Les droits et les devoirs des expats... et autres français

Je n'ai jamais fait de politique dans ma vie et je n'ai jamais été voter non plus (à part pour les communales) car je ne me sentais pas concerné par les décisions de "l'élite de la nation".
Pourtant j'agis, tapi dans l'ombre pour tirer certaines affaires au clair grâce à mon ordinateur.
En effet j'ai tapé un grand coup sur ma table virtuelle car à l'assemblée nationale on prend des décisions sans nous consulter et..."j'ai trouvé ça trop injuste"comme le dirait un certain Caliméro (hé oui! je connais mes classiques)...
Donc j'ai écris une belle lettre à Madame la Rapporteure, lui disant que les électeurs qui n'ont pas voté ont gagné une fois de plus aux dernières élections et que j'aimerai beaucoup que l'on puisse tenir compte de l'avis également des non-votants qui ne sont pas représentés à l'assemblée nationale.
J'ai donc reçu en retour cette lettre de Mauricio MEJIA
Collaborateur parlementaire de Paula Forteza, députée des français de l’étranger (Amérique latine & Caraïbes)
Si vous cliquez sur le lien vous aurez un rapport de plus de 400 pages concernant les nouvelles dispositions qui devraient être prise à l'assemblée nationale et qui tiendra compte cette fois de l'opinion de tous les français et pas seulement des "mougeons"* qui ont envoyé un délégué à l'assemblée nationale.
*"mougeons": mi-mouton qu'on tond, mi-pigeons qu'on plume.

Bonjour,
Madame Paula Forteza est sensible à votre interpellation sur la création du Droit d’Amendement Citoyen et toute démarche qui permette de rapprocher les citoyens à la prise de décision.
Nous vous invitons à lire le rapport de Madame Forteza pour le groupe de travail « démocratie numérique et nouvelles formes de participation citoyenne » dans le cadre des Réformes de l’Assemblée nationale :
http://www2.assemblee-nationale.fr/stat … cratie.pdf

Le rapport intitulé « DÉMOCRATIE NUMÉRIQUE ET PARTICIPATION :  LAISSER PLACE À L’EXPÉRIMENTATION » propose plusieurs mécanismes pour moderniser les dispositifs d’implication démocratiques et renforcer le pouvoir citoyen. Entre autres, la rapporteure a proposé d’introduire dans la Constitution un droit de pétition, un ordre du jour citoyen et faciliter le mise en œuvre du référendum d’initiative partagée. Le droit d’amendement citoyen a été évoqué à plusieurs reprises lors des auditions et des réunion du groupe de travail, même si il n’a pas été intégré comme une proposition finale du rapport, nous sommes comme vous, sensible à cette proposition.

Nous comptons sur vous pour faire vivre l’engagement citoyen et nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire,

Bien cordialement,

Mauricio MEJIA

Collaborateur parlementaire de Paula Forteza, députée des français de l’étranger (Amérique latine & Caraïbes)

101 Rue de l’Université, 75355 Paris

Bonne fête : c'est aujourd'hui la St Gaston  :)

L'UPR de François Asselineau , propose d'

-Organiser des référendums sur des sujets-clefs qui méritent un large débat national

-trois grands débats nationaux, organisés de façon loyale pour que chaque opinion puisse être exposée et débattue, qui se concluront par trois référendums :- le premier sur la politique énergétique de la France ;

- le deuxième sur la dette publique ;

- le troisième sur l’immigration.

voir  www.upr.fr

Merci pour les souhaits, mais ce n'est pas un nom sur un calendrier qui va m'encourager à faire la fête.  D'ailleurs cette "fête" a déjà changé de date car elle se fêtait le 24 avril auparavant. :lol:
Quant au partis politiques,  je n'en ai cure car ils caressent la plèbe dans le sens du poil. ;)
Même si nous sommes des expats, nous devons obéir a des lois, nous avons des devoirs, mais cela ne nous empêche nullement d'avoir également des droits et parfois les lois exprimées par l'exécutif et votées par le législatif nous gênent un peu aux entournures et il est bon parfois d'avoir le droit de donner son avis.
Ah ! vivement que les ordinateurs prennent le pouvoir car nous savons bien qu'un ordinateur ne se trompe jamais... sauf s'il en reçois l'ordre. ;)

Et oui c'est la perversion démocratique fruit de la crise morale engendrée par l'apostat de l'occident et source de la Crise économique qui nous attend ....Je crains que ceux qui manipuleront les ordinateurs soient pas plus dignes de confiance .

Nouvelle discussion