au secours !

https://www.lesechos.fr/monde/afrique-m … 164220.php

à lire et à méditer

Hélas, trois fois hélas... on va voir si la Nouvelle Calédonie votera pour son indépendance aux prochaines élections... ou si elle va faire comme Mayotte et voter à deux mains pour rester dans le giron de maman chérie.
Il est évident que ce n'est pas Madagascar qui a souhaité son indépendance mais que c'est bien la France qui n'a plus voulu supporter les coûts de la colonisation. (Ce n'est pas moi qui le dit).
https://www.lexpressmada.com/28/03/2018 … r-liberte/

c'est intéressant, mais les paysans ont bien été à l'origine du soulèvement encouragé par ces société " secrètes ", ainsi que les " guérisseurs traditionnels "
ils étaient donc exploités par les colons marécageux comme finalement c'est le cas encore bien que ces " marécageux " ne soient plus là.
les chercheurs malgaches s'intéressent à ce pan important de l'histoire, mais feraient mieux de s'intéresser au pourquoi depuis l'indépendance leur pays sombre dans la décrépitude.
Les malgaches ne sont pas intéressés par la lecture des travaux des chercheurs s'étonne  l'intervenant Jeannot Rasoloarison ; comment leur en vouloir quand on voit depuis cette indépendance le recul de ce pays ?
Alors, que la France ait donné le pouvoir à des personnes en qui ils avaient confiance est certes une façon de voir les choses, mais depuis près de 60 ans, ces personnes en qui la France avait confiance ont disparu, cela aurait pu changer depuis, mais apparemment non.
Le problème est, comme partout, le fait que certains défendent une cause et d'autres l'inverse de cette cause. 50/50 donc évidemment c'est difficile de faire changer les choses et ce ne sont pas des commémorations qui vont réconcilier le peuple avec ses dirigeants ( c'est identique en France ) et je ne suis pas persuadé que tout cela vienne de la " mentalité " des malgaches qui n'a rien à envier à la mentalité française.
Quant à dire que les grèves successives depuis 1972 ont été organisées pour remplacer les français au pouvoir, cela me semble étrange que l'on parle encore de français au pouvoir à Madagascar.
En France aussi, le jour férié de 1789 ne veut plus rien dire donc pourquoi s'étonner que les malgaches soient différents ?
Pour finir, je ne pense pas que la Nouvelle Calédonie votera son indépendance, Mayotte l'a fait et la France a accepté ça. Alors pourquoi accepter l'indépendance de Mayotte au lieu de s'en débarrasser comme on s'est débarrassé de Madagascar ?
That is the question !

cricri dit:"Alors pourquoi accepter l'indépendance de Mayotte au lieu de s'en débarrasser comme on s'est débarrassé de Madagascar ?
That is the question !"

En fait, Mayotte est un confetti tout comme les îles éparses qui permettent à la France d'avoir non pas un territoire d'une surface très modeste (43,2 km2), elles représentent, avec Mayotte, 636.000 km2 de zone économique exclusive (ZEE), ce qui représente une bonne moitié de la superficie du canal du Mozambique, où elles sont éparpillées du nord au sud (à l’exception de Tromelin)
En savoir plus sur http://www.opex360.com/2014/07/19/pourq … 7FyGuxw.99

Très bien mais dans ce cas autant garder aussi la Nouvelle Calédonie pour les mêmes raisons.

La Nouvelle Calédonie est également entouré d'une dizaines d'îles et il n'est pas impossible que la France veuille se débarrasser de la nouvelle Calédonie en gardant les îlots... mais je n'y connais rien en géopolitique et je suis encore moins dans les petits papiers des élites.

un peu plus de précisions :

http://www.madagate.org/politique-madag … ement.html

Nouvelle discussion