developpeur informatique cherche a vivre aux USA avec ma famille

Bonjour,

J'ai tenté ma chance a la lotterie GC plusieurs fois mais toujours sans succès.
Je vais sur mes 35 ans, je suis marié et j'ai 2 enfants. J'ai pres de 12 ans d'experience dans le developpement informatique et je sais que ce métier est tres recherché aux USA. J'ai essayer de postuler dans des sociétés américaines pour qu'ils soient sponsor mais pareil sans succès.

Alors je voulais savoir si vous avez des pistes a me conseiller pour migrer aux USA? Je ne suis pas riche donc j'ai pas les sous pour un EB5. J'ai pensé a l'E2 mais ca me parer un peu compliquer comme procédure et pareil il faut avoir un certains budget, que je peux peut etre débloquer si j'étais certains du résultat mais pas évident.

J'ai pourtant un tres bon CV (je pense), je recois souvent des offres d'emplois de toutes l'europe et je n'est aucun mal a trouver un job quand c'est nécessaire. Donc ca me fait pas peur de débarquer aux USA, je sais que j'obtiendrai vite un job et j'ai un peu d'économies pour vivre quelque temps si j'avais des difficultés.

Une piste que j'aurais pas envisager? je n'est pas de talent exceptionnel, je ne suis pas artiste, je n'est pas recu de prix dans des concours.

Bonjour, regardes sur angel.co. Il y a un filtre "will sponsor for visa". Ne pas negliger Linkedin egalement en optimisant ton profil.

bienvenu sur le forum!

comme le dit Stevenmika: un super profil sur Linkedin.
et surtout avoir qq chose qui te differencie des autres developpeurs (car y en a tellement aux US et qui peuvent bosser sans etre sponsorises).

Donc vous me conseiller de continuer de recherche un H1B. Ce qui me parait tres difficile a obtenir.

A toi de savoir te vendre.  Il n'y a pas que le H1B. Peut-etre que de passer un diplome aux USA dans ton domaine aiderait.

neoramax :

Donc vous me conseiller de continuer de recherche un H1B. Ce qui me parait tres difficile a obtenir.

oui vrai, il n'est pas facile a obtenir.
a moins que tu es un petit qq chose en plus qui est recherche par les employeurs ici.

J'ai plusieurs trucs à dire:


* Par rapport au H1B:

Un truc à regarder de près, c'est la possible réforme du H1B par Trump. Contrairement aux apparences, cette possible réforme peut être extrêmement intéressante pour des personnes avec ton profil (bcp d'expérience sur des métiers qualifiés manquant de main d'oeuvres).

J'explique rapidos: le H1B a été lancé sous Bush (je crois) dans les années 90, pour permettre d'importer de la main d'oeuvre qualifiée sans pour autant concurrencer la main d'oeuvre qualifiée locale (d'où le salaire minimum de 65K par an, qui était extremement élevé pour l'époque mais est très bas aujourd'hui).

Le probleme, c'est qu'avec les années, le salaire minimum de 65K par an s'est dévalué, et ne correspond absolument pas a un salaire élevé aujourd'hui: d'où l'utilisation détournée de ce visa pour importer des ingénieurs moins cher (d'Inde), d'où la loterie, etc, etc.

Trump veut réajuster le salaire minimum à 130K, ce qui va résoudre le problème du trop plein de demande pour ce visa, et peut favoriser des candidats avec des profils comme le tien.

Voila pour la parenthèse H1B.


* Par rapport à la recherche d'emploi:

Il faut que tu sois 100% bilingue. Quand je dis 100% bilingue, c'est pas juste comprendre les séries télé parfaitement, c'est être capable d'avoir une conversation, avec les termes techniques précis, en anglais, avec un américain pur jus qui va rien comprendre à ton accent français. Etre "CRISP".

C'est être capable de te faire comprendre, ne pas chercher tes mots (des trucs bêtes, mais sais-tu dire accolade fermante ou ouvrante en anglais? Ou deux-points?), et ne pas faire répéter à la personne au téléphone ou en Skype la question trois fois. L'accent francais, c'est probablement classe pour séduire les nanas, c'est un énorme handicap en interview car c'est plus difficile de se faire comprendre.

Un souvenir en passant: on avait interviewé dans mon ancienne boite (boite dans la "biotech", basée à New York), par téléphone, un russe (pour un poste de développement), et dès les premières questions, le développeur (américain) doit répéter une des questions trois fois (on se marre tous, mais c'était pas drôle du tout en fait). J'aime autant te dire qu'on a abrégé l'interview assez rapidement, alors que les compétences étaient probablement là.


Idem, ton CV (résumé), il faut le façonner façon américaine. Pas du français traduit, mais de l'américain. Se vendre.


Mais même avec tous les voyants au vert (un anglais parfait, un H1B réformé), c'est super difficile. Sur StackOverflow (on peut pas poster de lien sur ce site mais tape stackoverflow point com slash jobs), il y a souvent plein de super jobs, avec parfois la mention "Visa sponsor". Il y a un filtre (dans l'onglet "Perks") avec une checkbox "Visa sponsor". Tente ta chance, mais ne brûle pas tes cartouches avant d'être prêt. C'est mon conseil. Prépare tous les trucs de ton côté.


(Désolé pour la longueur).

Sois aussi sur de toi. Tu peux etre teste en temps reel et il faudra prouver que tu as fait mieux que les autres candidats. C'est une competition. Meme pour un poste de webmarketing manager, on peut te faire passer un test en statistiques plutot costaud. La concurrence est rude, mais ta chance est que tu es dans un metier demande. SI tu te formes en AI, cela va encore augmenter tes chances.

Merci pour les infos @deansnyc

Oui je pense que la modification que veux apporter Trump sera a mon avantage.

Malheureusement je n'ai jamais vécu dans un pays anglophone donc mon anglais n'est pas parfait, mais attention, je ne suis pas dans le marketing ou un job qui a besoin de parler etc... Je suis dans le développement informatique et je sais que la langue maitriser n'est pas obligatoire dans ce domaine, les sociétés ont déja beaucoup de mal a trouver des développeurs.

neoramax :

je sais que la langue maitriser n'est pas obligatoire dans ce domaine, les sociétés ont déja beaucoup de mal a trouver des développeurs.

Euh... quoi??? Si si carrément la langue doit être maîtrisée...
C'est un des trois points evalue lors des entretiens.

Comme dit plus haut, comment vas-tu comprendre ce qu'on te demandes si tu ne comprends pas la langue ? Il n'y a pas besoin d'être dans le marketing pour avoir besoin de l'anglais en fait, dans la vie de tous les jours tu ne vas pas parler en mime non plus.

Ça serait peut-être pas mal de prendre des cours pour être plus fluide et sûr de toi quand tu passeras les entretiens.

je sais que la langue maitriser n'est pas obligatoire dans ce domaine, les sociétés ont déja beaucoup de mal a trouver des développeurs.

faux :
il faut maitriser la langue...tu ne passeras pas l'etape entretien sinon.
et
ils n'ont pas tant de mal que ca a trouver des developpeurs ici (sauf ceux qui ont un qq chose en plus)

Oui, rien ne t'empeche de prendre des cours particuliers d'anglais en dehors de tes heures de travail (cela ne prend que quelques heures par semaine si tu es motive)  et de continuer a te former en informatique (cela evolue tellement vite ici). Ruby a la cote par exemple, mais il ne faut pas se limiter a ca' car tu sera en concurrence avec des ados passionnes d'informatique. A toi de montrer ta motivation en bossant plus dur qu'un americain.

BenNY04 :

ils n'ont pas tant de mal que ca a trouver des développeurs ici (sauf ceux qui ont un qq chose en plus)

En fait, pas si facile. Les grosses boites ont beaucoup recours au H1-B pour embaucher de bons développeurs. Quand il avait été question de diminuer les quotas de H1-B, toutes les grosses boites avaient essayé d'intervenir.
Article du 24 janvier 2018: Facebook, Microsoft and other tech firms support bill to increase H-1B visas
Donc en tant que français tu as des chances. On est réputé pour avoir un esprit logique et indépendant.
La langue est importante, mais tu n'as pas besoin d'être bilingue. Juste pouvoir comprendre et t'exprimer est suffisant.
Il faut que tu sois à un bon niveau technique, et que tu puisses montrer ce que tu as fait.

GoyaveEtChocolat :
BenNY04 :

ils n'ont pas tant de mal que ca a trouver des développeurs ici (sauf ceux qui ont un qq chose en plus)

En fait, pas si facile. Les grosses boites ont beaucoup recours au H1-B pour embaucher de bons développeurs. Quand il avait été question de diminuer les quotas de H1-B, toutes les grosses boites avaient essayé d'intervenir.
Article du 24 janvier 2018: Facebook, Microsoft and other tech firms support bill to increase H-1B visas
Donc en tant que français tu as des chances. On est réputé pour avoir un esprit logique et indépendant.
La langue est importante, mais tu n'as pas besoin d'être bilingue. Juste pouvoir comprendre et t'exprimer est suffisant.
Il faut que tu sois à un bon niveau technique, et que tu puisses montrer ce que tu as fait.

d'accord avec toi  = developpeurs qui peuvent apporter un plus.

As-tu regarde du cote du E2 essential employee en ciblant des entreprises dont l'investisseur est francais et possede un E2?

.

- Merci GoyaveEtChocolat, les autres ne doivent pas bien connaitre le secteur IT je pense. Comme tu la dit je ne suis pas bilingue mais je comprends et je peux tenir une discussion en anglais ou écrire des mails/documents.
- stevenmika, comment trouver des E2 essential employee en ciblant des entreprises dont l'investisseur est francais ?

D'ailleurs est ce que vous penser que je puisse moi meme faire une demande de E2 et travailler en tant que freelance aux USA sans avoir besoin d'embaucher des gens?

neoramax :

- Merci GoyaveEtChocolat, les autres ne doivent pas bien connaitre le secteur IT je pense. Comme tu la dit je ne suis pas bilingue mais je comprends et je peux tenir une discussion en anglais ou écrire des mails/documents.
- stevenmika, comment trouver des E2 essential employee en ciblant des entreprises dont l'investisseur est francais ?

D'ailleurs est ce que vous penser que je puisse moi meme faire une demande de E2 et travailler en tant que freelance aux USA sans avoir besoin d'embaucher des gens?

Freelance ne sera pas possible.

Pour trouver des francais aux USA dans ton domaine, tu peux en trouver via Linkedin et sur le site que j'avais cite. Si tu es pret a prendre des risque, ce qui n'est pas facile avec une famille, regardes du cote des startup via les nombreuses newsletters existante et les groupes sur Facebook.

PS: je connais ton domaine, meme si mon background est en finance et en marketing. J'ai cree ma premiere entreprise en 2000 avec 3 developpeurs qui avaient travaille sur la creation de rueducommerce. Notre investisseur etait le numero un mondial de la communication et mon equipe etait une des rares equipe a maitriser Netperception a l'epoque (base de donnees comportementales), meme si cela ressemble a la prehistoire desormais.

Et je travaille en permanence avec des ingenieurs qui bossent pour Google, Facebook, Microsoft,... dans le cadre de mon travail.

Sinon, la difficulte a trouver des developpeurs, c'est parce qu'ils veulent tous travailler dans des grosses boites et que les salaires sont eleves. Les petites societes ont du mal a lutter. Si par contre tu demandes deux fois moins que le prix du marche et que tu integre une petite structure, tu as plus de chance de les interesser.

Lorsque je ne travaille pas, je suis sur un projet de creation d'entreprise a forte dominante techno.  La seule raison pour laquelle je prendrais un francais experimente par rapport a un jeune diplome, ce sera parce qu'il me coutera moins cher. Apres, au bout de quelques annees et si l'entreprise s'est bien developpee, la politique RH sera peut-etre differente.

Enfin, ne pas oublier que le visa appartiendra a ton sponsor.

Si tu regardes des formations comme appacademy par exemple, ils forment des developpeurs en 3 mois a raison de 45 heures par semaine plus travail personnel. Salaire moyen a la sortie de l'ecole superieur a 100 000 dollars. L'ecole est payante, mais tu ne paies que si tu trouve un emploi. Ils sont a NY et a SF.

neoramax :

mais attention, je ne suis pas dans le marketing ou un job qui a besoin de parler etc... Je suis dans le développement informatique et je sais que la langue maitriser n'est pas obligatoire dans ce domaine, les sociétés ont déja beaucoup de mal a trouver des développeurs.

Tu sous-estimes vraiment un point essentiel. Le développement, surtout pour un ingénieur expérimenté, ce n'est pas juste aligner des lignes de codes, c'est être capable de:
* décrire oralement des concepts architecturaux, des approches, des paradigmes, être capable d'expliquer des solutions choisies, des approches, pourquoi tels choix, etc.
* c'est être capable de réviser le code de développeurs moins expérimentés, c'est-à-dire écrire, en bon anglais, ce qui ne va pas, faire des suggestions, etc.
* C'est être capable de communiquer, avec des personnes non techniques, notamment des Project Manager, des solutions techniques.

J'ai fait un entretien, la semaine dernière, pour un poste de dévelopeur sénior. J'explique cette anecdote juste pour te donner une idée de ce qui peut t'attendre. L'entretien a duré 4 heures, avec 3 sessions différentes. Il y avait certes un entretien technique de deux heures (dans lequel, de toute façon, il est extrêmement important de s'exprimer, de décrire ce qu'on veut faire, ce qui ne va pas dans le code, etc), mais les deux autres sessions, c'était principalement de l'entretien parlé, dont une présentation devant le CTO avec discussion super intense, ou le type en face va te demander pour de tels choix, qu'est ce que tu ne ferais pas si c'était à refaire, etc etc.

Si je met l'accent sur l'anglais, c'est que je le fais par expérience. J'ai fait il y a 4 ou 5 ans un entretien par téléphone pour un poste de développeur au New York Times (j'étais super excité). J'ai raté l'entretien téléphonique préliminaire, principalement à cause de mon anglais (questions techniques parfois simples, mais quand tu comprends pas, ou tu cherches les termes anglais, c'est mort). Idem avec une boîte appelée Shutterstock. Avec toutes ces boîtes, j'ai sous-estimé l'élément "communication". Je me suis cassé la figure croyant, comme toi, que pfff, un développeur n'a pas besoin de parler, c'est pas important. Ça l'est. C'est même un point fondamental.

Attention je ne sous estime pas la maitrise de la langue. Je lis les livres en anglais, je regarde les films et séries en anglais, j'ai pris pas mal de cours d'anglais mais jai jamais vécus dans un pays anglophone, mon accent anglais doit etre horrible et quand j'ai une discussion en anglais ca m'arrive de chercher mes mots donc voila.

deansnyc :
neoramax :

mais attention, je ne suis pas dans le marketing ou un job qui a besoin de parler etc... Je suis dans le développement informatique et je sais que la langue maitriser n'est pas obligatoire dans ce domaine, les sociétés ont déja beaucoup de mal a trouver des développeurs.

Tu sous-estimes vraiment un point essentiel. Le développement, surtout pour un ingénieur expérimenté, ce n'est pas juste aligner des lignes de codes, c'est être capable de:
* décrire oralement des concepts architecturaux, des approches, des paradigmes, être capable d'expliquer des solutions choisies, des approches, pourquoi tels choix, etc.
* c'est être capable de réviser le code de développeurs moins expérimentés, c'est-à-dire écrire, en bon anglais, ce qui ne va pas, faire des suggestions, etc.
* C'est être capable de communiquer, avec des personnes non techniques, notamment des Project Manager, des solutions techniques.

J'ai fait un entretien, la semaine dernière, pour un poste de dévelopeur sénior. J'explique cette anecdote juste pour te donner une idée de ce qui peut t'attendre. L'entretien a duré 4 heures, avec 3 sessions différentes. Il y avait certes un entretien technique de deux heures (dans lequel, de toute façon, il est extrêmement important de s'exprimer, de décrire ce qu'on veut faire, ce qui ne va pas dans le code, etc), mais les deux autres sessions, c'était principalement de l'entretien parlé, dont une présentation devant le CTO avec discussion super intense, ou le type en face va te demander pour de tels choix, qu'est ce que tu ne ferais pas si c'était à refaire, etc etc.

Si je met l'accent sur l'anglais, c'est que je le fais par expérience. J'ai fait il y a 4 ou 5 ans un entretien par téléphone pour un poste de développeur au New York Times (j'étais super excité). J'ai raté l'entretien téléphonique préliminaire, principalement à cause de mon anglais (questions techniques parfois simples, mais quand tu comprends pas, ou tu cherches les termes anglais, c'est mort). Idem avec une boîte appelée Shutterstock. Avec toutes ces boîtes, j'ai sous-estimé l'élément "communication". Je me suis cassé la figure croyant, comme toi, que pfff, un développeur n'a pas besoin de parler, c'est pas important. Ça l'est. C'est même un point fondamental.

Oui et surtout, ce n'est pa un junior. Il doit etre capable de communiquer efficacement.

neoramax :

Attention je ne sous estime pas la maitrise de la langue. Je lis les livres en anglais, je regarde les films et séries en anglais, j'ai pris pas mal de cours d'anglais mais jai jamais vécus dans un pays anglophone, mon accent anglais doit etre horrible et quand j'ai une discussion en anglais ca m'arrive de chercher mes mots donc voila.

J'en reviens donc à mon premier message posté:

"Quand je dis 100% bilingue, c'est pas juste comprendre les séries télé parfaitement, c'est être capable d'avoir une conversation, avec les termes techniques précis, en anglais, avec un américain pur jus qui va rien comprendre à ton accent français. Etre "CRISP"."

Si tu sous-estimes ce point, le H1B ne sert à rien. Je ne dis pas tout cela pour te décourager, au contraire. Juste pour te faire prendre conscience de la réalité du marché, de ce qui peut t'attendre.

neoramax :

- Merci GoyaveEtChocolat, les autres ne doivent pas bien connaitre le secteur IT je pense.

Ok,
Perso je suis SRE dans une des plus grosses boites de la silicon valley et je suis regulierement amene a faire passer des phone screen (entretiens telephoniques) et des on-site (entretien sur place) pour ma team (infrastructure) mais aussi pour les differentes teams de QA ET data (donc les dev), mais vas-y, raconte moi comment ca se passe en IT, je suis tout ouie :)

3 points sont evalues lors des entretiens pour des postes d'inge:
- communication skills
- problem solving
- technical knowledge.

Rate un de ces points et c'est non. Et tout les trois sont lies a ta maitrise de la langue. aucun moyen de montrer que tu sais resoudre un probleme ou que tu es bon techniquement sans maitrise de la langue.

neoramax :

- Merci GoyaveEtChocolat, les autres ne doivent pas bien connaitre le secteur IT je pense. Comme tu la dit je ne suis pas bilingue mais je comprends et je peux tenir une discussion en anglais ou écrire des mails/documents.

Tu peux faire confiance dans tous ceux qui sont sur ce site et répondent, ils ont tous de l’expérience, et savent comment ca se passe.
Ce que je voulait dire c'est que ca dépend du job. Par exemple dans les ventes il est indispensable de parler anglais couramment, bien sur. Pareil pour un ingénieur senior: il faut qu'il puisse s'exprimer clairement et se faire comprendre.  Pour un programmeur junior c'est un peu moins important, ce sont ses qualifications techniques qui comptent plus.
Ensuite programmeur ne veut pas dire grand chose, c'est tellement varié. Si tu veux pouvoir te faire embaucher il faut que tu soit spécialisé.
Une autre option est de venir faire des études aux US. Je connais plusieurs développeurs qui ont commencé comme ça: pendant leur études ils ont fait des stages dans des boites, leur boss les ont trouvé beaucoup plus capables et qualifiés que des américains (notre système d'éducation Français forme mieux dans les disciplines scientifiques) et ils se sont fait embaucher.

@stevenmika, tu m'avais dit que:

Freelance ne sera pas possible.

Pourquoi est ce que ce n'est pas possible de faire la demande d'un e2 puis en tant que freelance facturer ses clients? Y'a t'il une raison particuliere?

Parce qu'il faut que tu ais des employes ou que tu t'engages a en recruter. Cela fait partie des conditions d'obtention du visa E2.

Ok donc est ce que je peux monter un dossier en creant une boite de developement informatique, commencer a trouver des clients puis apres trouver 1,2 developpeur qui voudront travailler a mes cotés pour mes clients.
La j'ai simplifier mais en gros ca devrait aller comme ca?

C'est jouable. Cela dependra du business plan que tu presentera.

Oui le plus dure reste a faire, je ne sais pas du tout par ou commencer, je vais faire quelques recherche sur comment préparer un E2 sur internet. Mais la question qui me préoccupe le plus est:
Est ce que je peux faire la demande d'un E2 sans meme encore avoir de clients aux USA avec une societe que je viendrai tout juste de créer pour le dossier?

A mon avis c'est risque pour l'obtention du visa et aussi pour ta famille, car il faudra bien vivre le temps de trouver des clients et d'etre paye. Tu peux deja tester le marche en prospectant depuis la Turquie. Et egalement continuer a chercher un emploi, ce qui est moins tisque et participer a la prochaine loterie.

Et ne pas oublier que le visa E2 demande un investissement pour les USA.
Dans ton cas, ou serait l'investissement ?

En fait d'apres ce que j'ai pu lire, plus que l'investissement fait, il veullent surtout voir ce que ton entreprise va apporter au pays, et biensur pour créer une entreprise il faut investire, c'est d'ailleurs pour ca qu'il ne propose pas de montant. Apres je ne sais pas exactement sur quoi je peux montrer mon investissement exemple:
Un ordinateur, des bureaux en location, une voiture... Une entreprise de dévelopement informatique n'a pas besoin de beaucoup d'investissement en fait si ce n'est dans du personnel.

Il n'y a pas de minimum officiel, mais pour une personne seule dans ton domaine, cela peut etre possible avec 50000 dollars. C'est du cas par cas. ils prendront en compte le fait que tu as une famille, donc les frais d'installation sont plus eleves, surtout si tu n'as pas de clients et que tu ne sais pas quand tu va en trouver et que tu seras paye. J'ai un ami turc qui a obtenu une greencard a la loterie. Il est consultant SAP experimente. Il a mis plusieurs mois pour trouver du travail avant de faire venir sa femme et ses 2 enfants. Il etait a New York, puis a demenage en Floride car la vie y etait moins chere et a finalement trouve du travail a Minneapolis ou il vit desormais avec sa famille.

il faut aussi pour ce genre d'activites avoir des clients sur place; tu ne peux pas monter un dossier Visa E2 s'il n'y a pas deja une 'raison' valable (= clients deja sur place, avec qui tu travailles deja et donc tu souhaites te rapprocher d'eux).

dans ce domaine (IT), il y a un forumeur qui avait reussi a avoir un visa E2 pour ce genre d'investissements (son pseudo m'echappe mais il a un blog sur la Californie);
il avait monte son dossier E2 car il avait deja des clients sur place (il a cree une boite et embaucher une personne je crois).
d'ailleurs il a un sacre beau parcours (parcours rare car il est pointu et reconnu dans son domaine).

Si je pouvais avoir contact avec le forumeur que tu cite il pourrai surement me donner de bons conseils, au moin savoir son site web.

Je n'est pas encore de clients mais je propecte, a voir...

Petite question au passage, est il possible de partir aux USA avec un ESTA (90 jours max), créer une entreprise, démarcher des clients sur place et pourquoi pas faire 1 ou 2 mission de travail facturer et ensuite grace a ces facture et clients obtenus retourner hors des USA et faire ma demande de E2?

Nouvelle discussion