Close

Gérer le stress d'une expatriation au Vietnam

Bonjour à toutes et à tous,

Partir à l'étranger peut être source de stress : quitter son environnement pour débuter une nouvelle vie au Vietnam est à la fois excitant et angoissant ! Pour s'y préparer au mieux, nous vous proposons de partager quelques conseils pour bien vivre cette expérience.

Comment bien se préparer pour une expatriation sereine au Vietnam ?

Quels sont les principaux points à prendre en compte dans le cas d'une expatriation et qui peuvent être stressants ?

Qu'est-ce qui a constitué ou constitue une source de stress pour vous ?

Comment l'avez-vous surmonté ?

Quels sont vos conseils pour appréhender ce changement de vie en douceur et vos astuces pour bien gérer son stress ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Pour éviter d’être stressé ,oubliez votre culture ,c’est un autre monde,surtout au Vietnam, dans leur majorité ,ils sont dans leur univers à eux ,  indisciplinés, incivismes se qui engendre des conflits , les autorités ferment les yeux ,des exemples (la circulation,le bruit  ,l’hygiène) ,il est vrai que par moment ,tu peux craquer ,pour surmonter cette culture ,essayer de s’intégrer à leur mode de vie qui soit le plus adapté à vos repères qui soient acceptables

Essayer de les ignorer, c'est tout, pas de s'intégrer.
****Restez français, mais ignorez les vietnamiens, c'est le seul moyen de ne pas être stressé.

Modéré par Christine il y a 3 mois
Raison : propos inapproprié

Je suis plus positif. Déjà une expatriation et je prépare la 2ème mieux sur du plus long terme.
Partez sur une page blanche, vous vous émerveillerez de tout et cela ne fera que conforter votre choix. Le passé est passé que fait-on aujourd'hui ?
La nostalgie est votre ennemie, ne vous inquiétez pas, votre chez vous n'existe plus pour avancer vous avez abandonné déjà certaines choses, vous devez aller de l'avant.
Le retour n'est pas interdit, juste frustrant.
Vous êtes unique, cultivez-le tout en "assimilant" les coutumes locales. Ne les critiquez pas, vivez-les, vous ne changerez pas une culture et des habitudes à vous seul(e)s, mais conservez votre culture vos hôtes aiment cette différence.
Allez au contact, vous trierez en route. Si vous n'avez ni famille, voisins, amis quelle que soit leur nationalité, cela sera pénible. Donc ouvrez vous, mais ne vous laissez pas manipuler.
Vous avez besoin de quelque chose ? Osez demander, ne rentrez pas dans des affaires d'argent, ou des services payants tant que quelqu'un d'aimable est apte à vous aider en échange d'un sourire.
Anecdote : Au début je pleurais mes amis restés en Suisse. Après dix ans, de retour au pays, je pleurais mes amis restés en Côte-d'Ivoire. C'est là que vous constatez que votre chez vous a évolué sans vous, que votre expatriation vous a laissé quelque chose au fond de vous d'une autre culture et a changé votre perception de votre propre pays.
Vous serez un déraciné à vie, mais plus que jamais libre de ses propres choix.
C'est une expérience dont l'on ne revient pas intact, j'ai beaucoup de chance, je n'ai voulu garder que le positif. Pour le négatif nous aurons chacun le temps de voir venir.
Bien à toutes et tous. Merci au site de nous donner la parole, une vraie thérapie positive. :top:

Le plus stressant?  Je sais pas si c'est d'ouvrir son courrier sans avoir de factures ou de se retrouver à la fin du mois avec encore de l'argent à dépenser. C'est peut-être de ne pas avoir à sortir des lieux publics pour s'allumer une clope ou de pouvoir se promener tard le soir n'importe où s'en se faire emmerder. C'est peut-être aussi pouvoir ouvrir une affaire sans se faire décourager par la jungle des autorisations et paperasse abusive  ou pouvoir aller au restaurent tous les jours sans culpabiliser. C'est vrais qu'on nous avait tellement enfoncé dans le crane que la vie était un chapelet de contraintes que de VIVRE tout simplement peut en devenir stressant. On a du mal à comprendre pourquoi c'est si facile et plaisant. On se demande où on a bien pu se tromper. Puis on en conclu que c'est avant qu'on nous trompait.

rickvn :

Essayer de les ignorer, c'est tout, pas de s'intégrer.
*** Restez français, mais ignorez les vietnamiens, c'est le seul moyen de ne pas être stressé.

Rickvn,
Merci de bien vouloir rester civilise, poli et propre .

Un vietnamien

Bonjour à tous,

Pourrions-nous s'il vous plait éviter les critiques ou les propos généralisés?

Le sujet est sur comment gérez- vous votre stress ?

Merci.

Être un immigré au Vietnam est source de stress quand on y est contraint , comme pour toute choses dans la vie, lorsqu'il s'agit d'un choix personnel il n'y a pas de stress mais du plaisir.

Bonjour.

Je n'ai jamais considéré une expatriation comme une source de stress, j'ai été expatrié au Maroc, en Algérie, au Canada, en Thailande, au Việt Nam. Chaque fois que je changeais de pays je savais que j'allais découvrir des paysages différents des coutumes différentes des langages différents, des cuisines différentes mais étant curieux de nature loin de m'engoisser  ces changements parfois radicaux m'exitaient et c'est sans apréhension que je partais vers l'inconnu.
Je pense que ce qui pourrait me stresser c'est de rentrer en France après 20 ans d'absence, j'y encore des amis et de la famille mais mon pays a tellement changé que je sais que je ne m'y sentirais pas chez moi.

René

Bonjour,
pour ceux qui n'ont jamais vécu une expatriation, il y a forcément des questions qui restent sans réponse, mais peut être pas un dire un "stress". Le mot stress est peut être un peu trop fort, disons plutôt que les interrogations quant à cette nouvelle vie suscite de l'l'inquiétude comme tout changement.
Allez sur des forums peut apporter des réponses, mais encore faut il écouter les bons conseils, pas forcément ceux qui sont les plus "posteur" ou les plus anciens abonnés.
Regarder sur le net, il y a une mine d'information, encore faut il savoir quels mots clés y porter.
Courage et surtout ne pas se sentir abandonné.
Amicalement vôtre.

BONJOUR M RICKVN


Mais  je sursaute en lisant : habiter lau VN et ignorer les vniens
Peut etre vous voulez dire autre chose ?
comment peut on vivre à coté  les gens et les ignorer ?
Tant qu a faire chercher une grotte non habitée et s y installer meme là il faut partager son existence avec des insectes  , des animaux ....
TZ

Les expatriés qui arriveront au Vietnam, devront gérer un grand stress de se trouver sans réponse des demandes adressées au consulat, ni mail, ni téléphonique, ni courrier.
Il va falloir lutter SEUL ET SEUL.
C'EST l'expérience des anciens d'ici qui en ressort.
Courage, comme dit l'autre. Aide toi, le ciel t'aidera.

Après y a les pagodes, les bonzes sont réceptifs aux besoins de l'autre.

:lol:
Toi, tu vas etre encore convoque! LOl :cool:

Hello Karine.
Cette fois, sans toi.
Mais j'ai constitué un autre groupe tout disponible à prendre une collation à la grande maison.
Je sais que les grandes oreilles sont à l'écoute.
Mais appelons un chat un chat
Ce n'est que vérités.
Et Oui.
Bises.

He Patrick pour le verre d'eau au consulat je suis partant, dommage que Karine ne soit plus là.

René

bonjour
je suis en france j ai eté au vietnam pendant 4 MOIS  je suis tombé  amoureux des gens et du pays merci pour le texte que tu as fais quel conseil pourrais tu me donner pour vivre au viétnam j ai surtout aimer  cette liberté de pouvoir faire des choses sans interdit !!!!!

Sans interdits? Tu es sur de parler du Vietnam? :)

Bonjour Rodriguez Pierre
4 MOIS et déjà amoureux ? du pays et des gens ,
petit conseil amical valable pour tous les amoureux et pour tous  les pays :
Ne tomber pas trop vite amoureux  prenez votre temps  pour bien connaitre pays et gens
pour ne pas terminer comme certains dans rancunes et haines
ceci dit c 'est quand meme bien d etre amoureux ,( mais les  yeux ouverts
On dit l amour rend aveugle
Cordialement
tz

Bonjour.
Pour reprendre ce que dit chalambert tout dépend si l’on vient contraint et forcer ou par choix personnel… là, est toute la différence .

c’est vrai que des qu ‘ils sont sur un scooter les Vietnamiens (homme ou femme) sont incivils, irrespectueux, irresponsables, macho comme pas permis.
Justement, pas de permis, une licence sans cours de conduite… leur administration a sa grande part de responsabilités.
lorsqu’ils sont en vélo ils se comportent comme s’ils étaient à pieds et en scooter comme s’ils étaient en vélo.
Mais… à pied, (sans vélo) ils sont « normaux » souriant, aimables, adorables, des Vietnamiens quoi.

j’ai visité plusieurs pays, avec comme objectif d’y vivre ma retraite , je ne regrette pas mon choix.
Là aussi, tout dépend ce que l’on recherche.
La barrière de la langue peut poser des problèmes, surtout avec l ‘administration.
Etre anglophone peut avoir un avantage le temps de pratiquer la langue.
Je vais me répéter, à chacun ses motivations et objectifs.
j’étais venu au Vietnam pour 14 jours sans visa… ça fait maintenant deux ans,  j’y suis encore, et marié.

Ce serai bien de ne pas dénigres les femmes Asiatiques et les Vietnamiennes.
Les femmes sont comme les hommes, honnêtes, mais parfois quelques unes profiteuses (comme certains hommes)
Comme je l'ai précédemment écrit, j’ai visité plusieurs pays…. et à chaque fois on a voulu me marier… en France aussi !!
il semble que seules les femmes françaises soit honnêtes….lol.
Il y aura toujours des nigauds qui se feront piéger, il y a certains cas irrécupérables.

Le Vietnam n’est pas plus stressant que la Russie, l’Afrique du nord ou l’Amérique du sud,  mais ici, si on s’adapte, on est trop bien.

Kent

D'accord avec vous Kent.
Je penses que le secret est de nager dans le sens du courant et de ne surtout pas essayer de luter contre pour le remonter. Il est plus fort que nous.
Ceux qui essayent de changer le Vietnam pour le modeler à leur vision ont perdu d'avance. Il est tel qu'il est depuis beaucoup trop longtemps, depuis toujours en fait.
Nous n'avons pas d'autre choix que de l’accepter comme il est et il n'y a que comme ça qu'il nous acceptera aussi.

cc
comment  faudrait  il comment  commencer pour s expatrier  !! sans soucis ?? STP

Jean-pierre..... s expatrier  !! sans soucis ?? STP
..............................
À gérer :
le déménagement..
la vie courante (les banques entre autre)
la santé
l’administration française
l administration vietnamienne
le boulot

sur internet :
Expatriation : 15 clés pour partir l’esprit tranquille.
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/servi … tranquille

Expatrié = vivre hors de france  plus de 183 jours/an.
il n’y a rien de « clé en main » les réglementations sont susceptibles d’évoluer n’importe quand.
Célibataire, marié (à une française ou une étrangère), avec ou sans enfant, retraiter ou actif.
Il faut aller chercher sur le net, les forums, les administrations, les agences de voyage.
Ce n’est pas « difficile » c’est  plus ou moins complexe en fonction de son propre cas.
Bon Vietnam.
Kent
soyez prudent avec les traductions de Google qui sont parfois fantaisistes.Google c’est juste un programme informatique avec ses bugs.

Bonjour Jean Pierre,

Je dirai avant toute chose qu'il faut penser à votre source de revenus. Quel job pourriez-vous faire ici ou avez vous un bas de laine qui vous permette de vivre sans travailler? Le reste, si vous adaptez à la vie locale, n'est qu'organisation. Nous nous ferons tous, pour la plupart, un plaisir de partager nos "bons plans" avec vous afin de vous faciliter votre installation.

Rodolphe

Cela fait 7 ans que je suis au Vietnam, et rien n'y fait.
Je stresse tous les soirs, lorsque je me promène à moto en ville.
Je perds mes moyens à voir ce défilé de cuisses blanches en short blanc.
Les expatriés arrivant préparez vous à ce spectacle et à gérer son stress...

bonjour
merci  j ai mon amie deja installé a ho chi minh mais  dans sa famille mon seul probléme c est le travail !!! il y a des entreprises francaise  qui parle que francais !!! ou je pourrai postuler ? sur ho chi minh !tu aurais des  pistes !!!
merci de ton aide !!!

T'est trop fort Patrick, déjà rouler coude à coude en scooter ça demande de la concentration et c'est pas à la portée de tout le monde (surtout SGN), mais en plus il t'en reste suffisamment pour mater les beautés locales. Y'a pas la retraite au VN c'est un coup de jeunesse  :joking:  :top:

Jean pierre,

Des entreprises françaises qui ne parlent que français tu en trouveras à  Clermond-ferrand, ou à Chalon-sur saône c'est sûr. Mais ici je suis vraiment pas sûr  :unsure

Mais Patrick a l'oeil très aiguisé :one    ;)

oui je l entend mais je voulais dire des francais qui ont  une entteprise au vietnam !!! dans le service ou un commerce !!

Le stress ? quel stress ? Evidemment, on est quelque peu déstabilisé quand on quitte son lieu de vie habituel, mais, je viens de raconter mon histoire à un collègue : dans un de ces hotels de luxe au dernier étage où un petit déjeuné est servi le matin, une serveuse d'un certain âge m'a reçu et a entamé la conversation comprenant que je connaissais quelques mots en vietnamien : quand elle appris mon âge et qu'elle obtint la réponse, elle me fit remarquer que je semblais encore bien jeune, et puis elle ne me lâcha pas d'une semelle stricto sensu en me draguant carrément ! ce petit jeu dura 20 minutes où j'exerçais ma capacité à séduire en parlant vietnamien, et il n'y eût aucun autre serveur, aucun chef pour lui faire la morale de la rentabilité, de la productivité, de la disponibilité à la clientèle !!! J'ai donc pensé que le Vietnam est vraiment cool, et que ce genre d'attention est compris dans la culture vietnamienne : les choses de la vie sont prioritaire, sans aucun doute pour toute la population !
Patrice S

bonjour
je suis resté 4 mois a ho chi minh et cela est arrivé plusieurs fois de me faire draguer par des vietnamiennes !!!

SZYMKOWIAK PATRICE :

Le stress ? quel stress ? Evidemment, on est quelque peu déstabilisé quand on quitte son lieu de vie habituel, mais, je viens de raconter mon histoire à un collègue : dans un de ces hotels de luxe au dernier étage où un petit déjeuné est servi le matin, une serveuse d'un certain âge m'a reçu et a entamé la conversation comprenant que je connaissais quelques mots en vietnamien : quand elle appris mon âge et qu'elle obtint la réponse, elle me fit remarquer que je semblais encore bien jeune, et puis elle ne me lâcha pas d'une semelle stricto sensu en me draguant carrément ! ce petit jeu dura 20 minutes où j'exerçais ma capacité à séduire en parlant vietnamien, et il n'y eût aucun autre serveur, aucun chef pour lui faire la morale de la rentabilité, de la productivité, de la disponibilité à la clientèle !!! J'ai donc pensé que le Vietnam est vraiment cool, et que ce genre d'attention est compris dans la culture vietnamienne : les choses de la vie sont prioritaire, sans aucun doute pour toute la population !
Patrice S

Oui ça doit être vraiment stressant de se faire draguer par une vietnamienne d'un certain âge quand on est encore jeune et beau mais c'est ce qu'elles disent toutes quelque soit votre physique, c'est tout simplement la politesse vietnamienne, même ma masseuse aveugle me dit que je suis jeune et beau.

René

tu vois la difference de l age au vietnam ne surprend personne c est aussi  leur culture de vivre avec beaucoup de différence  d age !!!

Patrice : situation on ne peut plus classique quand on arrive au Viêt-Nam, , ce qui permet de changer de fiancée chaque semaine (changer aussi de numéro de téléphone). Ah, la note est présentée à la fin.

Patrick (pvinhxa). Mes solutions anti-stress à moto : 
- je roule moins vite qu'avant
- soirées arrosées : Grab taxi. La conduite après quelques bières me semble très clairement moins recommandée avec cette densité de circulation excessive tout au long de la journée
- j'évite le créneau horaire des sorties de bureau.
- nouveaux arrivants : si vous en avez les moyens, utilisez uniquement les Honda ôm et les Grab-moto/taxi. Les chances d'avoir un accident sont très importantes en début de séjour (premiers mois).

Sinon, il faut accepter les conditions du pays et donc bien comprendre que, sauf "contrat expat lourd", qu'on travaille sans filet (financement de sa propre sécu, rapatriement, retraite, financement école, pas de chomage, etc). Ceci est à mon avis une source de stress au départ (à la fin aussi mais on s'y fait). 

Pour éviter de se faire des illusions (et donc du stress), je conseille aux jeunes de ne pas chercher à faire carrière ici (tous au plus 3-4 ans), ils seront exploités (ce qui constitue une expérience à faire valoir ailleurs) et doivent comprendre que d'autres, plus jeunes, poussent dorénavant derrière. Tout le monde arrive ici plus ou moins gonflé à bloc mais beaucoup repartent sans faire de bruit et la queue entre les jambes. Ces derniers ne nous font pas toujours profiter de leur expérience. Ceux qui réussissent ne sont pas là pour donner des tuyaux gratuits.

toutes vos réponses sont très intéressantes et parfois drôles... j'adore. J'envisage de m'installer à hcmc d'ici 2 à 3 ans, pour notre retraite avec mon mari. Je ne suis pas stressée de la vie là- bas mais plutôt de la préparation  en général et administrative en amont. oui cela me fait vraiment flipper. Mais une fois sur place, il suffit de se laisser porter par la vie en général, C'est ce que nous avons vécu lors de notre dernier séjour.
et c'est pour cette raison que nous voulons revenir plus longtemps.
Je me suis remise à l'anglais, je pense que ça peut aider.
Merci à tout le monde pour vos échanges

Il est possible que cela soit une convention, en effet ! J'ai remarqué plusieurs fois que les gens attendaient qu'un certain test puisse s'accomplir ... Ceci dit, j'ai dépassé l'âge de recevoir ce genre de compliment (jeune et beau!) depuis longtemps, et ce n'était pas là dessus que portait notre conversation !
Ceux qui ne savent aimer ne comprennent certainement pas que la richesse des pays asiatiques se fait aussi dans l'appréciation de certaines caractéristiques de base de la personnalité, la gentillesse, la joie dans la bonne volonté, le désir de partager, le calme , par exemple, abandonnées depuis longtemps chez nous ! Et, en plus, de loin, comme cela, ils ont l'aire fermé et impassibles !  Hélas, si je voudrais rentrer chez moi - je dis bien chez moi, là où j'ai vu le jour pour la première fois et où j'ai eu un accueil en plein lumière,  dans la vie (dans les années 50 au Vietnam) je sais qu'il y a eu une évolution énorme et il y a belle lurette que cette sensibilité n'est peut être plus de mise au profit d'une quête de l'argent ou autres choses : des motivations pour vouloir épouser un vieux qui est riche, par exemple, mais c'est depuis toujours et partout où il y a de la misère ! Des gens conditionnés par les pays occidentaux ne comprendront jamais le romantisme et la sensibilité à la gentillesse des asiatiques et cela s'exprime d'abord vers les nouveaux nés ! (ou anciens nouveaux nés qui s'en souviennent) ! Au Vietnam, on n'embrasse pas les filles (ni les garçons, bien sûr) dans la rue, mais l'amour, il faut y croire qu'il est présent aussi partout comme ici ! Je l'ai quitté ce pays juste avant cet âge !
Avec de courts séjours, Je me propose de vérifier à temps perdu les changements dans les comportements ! Mais sur le plan humain, c'est une joie que de chercher ces choses là ! Plonger au coeur des caractéristiques fondamentales des peuples ! Quelque soit le pays ! Il n'y a pas de stress pour celui qui est curieux de l'autre ! J'ai conservé jusqu'à present les honorables richesses que nos voisines naguères ont implantées dans mon coeur, et elles m'ont accompagnées jusqu'ici, comme si un animal sauvage devait être imprégné par l'être humain, et avoir le souvenir de cela même plongé dans la misère sentimentale absolue ! Oui, j'étais un beau petit garçonnet, et ce n'était pas du pipot ! L'enfant avait été aimé, il le sentait, et il avait appris à aimer et, bien sûr, tous les peuples de la terre ont cette potentialité, malgré leurs différences ! Du stresss ? Ici, c'est sûr, on la perçoit difficilement, cette potentialité d'amour en France ! en Occident ou on ne parle que trop exclusivement  de la 2eme dynamique, le sexe , en matière d'amour par exemple, mais il y a myriade d'expression des affinités positives qui forgent notre force de survie !

Ce qui est très motivant au Vn,  c'est d'être encore côté à L'Argus et ce dans n'importe quel état, édentée, vieux, gros gras, poils au  nez, poils aux oreilles, les jeunes Viêtnamiennes s'intéressent à vous, et demandent même à se marier !
ÇA DONNE UN COÛT DE FOUET AU DERRIÈRE QUAND MÊME.
Elles sont adorables ces petites.

Vivre sans filet est une habitude. En Afrique je n'avais pas d'assurance, ni rien. Une appendicite dans un hôpital digne des standards européens (Pisam à Cocody) a couté 380 euros pour 3 jours d'hospitalisation, tout super nickel. Une dent à refaire faite chez une iranienne à Abidjan pour 50 euros, je viens de la remplacer 16 ans après.
Après évidemment si cancer, traitement lourd ou gros accident... là c'est la misère, mais vivre en pensant au malheur est-ce vraiment vivre ? C'est pourtant ce qu'on nous inculque et rabat quotidiennement en Europe, tout prévoir. La vie fait ce qu'elle veut, assurance ou pas, il faut juste se faire à ça.

rickvn :

Essayer de les ignorer, c'est tout, pas de s'intégrer.
****Restez français, mais ignorez les vietnamiens, c'est le seul moyen de ne pas être stressé.

Bonjour  Rickvn,

Je ne comprends pas votre reponse. Vous etes un expatrie au Vietnam, vous avez fait les démarches pour vous y installer et le Vietnam vous accueille  avec bienveillance. Et vous ignorez les vietnamiens sans faire d'efforts pour vous intégrer... Je suis désolé mais ça me choque.
Si tous les musulmans en France se comportaient comme vous, je ne serais pas choqué que nous ayions une guerre civile.

Pierre, rien ne nous permet de dire que Rick n'a pas fait d'effort pour s'intégrer. Il parle avec franchise de son propre ressenti et prévient en quelque sorte les nouveaux arrivants de ne pas prendre les vietnamiens comme des Bisounours ou des Gibis parce qu'ils sont gentils. Il a adopté ce style sur le forum.

Nouvelle discussion