Close

expatrier au costa rica

nous sommes John Roody Joseph & Laure Meg Edline B. Joseph vivant en Haiti, agés respectivement de 31 et 29 ans. Nous sommes mariés et nous avons une petite fille de 7 mois. intéressés par la vie au Costa Rica, son cadre naturel sublime, sa biodiversité et son niveau de sécurité,  nous voulons entreprendre des démarches pour que ma femme s'immigre en premier pour étudier et s'installer au Costa Rica afin d'offrir a notre fille un meilleur cadre de vie en grandissant. mais un problème le Costa Rica n'a pas de représentation diplomatique en Haïti, c'est pour cela que je vous écris pour avoir des informations concernants:

1) les démarches légales à entreprendre depuis Haiti pour s'inscrire dans une université afin d'étudier au Costa Rica.
2) le coût des études par année par personne.
3) le coût de la vie pour une personne avec un enfant de moins de 2 ans par année.
4) Tout autres informations susceptibles de nous aider dans nos démarches.

si vous pouvez nous faire parvenir des documents numériques.

prière de recevoir, madame , monsieur nos meilleurs salutations

Bonjour John,

Je suis installé depuis de nombreuses années au Costa Rica, j' ai eu l' occasion de voir ce pays, que vous jugez sécurisant, se dégrader au fil des années.
Je vous suggère de lire les forums notament sur le prix de la vie et comment s' installer ou s' expatrier, il y a des commentaires parfois croustillants. Et les avis divergent...
Ensuite, vous me poserai toutes les questions que vous souhaitez.
Christian

Bonjour John,

1) La première chose à faire dans votre cas serait de contacter le MEP pour savoir si votre diplôme de secondaire est valable ici (équivalent du bac en France). Et si c'est le cas il faut le légaliser, aucune université n'acceptera une inscription sans diplôme légalisé par le MEP.

2) Les coûts des universités varient selon le cursus. J'ai suivi quelques cours dans une université publique et j'en avais pour 45.000 colones par cours, si mes souvenirs sont bons. Si vous suivez par exemple 12 cours sur l'année,  vous en avez donc pour 1000$ par an, et je parle bien d'une université publique, les privées sont plus chères.

3) et 4) cela dépendrait de quelle université, dans quelle région...

Bonsoir,

Ben oui, réfléchissez car j'habite depuis plusieurs années aussi au Costa Rica et c'est devenu loin du paradis que l'on vente dans les pub touristiques: le pays est américanisé US à 95% avec toute la pollution qui va avec (sans compter la hausse vertigineuse des prix). Pas bio du tout. Regardez d'ailleurs les reportages du National Geography à propos de la production des bananes... Les pesticides sont roi --> chute drastique des populations d'oiseaux. Diversité biologique en baisse rapide. Une catastrophe écologique majeure.

Vraiment dommage.

Vincent.

Bonjour,

Pour y avoir passé un bon bout de temps, certes les Américains y sont fortement présents, oui cette image de pays Vert et écolo est peu être un peu survendue, mais je persiste et signe, les mentalités doivent rester fortes et se maintenir dans la volonté commune de protéger cette biodiversité et cette entrepreneuriat écologique venant de tous les pays et ce concentrant dans ce petit pays qu'est le Costa Rica. j'ai moi même beaucoup d'idées exploitables aux Costa Rica, mais malheureusement mes fonds sont encore, eux, insuffisants.

En réponse à votre commentaire John Roody, oui le Costa Rica est bel et bien une destination rêvée pour une famille.

Pura Vida.

Thibaut

Bonjour,
C'est une erreur, un mensonge: il n'y a pas de "volonté" écologique au Costa Rica. Ils essayent de faire des lois de protection de la nature mais elles ne résistent pas à la pression économique des besoins touristiques et sont peu ou pas respectés.
Il y a des tonnes de pesticides qui sont déversées, le déboisement de forets entières transformées en pelouses stériles par des propriétaires américains, le manque absolu de tri des déchets, dles plages déjà polluées devenues par endroit de véritable poubelles. Et pas par les touristes mais par les costaricains eux-mêmes! Des milliards de sacs plastiques des magasins et des immenses cultures de bananes se retrouvent partout dans la nature, y compris dans la mer ce qui étouffe entre-autres les tortues. C'est bien connu mais personne ne fait rien.
On coupe, arrache, nettoie, bétonne, asphalte partout partout pour permettre aux touristes d'avoir ces aises, ces commodités, ces accès faciles, Mais où et que devient la vrai nature sauvage la-dedans?
Heureusement ces endroits existent encore mais Il faut aller dans des coins reculés pour la retrouver mais ces endroits diminuent en taille d'année en année.   
Et que dire de la nourriture: ici la gastronomie est tout à fait inexistantes. La "bouffe" est très très peu variée, américanisée, Le bio est (encore) très rare. C'est à dire que c'est vraiment pas bon, que ce soit question gout ou pour la santé.
Comment un français (qui a chez lui un si beau pays [et une si bonne cuisine]), peut-il aimer ca??
Vincent.

Vincent,

Je suis d'accord sur le fond simplement tout ces préjudices écologiques que vous énumérez sont valable dans la plupart des pays de ce monde. J'ai bien précisé volonté écologique venant de tous les pays, car oui certaines personnes, une minorité peut être, souhaite encore investir de leur temps, argent pour des projets à répercussion moyenne mais avec de très bonne retomber écologique.

Cela ne rattrapera en rien les énormes dégâts commis par ces conglomérats internationaux qui détruise les espace naturels dans cette région du monde, comme Monsanto ou encore Coca Cola qui détient ni plus ni moins le Mexique et la plupart de l'Amerique centrale et latine.

Mais Vincent, s'il vous plait gardez, un peu d'optimisme et sachez que beaucoup de personne encore sont sur cette terre avec de bonnes volontés et motivations, nous ne sommes pas tous Américains à gros ventre au volant d'un Buggy Automatique.

Ciao

Thibaut

Pardon mais je ne vois pas ce que ce débat fait ici. Le Costa rica n'est pas parfait, mais quel message essayez-vous de faire passer à John? Que lui et sa famille restent à Haïti? Vous connaissez Haïti et c'est mieux que le Costa rica?

J'ai connu un Haïtien ici qui vit au Costa rica depuis une quinzaine d'années et y travaille comme prof de français dans un collège public, et il était très content d'être ici. Malheureusement je ne retrouve pas son contact, mais si cela vous intéresse John je peux faire des recherches plus poussées pour le retrouver.

Pas de volonté écologique ? Je n'ai pas l'impression de vivre dans le même pays. J'ai la chance de pouvoir participer á pas mal de réunions avec les différentes instititions et quel que soit le théme, á chaque fois le côté ambiantal revient sur le tapis.
Ne vous méprenez pas, les Ticos sont parfaitement conscients de leurs faiblesses mais ils n'ont pas toujours les solutions. Effectivement, il y a beaucoup de pression de la part des grands groupes étrangers, que ce soit touristiques ou agricoles. Mais ils cherchent des solutions.

Nouvelle discussion