Close

Besoin d'aide concernant l'embauche à Miami

Bonjour,

Nouveau membre de ce site et donc des forums, je me permets de faire appel à vous dans le cadre d'une volonté de venir vivre aux USA. Miami pour être précis.

Je vais essayer d'être le plus précis possible pour vous permettre de mieux m'aiguiller.

Nous sommes une famille de 4 personnes (dont 2 enfants de 9 et 11 ans) et aimerions emménager à Miami en juin 2019 (c'est loin mais c'est justement pour bien préparer tout ça et que ça coïncide avec une rentrée scolaire de septembre).

Ma femme et moi sommes diplômés de bonnes universités et écoles de commerce et avons chacun 15 ans d'expérience dans nos domaines professionnels respectifs. Mais voilà, nous allons devoir à un moment donné nous mettre en risque professionnellement (une démission me paraissant inévitable).
De manière à pouvoir vivre et travailler aux USA il va nous falloir un VISA. Or, nous devons oublier l'option "expatriation via nos sociétés" car elles n'ont pas de succursales en Floride. Du coup, quel serait le meilleur moyen de trouver un emploi depuis la France de manière à être sécurisé en arrivant? Pensez-vous qu'il faille dans un premier temps que l'un de nous deux s'installe avant de penser à vendre notre appartement parisien et chercher à acheter sur place?
Quels sont les visas les plus protecteurs? J'ai lu quelque part que si un visa prend fin (en terme de date ou si licenciement, ce qui semble arriver rapidement aux USA) alors nous n'avons que quelques semaines pour quitter le pays, ce qui semblerait incroyable s'il faut déscolariser les enfants, vendre l'appartement, etc....

Je vous remercie d'avance pour vos lumières et vous souhaite une bonne journée.

Bienvenu sur le forum.

Pour le visa: il appartient à l'employeur, si tu es licencié ou que la boîte ferme, tu perds le visa, et oui tu n'as que qqs semaines pour quitter les usa (si tu n'as pas retrouvé un autre employeur : nouveau visa ou transfert de ton visa H1B).

Il faut que l'un de vous trouviez un employeur qui est ok pour vous sponsoriser pour un visa de travail.
Dans vos cas, ça peut être visa H1B (mais le conjoint ne peut pas travailler avec le visa conjoint H4), ou le visa E2 Employé (le conjoint peut travailler via une EAD, autorisation de travail).

Vous ne pouvez pas vous installer aux usa et chercher du travail (vous serez sous esta et ce n'est que pour faire du tourisme).

Merci beaucoup Ben pour ces précisions. Du coup si je devais établir un calendrier-type, il faudrait que je trouve une entreprise US qui va me sponsoriser, que j'y aille seul dans un 1er temps et que ma famille me rejoigne ensuite. Ca veut aussi dire que si ma femme ou moi perdons notre emploi nous serons obligés de quitter le pays rapidement ?

En gros et si je schématise il n'est pas possible de construire une vie là-bas sans crainte d'une expulsion rapide si un problème arrive et donc impossible d'acheter un appartement (sinon il faut le revendre en un mois) ni de scolariser les enfants (qui pourraient donc être déscolarisés en un mois).

Si je schématise toujours, même si je peux m'acheter un appartement cash (grâce à la vente de notre appartement parisien) et avoir assez d'argent de côté pour vivre (et donc ne pas être un poids pour la société) il n'est pas possible de rester sur place?
Ai-je une bonne compréhension des choses?
Merci d'avance pour ton retour.

Sous visa, rien ne t'empeche d'acheter un appartement, et de le garder pour le vendre plus tard.
Si vous devez partir, car perte de visa (ça n'arrive pas non plus souvent !), oui tes enfants devront quitter l'école, vu que vous ne pourrez plus rester légalement.

Le seul visa qui protège est le visa Immigrant = green card.
Et obtenir une Green Card par un employeur est rarement de première intention (=visa de travail en 1er puis si l'employeur veut te garder, il lance le processus de la GC).

En résumé
Plus de visa = plus possible de rester légalement aux usa après qqs semaines.

A avoir en tête = ce n'est pas la perte d'un visa qui est difficile, c'est d'en obtenir un.

OK Ben merci beaucoup pour tes retours, je vais réfléchir à tout ça.

Compte tenu de votre formation et si cela avait été possible, le seul visa qui vous aurait "protégé" aurait été le visa L, c'est à dire celui des personnels cadres mutés.
La raison est que bien souvent, restant dans le même groupe, vous allez conserver vos avantages Français (congés payés) tout comme l'ancienneté.

Maintenant si vous démissionnez pour venir aux USA, cela voudra dire tout recommencer de zero en plus dans un pays qui n'a pas la protection sociale de la France et avec dans le meilleur des cas, 2 semaines de congés par an.
Sachez qu'aux USA tous les employés, y compris les fonctionnaires, sont embauchés "at will"... et la seule chose qui peut les protéger un peu, c'est l'ancienneté.

A moins d'être directement recruté par une entreprise Américaine qui vous veut absolument, sachez que vous ne serez jamais en mesure de négocier à votre avantage, ce qui est ok quand on a 25/30 ans et célibataire sans enfant...

Bonsoir, tu as un bon profil. Perso, je ne vendrais pas mon appart a Paris et je le mettrai en location. Je louerai a Miami le temps de savoir si je vais rester, car pour rester sans greencard, tout dependra de ton sponsor. Aussi, si tu as de bonnes idees et que tu connais bien un secteur, pourquoi ne pas envisager la creation ou la reprise d'entreprise? Faire venir une famille entiere n'est pas habituel en tant que salarie, sauf exceptions. Cela concerne plutot une mutation interne au sein d'un groupe avec d'excellentes conditions.

stevenmika :

Faire venir une famille entiere n'est pas habituel en tant que salarie, sauf exceptions. Cela concerne plutot une mutation interne au sein d'un groupe avec d'excellentes conditions.

Beaucoup de H1B ou E2 Employé viennent avec leur famille: il faut juste gagner assez pour faire vivre toute la petite famille

stevenmika :

Bonsoir, tu as un bon profil. Perso, je ne vendrais pas mon appart a Paris et je le mettrai en location. Je louerai a Miami le temps de savoir si je vais rester, car pour rester sans greencard, tout dependra de ton sponsor. Aussi, si tu as de bonnes idees et que tu connais bien un secteur, pourquoi ne pas envisager la creation ou la reprise d'entreprise? Faire venir une famille entiere n'est pas habituel en tant que salarie, sauf exceptions. Cela concerne plutot une mutation interne au sein d'un groupe avec d'excellentes conditionns.

Merci pour ton retour. Complètement d'accord avec toi sur le fait de commencer par louer et de ne pas vendre mon appartement parisien, au moins la 1ere annee. Ce que je trouve assez étonnant sur l'immobilier de Miami c'est le rapport achat/location qui semble clairement en défaveur du locataire. Je m'explique en regardant pas mal d'annonces d'appartements je m'aperçois que pour 700 k$ il y a des appartements magnifiques en plein coeur de Miami beach. Or pour louer ce même type d'appart il m'en coûterait 5 à 6000$ soit 60 à 70k/an. En gros en 10 ans de location tu aurais pu acheter l'appart ce qui du coup est dommage.
Concernant la partie création de société ça pourrait être une idée mais apportant du "conseil" (nos domaines à ma femme et à moi meme) il faudrait déjà une mise à jour complète selon les normes US dans nos domaines respectifs et par ailleurs les domaines dans lesquels nous exercons sont dors et déjà bouchés avec une grande offre de la part dentreprises locales qui auront clairement le dessus sur de nouveaux entrants. D'où plutôt partir sur l'idée de se faire embaucher au moins dans un 1er temps...

BenNY04 :
stevenmika :

Faire venir une famille entiere n'est pas habituel en tant que salarie, sauf exceptions. Cela concerne plutot une mutation interne au sein d'un groupe avec d'excellentes conditions.

Beaucoup de H1B ou E2 Employé viennent avec leur famille: il faut juste gagner assez pour faire vivre toute la petite famille

D'autant que ma femme a un excellent profil et cv et veut aussi bosser donc nous serions les 2 à travailler.

Pescaraplace :

Compte tenu de votre formation et si cela avait été possible, le seul visa qui vous aurait "protégé" aurait été le visa L, c'est à dire celui des personnels cadres mutés.
La raison est que bien souvent, restant dans le même groupe, vous allez conserver vos avantages Français (congés payés) tout comme l'ancienneté.

Maintenant si vous démissionnez pour venir aux USA, cela voudra dire tout recommencer de zero en plus dans un pays qui n'a pas la protection sociale de la France et avec dans le meilleur des cas, 2 semaines de congés par an.
Sachez qu'aux USA tous les employés, y compris les fonctionnaires, sont embauchés "at will"... et la seule chose qui peut les protéger un peu, c'est l'ancienneté.

A moins d'être directement recruté par une entreprise Américaine qui vous veut absolument, sachez que vous ne serez jamais en mesure de négocier à votre avantage, ce qui est ok quand on a 25/30 ans et célibataire sans enfant...

Merci pour ton retour. Impossible d'être mutés car pas de filiales à Miami (et pas de souhait d'en créer une).
Pour les 2 semaines de congés oui nous avons bien peser le pour et le contre. Nous sommes travailleurs ça ne posera pas de problème et les locaux le font bien!
Petite question santé : est on bien couvert si on est employé ? Ou faut-il une couverture complémentaire?
Merci

Pour l'assurance santé : la couverture dépend du plan (ou des plans) que la boîte propose.
Tu peux avoir des co-pay plus ou moins importants (le 1 euro en France, ici c'est entre $10 et $50) et un deductible plus ou moins important (franchise a atteindre avant d'être remboursé).

davzou :
Pescaraplace :

Compte tenu de votre formation et si cela avait été possible, le seul visa qui vous aurait "protégé" aurait été le visa L, c'est à dire celui des personnels cadres mutés.
La raison est que bien souvent, restant dans le même groupe, vous allez conserver vos avantages Français (congés payés) tout comme l'ancienneté.

Maintenant si vous démissionnez pour venir aux USA, cela voudra dire tout recommencer de zero en plus dans un pays qui n'a pas la protection sociale de la France et avec dans le meilleur des cas, 2 semaines de congés par an.
Sachez qu'aux USA tous les employés, y compris les fonctionnaires, sont embauchés "at will"... et la seule chose qui peut les protéger un peu, c'est l'ancienneté.

A moins d'être directement recruté par une entreprise Américaine qui vous veut absolument, sachez que vous ne serez jamais en mesure de négocier à votre avantage, ce qui est ok quand on a 25/30 ans et célibataire sans enfant...

Merci pour ton retour. Impossible d'être mutés car pas de filiales à Miami (et pas de souhait d'en créer une).
Pour les 2 semaines de congés oui nous avons bien peser le pour et le contre. Nous sommes travailleurs ça ne posera pas de problème et les locaux le font bien!
Petite question santé : est on bien couvert si on est employé ? Ou faut-il une couverture complémentaire?
Merci

Les locaux le font bien oui mais en general, une fois qu'ils ont de l'experience dans une boite, les semaines de congés augmentent.
Donc un cadre de 40 ans dans une grosse boite, c'est pas deux semaines qu'il a, c'est au moins 4. 

Concernant l'assurance maladie, tout va dépendre de ce que tu veux prendre.
Il te sera proposé différents plans avec des prise en charge différentes, donc des cotisations différentes.
Au final tu peux être très bien remboursé ou très mal, ça va dépendre de combien tu es prêt à payer tous les mois. .

davzou :

Complètement d'accord avec toi sur le fait de commencer par louer et de ne pas vendre mon appartement parisien, au moins la 1ere annee. Ce que je trouve assez étonnant sur l'immobilier de Miami c'est le rapport achat/location qui semble clairement en défaveur du locataire. Je m'explique en regardant pas mal d'annonces d'appartements je m'aperçois que pour 700 k$ il y a des appartements magnifiques en plein coeur de Miami beach. Or pour louer ce même type d'appart il m'en coûterait 5 à 6000$ soit 60 à 70k/an. En gros en 10 ans de location tu aurais pu acheter l'appart ce qui du coup est dommage.

Bonjour

Je vous conseillerais de commencer par louer (les baux sont de 1 an, sans sortie possible avant le terme du bail) un appartement avec un loyer plus raisonnable que 5 ou 6 000/mois. Il y a de très beaux appartements dans des immeubles modernes et bien équipés pour des 2 ou 3 chambres a moins de
4 000/mois, ce qui est déjà un beau budget location.

De plus, si vous achetez un appartement a 700kS, attendez vous a environ 14k$ de property taxes/an, plus les charges (entre 400 et 800$ en moyenne pour un bon immeuble/mois).

Cela vous permettra aussi de déterminer dans quel quartier vous souhaitez habiter et aussi ou vous travaillerez.

Nouvelle discussion