Close

Secrets de cuisine en Italie

Bonjour à toutes et à tous,

Pour bien s'imprégner de la culture locale pendant votre expatriation en Italie, nous vous proposons une immersion dans la gastronomie.

Quels sont les ingrédients que l'on retrouve le plus souvent dans la cuisine italienne ? Où se les procurer ?

Quelles sont les spécialités locales les plus faciles à réaliser et comment les maîtriser ?

Où peut-on apprendre à cuisiner à la italienne : cours, sites web, etc. ?

Comment cuisinez-vous au quotidien les produits locaux ? Y apportez-vous une touche de votre pays d'origine ?

Quel est selon vous le secret de la gastronomie italienne ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Bonjour priscilla  moi je cuisine pas  mais tout les travail qui reste je peux le faire

Moi je suis française et je vis en Italie depuis quinze ans. Les six premières semaines que j'ai passées en Lombardie, on m'a balladée dans les grands hotels et les grands restaurants et en bref,  on m'a servie du risotto tous les soirs. Je ne mange plus de riz depuis. Au début, j'aimais bien la cuisine italienne maintenant je trouve cela consternant  d'aller dans des retsaurants qui coutent la peau du cul et de me retrouver le nez devant des menus où on trouve quatre plats typiques et quatre pages de pizzas et de pates. La pizza je ne la mange plus ni chez moi ni au retaurant je ne peux plus la voir. Quant aux pates moi en France je les mangeais en fin de mois quand je n'avais plus d'argent. J'ai fréquenté les plus grands restaurants de ma ville et après un menu gourmet poisson, je me suis meme retrouvée une fois aux urgences. Je refuse et ai toujours refusé d'apprendre à cuisiner italien. C'est une cuisine pauvre et peu créative. Je ne cuisine pas que Français je cuisine mexician, chinois, indien, américain et c'est seulement ainsi que je garde la ligne sinon en mangeant italien c'est le désastre. Je prends vingt kilos. Si vous allez dans les coulisses d eces restaurants, en cuisine,  vous constaterez surement que les pizzaiolos sont indiens, pakistanais alors la cuisine italienne n'a aucune chance à mes yeux. Quant aux fromages c'est à faire se pendre un français.

C'est vrai qu'en dehors de l'hexagone, si on n'a pas le cassoulet de maman, ben c'est le désastre.
Bonne chance à vous pour la suite.

Moi je viens régulièrement en Italie pour des séjours plus ou moins longs. La,première année j’ai suivi un cours de cuisine où j’ai découvert de nouveaux produits et des façons de les apprêter. Comme je ne suis pas fan de pizza et de pâtes, que j’aime manger à l’occasion, je peux trouver dans les restaurants que je fréquente une variété de mets soit au poulet, porc etc C’est certain que je ne m’attends pas à trouver ici ce que je trouve chez moi et c’est correct. Que ce soit à l’epicerie ou chez le boucher, je trouve toujours de bons produits frais et à prix abordable pas mal moins chers que chez moi au Québec. Mais c’est certain que des fois je m’ennuie de mon riz et d’autres produits que je ne trouvent pas ici alors j’en rapporte quand je retourne chez moi. Peu importe où nous voyageons on y trouve des choses que l’on aime et d’autres que nous n’aimons pas mais c’est le prix à payer pour vivre ailleurs que chez nous.

Réponse à Butterfly747
Quand je lis votre commentaire, je suis consternée !
Parlons-nous bien de l’Italie avec un grand I ?
Vous bafouez toute l’histoire de la cuisine italienne avec vos commentaires irrespectueux.
En vous lisant je ne vois de mentionnés que de la pizza, du risotto, des pâtes et du poisson ! Et bien…. Est-ce cela que l’on vous servait dans vos grands hôtels et grands restaurants ??? C’est bien dommage… Que dire de l’osso bucco, du vitello tonnato, du foie de veau à la vénitienne, de la bagna caoda, et j’en passe.
Pour ma part, la saveur des plats, la richesse des produits et leurs variétés, le raffinement de leurs fromages, la diversité des desserts et autres gelati, sans parler des vins qui n’ont vraiment rien à envier aux vins de France et d’ailleurs… tout ça fait que pour moi et pour nombre de personnes, la cuisine italienne est certainement une des plus merveilleuse du monde.
Je vous propose de laisser les « grands » restaurants que vous fréquentez et de tester les petits restos typiques qui ne visent pas une clientèle touristique qui une fois rentrée chez eux ne savent dire que : « En Italie, on a mangé que des pizzas et des pâtes ! »
Et si vous avez un peu d’humour, je vous laisse regarder le sketch des Ritals – la cuisine Italie vs France sur Internet.
Allez, sans rancune, je retourne à ma Parmigiana di melanzana… J’ai déjà perdu assez de temps.
Forza Italia !

le suisse :

C'est vrai qu'en dehors de l'hexagone, si on n'a pas le cassoulet de maman, ben c'est le désastre.
Bonne chance à vous pour la suite.

A lire la prose d'un message précédent aussi superficiel qu'inexact sur la gastronomie italienne, j'opterais plutôt pour du hamburger frites ketchup Nutella de la part de cette personne qu'un cassoulet à la souris d'agneau 😂

CORINNEBODINEAU :

Mais que faites-vous en Italie ??????

Du flan, apparemment.... 😂

Bonjour à tous,

Merci pour votre participation. A noter que tout le monde peut partager leur expérience sur le thème.

J'invite à celles et ceux qui n'ont pas encore participer sur le sujet à le faire pour qu'on puisse avoir d'autres avis et expérience sur "Secrets de cuisine en Italie".

Merci.

Dans le Mezzogiorno, il faut essayer la "impepata di cozze". Les meilleures que j'ai pu manger étaient en Calabre, bien mieux qu'à Naples.
À Naples, ce sont les "linguine al vongole" ou les "spaghetti alla puttanesca".
Dans le Chianti, il faut essayer la "bistecca alla fiorentina".
Dans le Cilento, aller chez un petit producteur local acheter de l'authentique Mozzarella di bufala. Saveur unique, et à consommer dans les 4 heures qui suivent l'achat. Ne pas mettre la Mozzarella au réfrigérateur!
Dans les Pouilles, essayer le saucisson pugliese con finocchio o pepe nero, ainsi que le fromage "Caciocavallo".
Mais chaque province d'Italie possède ses milliers de recettes propres....

Si vous passez dans le Chianti, entre Florence et Sienne, allez faire un tour à la boutique "Bazar di sapori" à San Gimignano, ville médiévale sublime.
Allez ensuite dans le petit village de Greve in Chianti, et allez déguster un plateau d'antipasti à la charcuterie Falorni, sur la grand place du village. Belle collection de vins régionaux en accompagnement. C'est une caverne aux trésors pour ceux qui aiment la bonne clape.
Rapportez des cèpes de Toscane séchés, du saucisson de sanglier, du vin (Chianti classico seulement!) et du pecorino toscano. Allez dîner à l'agriturismo (ferme auberge) La Salvadonica à San Caciano in val di Pesa, 15 km sud de Florence....

Et surtout......

Évitez de couper vos linguine ou spaghetti au couteau en Italie!!!

Ne versez pas d'eau dans votre café espresso en public : demandez alors un "Lungo" !

Ne refusez pas non plus le petit verre de Grappa en fin de repas, surtout si vous êtes invité dans une famille, ou si cela vous est offert par le patron de la trattoria!

Croire que l'on ne mange que de la pizza en Italie reviendrait à conclure que l'on ne mange que du steak frites en France!

Ce qui est aussi faux que cela n'est qu'un vulgaire cliché de reportage à 2 sous.

Essayez le stufato di cinghiale al pepe verde, ou les carciofi ammollicati de la cuisine du Cilento.
Il y a aussi l'agnello del pastore et le coniglio al'aceto, en Calabre.
Je craque souvent pour les carciofi alla sott'olio des Pouilles.
Une tranche de pecorino fermier de Sicile avec un verre de Nero d'avola ou de Lacryma Cristi del Vesuvio...
Et il n'est certainement pas besoin d'aller dans des restaurants étoilés pour cela!
La trattoria paumée du coin suffit....

Stop! J'ai trop la dalle maintenant 😉😁

chris8304 :

Stop! J'ai trop la dalle maintenant 😉😁

C'est bien l'objet de ce forum😚
Forza Italia !  🍝

chris8304 :

Stop! J'ai trop la dalle maintenant 😉😁

Mais avant d'aller vous coucher, n'oubliez pas de goûter aux farfalle con melanzane e mozzarella, au prosciutto di Irpinia et aux asparagi verdi con parmigiano!

N'oubliez pas le petit verre de Limoncello di Capri en fin de repas...

tous ça avant d'aller me coucher je dormirai pas de la nuit!! mais un bon limoncello c'est avec plaisir "salute" :D

"Quand on aime, on ne compte pas!
😅

Nouvelle discussion