Close

Mariage mixte au Costa Rica

Bonjour à tous,

L'amour ne connaît pas de frontières, et cela est d'autant plus vrai dans le cadre d'une expatriation !

Quelles sont les formalités à accomplir dans le cas d'un mariage entre un ressortissant costaricain et un étranger ?

Comment sont perçus les mariages mixtes au Costa Rica ?

Quels sont les principaux défis d'un mariage interculturel et comment les avez-vous abordés ?

Quels sont pour vous les avantages d'un mariage mixte ?

Avez-vous des anecdotes à partager sur les différences culturelles dans votre relation au quotidien ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

C'est très drôle que ce sujet sorte car je me marie avec mon fiancé costaricien cette année!

C'est très facile de se marier ici, il suffit d'avoir son passeport ou sa cédula pour les résidents, et le papier de l'état civil qui dit qu'on est célibataire... je pense que c'est tout! (à confirmer mais je ne me marie qu'en décembre donc j'ai le temps). Si c'est civil, il suffit de payer un avocat pour enregistrer le mariage. Si c'est à l'église, il faut aussi l'acte de baptême et de confirmation, et suivre un cours de préparation au mariage.

Fun fact: le Costa rica est le seul pays au monde où le mariage à l'église catholique vaut pour mariage civil, c'est-à-dire que les prêtres catholiques peuvent inscrire un mariage au registre civil au même titre que les avocats.

Pour les costariciens un étranger qui vit au Costa rica depuis quelques années est perçu comme étant des leurs, donc dans leurs têtes cela n'est pas un mariage mixte. La plupart de mes amis costariciens sont étonnés que je leur dise que je ne peux pas voter aux élections par exemple, ils pensent que je suis déjà nationalisée!

On ne se marie que cette année mais on est ensemble depuis six ans donc pour le choc culturel, c'est déjà résorbé! Globalement, c'est plutôt avec ma belle-mère que cela a été compliqué au début, je pense qu'elle avait peur que je ne m'occupe pas bien de son fils, mais maintenant elle me fait totalement confiance ;-)

Pour moi l'avantage c'est l'ouverture d'esprit... je parle espagnol avec mon fiancé donc je suis parfaitement bilingue maintenant (il me corrige), je parle anglais dans mon travail, et je suis francophone... je pense que de parler couramment plusieurs langues ouvre indéniablement l'esprit et la pensée. Pour lui aussi cela a été une ouverture de connaitre quelqu'un d'un autre pays, avec des habitudes différentes. On aime tous les deux expérimenter en cuisine et le mélange des deux cultures est plutôt pas mal.

Je confirme que c' est facile de se marier avec un(e) tico(a). Seulement les documents décrits par Julie.
Personellement, je me suis marié civilement à Bruxelles et puis je me suis marié à l' église au Costa Rica un an après. Les ticos étant en général très catholiques, mon épouse ne se sentait pas mariée uniquement avec un papier de monsieur le maire...
Pour quelqu' un qui n' est pas convaincu de la religion, c' est un peu dur les cours et la cérémonie interminable, le curé de Jicaral est très tres lourd !
Maintenant, c' est oublié, tout va bien et nous avons eu un magnifique gamin qui a maintenant 10 ans.
Christian

Haha le curé de Jicaral n est plus le même, maintenant c'est un jeune et il est top! J'ai effectivement de mauvais echos du précédent... tu as eu bien du courage Christian.

Nouvelle discussion