Close

école primaire

bonjour à toutes et tous,

J'ai reçu une proposition d'emploi à Maurice pour commencer cet été, nous sommes un couple avec une fille de 5 ans et demi qui rentrera en CP en septembre.

Je suis entrain d'étudier les possibilités d'école pour elle, mon choix premier était les écoles françaises (école du nord) mais j'avoue avoir été un peu (beaucoup) arrêté pour le coût élevé de la scolarisation. Je sais qu'il existe des bourses mais malheureusement le délais est d'ores et déjà dépassé.

Quid de l'école publique mauricienne? Avez vous un avis? des écoles à recommander? ou bien est il important selon vous d'aller dans une école française?

MERCI de vos réponses, à bientôt à Maurice!

Bonjour

Ou allez vous resider ?

Salutations

Dominique

Bonjour,

Pas encore de certitude sur le lieu d'habitation, mais probablement le nord

Bonsoir,

Mon fils aîné est à l'école publique Mauricienne.

Même si aux premiers abords les infrastructures m'ont laissé un peu perplexe je dois dire qu'au niveau de l'instruction en elle même je suis satisfait.

Le gros plus c'est que dès sa première année de primaire il avait des cours d'anglais ce qui semble évident à Maurice, mais également une autre langue à choisir parmis les langues orientales (Mandarin, Hindi, Ourdou, Arabe etc...). Nous avons choisis l'Arabe, ses progrès dans ces deux langues au bout d'un an sont vraiment épatants.

Alors qu'en France je me souvient qu'après plusieurs années d'apprentissage d'une seule langue étrangère il n'y en avait pas beaucoup que j'ai vu être capable de tenir une conversation dans cette même langue.

Dans les moins je mettrais l'EPS, je trouve déjà qu'en France les écoliers/collègiens n'ont pas beaucoup d'heures de sport par semaine mais ici c'est encore moins.

fhoreau :

Quid de l'école publique mauricienne? Avez vous un avis? des écoles à recommander? ou bien est il important selon vous d'aller dans une école française?

Je pense qu'il est important de ne pas aller dans une école française pour que votre enfant ait la chance d'apprendre une/des nouvelles langues comme le souligne Kimarhi-Ronso.

Il y une autre alternative aux écoles publiques mauriciennes : les écoles privées internationales. Ma grande est dans une telle école (dans l'Ouest) et j'en suis très satisfait 😄

Pour info, le niveau d'enseignement dans les écoles publiques dépend énormément du village où vous serez.

Bonjour fhoreau,
Votre emploi est-il à long terme ? Combien de temps pensez vous rester à Maurice ? Y-êtes vous déjà venu ?
Désolée de vous poser ces questions mais je pense à votre petite fille car la mienne est en CP à l'Ecole Du Nord. Nous avons fait ce choix car nous pensons que la base du français s'acquiert en CP/CE1. Les mauriciens disent que pour eux écrire la langue française est compliqué et qu'ils préfèrent écrire l'anglais. Et c'est vrai le français est compliqué à apprendre, à l'écrit comme en lecture. C'est pourquoi avoir une bonne base est essentiel. Les mauriciens n'écrivent pas en cursives par exemple (en tout cas je ne l'ai jamais vu). Imaginons (c'est une possibilité) que votre expatriation se passe mal, que vous ne vous adaptiez pas à la vie mauricienne, que vous repartiez finalement dans 1 an ou 2... Que se passera-t-il pour votre petite ? Je pense que le programme de CP est déjà assez riche pour un enfant de 6 ans pour ne pas en rajouter (l'arabe, le chinois ou le mongol ne sont pas essentiels en CP). Excusez moi de vous donner mon avis qui peut trancher de ceux des autres.... d'ailleurs, certains sont peut-être d'accord avec moi ou vais-je me faire incendier ???  :sosad:  :D
Je vous invite à parcourir cet article : http://journals.openedition.org/ries/2050

SylviaO :

Bonjour fhoreau,
Votre emploi est-il à long terme ? Combien de temps pensez vous rester à Maurice ? Y-êtes vous déjà venu ?
Désolée de vous poser ces questions mais je pense à votre petite fille car la mienne est en CP à l'Ecole Du Nord. Nous avons fait ce choix car nous pensons que la base du français s'acquiert en CP/CE1. Les mauriciens disent que pour eux écrire la langue française est compliqué et qu'ils préfèrent écrire l'anglais. Et c'est vrai le français est compliqué à apprendre, à l'écrit comme en lecture. C'est pourquoi avoir une bonne base est essentiel. Les mauriciens n'écrivent pas en cursives par exemple (en tout cas je ne l'ai jamais vu). Imaginons (c'est une possibilité) que votre expatriation se passe mal, que vous ne vous adaptiez pas à la vie mauricienne, que vous repartiez finalement dans 1 an ou 2... Que se passera-t-il pour votre petite ? Je pense que le programme de CP est déjà assez riche pour un enfant de 6 ans pour ne pas en rajouter (l'arabe, le chinois ou le mongol ne sont pas essentiels en CP). Excusez moi de vous donner mon avis qui peut trancher de ceux des autres.... d'ailleurs, certains sont peut-être d'accord avec moi ou vais-je me faire incendier ???  :sosad:  :D
Je vous invite à parcourir cet article : http://journals.openedition.org/ries/2050

Tout à fait d accord avec vous Sylvia.

Amitiés

Valérie

Intervenant Sportif auprès d'écoles primaires en France, je ne peux que m'associer à tout ce qui a été très justement dit par SylviaO.
Les fondamentaux sont essentiels à la construction de l'enfant et ils s'acquièrent au cours du cycle II, c'est à dire GS, CP, CE1.

ok, pour recentrer le débat sur la question initiale, l'offre éducative à Maurice est vaste et assez complexe à appréhender en quelques semaines lorsqu'on débarque dans un nouveau pays.
En dehors des écoles françaises, il y a de très bonnes écoles à Maurice, qu'elles soient publiques ou privées.  Sur le principe, je suis totalement d'accord avec IJulien, avoir la chance de pouvoir offrir à son enfant une éducation internationale c'est la raison principale pour laquelle je ne vous conseillerais pas les écoles françaises.
Parmi les écoles privées réputées, on peut citer IPS, Hampton, Northfields, Westcoast, Le Bocage, Telfair, Clavis, Alexandra House. Les fees étant très variables d'une école à l'autre, je vous invite à regarder et à vous faire votre propre idée.

Quelques tips sur la culture locale :
- Ici, il est normal d'avoir une page Facebook à la place d'un site internet, ça n'est pas forcément mauvais signe.
- Il faut être conscient que l'enseignement des mathématiques est très différent dans le système anglo-saxon.
- Effectivement, les cursives n'existerons pas vraiment pour votre enfant hors du système français, mais pour un adulte en 2030, sera-ce essentiel dans sa vie au regard de ce que lui apportera la parfaite maîtrise de l'anglais ?
- Si vous ne maîtrisez pas parfaitement l'anglais, considérez le fait qu'il vous sera plus difficile d'accompagner votre enfant dans sa scolarité s'il ne va pas dans une école française.
- Tout ceux qui se revendiqueront Montessori, n'ont pas la moindre idée de ce qui est contenu dans les livres de Maria Montessori ou de ce à quoi ressemblait son école. Certains font l'acquisition de matériel mais ça n'est pas pour autant qu'ils ont du personnel capable de l'utiliser.
- Les mauriciens veulent de plus en plus mettre leur enfant dans le privé, ce qui entraîne une augmentation constate du nombre d'écoles. Vous êtes donc sur un marché en forte croissance dont beaucoup espèrent profiter: une école privée est d'abord un business.
- L'école privée pour les mauriciens c'est d'abord un moyen d'éviter les examens nationaux auxquels les parents ont tellement peur que leur enfant (souvent, unique et chéri) échoue.
- Les écoles se détestent entre elles.
- La rentrée se fait en janvier, les inscriptions au public démarrent en mai (bien avant dans certaines écoles privées). Je me permet de mettre ici le le lien vers un article du Défi Média indiquant les écoles publiques les plus demandées.


Je vous souhaite bon courage.
Personnellement, plutôt que sombrer dans les questionnements existentiels sur l'avenir de notre enfant, nous avons fait le choix de rentrer en France avant le début de sa scolarité, mais après avoir visité une 20aine d'écoles pré-primaires...

Pour revenir aux disparités dans l'enseignement, ce phénomène n'est pas exclusif à Maurice, il est également très présent en France et ou la difficulté d'enseigner va en augmentant d'années en années.

Et n'oublions pas qu'à cet âge là les enfants ont une très bonne capacité d'adaptation 😉

Pour info, les bonnes écoles privées incluent des cours de français langue maternelle (ou étrangère selon la langue des parents). Je ne sais pas pour le public. Par exemple, ma grande de 7½ ans est en classe 3 (CE2 je crois) et parle/écrit/lit sans difficultés en français et en anglais (pas de langue asiatique pour le moment 😊).

Sinon, petit avis qui n'engage que moi : lors de l'arrivée en France d'un enfant venant de l'étranger, il va dans la classe correspondant à son âge avec éventuellement du renfort (cours particuliers) à fournir s'il ne parle pas français. Dans le cas de la repatriation, ça se passera au moins aussi bien pour un enfant dont les parents sont français que pour un enfant dont les parents s'expatrient en France. Si vous êtes inquiets, je vous conseille d'aller le forum Étudier en France de Expat.com voir les avis.

Bref : no stress, choisissez ce que vous pensez le mieux sans céder aux lobbies école française ou école internationale. Votre enfant s'en sortira très bien dans tous les cas.

Le choix me semble-t-il est personnel. Par contre il me semble un peu exagéré de prétendre qu'aller dans une école française empêche d'apprendre une langue étrangère. L'école du centre et le lycée des Mascareignes ont une section OIB britannique... donc au collège c'est très correct...avant, bon un peu plus aléatoire !
Concernant le retour en France sans avoir suivi un cursus français, cela peut se révéler problématique : on affirme souvent que le système français ne permet pas une maitrise parfaite de la langue anglais : ok on parle moins bien anglais que les anglais dans ce système... Toutefois bon nombre d'élèves du lycée français partent vers un système anglophone après. Ce nombre est appelé à croître avec cette section OIB qui donne un accès direct aux universités anglaises.
Ce qu'on dit moins c'est qu'un système anglophone ne garantit en rien une maitrise parfaite de la langue française comme elle est exigée dans notre système par la suite...au collège et à fortiori au lycée !
Par conséquent, si la maîtrise de la langue anglaise est primordiale, avec pour visée des études à l'international : une école anglophone c'est très bien. Si retour en France et études en France alors mieux vaut le système français.
Ce qui peut se faire, à mon avis c'est un break au cours du collège, une fois la langue bien française bien ancrée puis un retour (ou pas !) dans le système français.
Un truc du style : primaire français , 6,5,4 ---anglophone pour la langue puis retour français...si on veut !

Nouvelle discussion