Close

Recherche cours de yoga

Bonjour à tous,

Je recherche des cours de yoga aux alentours de Bandrélé. Savez-vous svp si quelqu'un propose des cours dans ce coin ? (nom, contact...)

Je suis également prête à aller dans le sud (couchés de soleil ^^). N'hésitez pas à me faire passer l'info !

Merci beaucoup !

Elise

Il y en a au lycée de Sada ... mais de Bandrele c'est un peu loin.... faut être motivée !

yo976 :

Il y en a au lycée de Sada ... mais de Bandrele c'est un peu loin.... faut être motivée !

Environ 22 km. Moi qui suis encore en métropole, je me demande (merci de ne pas y voir d'ironie ou d'agressivité, c'est une vraie question ...) : Est-ce que les km sont plus longs à Mayotte ? (ben oui, je m'interroge parce que je compte me déplacer à vélo le plus souvent possible).

À part du côté de mamoudzou, c'est plutôt des routes type montagne, avec peu de visibilité et de nombreux virages. Sans compter les nombreux trous (cratères parfois)  qui obligent à rouler au pas à certains endroits. On fait du 30 à 50km heure en moyenne. Sans bouchons bien entendu.  Les distances se calculent en temps et non en km et varient en fonction des localités et de l'état du réseau routier. Bandrele/sada, je dirais moins de 40 minutes. Pour le vélo, certains le font mais ça reste dangereux et ça dépend des endroits et de la saison.

Jean-Aalain :
yo976 :

Il y en a au lycée de Sada ... mais de Bandrele c'est un peu loin.... faut être motivée !

Environ 22 km. Moi qui suis encore en métropole, je me demande (merci de ne pas y voir d'ironie ou d'agressivité, c'est une vraie question ...) : Est-ce que les km sont plus longs à Mayotte ? (ben oui, je m'interroge parce que je compte me déplacer à vélo le plus souvent possible).

Hé bien Jean-Alain excellente remarque !! oui les kilomètres sont bien plus "long" ici. pour te donner une idée Combani - Sada 30 min. Combani-Mamoudzou 20 min ( sans embouteillage sinon 1H30) Combani Kani keli 1H. Combani Dzoumogne 20 min Les routes sont sinueuses, en très mauvais état( pas d'accotement stabilisé, des trous énormes). Pas mal de dénivelé pour un cycliste... pour te donner un aperçu, On ne passe pratiquement jamais la 5éme ici... il n'y a que 3 ou 4 lignes droites où c'est possible... attention également au style de conduite. Les 2 roues et notamment les cyclistes ne sont pas trop considérés. j'entends par là que tu te ferra frôler lors des dépassements. Tu verra des véhicules foncer sur ta voie lors qu'ils ont décidé de dépasser comme si tu n'existai pas ... enfin ça dépend de ton trajet ( le nord est plus adapté aux vélo que le sud je trouve. Petite Terre également). Sans compter kashkasi ( la saison des pluies ) de novembre à mai qui peut rendre les trajets très désagréables... Il y a peu de cycliste ici... peut être devrais tu lancer un sujet sur ce thème sur le forum.

yo976 :
Jean-Aalain :
yo976 :

Il y en a au lycée de Sada ... mais de Bandrele c'est un peu loin.... faut être motivée !

Environ 22 km. Moi qui suis encore en métropole, je me demande (merci de ne pas y voir d'ironie ou d'agressivité, c'est une vraie question ...) : Est-ce que les km sont plus longs à Mayotte ? (ben oui, je m'interroge parce que je compte me déplacer à vélo le plus souvent possible).

Hé bien Jean-Alain excellente remarque !! oui les kilomètres sont bien plus "long" ici. pour te donner une idée Combani - Sada 30 min. Combani-Mamoudzou 20 min ( sans embouteillage sinon 1H30) Combani Kani keli 1H. Combani Dzoumogne 20 min Les routes sont sinueuses, en très mauvais état( pas d'accotement stabilisé, des trous énormes). Pas mal de dénivelé pour un cycliste... pour te donner un aperçu, On ne passe pratiquement jamais la 5éme ici... il n'y a que 3 ou 4 lignes droites où c'est possible... attention également au style de conduite. Les 2 roues et notamment les cyclistes ne sont pas trop considérés. j'entends par là que tu te ferra frôler lors des dépassements. Tu verra des véhicules foncer sur ta voie lors qu'ils ont décidé de dépasser comme si tu n'existai pas ... enfin ça dépend de ton trajet ( le nord est plus adapté aux vélo que le sud je trouve. Petite Terre également). Sans compter kashkasi ( la saison des pluies ) de novembre à mai qui peut rendre les trajets très désagréables... Il y a peu de cycliste ici... peut être devrais tu lancer un sujet sur ce thème sur le forum.

Je l'ai fait mais j'ai eu plus de réponses ici ... Je persiste à penser (c'est vérifié statistiquement) que plus il y a d'usagers du vélo moins il y a de risques. D'ailleurs, si j'arrive à venir (c'est une mut', donc tout ne dépend pas de moi...), je compte agir et militer en ce sens. Si des centaines d'écoliers se mettent à circuler sur les routes, les gens feront attention, car ça peut être leurs gamins.
Quant au dénivelé, c'est bon pour le coeur. Nan, sérieusement, si seulement 10% de la population se met au vélo, les ralentissements de 1h30, c'est fini (au moins pour ceux qui sont à vélo).

opale21 :

À part du côté de mamoudzou, c'est plutôt des routes type montagne, avec peu de visibilité et de nombreux virages. Sans compter les nombreux trous (cratères parfois)  qui obligent à rouler au pas à certains endroits. On fait du 30 à 50km heure en moyenne. Sans bouchons bien entendu.  Les distances se calculent en temps et non en km et varient en fonction des localités et de l'état du réseau routier. Bandrele/sada, je dirais moins de 40 minutes. Pour le vélo, certains le font mais ça reste dangereux et ça dépend des endroits et de la saison.

J'habite en campagne. Ma moyenne est de 48 km/h. à vélo, elle est de 20 km/h et je ne subis pas de bouchon quand je suis sur mon biclou. Alors pour les petites distances jusqu'à 10 km, franchement, il vaut mieux être à vélo (si on est seul et sans charge trop importante, par ex, pour aller au taf). Pour la pluie, bon je vais pas la ramener, je ne connais pas les pluies tropicales, mais j'imagine qu'il ne pleut pas H24, donc entre 2 averses, ça doit être possible ?

Je te comprends ... Moi aussi je suis arrivé ici il y a 7 ans, à 27 ans plein de motivation et d'ambition mais on finit par se décourager assez vite....
Tu sais ici il n'y a pratiquement pas de trottoirs en ville, pratiquement pas d'éclairage public... il n'existe qu'un seul feu tricolore et encore c'est pour laisser passer les piétons devant la barge.... on croise des troupeaux de chèvre livrés à eux même dans Mamoudzou même. Tout est à faire du point de vu des infrastructures et même lorsque certaines choses apparaissent elles ne sont pas entretenues... ne serait ce que le revêtement des routes .... et je dirai même le réseau routier en lui même n'est pas suffisant. Il n'existe généralement que 2 accès pour se rendre dans les communes ... par le nord ou par le sud. Lors qu'une route est barrée il te faut quasiment une heure ( en voiture ) pour rentrer chez toi le temps de faire le tours de l'île. En barrant 2 carrefours ( Combani et Tsararno) tu paralyses l’Île entière. ( je connais, j'étais déjà là en 2011 lors de la vie chère)...sans parler du fait qu'il n'existe même pas de transport en commun en dehors du taxi collectif....

Pour les pluies elles sont fréquentes (2/3 par jours) courtes mais torrentielles en pleine saison des pluies et suivies d'inondations... mais il y a la chaleur aussi ... faire du vélo en campagne métropolitaine à 25°C c'est pas comme ici à 31°C .... je peux t'assurer que je préfère un bon 40°C méditerranéen qu'un 29°C ici...( question d'humidité bien sur).
Tu n'as peu être pas non plus pris en compte le fait qu'il fait nuit très tôt toute l'année ici ! ( 18H en moyenne ) Il ne faut pas finir trop tard pour arriver avant la nuit.

Ensuite lorsque tu te rendra compte qu'il te faudra en moyenne 2 vélos par ans ( vol/cambriolage) ta motivation sera attaquée ...

Concernant la généralisation du vélo pour les jeunes, les distances sont trop longues entre 2 villages. Ce serait possible pour Mamoudzou et Petite Terre mais c'est tout.

Mayotte est minuscule c'est vrai mais sache que certains mahorais du sud ne sont jamais allé dans le nord ou inversement dans le sud, ou encore a petite terre.....Des fois on à l'impression d'être à une échelle quasi métropolitaine ici, si tu vois ce que je veux dire.... Pour un jeune, ou un bacoco ( personne agée ) de kani keli aller à mamoudzou c'est quasiment un Perpignant/Paris !! j'exagère un peu bien sûr mais t'as compris l'idée !

Mon discours est bien pessimiste et pourtant sache que j'adore Mayotte, je m'y plais beaucoup... En fait j'équilibre mon discours... quand quelqu’un critique Mayotte j'en suis le défenseur mais j’insiste sur le fait que pour l'apprécier il ne faut pas penser que se sera facile et sans difficulté... car les difficultés sont réelles. Et je ne cherche pas du tout à te décourager mais plutôt à "t'armer" ;) un homme averti en vaut 2 !

N’hésites pas à me tenir au courant pour ta Mut. Il y a de nombreux pièges à éviter lorsqu'on est nouvel arrivant pour pouvoir apprécier Mayotte à sa juste valeur. J'en connais un paquet qui ont été très vite dégoutté.... il suffit de 2/3 mésaventures dès la première année et c'est fini...

Pour revenir au sujet initial il y a des cours de yoga le dimanche matin au relais forestier du mont combani mais il faut faire un peu de piste pour y accéder.

Ha oui mais ça doit être super de faire du Yoga là bas, le cadre s'y prête parfaitement !! si je faisais du Yoga j'irai là bas ;)

Merci bcp yo976 et arwen60 !!! Je vais tester ces cours, ça m'a l'air pas mal du tout  :top:

yo976 :

Je te comprends ... Moi aussi je suis arrivé ici il y a 7 ans, à 27 ans plein de motivation et d'ambition mais on finit par se décourager assez vite....
Tu sais ici il n'y a pratiquement pas de trottoirs en ville, pratiquement pas d'éclairage public... il n'existe qu'un seul feu tricolore et encore c'est pour laisser passer les piétons devant la barge.... on croise des troupeaux de chèvre livrés à eux même dans Mamoudzou même. Tout est à faire du point de vu des infrastructures et même lorsque certaines choses apparaissent elles ne sont pas entretenues... ne serait ce que le revêtement des routes .... et je dirai même le réseau routier en lui même n'est pas suffisant. Il n'existe généralement que 2 accès pour se rendre dans les communes ... par le nord ou par le sud. Lors qu'une route est barrée il te faut quasiment une heure ( en voiture ) pour rentrer chez toi le temps de faire le tours de l'île. En barrant 2 carrefours ( Combani et Tsararno) tu paralyses l’Île entière. ( je connais, j'étais déjà là en 2011 lors de la vie chère)...sans parler du fait qu'il n'existe même pas de transport en commun en dehors du taxi collectif....

Pour les pluies elles sont fréquentes (2/3 par jours) courtes mais torrentielles en pleine saison des pluies et suivies d'inondations... mais il y a la chaleur aussi ... faire du vélo en campagne métropolitaine à 25°C c'est pas comme ici à 31°C .... je peux t'assurer que je préfère un bon 40°C méditerranéen qu'un 29°C ici...( question d'humidité bien sur).
Tu n'as peu être pas non plus pris en compte le fait qu'il fait nuit très tôt toute l'année ici ! ( 18H en moyenne ) Il ne faut pas finir trop tard pour arriver avant la nuit.

Ensuite lorsque tu te rendra compte qu'il te faudra en moyenne 2 vélos par ans ( vol/cambriolage) ta motivation sera attaquée ...

Concernant la généralisation du vélo pour les jeunes, les distances sont trop longues entre 2 villages. Ce serait possible pour Mamoudzou et Petite Terre mais c'est tout.

Mayotte est minuscule c'est vrai mais sache que certains mahorais du sud ne sont jamais allé dans le nord ou inversement dans le sud, ou encore a petite terre.....Des fois on à l'impression d'être à une échelle quasi métropolitaine ici, si tu vois ce que je veux dire.... Pour un jeune, ou un bacoco ( personne agée ) de kani keli aller à mamoudzou c'est quasiment un Perpignant/Paris !! j'exagère un peu bien sûr mais t'as compris l'idée !

Mon discours est bien pessimiste et pourtant sache que j'adore Mayotte, je m'y plais beaucoup... En fait j'équilibre mon discours... quand quelqu’un critique Mayotte j'en suis le défenseur mais j’insiste sur le fait que pour l'apprécier il ne faut pas penser que se sera facile et sans difficulté... car les difficultés sont réelles. Et je ne cherche pas du tout à te décourager mais plutôt à "t'armer" ;) un homme averti en vaut 2 !

N’hésites pas à me tenir au courant pour ta Mut. Il y a de nombreux pièges à éviter lorsqu'on est nouvel arrivant pour pouvoir apprécier Mayotte à sa juste valeur. J'en connais un paquet qui ont été très vite dégoutté.... il suffit de 2/3 mésaventures dès la première année et c'est fini...

Je continue ici, même si ce n'est pas le thème.
"plein de motivation et d'ambition" . Pas d'ambition pour moi. Juste la conviction qu'il faut agir .
"Tu sais ici il n'y a pratiquement pas de trottoirs en ville". D'où le besoin d'agir, créer des asso qui vont faire le relais des usagers de la route : piétons et cyclistes compris.
"Pour les pluies elles sont fréquentes (2/3 par jours) courtes mais torrentielles en pleine saison des pluies et suivies d'inondations... mais il y a la chaleur aussi ... faire du vélo en campagne métropolitaine à 25°C c'est pas comme ici à 31°C .... je peux t'assurer que je préfère un bon 40°C méditerranéen qu'un 29°C ici...( question d'humidité bien sur)." C'est vrai, je ne connais pas et j'espère vraiment m'acclimater. Pour le vélo, on est pas non plus obliger de rouler tout le temps à 25km/h. On peut adapter sa vitesse à la chaleur. Mais on ira toujours plus vite qu'à pied et parfois en voiture si on compte les bouchons. Pour la pluie, si j'ai bien compris, on sèche aussi vite qu'on a été trempé. A la limite, une douche rafraichissante ?
"Tu n'as peu être pas non plus pris en compte le fait qu'il fait nuit très tôt toute l'année ici ! ( 18H en moyenne ) Il ne faut pas finir trop tard pour arriver avant la nuit." J'ai roulé de nuit. C'est marrant et avec un bon éclairage et un équipement adapté (gilet fluo et réfléchissant, catadioptres, écarteurs de danger), on est tout à fait visible.
"Ensuite lorsque tu te rendra compte qu'il te faudra en moyenne 2 vélos par ans ( vol/cambriolage) ta motivation sera attaquée ..." J'espère pas ! Ceci dit, si j'oeuvre pour la promotion du vélo, j'espère que les Mahorais vont acquérir des vélos et que cette marchandise devenant moins rare, elle sera moins objet de convoitise ...
"Concernant la généralisation du vélo pour les jeunes, les distances sont trop longues entre 2 villages. " Justement ! ça devient objet d'émancipation et de liberté ! Et puis franchement, des 7-8km pour aller d'un village à l'autre, c'est pas le lagon à vider à la petite cuillère...
Je ne veux pas faire celui qui a réponse à tout, mais l'automobile est une plaie telle qu'il faut vraiment trouver des solutions. Alors je me motive en essayant d'imaginer des solutions aux pb qui risquent de se poser. ça passera surtout par une prise de conscience et des actions concrètes des autorités et de tous les acteurs de la vie locale ...
En tout cas, merci pour la réponse. Et merci aussi pour la proposition d'aide. Je te contacterai dès que j'obtiens ma mut'.
tchuss

Nouvelle discussion