Close

Un discours qui pourrait s'appliquer à Madagascar... ou pas?

Il faut se rappeler que Madagascar est dans les mêmes conditions que d'autres pays d'Afrique
Ci-dessous des extraits d’un discours qu’un chef d’état africain a prononcé le 30 novembre 2017 !. :

"Arrêtons de nous demander ce que la France peut faire pour nous. La France fait de son mieux pour elle-même d’abord. Il est anormal que, soixante ans après l’indépendance, la moitié du budget en matière d’éducation dépende de la charité des contribuables européens. Il est temps que les Africains, financent eux mêmes leurs dépenses de santé et d’éducation. Il est urgent de rompre avec notre mentalité d’assistés et de mendiants éternels.....
L’émigration des Africains, c’est d’abord notre responsabilité à nous, gouvernants africains......
Ce qui impulse les migrations, c’est l’incapacité à offrir aux jeunes la possibilité de travailler chez eux. Nos jeunes ne vont pas en Europe par plaisir, ils y vont à cause de nos échecs. L’énergie, l’ingéniosité, la résilience dont font preuve ces migrants pour traverser le désert et la Méditerranée doivent être investies ici, en Afrique.......
Mais pour cela il faut de la bonne gouvernance, il faut des dirigeants qui utilisent l’argent public non pas pour eux-mêmes mais pour le Peuple, il faut des dirigeants qui rendent des comptes, il faut des institutions fortes.......
Je me pose souvent la question : Pourquoi, la Corée du Sud, la Malaisie, et Singapour, qui ont acquis leur indépendance en même temps que nous, en 1960, avaient un revenu par tête inférieur au notre, appartiennent-ils aujourd’hui au ’premier’ monde et nous au ’troisième’ ? ......
Je ne vois pas d’autre réponse que celle-ci : C’est notre responsabilité, pas celle des autres !. .....
En réalité quand nous prenons en compte les immenses richesses de notre continent, c’est nous, Africains, qui devrions être en mesure d’aider le Monde !".
Ces paroles, sont de Nana Akufo-Addo (73 ans !) Président du Ghana !

Nouvelle discussion