NAVETTES AEROPORT

Je reviens sur le sujet des navettes aéroport
Elles étaient utiles mais n'ont pas été reprises lors du changement de gestionnaire (Adema - Ravinala).
J'ai toutefois une info intéressante,
Ravinala pourrait être interressé par un repreneur pour cette activité.
Alors si l'envie vous prend de relancer cette activité, mettez vous en rapport avec eux.

Merci le lemurien pour l'information.

Voilà un projet qui devrait intéresser plus d'un  et la microfinance devrait être là pour le financer.

Je ne sais pas si cette version est exacte, mais d'après ce que j'ai entendu la navette aurait été arrêté car cette dernière faisait perdre trop d'argent aux taxis. Et à l'époque plusieurs d'entre eux auraient arrêté leur activité car elle n'était pas rentable(emprunts importants pour l'achat des véhicules à rembourser). Et ne pas risquer d'avoir, un jour, un aéroport international sans taxis (à moins d'y remettre des 4L et des 2CV), il aurait été jugé préférable de mettre fin au service de navette... Info ou intox????

Sur ce forum, dans plusieurs discussions des personnes considéraient que les tarifs des taxis de l'aéroport étaient trop élevés. Mais les conditions pour les taxis aéroports ne sont pas les même que pour les taxis ville.
De plus lors de la mise en place des nouvelles conditions, puisque les prix des courses leurs ont été garanti, presque tous les chauffeurs ont acheté des véhicules neufs.... Donc même s'il s’agit de laugane, je crois, il faut probablement plusieurs années à un chauffeur pour la rembourser....
De plus ne serait ce qu'avec les embouteillages, le nombre de courses par jours ne doit pas être très important, d'autant plus, qu'ils ne ne peuvent pas prendre de clients en ville lors du retour.....
Donc tarifs trop chers, je ne sais pas, mais il est probable que beaucoup de touristes ou hommes d'affaires préfèrent affronter les bouchons dans une laugane plutôt que dans une 2CV.....

Ravinala pourrait être intéressé par un repreneur? Pourquoi être contre, cela ne leur coûte rien et cela pourrait leur rapporter. Mais s'il y a un conflit entre le repreneur et les taxis, cela ne leur coutera rien non plus mais pourrait couter un peu plus au repreneur...... Et en cas de conflit, dans l'intérêt de l'Aéroport, entre pas de taxis ou pas de navette, je pense que le choix se portera sur la seconde option....
Donc réactions des taxis à prendre en compte pour un éventuel repreneur.....

Bonsoir Loicpty

La version selon laquelle la concurrence taxi navette aurait entrainé l'arrêt des navettes est peu probable.
Les navettes étaient gérées par ADEMA durant plusieurs années.
Lors de la cession des aeroports de Tana et Nosy Be a Ravinala, cette dernière n'a pas voulu reprendre cette activité,
Pour quelle raison je n'en sais rien mais je peux imaginer qu'ils ne voulaient pas gérer cette activité peu lucrative.
Lors d'une réunion avec les représentant de Ravinala, ceux ci m'ont clairement dit que si un repreneur était intéressé il pouvait se manifester et que cela les intéressait.
En ce qui concerne la concurrence avec les taxis, l'Adema avait ajouté les navettes alors que les taxis étaient déjà présents. Ca ne les avait pas gêné.
Je ne peux pas croire une minute que Ravinala, entreprises gérée par des français, dont le seul objectif est de rentabiliser leur investissement, puisse avoir des états d'âme pour ces taxis, qui de toutes les façons n'ont pas très bonne réputation.
Sincèrement, je connais un peu les pratiques de l'aéroport, si Ravinala reçoit une offre financière d'un entrepreneur souhaitant réactiver cette activité, les humeurs des taxis ne feront pas le poids contre le service supplémentaire offert ainsi que la rentrée d'argent.

le lemurien :

Sincèrement, je connais un peu les pratiques de l'aéroport, si Ravinala reçoit une offre financière d'un entrepreneur souhaitant réactiver cette activité, les humeurs des taxis ne feront pas le poids contre le service supplémentaire offert ainsi que la rentrée d'argent.

En fait, il s'agissait de la version qui m'avait été donné par le président d'un des syndicats de taxi; Mais vous avez probablement raison, voire même très très probablement raison ;) Donc j'avais bien fait de ne pas être affirmatif  et la balance penche très fortement vers intox ;)

J'ai pris quelquefois la navette. Toujours satisfait. Je ne me souviens pas d'avoir vu plus d'un véhicule et il y avait toujours de la place disponible à bord.

Je pense aussi que seuls les voyageurs habitués utilisaient la navette à défaut de se faire accompagner par des connaissances, le taxi étant la pire des solutions.

La navette est certes une concurrence mais pas un monopole. Alors oui à la défense des taxis mais "encadrée" "(je sais, on est à Mada...)  et un peu plus "tonga soa" avec un minimum de qualité -le prix n'étant pas ce qui les rend le plus détestable.

Autre solution pour l'arrivée tardive à Ivato: passer la nuit au Cheval Blanc Ils viennent vous chercher gratuitement à l'aéroport, et départ vers Tana le lendemain, reposé et moins stressé,  avec un taxi classique, 4L ou 2CV.

Un peu hors sujet, mais relatif aux 3 dernières caractères de mon message précédent, un article sympa:

https://www.msn.com/fr-fr/auto/actualit … spartanntp

Cette histoire de navettes est comme l'image même d'Air Madagascar, un flop. Car si je préférais de loin prendre la navette plutôt que les taxis, encore fallait il savoir qu'elle existait car elle était cantonnée... presque cachée des voyageurs.
Bien entendu les fameuses 2 CV m'ont ramené non seulement dans divers endroits à Madagascar mais également dans des endroits improbables en France au temps béni où j'était jeune, beau et con à la foi.
C'était ma première voiture que j'ai balancé dans un ravin en oubliant de sortir avant... oh juste un peu commotionné et deux ou trois côtes enfoncées mais rien de grave. Puis j'ai eu entre les mains plusieurs autres deudeuches dont une dont le toit s'est envolé car je l'ai poussé à fond dans une descente à 80 km/h.
Je vous ferai grâce des autres aventures et mésaventures que j'ai eu avec cette voiture mythique que je regrette beaucoup car si elle était laide, elle avait son charme aussi, tout dépend de qui on invitait à y prendre place et s'il n'y avait pas encore de siège couchette, elle pouvait nous mener jusque dans des endroits paradisiaques couvert d'une épaisse couche de mousse... mais arrêtez moi car je m'égare sur ces routes forestières d'antan... :joking:

Quelle est cette société "Ravinala" française gérant l'aéroport d'Ivato, je n'ai jamais entendu parlé d'eux ?

Ravinala

Meridiam : 45% - ADP : 35% - Bouygues : 20%

Que des gens désintéressés, quoi, qui apparemment ont déjà reçu beaucoup avant même de commencer à travailler.

Merci pour infos ;-)

Ce qui est sur c est qu'il y a du changement, on sent la reprise en main.
Mais la vérité c'est que pour amortir leurs investissements (amélioration de l'aérogare actuel et création d'un nouvel aérogare) il va falloir beaucoup de passagers et ça, c'est pas gagné car on peut faire un très bel aéroport mais s'il n'y a pas de relance du tourisme, ça va être dur a amortir.
Mais comme la relance est là et que les touristes vont venir en masse car Madagascar est l'une des destination favorites grâce a ses richesses, bientôt on ne saura plus ou loger les touristes.
On a le droit de rêver...

le lemurien :

..., c'est pas gagné car on peut faire un très bel aéroport mais s'il n'y a pas de relance du tourisme, ça va être dur a amortir.
Mais comme la relance est là et que les touristes vont venir en masse car Madagascar est l'une des destination favorites grâce a ses richesses, bientôt on ne saura plus ou loger les touristes.
On a le droit de rêver...

On a l'exemple de l'Espagne  où on a eu aussi le droit aussi de rêver: https://www.lesechos.fr/25/03/2013/LesE … agnole.htm

Mauvaise blague à part, les touristes devraient arriver à Mada en avion, d'où la priorité number one d'avoir un service Air Mada (ou une autre compagnie mais Air Mada a ma préférence)  adapté et, dans un 2ème temps, un aérodrome convenable.

La relance du tourisme me semble plus facile à gérer, spontanément selon la bonne volonté d'entrepreneurs et pas de gros sous.

Jean Pierre dit: "La relance du tourisme me semble plus facile à gérer, spontanément selon la bonne volonté d'entrepreneurs et pas de gros sous."
En réalité tant que l'état aura un droit de regard de 51% sur cette société et l'essorera dès les premiers gains, rien ne fonctionnera. Il y a d'autres compagnie aériennes prestigieuses (Air France, Luftansa...) qui ont essayé, mais toutes ont baissé les bars.
Peut-être faudrait-il demander aux américains et à la société DreamWorks de refaire un film d'animation comique pour effacer toutes les horreurs que les journaux ont relayées depuis quelques années et qui fait que les touristes préfèrent se tourner vers d'autres destinations plus intéressantes comme par exemple le sud-est asiatique avec ses temples, sa cuisine variée, ses sites spectaculaires comme ceux de Madagascar... mais plus accessibles.
Mais ce n'est qu'un avis qui n'engage que moi.
http://www.midi-madagasikara.mg/economi … pagnement/

Chouette Air Madagascar a le vent en poupe... :sosad:
https://www.actutana.com/jai-essaye-un- … ire-aussi/

Bonjour, quelqu'un aurait t'il une personne de contact et num tel à la société Ravinala Airports svp ? Réponse en mp, merci.

Nouvelle discussion