Les métiers les plus populaires pour les expatriés en Croatie

Bonjour à toutes et à tous,

L'emploi est souvent l'une des principales préoccupations dans le cadre d'une expatriation en Croatie. Aussi, nous vous proposons de dresser un panorama du marché du travail pour les expats.

Quels sont les métiers les plus prisés par les expatriés en Croatie ?

Quelles sont les opportunités d'emploi les plus fréquentes pour les expats ? Existe-t-il des postes pour lesquels on privilégie les expatriés ?

Quels sont les emplois qui sont fortement demandés et ceux qui, au contraire, manquent de main d'oeuvre ?

Existe-t-il des études (articles, statistiques, etc.) sur l'emploi des expatriés en Croatie ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

La bonne question..
Désolé mais il y a peu de chance de trouver un emploi et ce pour plusieurs raisons .
Un taux de chômage très élevé +_ 20% soit +_ 350000 personnes déclarées !
Les beaux bons emplois sont occupés par des pistonnés politique.
Le reste de la population tire le diable par la queue
Une petite partie vivent très bien de la location touristique .
Les professions libérales sont bien occupés
Reste d'avoir une idée et de la mettre en place en travaillant soi meme .
Ou de trouver un emploi en Hotellerie et restauration  à conditions de parler qq langues et d'être courageux .
En effet la main d œuvre qualifiée et courageuse  est denrée rare .
Les croates préfèrent ne rien faire.
A votre disposition

Modéré par Bhavna il y a 8 mois
Raison : La promotion de groupe externe n'est pas autorisée sur le forum.
Je vous invite à lire la charte du forum

Contrairement aux idées reçues, celui qui a un bon diplôme, une bonne formation et de très bonnes connaissances n'aura pas trop de difficulté à trouver un emploi. Il faut juste s'intégrer et relativement bien connaitre la langue. Mon métier de dessinateur technique  est aussi recherché là-bas, mais il ne faut pas se leurrer, le salaire ne sera pas des plus mirobolant. Dans mon cas, il fallait aller sur Zagreb ou Split pour trouver un emploi correct dans un groupe international. Ça a duré près de 18 ans, jusqu'à la faillite du dit groupe. Pour une raison personnelle, je suis rentré en Belgique, mais aujourd'hui, malgré le fait que nous y ayons toujours un pied-à-terre, la décision a été d'acheter un autre bien à proximité de la mer pas trop loin d'un aéroport régulièrement desservi.  L'aérodrome de Zemunik semble le mieux placé.
Mais si grâce à mes contacts, je suis certains que je ne mettrai pas longtemps à retrouver un emploi sur place, je préfère attendre la pension ou un meilleur niveau de vie pour y retourner travailler.
Sachez seulement qu'un bon diplôme, une capacité à la débrouille, une connaissance de la langue et des dialectes locaux sera des plus profitable.
Ayant travaillé aussi, trois ans à Sremska-Mitrovica en Serbie, je sais aujourd'hui qui j'ai en face de moi quand on discute et ça m'évite de faire un impair.
Autre que le croate, toute autre langue est la bienvenue, dans mon cas, l'allemand et le français m'ont bien aidé, l'anglais j'en avais moins besoin, tous les documents techniques étaient presque exclusivement en allemand.
Si vous devez engager des ouvriers, renseignez-vous bien au préalable de leurs droits .... et des vôtres. Garder les bons, c'est facile, donnez leur un bon salaire, les fainéants, débarrassez-vous en. Quand je suis rentré en Belgique, j'ai justement fait venir l'un deux, un excellent monteur en gaine de ventilation.
Des usines recherchent là-bas des profils pointus en ingénieurie, je pense à une société comme LTH Metalni Lijev Ou Rimac Automobili. Ou encore dans le secteur de l'HVAC, dans les grandes villes, il y a un besoin permanent d'ingénieurs , de techniciens et de dessinateurs projeteurs. Ils ne trouvent pas facilement la main-d’œuvre qualifiée.

Nouvelle discussion