Gérer le stress d'une expatriation en Espagne

Bonjour à toutes et à tous,

Partir à l'étranger peut être source de stress : quitter son environnement pour débuter une nouvelle vie en Espagne est à la fois excitant et angoissant ! Pour s'y préparer au mieux, nous vous proposons de partager quelques conseils pour bien vivre cette expérience.

Comment bien se préparer pour une expatriation sereine en Espagne ?

Quels sont les principaux points à prendre en compte dans le cas d'une expatriation et qui peuvent être stressants ?

Qu'est-ce qui a constitué ou constitue une source de stress pour vous ?

Comment l'avez-vous surmonté ?

Quels sont vos conseils pour appréhender ce changement de vie en douceur et vos astuces pour bien gérer son stress ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Je dirais maîtriser la langue au plus vite, avoir au moins les bases avant de partir, pouvoir communiquer, demander des renseignements, enlève un poids

Hummmmm... Stress ?

La source de "stress" est en fait l'ensemble des tâches à accomplir, et l'incertitude des étapes à suivre, et leur ordre.

Je pense que la très grande majorité des points dépend simplement d'une bonne préparation: moins elle sera bonne, plus il y aura de stress et problèmes potentiels, plus elle aura été faite en amont - des mois, voire des années à l'avance -, plus tout sera simple et s'enchaînera naturellement.

Préparer un déménagement à plus de 1'000 km, cela ne s'improvise pas. Pas plus que les différences entre par exemple l'appartement/maison existant, et le nouveau... qui ne pourra peut-être pas contenir tout le joyeux "foutoir" que l'on a "amoureusement amassé" au fil du temps "au cas où..."  :D

Pas plus que l'âge qui joue aussi un rôle: déplacer des meubles, c'est facile à 20 ans, à 70, c'est presque mission impossible  :huh:  Et donc, ce qui aurait pris une semaine quelques décennies plus tôt, prendra aujourd'hui... au moins trois mois... et encore !  :joking:

Ce site est une mine d'informations, c'est plus qu'utile dans l'incertitude des étapes administratives à franchir, ainsi que de l'examen des possibilités de vie future. Pour nous: 3 ans à l'avance.

Un an à l'avance (pour nous), avoir choisi son lieu de future résidence, vu tous les paramètres locaux, style eau, électricité, internet, etc...

Six mois à l'avance, toujours pour nous, commencer à préparer le déménagement, emballage, déchets divers (c'est fou ce que l'on peut avoir d'inutile, hein ?), organisation des transports, des nettoyages, etc.  Passé la soixantaine, déplacer quelques centaines de kilos, cela prend un temps notoire  :sick  Si, si !

Donc, pour un esprit un chouila organisé, et sans prétendre que ce soit "LA" solution, si ce n'est que ce fut la notre:

- 3 ans: Examen familial de la décision de principe, examen des pays possibles, aspects géopolitiques et sociaux des pays possibles, examen des finances, décisions de principe;

-2 à -1 an: Visites sur le/les lieu/x choisi/s "à priori", confirmation ou infirmation des choix, voir les habitations potentielles, l'environnement local, blablater à n'en plus finir avec les locaux, trouver un nid adéquat correspondant peu ou prou aux désirs familiaux; apprendre la langue si l'on ne la connait pas déjà;

- 1 an: Examen factuel des finances, budgets, achat ou location, processus administratifs tant pour quitter le lieu actuel que pour l'arrivée au nouveau lieu de vie, quelques bonnes listes de "à faire, et qui le fait dans quel budget";

- 6 mois: Préparation pratique, organisation des transports, poussières et emballages, dispersion des monceaux d'inutilités diverses, discussions diverses et parfois houleuses concernant "à garder, à jeter, à vendre" (liste non exhaustive)  :sosad:

Ben... Voilà. T'es prêt ? Ben on y va !

Alain,

Ton post est très bien, pour les gens avec un projet ou ils peuvent prendre le temps et/ou les retraités, personellement j'ai déménagé suite à une prise de poste = 2 mois pour tout faire en continuant à travailler à temps plein, en arrachant une semaine de congés pour aller sur place pour trouver un appart, ouvrir un compte etc, avec le choix de la ville qui se fait par rapport au poste.

Donc oui stress : vais-je trouver un appart, comment faire mes papiers, comment déménager ....

Stress 2, de partir seule : comment est la vie là bas pour une femme seule, vais-je me refaire une vie sociale rapidement, vais-je réussir à maitriser la langue rapidement, vais-je m'adapter ?

Mon stress était gérable avec le fait que l'Espagne c'est pas le bout du monde, ce n'est pas un dépaysement culturellement parlant , c'est en Europe, au pire tu peux rentrer, j'avais un plan B, j'essayais de garder sur mon compte en banque une somme pour pouvoir rentrer même en urgence, au début j'avoue avoir utiliser pas mal de services francophones pour avoir un peu de "pause" à ne pas avoir à faire d'effort et être sûre d'être comprise (aujourd'hui je n'ai gardé qu'une médecin spécialiste francophone mais plus pour ses compétences que pour la langue), mais également j'ai fini par utiliser des services pour faire certains papiers (je voulais tout faire seule mais en fait ça enlève aussi un poids)

Et oui bien sûr des sites comme expat.com aide beaucoup  :top:  + j'avais la chance d'avoir une collègue catalane à l'époque qui m'a beaucoup aidé également

Oui, c'est vrai... en 2 mois, effectivement... bonjour le stress  :D

Hola a todos

Je pourrais presque faire un copier coller du post de Marnie tant mon expérience lui ressemble  :lol:
Je suis venue toute seule en trois mois de temps pour prendre un nouveau poste dans une petite bourgade près de Séville.

A mon avantage, je parlais déjà espagnol, j'avais déjà une petite expérience de détachement professionnel au Chili mais surtout, l'entreprise qui m'a embauchée m'a beaucoup aidée dans les premières démarches et une fois installée, je suis tombée sur des locaux qui m'ont accueillie à bras ouverts et pris sous leurs ailes.
Rien que pour les avoir rencontrés, je ne regrette pas d'avoir fait le pas.

Je n'ai pas vraiment stressé car n'ayant pas eu le temps de préparer longtemps à l'avance mon départ, je ne savais pas vraiment ce qui m'attendait et puis soyons honnête, partir avec un boulot dans la poche ça enlève bien des soucis!
Avant d'accepter le poste j'ai juste vérifié ce qui pouvait se passer pour mon éventuelle future retraite, pour mes impôts et puis... vaille que vaille!
Les différentes démarches et papiers à faire j'ai découvert ça au fur et à mesure que cela présentait et de toutes façons, il y'avait plein d'expatriés qui les avaient faites avant moi, il n'y avait donc pas de raisons pour cela ne se passe pas bien pour moi.
J'étais bien plus inquiète de savoir comment j'allais être accueillie car j'arrivais en plein crise économique et je ne pouvais pas m'empêcher de penser que les espagnols pouvaient voir en moi l'étrangère qui vient prendre le travail qu'un espagnol aurait pu faire.

Avec le recul, je dois bien reconnaître qu'il y'avait du pain sur la planche et que tout était un peu parsemé d’embûches... Ben oui, à rien préparer du tout j'ai foncé tête baissée et c'est qu'une fois bien installée et après avoir fait toutes mes démarches que j'ai découvert Expat.com, ben zut alors  :lol:

Moi je vis un peu moins de six mois par an dans notre villa dans la région de Malaga.
Ne pas être résident enlève déjà pas mal de démarches administratives, mais crée d'autres soucis comme la gestion à distance d'un second domicile, immatriculation d'un véhicule, etc...
Je pense qu'une bonne intégration commence par l'absence de préjugés et la volonté de se fondre dans son nouvel univers.
Bref, c'est de vivre "à Rome comme les romains", ce qui ne veut pas dire l'abandon de sa culture, religion...
Le minimum c'est d'apprendre la langue.
C'est aussi privilégier les contacts avec la population locale et non s'enfermer dans sa communauté;
Ne pas râler parce que :
"mañana por la mañana" n'est pas aussi rigoureux que dans son pays d'origine;
ou qu'il y a beaucoup de bruits jusque tard dans la soirée;
que les espagnols parlent très fort;
on ne trouve pas tel ou tel produit alimentaire;
etc...

hola, pour moi ca a ete d'apprendre tres vite la langue, dur dur mais quand on est seule faut faire face. et oui mon ex mari routier, lui etait sur les routes et moi seule avec les enfants.
trouver les ecoles, pour mon cas direct ecole espagnol, pour les enfants ca ete dur le premier jour et en 3 mois ils parlaient couramment le castellano, moi il m'aura fallut une bonne annee, et je continue d'apprendre.
le pire une fille mariee a un argentin, donc chaque annee je parts 3 mois a buenos aires.Ha ok ils parlent espagnol, mais une bonne partie des mots changent, ouff! alors ca fait un savant melange.

meme quand je parle francais j'y met de l'espagnol ou meme du quebecois pour y avoir sejourne 3 mois durant 4 ans.

alors mon truc, je ne pense plus, ca sort comme ca sort, on prend ou on laisse et finalement ca se passe bien, meme si je fais rire.
vive la vie! bonne journee a tous.

patricia

Bonjour ne pas bien parler la langue peut être une source de stress, même si en vivant sur place c'est l'idéal pour apprendre vite une langue, je recommande de prendre des cours d'espagnol avant d'aller vivre en Espagne, c'est ce que j'ai fait durant un an et demi, des cours gratuits en cours du soir à Charleroi en Belgique, c'était très bien ! Si vous venez avec des enfants pas de stress, vous les mettez à l'école publique et en 6 mois ils parleront comme s'ils avaient toujours vécu en Espagne ;)

Une autre source de stress peut être la recherche d'un emploi. Ce n'est pas facile de trouver un emploi bien payé et souvent il est demandé dans l'hôtellerie de parler 4 ou 5 langue si vous cherchez un emploi en relation avec le public. Le mieux est selon moi de se mettre à son compte et peut-être de faire du business via Internet, c'est ce que je fais...

Sinon L'Espagne et Tenerife que je connais tout particulièrement puisque j'y réside depuis 1995 est un pays très agréable et les canariens aiment beaucoup faire la fête, on ne s'ennuie jamais ;)

Bonjour à Toutes et Tous !.... Petit mot pour les "futurs arrivants" en Espagne. Rien ne s'improvise dans la vie, si vous faites le contraire, vous assumez les conséquences sans vous plaindre OUI ?. Il est quand même assez rare que votre société vous mute en Espagne, si vous ne connaissez pas la langue. Vous n'atterrissez pas dans votre nouveau job sans avoir eu au moins quelques contacts avant avec vos futurs collègues... Et n'ayez craintes les Espagnols sont aimables et serviables...  Mais ne venez pas ici pour travailler, si vous avez un bon emploi dans votre pays d'origine, OUBLIEZ !!!  ici, le chômage sévit...  et c'est un rien de le dire...
La retraite sous le soleil ici, a quelque petits inconvénients, qui si vous êtes très rigoristes, il ne vaut mieux pas venir... bruits le soir tard, retards dans les rendez-vous fixés, imprévisibles dans leur façon de vivre, laxistes (sauf les policiers !), lenteurs administratives.. mais c'est ce qui fait leur charme, il faut savoir accepter la différence... Pour rien au monde, je ne retournerais d'où je viens, je suis tombé amoureux de l'Espagne... Olé Viva Espana !

Bonjour à tous


Pour partir et s installer à l étranger il faut avant tout venir plusieurs fois en longs séjours pour ressentir les lieux et être sûr de ses choix....bien se renseigner sur les lois et ne pas comparer avec la France car vous n êtes plus en France.....vous voulez changer de vie changer de pays donc vous devez tourner la page et vous accoutumer à un esprit différent et des habitudes différentes....
Il faut savoir tourner la page et respecter la population vous ouvrir à une nouvelle culture.
Vous ne devez plus penser Francais !!! sinon vous restez chez vous....ainsi vous serez bien accueillis et vous même vous pourrez vous intégrer facilement....
Je vois par exemple des Francais qui vivent ici depuis des années sans comprendre ni parler un mot d Espagnol.....je trouve cela ridicule et très inconfortable pour eux.... il faut parler un minimum de la langue du pays où vous allez vivre....pour votre plaisir...le côté pratique et pour les relations avec les habitants.....
Si votre voyage est bien préparé et que vous êtes certains de vous plaire.... foncez !!!
La France est devenue difficile et surtout très coûteuse....donc l Espagne est vraiment un pays super agréable magnifique et qui reste beaucoup moins cher que la France.... vous restez proche de votre pays.... surtout si vous choisissez la Catalogne ou le nord de l Espagne....
Si vous allez plus au sud pensez à la chaleur .... si vous supportez.....
Les jeunes retraités ont intérêt à  s expatrier pour profiter d une plus belle retraite....
Alors bienvenue en Espagne.

Mary.

Bonsoir MARY JOLY,
En effet, je suis tout à fait d'accord avec vous. S'expatrier apprendre aussi la langue
Cordialement.-

Bonsoir Mary Joly,
Tout à fait d'accord également avec vous. Mais il y a aussi la province de Valencia ! Quand même un peu moins chaud que le sud !

danymichel :

Bonsoir Mary Joly,
Tout à fait d'accord également avec vous. Mais il y a aussi la province de Valencia ! Quand même un peu moins chaud que le sud !

Bonsoir Dany Michel !
Tout-à-fait d'accord, la Costa Azahar est un véritable "paradis"...
Et les résidents natifs y sont très agréables à vivre...
Olé Viva Espana !

Hola leroisoleil,  buonas noches !
Si la Costa Azahar es muy bien, y , si , nuestros vecinos  espagnoles son mucho amables !
Lo siento pero solamente   comienzo cursos de espagnol el mes pasado .

danymichel :

Hola leroisoleil,  buonas noches !
Si la Costa Azahar es muy bien, y , si , nuestros vecinos  espagnoles son mucho amables !
Lo siento pero solamente   comienzo cursos de espagnol el mes pasado .

No pasa nada  :)  mais il est préférable de s'exprimer en français sur le forum  ;)
Cdt,
Chrystel

Je quitte la Belgique ce mercredi donc au top du stress, ne rien oublier ! C'est surtout le stress du déménagement matériel pour l instant mais je suis assez à l aise pour le côté administratif, ici tout est fait et une fois là-bas je me suis, j espère, suffisamment informée, sur place la suite, grand nouveau chapitre dans ma vie.  Merci à vous tous qui informez,  guidez , partagez vos expériences , ... on se sent moins seul. A bientôt. Marianne

Merci pour votre aimable information. Vous avez déménagé où? Cataluna? Costa Blanca? Madrid? etc... Le lieu où l'on va peut jouer dans le degré de stress parfois...
Vous avez acheté ou loué? Y-a-t-il des taxes? Taxes surprises ? Autres frais?
Vous dites "'jai utilisé des services"...Pourriez-vous donner des exemples de services? NIE? Banque? Impots?  pour le Staut de résident?
merci
Joel
23 avril 2018. 18h35.

joelmartin99 :

Merci pour votre aimable information. Vous avez déménagé où? Cataluna? Costa Blanca? Madrid? etc... Le lieu où l'on va peut jouer dans le degré de stress parfois...
Vous avez acheté ou loué? Y-a-t-il des taxes? Taxes surprises ? Autres frais?
Vous dites "'jai utilisé des services"...Pourriez-vous donner des exemples de services? NIE? Banque? Impots?  pour le Staut de résident?
merci
Joel
23 avril 2018. 18h35.

OU : Catalogne, Barcelone, je viens de déménager à une 15aine de km (après plus de 2 ans d'expatriation)
Appart : je louais un 40m2 meublé dans le centre, j'ai maintenant un 60m2 non meublés en "Banlieue" au bord de l'eau
Services : par manque de temps j'ai fait faire mon padron + ma carte cat salut et mon affiliation à un centre de santé (j'avais déjà fait moi même le NIE et la sécurité sociale), désormais j'utilise juste un jeune cabinet comptable pour mes impôts pour gagner du temps et pouvoir le faire à distance (je suis très souvent en déplacement)

Bonjour,
Beaucoup de choses intéressantes et pertinentes ont déjà été écrites. Nous avons acheté il y a 2 ans à la Costa Blanca et nous ne le regrettons pas si ce n'est qu'à l'heure actuelle, nous ne pouvons y passer que 3 mois répartis sur toute l'année. Une expérience préalable de l'Espagne (vacances, ...) est utile mais pas indispensable.
Pour choisir l'endroit : si possible, y séjourner en location à différentes époques de l'année pour apprécier le climat, l'environnement, les moyens de communication (facilité et coût des transferts vers l'aéroport, nécessité ou pas d'avoir une voiture sur place), l'ambiance locale ...
Le nord de l'Espagne peut être facilement rejoint en voiture mais le sud ! (Prix des vols pendant les vacances scolaires si les enfants vous rejoignent)
Etudier la météo chaque jour sur RTVE (El tiempo), la Catalogne n'est pas la Costa Blanca.
Faire ses premiers pas en espagnol ou utiliser l'anglais qui est très répandu.
S'installer en Espagne implique un volant "immobilier". Faire le tour des agences et nouer de bons contacts si possible en français. Cela sert par après pour trouver un plombier, un menuisier, un magasin de meubles, ... qui sont fiables. Nouer de bonnes relations avec le cabinet de l'avocat chargé de l'acte (agit partiellement en tant que notaire et conseiller juridique), pour un forfait annuel raisonnable, il suit tout votre dossier (pour nous, il conserve un double des clés : utile en cas d'oubli, d'occupation par des enfants, ...). Les formalités administratives se font "naturellement et progressivement" grâce à l'agence et à l'avocat. Attention: comparer et négocier les frais de banque, sur base des montants.
Estimer préalablement les frais fixes surtout si vous ne séjournez pas toute l'année : charge de copropriété, le cas échéant, forfait électricité même si pas d'occupation, etc...
S'il s'agit d'une expatriation, se renseigner en ce qui concerne l'impôt sur le revenu et faire faire une simulation en fonction du patrimoine global.
J'espère vous avoir été utile ( et pas trop long) . Bien cordialement. Michel

Bonjour à tous,
Pour ma part le stress commence à monter car je pars habiter définitivement en catalogne avec mon mari et mes deux filles de 3 et 6 ans le 11 juillet 2018.
Je n’ai pas de stress concernant notre logement car nous avons eu la chance de pouvoir l’acheter, pas de stress non plus concernant l’école de mes filles car nous avons effectuer toutes les démarches nécessaires.
Par contre mon plus gros stress est de savoir si j’ai bien pensé à toutes les démarches administratives en Espagne. En France je pense à avoir contacté tous les organismes principaux pour savoir quoi mettre en place afin de tout résilier en France. Je dois juste trouver en banque en ligne afin de garder un compte en banque français. Par contre en Espagne c’est pas encore tout bien ficelé... nous avons déjà nos NIE, nos certificats d’empadronament col-lectiu, notre banque espagnole même si je ne suis pas certaine qu’elle soit top mais bon on verra sur place pour changer.
Pour l’instant je n’ai pas effectué les démarches auprès de la sécurité sociale car ça me fait peur... ma famille est très bien couverte en France et apparement en Espagne c’est loin d’être le cas donc avec des enfants en bas-âge ça me stress un peu. Je me demande si dans un premier temps je peux garder nos cartes de sécurité sociale européenne 🤔. Ou si je dois directement passer à la sécurité sociale espagnole avec une complémentaire privée pour avoir de plus grosses prises en charge. Est-ce que vous pensez que j’ai oublié des choses ? Merci beaucoup à tous 😉.

Bonsoir Marnie22.

Je suis un peu comme toi mais je suis avec mon conjoint et nous aimerions partir vivre près de Grenade ( au plus vite  :D)  on connais pas la langue plus que ça (nous prenons des cours pour apprendre).... 
Aurais tu des petits tuyau en ce qui concerne le travail et les services francophones qui peuvent m'aider ?
Merci en tout cas toutes vos expériences font envie et redonne espoir !
Melissa

Bonjour alex.miami.platja
Bienvenue sur Expat.com et en Espagne  ;)

Pour commencer ici vous avez apparemment l'essentiel mais il vous en manque un bout dans le parcours administratif... Lorsque vous vous installez en Espagne pour plus de trois mois, le NIE seul ne suffit pas il faudra en plus le Certificado de registro de ciudadano de la Unión pour tous les membres de votre famille.
C'est la version déguisée d'une carte de résidence spéciale pour les citoyens de l'UE. La demande se fait auprès de la police nationale du service de l'immigration.
Je vous mets le lien vers un article qui vous explique bien les différences entre tous ces documents et ce qu'il faut pour les obtenir. L'article concerne la région de Valence mais c'est tout à fait transposable aux autres provinces d'Espagne:
http://www.expat-valencia.com/residence … fferences/

Dès lors que vous signifiez votre départ à l'étranger, la sécurité sociale française va vous couvrir entre 6 mois et un an (je ne connais pas les règles de définitions des délais. On m'avait dit 6 mois mais en fait j'ai été couverte pendant un an après mon départ)
Pensez donc à demander votre CEAM pour vous couvrir en cas d'urgence le temps que vous soyez en règle pour votre couverture santé en Espagne.
Pour faciliter vos démarches auprès de la sécurité sociale espagnole, demandez auprès de votre CPAM le formulaire S1 mais si vous êtes salariée je ne suis pas sure qu'il vous soit délivré, il est alors préférable d'avoir le formulaire E104 pour vous permettre d'ouvrir des droits à la SS Espagnole.
Lorsque vous aurez un emploi en Espagne, vous serez alors automatiquement affilié à la SS Espagnole.

Pour plus de questions et pour une meilleure visibilité, il est préférable que vous ouvriez une nouvelle discussion

Mélissalepoix :

Bonsoir Marnie22.

Je suis un peu comme toi mais je suis avec mon conjoint et nous aimerions partir vivre près de Grenade ( au plus vite  :D)  on connais pas la langue plus que ça (nous prenons des cours pour apprendre).... 
Aurais tu des petits tuyau en ce qui concerne le travail et les services francophones qui peuvent m'aider ?
Merci en tout cas toutes vos expériences font envie et redonne espoir !
Melissa

Pour le travail j'avais un contrat avant de partir (Barcelone n'était pas du tout mon but je visais l'Angleterre) pour les services ils sont locaux, à voir sur place ou avec les groupes de français, expats autres vivant sur place.

Alors le pas est franchi Mariane ? Bien installée en Espagne?

Nouvelle discussion