spécialiste des expressions typiquement dominicaines ?
Merci pour votre aide.

coma = comadre

Bonjour,
Merci beaucoup pour votre réponse super rapide !
Donc mi comadre voudrait dire peut-être belle-mère ? Belle-sœur ? Belle-fille ?
J’ai cherché dans le dico mais je n’ai pas trouvé.
Merci

La madrina de votre enfant est votre comadre

Dans certains pays, comadre et compadre s'utilisent aussi comme synomyne de camarade

comadre c'est la copine ici

Oui exactement, copain ou copine, comay y compay, comadre, compadre

Merci Tina ! 👍
Pas évident de tout comprendre avec cette habitude de couper la moitié des mots.
Car l’espagnol parlé par les dominicains n’est pas le même qu’en Espagne.

En République Dominicaine comme dans beaucoup de pays, le sens premier de comadre est celui que j'ai indiqué plus haut : quand les parents d'un enfant parlent de la marraine de celui.

Ayant plusieur enfants, il y aura donc plusieurs comadres. La mère des enfants ne dira donc plus "mi comadre". Elle precisera "La comadre Carmen" ou  "La comadre María" etc ...

L'utilisation du mot dans le sens de copine/amie/camarade est une acception (Et non une acceptation) .

L'acception est: "la signification particulière d'un mot (sa sémantique) admise et reconnue par l'usage".

Donc, peu à peu, le mot comadre a été utilisé pour dire amie/copine/camarade, il peut en effet vouloir dire ceci, mais pas toujours.

Affirmer que comadre veut automatiquement dire copine est réducteur. Tout dépend de ce que le locuteur ou la locutrice veut dire. Celui-ci ou celle-ci peut également utiliser comadre en parlant d'une voisine, ou d'une bonne collègue de travail.

Merci Guineo Verde pour ces compléments d’info.
Je ne suis pas prête de parler couramment le dominicain !
Comme pour n’importe quelle autre langue il faut de la pratique et faire de l’immersion.
En tous cas, merci beaucoup 😊

Il y a la lettre et l'esprit de la lettre ;) quand on fréquente beaucoup les réseaux sociaux et que l'on a des jeunes adultes à la maison on se rend compte que le dominicain évolue et que, comadre,  compadre c'est devenu un terme générique  et que la marraine et le parrain on s'en fout un peu maintenant  :lol:  :lol:

Dans les écoles dominicaine on enseigne théoriquement le castillan  ; donc une personne qui emploie un mot d'usage local peut être en mesure de vous donner son équivalence en espagnol si vous le lui demandez .
D'autre part si vous êtes intéressé par le dialecte dominicain, il existe un dictionnaire du vocabulaire usuel de l'espagnol dominicain :
le ' Diccionario del Español Dominicano '
édité par la Academia Dominicana de Lengua et la Fundacion Guzman Arisa .

et ici quelques expressions et leurs origines   ;)
https://www.colonialtours.com/diccionario.htm

Génial ! Merci beaucoup Tina c’est une vraie trouvaille ce dico !!
J’ai jeté un œil et on voit bien que les américains ont laissé des traces malgré une occupation qui n’a pas duré très longtemps.
J’ai apprécié « bragueta alegre » petit nom en honneur de Bill Clinton 😂 !!
D’ailleurs je déplore l’influence des US sur la culture dominicaine, pas forcément sur la langue, mais surtout sur les modes et les comportements.
Ce serait dommage que les dominicains perdent leur identité.
Merci encore.

Merci Coco-Cacao !

Oui en ce moment les  garcons s'appellent tous Bro (brother) et depuis longtemps les couches de bébés sont des '' pampers'' , et le chewing gum du ''chiclet''  :dumbom:

Les dominicains ne perdront jamais leur identité puisqu'il s'agit d'un peuple très fier. L'influence américaine est dû en partie à l'importance que donnent les dominicains à ce pays qui dans l'esprit de plusieurs représente la prospérité et la richesse.

surtout au nombre d expatriés : 1 800 000 dominicains aux USA ( sans compter les illégaux )
population totale dominicaine  environ 10 000 000.
et une grande porosité entre les deux.

@laParisienna,

Rassures-toi, je suis dans le même cas. Impossible de comprendre leur dialecte. Je sais m´exprimer et ils me comprennent mais, dès qu´ils ouvrent la bouche, j´ai l´impression qu´ils parlent hébreu. La plupart des consommes ne sont pas prononcées et tous les mots sont coupés. C´est affreux.

Il y a 3 ans, j´avais fait la connaissance d´une française qui habitait VALENCE et parlait parfaitement espagnol. Elle m´a dit que pendant au moins 6 jours pendant ses vacances, elle ne comprenait absolument rien à leur charabia. Elle a dû travailler par déduction et suppositions.

Je suis certain que je pourrais rester 20 ans de plus ici et que je ne pourrais toujours pas converser avec un dominicain.

Donc, tu vois pas de complexe à avoir ;)

Un petit conseil:  il faut se faire amie avec les Dominicains (idéalement qq'un qui a fait des études) et avec qui vous pourrez apprendre, mais surtout écouter.  Apprendre le vocabulaire et les expressions courantes.  Il est certain qu'il est nécessaire d'apprendre la langue du pays, si ce n'est que pour comprendre les gens.. à la banque, au supermarché ou au bureau de l'immigration.   Je suis traductrice professionnelle, si vous avez besoin d'aide: 
***.   (français, anglais et espagnol).

Modéré par Christine il y a 5 mois
Raison : veuillez partager vos coordonnées en privé s'il vous plait. Merci

Nimbus c'est pas si dur que cela,  ils utilisent très peu de vocabulaire en fait, toujours la même chose.
Ecoutez les chansons à la mode et cherchez les paroles , regardez les dessins animés à la télé il y a plein de façons de s'immerger
Vraiment , si vous le voulez!!!, c'est pas si compliqué, mais il faut avoir envie :cheers:

Nouvelle discussion