Close

Gérer le stress d'une expatriation en Polynésie française

Bonjour à toutes et à tous,

Partir à l'étranger peut être source de stress : quitter son environnement pour débuter une nouvelle vie en Polynésie française est à la fois excitant et angoissant ! Pour s'y préparer au mieux, nous vous proposons de partager quelques conseils pour bien vivre cette expérience.

Comment bien se préparer pour une expatriation sereine en Polynésie française ?

Quels sont les principaux points à prendre en compte dans le cas d'une expatriation et qui peuvent être stressants ?

Qu'est-ce qui a constitué ou constitue une source de stress pour vous ?

Comment l'avez-vous surmonté ?

Quels sont vos conseils pour appréhender ce changement de vie en douceur et vos astuces pour bien gérer son stress ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Bonjour,
j'interviens pour préciser qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'une totale expatriation. Bien sûr, en allant en Polynésie, on quitte le territoire de la métropole donc en quelque sorte "la mère patrie" mais la Polynésie est encore française même si elle se gère de façon autonome. Je veux simplement dire qu'en arrivant à Tahiti, on retrouve tout le fonctionnement de l'administration française, adapté bien sûr, on retrouve également, le même fonctionnement bancaire ( ex, la banque de Polynésie appartient à la société générale), les services postaux, la gendarmerie, la police, les services hospitaliers, les services scolaires.....On retrouve des enseignes de grandes surfaces (Carrefour, syst U )
Le dépaysement est bel et bien là, avec la gentillesse des gens,les sourires, les couleurs, les odeurs de fleurs,  mais limité, sans barrière de la langue notamment....
Donc, on peut être stressé ou excité de découvrir de nouvelles conditions de vie mais on n'a pas vraiment de perte de repères en y allant vivre !
Alors, cool, tout va bien !
Bon courage, cette expérience est unique !

Bonjour
Pour moi ayant été en contrat dans les années quatre vingt en Polynésie après presque 10 ans de barges dans le pétrole (c'était un peu notre "baton de maréchal")j'ai quand même été très déstabilisé par le fait de vivre sur une île, alors que je faisais 60 jours de mer d'affilés sans aucun problème, là, le fait de savoir que l'on ne peut pas "vraiment" partir dans l'instant peut être facteur d'ennui ou de stress. Et  les clichés véhiculés sur la Polynésie sont tellement ( souvent ) éloignés de la réalité pour ceux qui y vivent que cela m'a surpris beaucoup. J'ai trouvé une foultitude de choses ici, qui m'ont donné envie d'y retourner pour y vivre définitivement ( c'est pour très bientôt ...ouf...!) mais surtout pas ce à quoi je m'attendais, d'après les agences de " tourismes". C'est une vie fantastique à condition d'être ouvert et réceptif à l'environnement tant social que géographique. Ensuite partir avec un contrat de "retour", pour une mission de quelques mois ou années, tout à une fin, donc c'est super cool, même si des fois la désillusion peut être importante. Pour moi cela n'a pas été le cas mais j'avais des collègues ( conjoints, conjointes) qui ont pas forcément très bien vécu la chose, tout cela est personnel.
Cordialement
Lemorvan

Bonjour,

j'ai vécu 2 ans sur Tahiti. avant le départ je rêvait de voir autre chose et de vivre sur une île. c'était pour moi le bonheur inaccessible.
à notre arrivée, nous avons découvert un pays loin des cartes postales. cela nous a choqué.
à cela s'ajoute le stress de tout devoir reprendre à 0. trouver une maison, une école pour mes 3 enfants, voitures...cela a vraiment été compliqué.
puis une fois installé, je me suis vite senti prisonnier sur ce cailloux au milieu de l'océan. trop loin de tout et surtout trop cher pour partir, rentrer de temps en temps en métropole.
les amis, la famille m'ont beaucoup manqués. skype a aidé, mais ce n'est pas pareil.
au boulot également, on m'a immédiatement fait comprendre, dit explicitement, que je n'étais pas venu ici pour la plage.
deux années difficiles mais qui resteront gravées à jamais dans nos mémoires et nos cœurs.
maintenant que je sais ce que c'est, j'envisage un autre départ vers une destination moins lointaine.
on n'a pas non plus tiré un trait sur la Polynésie, mais on va laisser grandir les enfants et on verra ensuite. 3 enfants c pas simple à gérer.
donc oui, le stress lié au changement et à l'isolement mais des iles magnifiques et des gens adorables.

nana

Déjà parler de "stress de l'expatriation", c'est mal parti et du coup il vaut mieux rester en France.
Une expatriation réussie implique de l'ouverture d'esprit, de la souplesse, de l'empathie. Pour certains c'est une évidence et ça vient tout seul, pour d'autres c'est un fardeau. A ceux là je conseille vraiment de profiter de notre beau pays natal au risque de grandes désillusions.

Nouvelle discussion