Retour aux Etats-Unis après presque 90 jours passés sur le sol

Bonjour tout le monde,

Je suis au courant que le sujet que je vais exposer à déjà été traité plusieurs fois ici ou ailleurs mais je voulais faire part de mon cas en vous demandant vos ressentis / conseils. Je me rends aux US juste pour le tourisme, il n'y a pas de but de rester illégalement sur le territoire ou de travailler (c'est important de préciser).

Je voyage régulièrement aux Etats-Unis depuis 2014 (2 à 3 fois par an et entre une à trois semaines à chaque fois - en moyenne 15 jours) pour voir ma petite amie américaine mais aussi mon frère qui habite ici aux Etats-Unis de façon permanente. J'ai donc effectué je dirais 6 ou 7 voyages aux USA depuis 2014 et je suis toujours reparti dans les temps dans les 90 jours. On voit bien que j'arrive et je repars toujours.

Bon, en revanche, la dernière fois je suis resté beaucoup plus puisque j'ai décidé d'utiliser quasiment mes 90 jours de permission avec l'ESTA (89 jours exactement). Je suis donc reparti début décembre 2017. Au départ, je suis arrivé avec un billet Aller et un Retour 3 semaines après mais j'ai modifié ma date de retour. Peut-être est-ce même inscrit dans leurs logiciels.

Ma question est la suivante et je sais qu'il n'y a aucune réponse possible, que la seule décision reviendra à l'officier d'immigration lors de mon prochain voyage mais : quel délai vous semble raisonnable entre ce voyage et mon prochain voyage ? (en fonction de ce que vous avez pu lire, entendre, ...)

Avec mon séjour long précédent, je sais que je serai entre guillemets "dans le viseur".

J'ai pu lire pas mal de choses sur le sujet, tout dépend évidemment de la personnalité de l'officier que j'aurais en face de moi la prochaine fois mais à vue de nez, vous conseilleriez combien de temps en sachant que évidemment j'aurais les preuves d'attaches en France :
- ma quittance de loyer
- une lettre de ma banque prouvant que je peux subvenir largement à mes besoins durant 3 mois (?)

Je pensais revenir dans le courant du mois de mars (soit 3 mois après mon départ précédent des US).

J'ai bien conscience que cela sera le dernier voyage de 90 jours possible (après je serai surement refoulé).

Cependant une question demeure (je sais qu'il n'existe pas de bonne ou mauvaise réponse, que seul l'officier décidera le jour J) :
- Dois-je prendre un billet avec les bonnes dates (séjour de près de 90 jours) au risque d'avoir droit à un interrogatoire bien plus poussé (montrez nous vos réservations de logements, votre circuit prévu, etc.)
- Dois-je prendre un billet avec des dates Aller / Retour proches mais pour le coup, si l'officier d'immigration me donne juste le droit à ce laps de temps, je serai "cuit".

À chaque fois je dis que je vais voir mon frère ce qui est totalement vrai en plus sauf une fois où j'ai dis que je venais voir ma petite amie.

Je suis aussi au courant du visa-fiancé. Je voudrais juste revenir en tant que touriste avec l'ESTA. J'ai pensé à un moment au visa B-2 mais j'ai lu qu'il était de plus en plus dur à obtenir et si j'essuie un refus, je n'aurais même plus mon ESTA. J'ai même regardé du côté du visa étudiant mais si je peux l'éviter pour le moment cela serait mieux.

Merci pour tout, de vos témoignages ou éclaircissements en fonction de ce que vous avez pu lire sur le forum et que je n'aurais pas vu.

J'insiste encore sur le fait qu'il n'y a aucune mauvaise intention de mon côté. Je veux juste y séjourner comme un touriste lambda et faire de temps à autres quelques visites.

J'ai aussi lu des cas de personnes qui faisaient des voyages rapprochés de 3 mois mais je ne voudrais prendre aucun risque.

Merci encore.

Si tu passes, détrompe toi car ce n'est pas une question de bonne humeur de l'officier comme tu le dis, mais tout simplement parce que tu n'as pas encore inquiété leur attention.
Une fois que tu seras sur la liste des personnes "suspectes", peu importe où tu passeras la frontière, ils vont te rendre la vie compliquée.

Bonjour, apportes aussi la preuve que tu as un CDI en France. 3 mois, c'est une forte chance de seconde inspection. Laisse passer au moins un an, sinon opte pour le B2. Aussi, pas de Cv, pas de messages en rapport avec une petite amie dans tes email, etre capable de justifier pourquoi tu viens encore 3 mois. Par exemple pour un road trip avec une preuve que tu as deja paye ton logement aux differents endroits que tu vas visiter. Attention, en cas de refus, plus d'ESTA possible et interdiction de 10 ans sans le visa approprie. Enfin, ne JAMAIS MENTIR , car ils savent lire les visages et ils peuvent appeler ton employeur en France pour effectuer des verifs. A titre d'exemple, une australienne a ete expulsee a son arrivee lorsqu'ils ont appele son employeur qui avaient dit qu'elle venait de demissionner.

stevenmika :

Bonjour, apportes aussi la preuve que tu as un CDI en France. 3 mois, c'est une forte chance de seconde inspection.

Je n'ai plus de CDI depuis la fin juin mais j'ai largement les moyens de subvenir à mes besoins 3 mois.

stevenmika :

Laisse passer au moins un an, sinon opte pour le B2.

J'aimerais bien laisser passer un an mais bon ce n'est pas possible (le but c'est quand même qu'on se voit et ma petite amie est déjà venu me rendre visite début janvier en France). J'ai vu que plein de B2 était refusé et même si pourrais largement subvenir à mes besoins aussi pour 6 mois, je ne suis pas propriétaire mais je continue à payer mon appartement ici tous les mois (ils auront même mes quittances en France pour les mois où j'étais aux US ce qui prouve que je payais mon loyer tous les mois même si l'appartement était vide)

stevenmika :

Aussi, pas de Cv, pas de messages en rapport avec une petite amie dans tes email

Ah oui quand même donc en gros je dois effacer les photos de mon téléphone, idem pour mon What's App...

stevenmika :

etre capable de justifier pourquoi tu viens encore 3 mois. Par exemple pour un road trip avec une preuve que tu as deja paye ton logement aux differents endroits que tu vas visiter.

Oui je pourrais éventuellement louer des appartements pour le début du séjour mais je trouve ça tellement dommage de devoir en venir à ces procédés...

stevenmika :

Attention, en cas de refus, plus d'ESTA possible et interdiction de 10 ans sans le visa approprie.

Oui c'est pour cela que je demande vos avis en amont...

stevenmika :

Enfin, ne JAMAIS MENTIR , car ils savent lire les visages et ils peuvent appeler ton employeur en France pour effectuer des verifs. A titre d'exemple, une australienne a ete expulsee a son arrivee lorsqu'ils ont appele son employeur qui avaient dit qu'elle venait de demissionner.

Oui si on me demande si je connais quelqu'un en dehors de mon frère aux US, je dois donc mentionner ma petite amie...

Du coup ton message me refroidit énormément...

Pescaraplace :

Si tu passes, détrompe toi car ce n'est pas une question de bonne humeur de l'officier comme tu le dis, mais tout simplement parce que tu n'as pas encore inquiété leur attention.
Une fois que tu seras sur la liste des personnes suspectes, peu importe où tu passeras la frontière, ils vont te rendre la vie compliquée.

D'accord, quand on dit qu'ils pourront me mener une vie compliquée c'est des interrogatoires plus poussés ? J'ai oublié de préciser que j'ai joué à la loterie pour la Green card pour la deuxième année consécutive.

Cela ne m'inspire pas confiance vos messages alors que franchement je n'ai rien à me reprocher :(

Retrouves un CDI pour montrer tes attaches en France avant de venir afin de prouver que tu reviendras en Frqnce. De plus l'ESTA. c'est pour du tourisme, pas pour rester 3 mois sans travailler, meme si tu n'as aucune difficulte financiere.

stevenmika :

Retrouves un CDI pour montrer tes attaches en France avant de venir afin de prouver que tu reviendras en Frqnce. De plus l'ESTA. c'est pour du tourisme, pas pour rester 3 mois sans travailler, meme si tu n'as aucune difficulte financiere.

Le but n'est pas justement de retrouver un CDI en France mais plutôt à terme d'aller vivre légalement aux Etats-Unis. J'ai oublié de le préciser et cela a son importance.

Peut-être faut-il que je passe par une autre option.

Je sais que l'ESTA est destiné au tourisme, je visite lorsque je suis là bas, pas tous les jours mais de nombreuses fois (des villes, parcs, etc.)

Merci en tous les cas.

brunodinale :
Pescaraplace :

Si tu passes, détrompe toi car ce n'est pas une question de bonne humeur de l'officier comme tu le dis, mais tout simplement parce que tu n'as pas encore inquiété leur attention.
Une fois que tu seras sur la liste des personnes suspectes, peu importe où tu passeras la frontière, ils vont te rendre la vie compliquée.

D'accord, quand on dit qu'ils pourront me mener une vie compliquée c'est des interrogatoires plus poussés ? J'ai oublié de préciser que j'ai joué à la loterie pour la Green card pour la deuxième année consécutive.

Cela ne m'inspire pas confiance vos messages alors que franchement je n'ai rien à me reprocher :(

Oui c'est des interrogatoires plus poussés.
Aussi ne t'inquiète pas pour avoir participé a la loterie car je ne pense même pas que cela apparaisse sur leurs écrans.

si ton but est de venir vivre aux USA, commence serieusement a envisager une facon legale pour venir (visa fiance? visa de travail? visa d'etudiant?).
car si tu te fais bloquer a un moment ou un autre ca sera dur par la suite d'obtenir un quelconque visa.

Dans ce cas, si tu es dans un domaine recherche et en penurie, tu recherches un sponsor depuis la France. Apres, certains emplois ne sont pas elligible. Le CDI permet de les rassurer que tu ne vas pas rester en sachant que tu viens faire du tourisme. Comme le dit Ben, si tu te fait refoule, ce sera tres difficile pour revenir.

Bonjour,

Tout d'abord merci vivement pour toutes vos réponses pleines de bons sens.

Je pense que j'ai trop lu de choses sur Internet sur des visas refusés notamment. Par exemple pour le visa étudiant, j'étais déjà dans le stress de me dire qu'à 30 ans passés, on allait me demander
- pourquoi je souhaite venir étudier aux Etats-Unis
- pourquoi dans cette ville en particulier
- quelles attaches solides j'ai en France (hormis mon appartement en location, ma famille et évidemment amis c'est tout) : je trouve cela bien maigre en sachant que je n'ai plus de CDI
- comment prouver réellement mon retour en France après les études
- si je connais quelqu'un aux Etats-Unis auquel cas je ne pourrais pas mentir et mon visa serait refusé d'emblée car on penserait que je souhaite immigré clandestinement

Peut-être que bien préparé, pour une première demande, je pourrais prouver le sérieux de ma demande pour un visa étudiant. En plus, apprendre une nouvelle matière en anglais dans un domaine que je ne connais pas du tout (programmation web / graphisme) me servirait réellement pour le business en ligne que je souhaite mettre en place.

Et encore une fois avec tout ce que j'ai pu lire sur Internet, j'ai été passablement refroidi (c'est d'ailleurs pourquoi je n'ai pas fait de demande de visa B-2 par exemple).

Pour le visa-travail j'y avais aussi songé mais dans mon domaine, impossible pour un sponsor de dire qu'ils ne pourrait pas trouver / embaucher une personne de nationalité américaine avant de penser à un étranger comme moi.

J'ai également pensé à un visa-investisseur mais bien évidemment cela ne me correspond pas...

Merci encore en tous les cas.

Bonjour,

Pourquoi ne pas envisager un visa fiancé ou mariage ?

Mimikado :

Bonjour,

Pourquoi ne pas envisager un visa fiancé ou mariage ?

Pour répondre à votre question, c'est une option mais je ne l'envisage pas à court-terme, il serait préférable de vivre avec la personne un peu plus longtemps.

C'est tout a fait compréhensible quand le couple habite dans la même ville (ou même, le même pays) mais la, vous avez 6000 miles de séparation.

Mais je comprend très bien ton point de vue, je suis passé par le même dilemme !

Du coup, cela explique pourquoi tu cherches un autre moyen légal de rester la-bas.
Juste pour te rassurer au niveau de l'option étude, cela ne choquera pas un Américain de te voir retourner sur les bancs de l’école, même après 50 ans.

Dans tous les cas, fait attention si tu te décides a tenter un visa, n'importe lequel, et qu'on te le refuse car ton ESTA saute a ce moment la ;)

Bonne chance pour la suite!

Le fait de ne pas avoir de travail en France et revenir encore aux USA, je pense que ca va etre tres suspect.
Parce que le fait de prouver que tu as des sous de cote pour vivre au moins un an sans boulot c'est une chose, mais ils ne comprennent jamais trop l'entetement de vouloir venir autant aux USA. Surtout que tu ne peux pas dire "pour voir ma copine" car la on va te soupconner de vouloir y rester illegalement.
Pourquoi ne peux-tu pas pretendre a un visa?
Quelles sont tes etudes? ton domaine?

Mimikado :

Dans tous les cas, fait attention si tu te décides a tenter un visa, n'importe lequel, et qu'on te le refuse car ton ESTA saute a ce moment la ;)

Eh oui. C'est bien pour cela que je suis entre deux : l'envie de tenter le visa étudiant à un moment mais si on me le refuse (pour X ou Y raison), plus d'ESTA... Merci en tous les cas pour vos réponses.

frenchnewyorker :

Le fait de ne pas avoir de travail en France et revenir encore aux USA, je pense que ca va etre tres suspect.
Parce que le fait de prouver que tu as des sous de cote pour vivre au moins un an sans boulot c'est une chose, mais ils ne comprennent jamais trop l'entetement de vouloir venir autant aux USA. Surtout que tu ne peux pas dire pour voir ma copine car la on va te soupconner de vouloir y rester illegalement.
Pourquoi ne peux-tu pas pretendre a un visa?
Quelles sont tes etudes? ton domaine?

Oui, je peux bien les comprendre. En revanche, je peux dire que je suis là pour voir mon frère (il y vit légalement)  ce que je fais toujours en plus. Il vit dans une ville proche de celle de ma petite amie.

Je pourrais prétendre à un visa étudiant c'est juste que si on me le refuse (je suis de tendance négative), mon ESTA s'envole... Et j'ai tellement lu ici et là les refus de visa que cela a finit par m'effrayer.

J'ai travaillé dans la finance (formation école de commerce) de longues années donc impossible. Les entreprises là-bas (sponsor) ne pourront jamais argumenter qu'elles ne peuvent pas trouver un local à embaucher. Je n'ai pas une expertise telle que je puisse prendre le job d'un local.

Encore si j'étais un boulanger ou pâtissier avec une vraie expertise je pourrais bénéficier de cet atout pour aider une entreprise américaine avec cette patte française reconnue dans le monde entier en pâtisserie.

Donc comme je le disais ci-dessus, je suis un peu entre deux, entre l'envie de repartir en ESTA 3 mois ou demander un visa étudiant.

Le soucis, c'est la duree. 3 mois donc la duree maxi, c'est suspect. Mieux vaut venir une semaine de temps en temps. Ecole de commerce, donc tu peux contacter les anciens de ton ecole et faire des cold calling  afin de te vendrede trouver un sponsor. Ne pas negliger Linkedin egalement. tu as un frere aux USA, c'est meme negatif, car cela montre que tu as des attaches aux USA et pas vraiment d'attaches en France

Tu en es au stade où tu voudrais "immigrer" mais tu sais pas comment faire.
Aussi sache qu'immigrer aux USA ce n'est pas illégal, ce qui est illégal c'est d'immigrer clandestinement.

Donc à partir de là, comment arriver à présenter mon immigration afin qu'elle soit prise au sérieux?

Tu as des cartouches comme le regroupement familial par l'intermédiaire de ton frère ou alors en faisant la demande d'un visa K de fiancé...
Par contre ce que tu es en train de faire, c'est a dire une succession de ESTA va bientôt arriver à sa fin car ça va ressembler de plus en plus à de l'immigration clandestine.

Tu es tres negatif quant a tes possibilites d'immigration legale... Tu n'as visiblement contacte aucune societe mais tu tires deja seul toutes les conclusions.
Faut pas croire qu'on est tous ici aux USA en train de faire un boulot exceptionnel qu'aucun americain ne peut faire.
Pour ma part je n'avais ni un poste de folie et je ne bosse pas dans un milieu recherche ici... mais j'ai reussi quand meme a decrocher un visa. Ca m'a pris des annees, beaucoup de patience et une enorme dose de volonte de fer... ah oui et des sous!

Je rejoins les autres en disant que tu devrais encore moins dire que tu viens voir ton frere.
ce que tu dois comprendre c'est que l'immigration n'a pas TA logique. Ok tu veux pas immigrer illegalement (mais tu veux immigrer tout de meme...), ok tu as ta copine la bas et ton frere aussi, ok t'as des sous de cote etc etc.
Ce que TU dois comprendre a present c'est que 3 mois, c'est trop. Tu l'as deja fait, tu prends un gros risque de le refaire.

Et comme dit plus haut, regarde du cote du regroupement familial.

Tout d'abord de nouveau un grand merci pour toutes vos réponses.

J'ai lu tellement de choses qui partent dans tous les sens sur Internet qu'en effet j'étais parti sur un certain négativisme. Donc merci pour vos retours d'expérience, cela me redonne vraiment espoir.

Je vais donc creuser l'option sponsoring notamment que j'avais fermé tout seul en effet, de façon très bête je l'avoue. Je réfléchirai aussi au visa étudiant et je checke cette histoire de regroupement familial que je ne connaissais pas du tout.

Bonne journée tout le monde. Merci encore.

Rebonjour tout le monde, voici de mes nouvelles.

J'ai commencé à étudier certaines pistes. Le visa étudiant semble être une bonne option.

J'aurais une petite question. Si je souhaite débuter un cursus d'études cet été, combien de temps pourrais-je rester sur le territoire US sous ESTA (je comptais partir dans une quinzaine de jours) : quinze jours ? trois semaines ? un petit mois ? (sans éveiller l'attention des officiers).

Après cela je pourrai revenir en France et m'occuper des papiers mi-avril (je pense qu'entre mi-avril et les débuts des cours en août cela me laissera le temps de contacter l'école et de réaliser les démarches administratives à l'ambassade à Paris ?).

Merci et bon week-end.

Nouvelle discussion