Close

Petit guide Polynésie

1) « TAHITI TRÈS CHER » est une nouvelle chaîne de magasins qui va bientôt ouvrir ses portes sur le territoire et va ravir tous les habitants privilégiés du fenua ; notaires, popa'a, fonctionnaires, bobos, professions libérales, commerçants, propriétaires terriens et gagnants de l'euromillion.
Vous trouverez chez « TAHITI TRÈS CHER » tous les produits hors de prix réunis dans un seul magasin : Alcools, yaourts, parfums et fromages Français, charcuteries Italiennes, les vêtements US, sans oublier le matériel HiFi, vidéo, informatique ou photo, porsche cayenne surtaxés et même quelques yachts.
De nombreuses marques prestigieuses seront présentes dans les rayons : montres Rolex, sacs Louis Vuitton, tricots Gucci et Lacoste, couverts Guy Degrenne, vaisselle Gaston Flosse... Etc.

2) ARANUI 3 MODE D'EMPLOI

L'Aranui 3 est un cargo mixte, ce qui signifie qu'il embarque à la fois des filles et des garçons, à l'inverse d'un cargo non-mixte qui transporte plutôt des marchandises telles que des morceaux de viande, des cornichons, des andouilles ou des patates.

Seize fois par an, il sillonne les îles Marquises afin d'échanger aux autochtones des fûts vides en plastique bleu contre de la chair de coco râpée, ce qui est ridicule puisqu'on en trouve très facilement chez Carrouf au rayon des fruits secs...
A chaque escale, l'Aranui 3 fait une halte de quelques heures afin que les marins puissent faire la sieste, jouer aux cartes et se détendre au sauna ou à la piscine.
Pendant ce temps-là, sont organisées pour les passagers des opérations "commando dans la brousse" à côté desquelles "Survivor" ou "Kôh-Lanta" font figure de stages de yoga pour routards dépressifs.
A ces opérations aux noms évocateurs : " La légion saute sur le Tiki ", " James Bond contre Docteur Nono " ou encore " Le pont de la rivière kaï-kaï " viennent s'ajouter des épreuves de sélection naturelle de concurrents comme le lancer de touristes sur baleinières mouvantes, le concours de double salto sur quai savonneux ou bien le championnat international de photographies des tombes de Jaques Brel et Paul Gauguin.

Aussi, afin d'éviter les nombreux désagréments inhérents à la nature hostile de l'environnement Marquisien, voici quelques conseils de base ainsi qu'une liste non exhaustive du matériel indispensable à la réussite de votre croisière-marathon :

1. Ne jamais faire la sieste au pied d'un cocotier à moins d'être équipé d'un casque intégral.

2. Ne buvez jamais un verre d'eau du robinet, vous risqueriez de vous vider sur place et il faudrait vous ramasser avec une serpillière.

3. Si vous vous trouvez nez-à-nez avec un guerrier Maohi qui fait de drôles de bruits avec sa gorge, ne paniquez pas. Il est entrain de vous proposer de faire du troc. Profitez-en pour lui refiler votre femme toute pourrite contre un cageot de Nonis, deux sacs de Coprah et une bouteille de rhum-coco.

4. N'essayez pas de plaisanter avec un guerrier Maohi pour détendre l'atmosphère. Le Maohi est susceptible et ne rigole pas aux blagues vaseuses du type : "Tiki, toi ?", "Tu t'es vu quand tabu "ou autre "Plus on est de fous, plus y'a de Maohis". Vous risquez de le vexer et de prendre un grand coup de casse-tête en os de cachalot sur la boite crânienne en guise de bienvenue.

Le matériel de survie :
Contre les attaques Pearl-Harbouresques de moustiques et de nonos, il est inutile de vous badigeonner de crèmes protectrices coûteuses et parfaitement inefficaces. En effet, le plat préféré de ces insectes volants étant la cuisse de touriste à la citronnelle, choisissez plutôt une armure étanche en titane recouverte d'une moustiquaire électrifiée ainsi que d'une bonne paire de moon-boots...
Pour lutter contre la chaleur et les rayons du soleil impitoyable, il faudra vous enduire le corps d'une couche de deux centimètres d'épaisseur de protection solaire indice 350 et vous promener avec une citerne portable de 50 litres dans le sac à dos.
Pour entrer et sortir des baleinières, munissez-vous de chaussures de football à crampons, d'un pic à glace et d'une corde de rappel.
Pour finir, sachez qu'il est interdit de se plaindre, surtout si vous vous appelez Denise, car comme chacun le sait : "Gémir n'est pas Denise... aux Marquises"

3) Pourquoi n’avons-nous pas de facteurs en Polynésie et les boites aux lettres servent-elles de boites à pain ?
Réponse : parce que les adresses sont trop compliquées à retenir !
Exemple :
Famille Tetuanui : troisième manguier après la mairie de Paea, au bidon bleu tourner à droite, deuxième magasin chinois à gauche, chemin côté montagne, au Proxi deuxième dos d'âne à droite, après l'école le portail en fer forgé avec une brouette verte devant…

4) Adeptes des sensations fortes et des sports extrêmes, l'île de Moorea est faite pour vous. En effet, chaque jour sont organisées sur la route qui fait le tour de l'île de nombreuses épreuves pour les possesseurs d'un véhicule tout terrain, d'un 4X4, d'un quad ou mieux, un tank climatisé. Au programme : slalom entre les crevasses, course de vitesse avec deux pneus crevés et championnat d'aquaplaning sous la pluie. Les deux roues ne sont pas en reste avec le grand concours de double salto avant sur nids de poule et le dérapage incontrôlé sur gravier.

Mauruuru, à bientôt pour de prochains épisodes 😃🤙

lol   c est  l aranui v  maintenant  depuis  3 années !!  toujours  cargo  mixte  plus  grand

j'adore votre humour , merci beaucoup

E mea ! Xavier
Peu importe, 3 ans , 30 ans
On sera toujours 1/2 siècle en arrière envers le reste du mooonde !
Et après la taille du bateau... ça importe QUI ??? Lol
Moi ? Toi ? Le voisin ? bon dieu
Pas grave ça !!!
Résultat:  l’aranui  XV flotte toujours ?!

Mauruuru Marny

Ça ne vient pas de moi... mais je partage entièrement votre avis 😊

Bonjour Hinana21
toujours un réel plaisir de te lire, trop drôle...mauruuru  pour ces retours d'expériences...
Lemorvan

😛hiiiiha !

:joking:

Nouvelle discussion