Close

Tout dépend où l'on met le curseur.

Bonjour à tous.
Ce matin, je travaillais dans le jardin, essayant de gagner la partie contre dame Nature ( et ça c'est pas gagné d'avance ), profitant d'une accalmie entre deux averses.
J'ai vue ma petite voisine sortir de chez elle et lui ai demandé pourquoi elle n'était pas à l'école ce matin, et elle m'a répondu que c'était à cause de la pluie, car ce matin, au moment de partir à l'école avec son père en moto il pleuvait.
L'autre soir, j'accompagnais ma femme à son église, et j'ai salué un homme qui arrivait en même temps que nous, mouillé des pieds à la tête. Je lui ai d’ailleurs fais la réflexion qu'il devait beaucoup aimer son Dieu pour venir à l'église malgré ces conditions météorologiques déplorables.
L'éducation, je trouve personnellement, est prise trop à la légère dans ce pays, pour espérer mieux. C'est du moins ce que je ressent par ici.
Dans les campagnes, les enfants ont souvent l'obligation d'aider les parents au champ. Dans les villes, ils sont aussi utilisés à travailler
A chaque rentrée scolaire, on compte le pourcentage d'enfants présents à l'école. Les premiers jours de classe, la moitié des élèves sont présents.
Comme je l'ai dit, tout dépend où l'on place le curseur.
Cordialement.

Bonsoir Pierre, les écoles sont des garderies..... C'est ce que je vois ici où je vis....

Quand je vais au colmado, je suis toujours étonné car ils ont besoin d'une calculatrice pour une opération simple....  20 et 20, cela fait toujours 40 tous les jours. Non ?

Cordialement.

Restons humble , ce mal n est pas seulement dominicain.

http://www.leparisien.fr/societe/l-ille … 105867.php

Bonjour à tous.
Une professeur d'école maternelle qui a plus de 30 ans de métier me disait récemment que des parents envoient leurs enfants à l'école car ils reçoivent un repas à midi.
Comme le disait Gérard Saunier, l'école fait plus penser à une garderie qu'à un centre d'enseignement du savoir.
Mais le fait de la critique ne doit pas nous dispenser de balayer devant notre porte non plus. J'ai échangé avec un de mes petits enfants, qui est à l’université, et qui est incapable d'écrire 2 mots sans faire de fautes. Ah, les SMS ont encore de beaux jours devant eux....
Cordialement

J'aide parfois, sur youtube il y a des cours de primaire, je dois prendre 1 à 2 ans de moins pour les cours par rapport à l'espagne.
Les enfants sont motivés, ils savent que ça concerne leur futur.
Pour la rentrée cahiers, uniforme c'est cher, 1500 pesos par mioches.
En août j'achète toujours des fournitures en gros. En une journée 30.000 pesos c'est parti.
En fonction de l'âge je connais le nombre de cahiers, c'est entre 4 et 14.
Un collège potable c'est 2000 pesos par mois.
Un âge moyen de 23 ans fait qu'il est difficile d'avoir des connaissants pour la demande et quand on voit les salaires c'est pas trop motivant.
Dans les quartiers hards, il n'y a que les filles qui sont motivées, les garçons c'est rare. Quant aux parents vu l'âge mental je ne m'étale pas.

Un áge moyen de 42 ans et des salaires corrects fait qu'en France c'est mieux mais malgré cela il sont loin des critères ou conseils PISA. Pour la RD, rien coté méthode PISA ce qui permettrait de s'améliorer malgré leurs obstacles.

A population presque identique, la Finlande dépose 7000 brevets par an, la RD 3 et dans ces trois pas sûr que ce ne soit pas des étrangers.

Un dominicain avec 1kg de pétrole produit 1,92$, un français 0,74$. Un autre point de vu qui fait réfléchir un peu au choix des critères pour se faire un avis.

Comme je n'ai jamais d'avis et que je juge qu'en cas d'audit avec des critères bien définis, pour moi ça me va.

Nouvelle discussion