Close

Tout dépend où l'on met le curseur.

Bonjour à tous.
Ce matin, je travaillais dans le jardin, essayant de gagner la partie contre dame Nature ( et ça c'est pas gagné d'avance ), profitant d'une accalmie entre deux averses.
J'ai vue ma petite voisine sortir de chez elle et lui ai demandé pourquoi elle n'était pas à l'école ce matin, et elle m'a répondu que c'était à cause de la pluie, car ce matin, au moment de partir à l'école avec son père en moto il pleuvait.
L'autre soir, j'accompagnais ma femme à son église, et j'ai salué un homme qui arrivait en même temps que nous, mouillé des pieds à la tête. Je lui ai d’ailleurs fais la réflexion qu'il devait beaucoup aimer son Dieu pour venir à l'église malgré ces conditions météorologiques déplorables.
L'éducation, je trouve personnellement, est prise trop à la légère dans ce pays, pour espérer mieux. C'est du moins ce que je ressent par ici.
Dans les campagnes, les enfants ont souvent l'obligation d'aider les parents au champ. Dans les villes, ils sont aussi utilisés à travailler
A chaque rentrée scolaire, on compte le pourcentage d'enfants présents à l'école. Les premiers jours de classe, la moitié des élèves sont présents.
Comme je l'ai dit, tout dépend où l'on place le curseur.
Cordialement.

Bonsoir Pierre, les écoles sont des garderies..... C'est ce que je vois ici où je vis....

Quand je vais au colmado, je suis toujours étonné car ils ont besoin d'une calculatrice pour une opération simple....  20 et 20, cela fait toujours 40 tous les jours. Non ?

Cordialement.

Restons humble , ce mal n est pas seulement dominicain.

http://www.leparisien.fr/societe/l-ille … 105867.php

Nouvelle discussion