Frais scolaires

Bonjour, je voudrais savoir si les frais scolaires des écoles françaises sont pris en charge par des bourses ? Je suis un peu effrayé des tarifs. Si quelqu'un peut me faire part de ses expériences merci.

bonjour,

Si vos enfants ont la nationalite francaise, vous pouvez deposer un dossier de bourse. Vous devrez alors donner un justificatif de vos revenus pour l'annee N-1 ou de non revenu ainsi que fournir d'autres documents.
Apres verification de vos declarations, votre dossier sera etudie d'abord par une commission locale qui emet un avis et un % de bourse a accorder (de 0 a 100%). Cet avis doit ensuite etre avalise a Paris.
Il faut savoir que chaque pays beneficie d'un montant predetermine a l'avance de bourses a octroyer. Sera donc pris en compte non seulement votre situation personelle mais aussi l'ensemble des demandes de bourse. En gros, pour les bourses il y a un gateau, mais il faut le diviser de facon a ce qu'il y ait des parts pour tous les demandeurs qui repondent aux criteres. Ce qui veut dire que d'une annee a l'autre, meme si votre situation financiere reste inchangee, votre pourcentage de bourse peut evoluer.
Il faut quand meme avoir en tete que la tendance est plutot a une reduction de la taille du gateau et a l'augmentation du nombre de parts a distribuer.
Il faut aussi savoir que la decision des bourses est tres tardive (juin) et qu'en cas de decision tres defavorable, il est souvent trop tard pour trouver une solution de repli.
Sinon, vous pouvez demander les bourses pour les frais de scolarite, mais aussi pour les frais de cantine et de transport. Ce qui influe bien sur sur le nombre et la taille des parts disponibles :-)
Et si votre pourcentage de bourse n'est pas tres eleve, il est peut etre plus economique de favoriser des solutions alternatives pour le transport et la cantine.
Ce qui, soit dit en passant, devrait d'ailleurs etre encourage et recompense par la commission des bourses.

Merci beaucoup Cyrille pour cette réponse précise et détaillée, la part du gâteau est très aléatoire ce qui fait quand même une possibilité de frais non négligeable. Cela laisse penser que seul les plus fortunés on accès a ces écoles et c'est dommage .Merci

Oui, que fait on de ses enfants français alors ? L'école à la maison ? Mais du coup on ne peut pas travailler et en plus ils ne sont pas socialisés... D'autres solutions ? Merci

Il est clair que les frais sont prohibitifs ( et meme si on peut esperer un bon discount , ils restent chers ) et ne correspondent pas au niveau de vie du pays et aux salaires de personnes meme avec un bon job ( a cela il faut ajouter le transport si besoin et la cantine qui reste a un cout honnete mais tout de meme n est pas par defaut compter ... ) plus des activites extra scolaires ( voyages ... ).
Le niveau general des eleves bulgares (15 ans) au classement PISA fait plutot peur et on entend souvent dire que c est une baisse niveau importante depuis la chute du communisme .
Qui essaie t on de scolariser dans cette ecole  ou a qui s adresse cette ecole ? C est une bonne question ...

Oui c'est vraiment étrange ,je trouve ça vraiment décalé par rapport aux niveau de vie proposé je pense même que cela peut être un frein pour certaines familles qui souhaitent s'expatrier.

Attention! Il faut quand meme garder en tete que l'ecole francaise est la moins chere des ecoles etrangeres presentes a Sofia (l'anglo americaine c'est le double ou le triple) et que si on compare aux ecoles privees, elle n'est pas beaucoup plus chere.
Par ailleurs les manuels scolaires sont compris dans les frais d'inscription.
Ensuite, environ 20-25% des enfants seulement sont francais ou franco-bulgares. Le reste, c'est essentiellement des familles bulgares qui ont assez de moyens.
Pour les expats, les vrais, ce n'est pas un frein, puisque c'est la societe qui prend en charge les frais de scolarite.
Pour les autres enfants francais, il reste toujours la possibilite de les inscrire dans les lycees bulgares notament, pour ceux qui ne parlent pas le bulgare, dans les lycees bilingues francais dont certains ont un tres bon niveau.
Je ne connais pas le systeme scolaire bulgare, mais je pense que le niveau est tres disparate entre certaines ecoles specialisees (en langues, en math) et de centre ville et les autres ecoles. |
Les Bulgares considerent en general leurs ecoles comme tres bonnes, mais ce n'est en effet pas confirme par les etudes PISA qui sont plutot catastrophiques.

Pour en revenir a l'ecole francaise, meme si beaucoup de parents bulgares se plaignent du niveau, son taux de reussite au bac est largement superieur a la moyenne nationale. Aussi, les profs que je connais qui y travaillent preferent que leurs enfants etudient a Sofia plutot qu'en France, considerant que le niveau et les conditions y sont meilleurs.

Mais en effet, ca demande des efforts financiers et/ou personnels si on ne veut pas payer la cantine ou le transport

Bonjour,

je pense que la proportion de bi-nationaux ou d'enfants avec des noms francais est un peu plus eleve que 20%-25% , j ai eu l occaz d aller faire la visite dans cette ecole et recuperer les plaquettes dernierement , c est p-e vrai dans les petites sections il y a moins de "Francais" , mais plus l'age avance plus la proportion de nom "francais" est eleve , je pencherai plutot au moins sur un bon tiers.

Ensuite il me semble que la section terminale VH est environ de 20 eleves environ  , en effet cela ne concurence pas les 35-40 eleves tel que on a en France par specialite  - , ou d ailleurs il y avait souvent 1-2 terminales BAC C de 35 eleves par lycee , idem pour les Bac D ( biologie ) ...  2 terminales de bac B ( science eco ) ... Bon j utilise la denomination de mon epoque mais on se comprend , il m a semble je dirais presque un "sur-encadrement" , et les classes de VH ne m ont pas semblees non plus avec une population en voie d'integration (pour employer des termes politiquement corrects) . Donc on pourrait comparer le Lycee dont il est question a une ecole de "Versailles" ou de Neuilly  ... avec des effectifs plus legers donc l excellence du Lycee ne me parait pas surprenante .

Apres le BAC en lui meme , plus de 50% des eleves ont des mentions en France maintenant ... presque 90% de reussite ... ( presque 20 points de plus dans les deux metriques en 30 ans ) ... j ai pas pourtant l impression que les jeunes d aujourd'hui soient plus brillants ... pour la moi la veritable metrique est le succes obtenus par les anciens eleves en Master / Licence ... Lorsque j etais a l Universite ceux qui venaient des lyces prives avaient tendance a mieux se planter au moins en premiere annee ...

Ensuite il est vrai que dans une institution privee en Bulgarie , on est peut etre dans les memes prix , j en ai fait les frais  l an dernier avec mon fils ... Avec une qualite qui n etait pas a tombee par terre non plus , et les jours d absenteisme ( maladie) n etaient quasimment pas rembourses ...

Ce que j ai releve des plaquettes VH,  on a une base a 3-4 classes de petites sections (CP ) et on fini avec une classe Terminale ( BAC ) si j ai bien compte le nombre de classe , donc effectivement peu ont les moyens de se payer une education a la Francaise sur une longue duree et cela s adresse a une population privilegiee.


Pour en revenir ou mettre ses enfants si on a pas les moyens financiers et que on veut du solide ; et bien surement on peut opter pour une ecole bulgare avec une bonne reputation ( c est pas une affaire gagnee non plus ) et de "pousser" l'enfant vers l'adolescence vers des ecoles comme le Lycee Lamartine et co  ... ou bien essayer le lycee francais de Sofia et le commuter vers une autre ecole le moment voulu,  la question est aussi le differentiel cree entre le programme Francais et le programme Bulgare, donc probleme de passerelle ...

L'école française est chère à cause notamment du loyer payé à prix d'or pour le bâtiment... Business is business en Bulgarie, où le coq français est devenu la poule aux oeufs d'or.
Les clients bulgares sont très riches, et les rares français sont pris en charge.
Donc pour scolariser des enfants à un coût raisonnable, il reste le CNED par correspondance ou bien carrément créer une nouvelle école moins  "chèèère " avec d'autres parents et l'aide d'organismes sérieux comme la mission laïque française par exemple. Une bonne idée pour ceux qui veulent entreprendre en Bulgarie !

Nouvelle discussion