Gérer le stress d'une expatriation au Cameroun

Bonjour à toutes et à tous,

Partir à l'étranger peut être source de stress : quitter son environnement pour débuter une nouvelle vie au Cameroun est à la fois excitant et angoissant ! Pour s'y préparer au mieux, nous vous proposons de partager quelques conseils pour bien vivre cette expérience.

Comment bien se préparer pour une expatriation sereine au Cameroun ?

Quels sont les principaux points à prendre en compte dans le cas d'une expatriation et qui peuvent être stressants ?

Qu'est-ce qui a constitué ou constitue une source de stress pour vous ?

Comment l'avez-vous surmonté ?

Quels sont vos conseils pour appréhender ce changement de vie en douceur et vos astuces pour bien gérer son stress ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Bonjour,


Dans mon cas le seul stresse est celui engendré par la famille et les amis à qui il faut réexpliquer que oui on a bien réfléchi, oui on est sur de son choix, oui on a essayé de penser à tout.... 
Pour ne pas devoir répéter à tout le monde et n'oublier personne et j'ai créé un groupe face book privé avec mes proches  où j'explique l'avancée de mes projets et où je peux répondre aux interrogations.

ça m'a évité pas mal d'énervement et de stresse ;)

Jeanlucw,

La famille n'est pas souvent bonne conseillère, quant aux amis faites attention, tout sourire, et si vous observez le langage corporel, et êtes bien à l'écoute, vous comprendrez tout de suite, n'est bien que les leurs.
Je vous souhaite le contraire.
Pour ma part, chaque homme ou femme, vit avec qui il veut. (Ce n'est pas notre vie, c'est la sienne), s'il, se trompe il ne s'en prendra qu'a lui même.
Je considère aussi, que l'on doit s'adapter au pays qui nous reçoit, parfois ce n'est pas facile, (Et essayer par tous les moyens d'être poli).
Quant aux stress, sacré stress... Les angoisses vous viennent souvent pour le bien être des autres, -il y a-t-il de bonnes écoles? Il y a-t-il de bons médecins? Mon consulat va-t-il répondre à mes besoins élémentaires? etc...

Je suis en plein changement actuellement.
Comme le dit jeanlucw il faut d'abord bien régler le problème avec ses proches mais seulement avec ceux réellement concernés pas besoin de faire monter la pression avec des personnes qui au bout du compte n'en auront rien à faire, pour ma part je n'en parle sérieusement qu'avec ma mère et mes fils.
Ensuite, pour avoir l'esprit tranquille, bien régler ses affaires en France et au Cameroun, salaire, pension, santé, immobilier, banque, impôts, déménagement... Ce n'est lorsque tout sera arrangé qu'on n'y pensera plus.
Préparer son arrivée au Cameroun, location, achat, mobilier, cadre de vie, proche ou éloigné de la belle-famille, école, hôpital, véhicule...
Il faut donc y aller lentement, par étape, cela n’évitera pas entièrement les moments stressants mais permettra de les affronter et les surmonter.
J'ajouterai une dernière chose, il faut avoir des gens de confiance au Cameroun, pas beaucoup mais solides.

Le seul et unique conseil aux expatriés désirants aller vivre au cameroun avec leurs compagnes camerounaises, c'est d'éviter la proximité avec la belle famille...source de mega-stress, envahissement total. Pour les amis, c'est bof. Il sont souvent dans la confusion totale. Vous les tenez informé, de votre projet, et ils se permettent de vous donner leurs avis...c'est souvent, il faut bien préparer, ou, il faut bien réfléchir. Pour la vie sur place, soyez curieux et ayez la soif de connaître, communiquer tout ayant une belle qualité d'écoute. Le reste, c'est l'éducation qui fera notre chemin.

Au risque de mettre les pieds dans le plat, je dirais que le plus stressant quand on arrive au Cameroun c'est la relation avec les camerounais ! Le fait d'abord d'être pris pour un portefeuille ambulant (prix multipliés par 2 ou 3, etc.). Le manque fréquent d'amabilité et de courtoisie ensuite.

Avec le temps, on s'habitue un peu à tout ça, et on apprend surtout à faire la part des choses et à ne pas mettre tout le monde dans le même panier. Mais le début est quand même assez dur.

Et je peux te rassurer que j'ai  (diaspora ) plus de problèmes sur ce point qu'un expat. Car, chez moi, c'est la triple peines. 1 la famille, 2 les connaissances, 3 les inconnus  (es). Pour le manque de courtoisie , amabilité , je rajouterai même de l'éducation, mon pays, et je l'ai constaté lors de mes nombreux aller et retour, à malheureusement beaucoup changé depuis le début des années 90. Le pays que j'ai quitté début 80 n'a plus rien à voir. Le manque de télé à cette époque, sans donner tous les torts aux médias, nous a rendu un grand service car, nous étions pas pollués,  Notre éducation était faite par nos parents et non la télé . Cela dit, quand un bel outil est mal utilisé, il devient toxique. Mais, j'ai quand même espoir que ça change un jour...au lieu de maudire l'obscurité, faut t'il pas allumer la bougie ?

JOE.JR bonjour;

Je n'ai pas trouvé les Camerounais trés courtois, mais un Camerounais le pense aussi des Français.
Sur les projets; ou que vous soyez n'en parler pas, tout le monde met son grain de sel, votre tète comme un ballon, et notre idée fond comme neige au soleil.
Se fixer un objectif, et se lancer.
POUR VIVRE HEUREUX, IL FAUT VIVRE CACHÉ.

Entièrement d'accord  .

Nouvelle discussion