Close

Scolarité et études en Grèce

Bonjour à tous,

Nous avons besoin de votre aide pour informer ceux qui envisagent une expatriation en Grèce!

Quelles sont les possibilités de scolarisation pour les enfants d'expatriés en Grèce?

Existe-t-il des établissements internationaux (niveau primaire, secondaire et universitaire) en Grèce et si oui, lesquels?

Quelles sont les structures d'accueil pour les tout-petits?

Merci d'avance pour votre participation à cette discussion. :)
----------------------------
The Expat.com team
Share your expat experience!

nous sommes de futurs expats à thessalonique et nos enfants CP et 4ème vont découvrir la scolarité à l'Institut français. Pour la primaire se sont des instits pour chaque niveau, en ce qui concerne le collège et le lycée ce sont des tuteurs qui accompagnent les élèves avec l'appui du CNED. Cela reste des scolarités très chères : environ 4500 euros par an et par élève.
Je sais pour info, qu'il y a lécole américaine et l'école allemande à Thessalonique, 1ère ville universitaire de Grèce et à 20mn en voiture de la première plage de sable blanc...

Qu'il a-t-il comme école française du côté de Patras, ou du moins quelque part dans le Péloponnèse ?

Bonjour,

Aucune école française dans le Péloponnèse.
Les deux seules écoles françaises se trouvent à Athenes et Thessalonique.

Il existe aussi une "antenne" à volos gérée par Thessalonique l'école saint joseph. Quant aux structures d'accueil pour les tout petits il existe les crèches privées et l'école maternelle accessible à partir de 4 ans (pronipia, puis nipia et ensuite école primaire), ma fille fera sa rentrée en pronipia en septembre.

Bonjour à tous,

Il est vrai que des écoles françaises il n’y en a pas beaucoup en Grèce, à l’exception d’Athènes, Thessalonique et Volos comme nous informe Astre.

Si je peux me permettre le problème se posse pour les enfants au lycée, il est très difficile pour un enfant au lycée d’apprendre le grec et de ce préparer pour des examens de fin de cycle.

Pour les autres niveaux, écoles primaires et collèges, je suis persuader que les enfants ont le temps suffisant même s’eux qui entre au collège avec un peut de difficulté mais cela se passera bien. Quand au français, puisque les deux parents sont francophones, ils le parleront à la maison et ils peuvent suivre des cours de français dans une des succursales de l’institut français d’Athènes qui est sous l’hospice de l’ambassade de France en Grèce et du ministère français de l’éducation.

Vangelis

Bonjour,
Grrr, aucune école française dans le Péloponnèse, je m'en doutais car je ne trouvais rien sur internet.
Voilà un problème pour nous venir s'installer avec les enfants dans le Péloponnèse !!
Personne ne parle le grec...

complément d'infos pour les petits élèves : En Grèce il manque cruellement de place dans les crèches, comme en France mais aussi dans les écoles maternelles, la scolarité n'étant reconnue obligatoire qu'à 6 ans les deux classes de maternelle pronipia et nipia sont souvent réservées faute de place, de prof et de locaux aux plus chanceux ; comme aucune inscription ne peut de fait être refusée les écoles sont souvent obligées de tirer à la loterie les places à distribuer et de mixer les deux niveaux. Pour les autres ne restent plus que les structures privées qq a t il des infos sur les couts et modalités d'inscription. Merci

Si je lis bien, pour aller à l'école primaire ou secondaire, il faut payer une sorte de minerval ?  Ici, en Belgique, ce minerval n'existe que pour les études supérieures.
Est-ce que ce coût de 4500€ par enfant comprend tous les frais scolaires, fournitures, livres etc. ?
4500€/enfant :blink:, comment font les familles de deux enfants ou plus ?
2 enfants = 750€/mois
3 enfants = 1125€/mois

Qqun peut-il confirmer les frais scolaires de 4500€/enfant ?
Merci

Topofly bonjour,

Ce que tu as lu et reproduit ce son les droits que paye les parents qui veulent que leurs enfants vont dans des ecoles prives, les ecoles publics ne payent rien du tout.

Malheureusement les ecoles a enseignement francais sont des ecoles prives, donc aucune subvention de nulle part, donc les parents payent. Il y a des ecoles ou il faut debourser 10000 euro par ans et par enfants et en plus tout les autres frais sport supplementaire, luangue supplementaire, livre scolaire ect..

Les ecoles publiques ou l'enseignement est en grec du moins pour l'instant les livres sont encore gratuis jusqu'a l'enseignement universitaire.

Les maitrises sont payantent et parfois des doctorats

Ouf ! :|
Me voilà rassuré.
Merci pour ta réponse.
Un jeune enfant s'adaptant beaucoup plus facilement à une autre langue que sa langue maternelle pourra très bien suivre une scolarité presque normale.
Par contre, pour les enfants adolescents (12ans et 15ans), çà me paraît plus compliqué; il faudra leur laisser une année d'adaptation j'imagine.

Le niveau d'éducation est-il sensiblement identique à celui de la Belgique ou de la France ?

Non absolument pas. Ici c'est la politique du par coeur qui prime. Les enfants et ados apprennent leur bouquin par coeur, et doivent les réciter en coeur. Point! Ils n'apprennent pas la synthèse, la dissertation, le résumé ou à réfléchir par eux-memes.
Les profs s'en foutent complètement, les élèves aussi d'ailleurs. C'est la raison pour laquelle tout le monde va dans des écoles privées après les cours.Elles ressemblent plus à des écoles de bachotage pour avoir les points nécessaires pour entrer à l'Université qu'à autre chose.
Si vous avez des ados, mettez les à l'école française ou alors faites leur faire le lycée par le CNED.

Il est vrai que le par cœur est roi dans les établissements scolaires grec, mais il faut donner la juste raison. Pour cela je vais décrire brièvement ma propre expérience avec deux enfants, mais je vais prendre l’histoire à l’ envers. Quand mon aîné avait fini le lycée et fin aout sont publie les résultats des examens.
La question que nous posais les amis, les membres de la famille, s’il est entré a l’université en suite la ville ou est l’université.
Malheureusement la société hellénique se croit ou du moins se croyait réussi si les enfants entre a l’université, cela leurs était égal, la qualité, la possibilité d’emploi, l’enfant aime ce qu’il apprend ou c’est une corvée pour faire plaisir au père, la mère,  ou pour accomplir le rêve intouchable du père ou de la mère qui n’est entre a l’universite donc les enfants doivent nettoyer la malédiction familiale pour cela l’enfant est une machine, sans sentiment, sans personnalité, personne ne se pose la question es ce que cet enfant a le psychisme pour devenir le premier, le meilleur, ont ne ce pose pas des questions stupides. Il doit étudier, étudier, encore étudier, étudier pendant les 6 années du secondaires. Il y a une vingtaine d’année, il y avait 40.000 places universitaires pour 120.000 candidats, résultat ma cher elenitsa il faut du par cœur la concurrence est très grandes. Par la suite les places dans les universités sont passées à 70.000, ici est né un autre phénomène celui des écoles a métiers et des écoles ou ont obtient un diplôme universitaire sans plus. Les écoles a métiers sont les écoles militaires embauche direct, écoles d’ingénieurs, faculté de math, physique, philosophie, (si vous posez la question aux jeunes quesque tu apprends la réponse est je deviens profs), de plus mon enfant est un génie et s’il ne comprend pas quelque chose ce n’est pas de sa faute, c’est la faute du professeur donc les parents cherches un professeur digne de leur génie premier cas de cours particulier, deuxième cas le papa prof de math pose des question plus difficile que le niveau du cour donc personne ne répond et par tout hasard le prof propose aux parents des cours particuliers pour couvrir les lacunes. Pour avoir accès dans les écoles à métiers, par exemple le dernier admit en médecine (Athènes) a une note de 19,08 sur 20, aux ingénieurs civiles (Athènes) 18,43 sur 20. Personnellement cela 30 ans que je vis en Grèce et je ne parviens toujours pas à comprendre ce système, et c’est le par cœur dans tout son ampleur, pouvez-vous vous imaginez, avoir une note moyenne de 18,42 sur 20 et être le 91eme et la porte se ferme devant vous.
Avec la crise économique les choses changes, je le vois dans mon entourage, il y a une mutation de la population évidement très lente peut-être trop lente, on verra le résultat.
Pour ma part mes enfants ont fait leur choix, l’un a l’université et l’autre au conservatoire a chacun sa destiné.
Quant au enseignant qui ******* de la qualité de leur cour, je vais vous dire que une bonne classe produit un bon prof et un bon prof produit une bonne classe, parfois la classe est au dessus du prof et commence les grands problèmes.
Voila un petit aperçu de la situation de l’éducation en Grèce

Effectivement je ne comprends pas non plus ce système. L'enfant (ou le futur étudiant) entre à l'université mais pas forcément pour étudier ce qu'il a envie d'étudier mais plutot selon le nombre de points qu'il a eu au bac (apolytirio).

Je suis tout à fait d'accord avec toi également sur le fait que tous les enfants sont des génies (surtout les notres!!) et que bien sur s'ils ne réussissent pas c'est à cause du prof et pas à cause de l'élève qui n'a pas travaillé.

[Modéré]

Tu sais ce n'est, je dirais, pas toujours la faute aux enfants. Malheureusement beaucoup de parents obligent leurs enfants a poursuivre un chemin qui n'aime pas ou qui ne leurs conviens pas ou encore qui n'ont pas la possibilité de répondre 'aux cahiers de charge' prescrit par les parents ou bien pour garder mon caractère de méchant veulent voir réaliser leurs rêves via leurs enfants. Par exemple, le père rêvait de devenir un grand avocat au Barreau d’Athènes, il n'a pas réussi a ce faire admettre a la faculté de droit, pour lui la raison est que la pauvreté (souvent imaginaire) de son père, les mauvais prof que nous avons évoque plus haut et certainement d'autre raison fond qu'il va s'acharner sur ces enfants, il va leur mettre des cours particuliers depuis presque l’école primaire, il va dépenser une fortune pour que son enfant réalise le rêve de papa, parce que personne ne discute avec l'enfant de ces rêves a lui. Certain en parle, d'autre son tellement frustré qu'il n’ose pas. L'enfant finit tant bien que mal l'unversite, quasi tous ils sont frustre jusqu’à la moelle épinière.

C'est un comme cela que les descriptions que nous avons donne aux messages précédant ce justifie et c'est le résultat de la situation de la société hellénique.

Nous devons essayer de laisser plus de liberté de choix aux enfants pour leurs avenirs, qui tout compte fais leurs appartient.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Grèce

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Grèce.

Déménagement en Grèce

Conseils pour préparer votre déménagement en Grèce

Assurance voyage Grèce

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Grèce