Le labyrinthe de la construction au Maroc

Bonjour à tout le monde !

Je suis entrepreneur en construction générale depuis une dizaine d'années dans le BENELUX, je suis originaire du Maroc, d'Errachidia plus exactement, voilà pour les présentations :). Voici 1 an que je prépare mon installation professionnel et familiale au Maroc. Pour ce faire, d'un point de vue professionnel j'ai voyagé de Tanger jusque Marrakech en passant pas Fès...etc je connais le Maroc depuis tout petit, ses défauts comme ses qualités.

Le but de ces voyages fut de rencontrer les professionnels dans leurs environnements et comprendre leur mentalité de travail en expliquant mon métier, car les marocains sont assez méfiants d'une future concurrence. Le secteur de la construction dans le pays est un pur paradoxe. Je m'explique :

-Il existe différents règlements dans la sécurité du travail mais ne sont Ni contrôlés Ni formés sauf en cas d'accidents, on recherche les manquements pour désigner un coupable...

-Les clients ont souvent l'impression ( à raison parfois ) que les architectes et entrepreneurs sont de mèches alors que l'architecte est là pour faire trait d'union entre les parties

- Nous avons des écarts dans la qualité des ouvrages très important pour une même entité ( société ), une constante au Maroc

- Les cahiers de charges ( lorsqu'ils sont présent ) appellent au normes EU alors qu'il existe des normes Marocaines   

- Les produits importés sont souvent de meilleurs qualité alors qu'il existe un artisanat de qualité dans le royaume Chérifien

- Un certain laxisme ( je sens que je vais me faire amis moi :-) ) plane de manière général sous couvert du " N'ChAllah" pour faire avancer les choses ou résoudre des problèmes

-Le royaume rentre dans une phase de moindre dépendance énergétique ( ouf il était temps ) via un règlement thermique de construction  mais n'accompagne aucunement les acteurs du métiers laissant au bon soin des architectes d'être " vigilant" en la matière. C'est bien simple le décret est d'application depuis fin 2015 après une période de transition d'un an mais dans la théorie seulement...
Dans mes voyages, j'ai justement cherché l'application de ces mesures et règlements mais en vain. En fait d'une manière assez général, si les clients n'expriment pas un souhait d'avoir une certaine forme d'isolation, le concept passe à la trappe.

Concernant ce décret, à mon sens, il va de soit que :

-Enfin il était tant que cela bouge
-cela va être une nouvelle source d'abus, de nouveaux métiers verront le jour avec des gens pas formés pour cela aux tarifs prohibitifs

Car là est le vrai problème du Maroc, il n'y a pas de centre de formation ou d'école des métiers du bâtiment mais plus un apprentissage par le travail avec les moyens du bord. ( la majorité des gens du batiment )

Et d'un autre coté le pays regorge de petits artisans talentueux et ingénieux qui ne demandent qu'à exprimer ce talent. Pour la petite anecdote, j'ai eu l'occasion de regarder une jeune maçon à Marrakech travailler. Il arrivait à me faire un mur en agglo ( parpaing...etc ) presque parfait sans guide et sans profil de maçon. Il ne lui manquait casi rien pour pouvoir maçonner comme un Belge ou un Français.

Enfin , là où le bât blesse vraiment ce sont les finitions.... de manière générale une catastrophe. On cherche à aller vite et surtout au moins cher. Chose que je peux comprendre dans une certaine mesure mais là où je ne suis par d'accord c'est que l'on peut arriver à un bon résultat même avec des moyens plus faible.

Un exemple :

Faire une isolation par l'extérieur est le meilleur moyen d'isoler un bâtiment, je ne pense pas être contredis là dessus. mais ce procurer des panneaux Pu ou XPS coûte cher, Une manière simple de réalisé une insolation serait de monter un mur rideau en brique terre cuite devant le dit mur de la maison permettant ainsi de créer une " zone tampon" où la chaleur ou le froid se transféraient moins vite au mur dit " intérieur". Je pourrais en parler pendant des heures.

Si des membres ont des témoignages ou infos à donner ou contradictions je suis preneur :), je suis toujours hésitant à m'installer sur Casa ou Marrakech ayant un pied dans les 2 villes. Je suis aussi dispo à aider ce qui le veulent. On peut se rencontrer sur Casa ou Marrakech si ils souhaitent des conseils ou instructions.

Bien cordialement

-non relu -

Nouvelle discussion