Close

refus d'accès vol TAP

Bonjour,
Lundi dernier (26 mars 2018), je me suis présenté à l'enregistrement pour un vol Marseille-Lomé via Lisbonne. J'ai été refoulé sous prétexte que je n'avais pas de billet de retour et pas de visa.
Je vais régulièrement au Togo depuis trente ans, j'y vis depuis trois ans, j'ai passé les frontières du Togo (aéroport, Ghana, Cinkassé) plusieurs dizaines de fois. Soit on a déjà le visa, soit on le paye à la frontière (10 000 cfa) et on a un visa provisoire de 7 jours qui laisse le temps (7 jours !!!!) d'aller au service des visas de Lomé ou celui de Kara, pour faire valider son visa pour un, deux, trois ou quatre mois. Je n'avais JAMAIS eu de problème.
L'accès m'a été refusé sous prétexte que je n'avais pas de billet retour... et pour cause, je vis là-bas et j'ignore quand je reviendrai faire un tour en France.
Je me suis assis sur mon billet et je suis allé en prendre un autre, toujours avec la TAP, mais aller-retour cette fois, départ demain 2 avril. Je viens d'essayer d'enregistré en ligne, impossible !!!! Mon billet semble poser problème, on me dit d'enregistrer à l'aéroport.
Je crains le pire. J'ai déjà voyagé Marseille-Lomé sans visa et avec un aller simple, c'était avec la RAM, je n'ai jamais eu de problème.
Dois je boïcoter la TAP ?
Quel recours ai-je à l'aéroport si on me refoule demain ? La police de l'air et des frontières est-elle compétente pour enregistrer une plainte avec constitution de partie civile ?
J'ai déjà perdu le prix d'un billet aller, plus ce billet aller retour, plus deux voyages Alès-Marignane, plus dérangement de la personne qui me conduit à l'aéroport, plus une semaine de retard dans mon voyage (j'avais des engagements à Lomé cette semaine) ...
Je crains le pire.

Bonjour Tiapalo,
Tu dois ABSOLUMENT faire notifier le refus.
Ensuite, tu pourras porter une réclamation auprès de la TAP
qui est une compagnie européenne!!!! C'est ta chance dans ton malheur.
Elle sera obligée de t'indemniser par après.
C'est la loi.

En vivant au Togo depuis 3 ans, vous devriez être en possession d'une carte de séjour et ne plus avoir à demander de visas, ce qui vous éviterait tous ces problèmes

Merci Loïc, un an, trois ans ou dix ans pour 100, 250, ou 500 000 cfa, je connais mais ce n'est pas mon choix. Je continuerai avec les visas même si je suis obligé d'aller faire un tour à Cinkassé ou à Cotonou  quatre fois par an, ça ne me dérange pas.

Bonsoir,
Excusez-moi d’avoir tardé à donner la suite, je suis enfin arrivé (depuis lundi soir) et je n’ai pas trop eu de temps ni d’occasion de poster.
Ce n’est finalement qu’indirectement que la TAP est responsable de mes déboires. Le personnel qui procède à l’enregistrement et à l’embarquement n’est pas du personnel de l’aéroport, ce sont des salariés des compagnies aériennes. La TAP a peu de vols au départ et à l’arrivée à Marignane, trop peu pour justifier l’ouverture d’un bureau avec des employés. La TAP soustraite donc ces missions à Aviapartner, et le « superviseur » de Aviapartner (présent lors de ma tentative d’embarquer du 25 ou 26 mars) ne se complique pas l’existence, opération parapluie, pas de visa, pas de billet retour => pas d’embarquement.
Je n’avais jamais eu ce problème avec Royal Air Maroc, deux ou trois fois l’employé avait eu des doutes, il avait téléphoné à un responsable de RAM et j’avais pu passer. Mes prochains trajets Marignane-Lomé se feront donc avec la RAM. Dommage. Les prix TAP sont intéressants… mais pas de Marignane.

Bonjour,
Je pense qu'il faut éviter de prendre la TAP pour venir au Togo sans billet de retour,
si vous ne possédez pas de carte de séjour.
Le même problème vaut également avec un départ de Bruxelles ou de Lisbonne.
J'ai assisté au refus d'embarquement dans ces 2 aéroports au mois de mai.

Bonjour,
Merci pour l'info, j'en prends bonne note. Je ne ferai pas de pub pour la TAP que je vais soigneusement éviter. Vive Royal Air Maroc, prix raisonnables et pas de mauvaises surprises.

Nouvelle discussion