PESTE

Existe t-il un réel danger avec l'épidémie de peste sur Tana?

Pas plus que de se faire écraser par une voiture à Paris ou d'attraper un cancer du poumon par un grand fumeur.

il n y a plus de subvention a toucher

http://www.linfo.re/ocean-indien/madaga … a-ankazobe
18.01.2018

La fin de l’épidémie de peste a été annoncée en novembre 2017. Mais un cas de peste bubonique a été relevé dans le district d’Ankazobe, partie nord d’Analamanga.

L’information révélée par le journal Midi Madagascar remet en cause la déclaration des autorités selon laquelle la "saison pesteuse est terminée". Une source auprès du ministère de la Santé publique a en effet révélé qu’une personne a contracté la peste bubonique dans le district d’Ankazobe. Il s’agit d’un cuisinier d’une institution religieuse.
Un cas récent

"L’apparition de la peste chez le cuisinier de l’ECAR d’Ankazobe a été observée cette semaine même", a affirmé la même source. Afin d’éviter un effet de psychose connu en août 2017, cette source ministérielle assure que des actions de réponse ont été directement menées par les responsables de la Santé publique sur les lieux. Entre autres, la prise en charge immédiate du pestiféré, des actions de désinfection et de désinsectisation du domaine de l’institution en question. Ces mesures ont été prises en urgence afin de "contenir une éventuelle propagation de la maladie", précise toujours la source.


Les cas de pestes surviennent chaque année entre octobre et avril (saison des pluies). Cette période n'étant pas terminée, il est possible que de nouveaux cas surviennent. Mais il est probable que, cette fois, le gouvernement malgache réagira plus vite que pour l'épidémie d'Aout dernier. 
De plus en raison de l'ampleur de la précédente épidémie (plus de 200 morts sur tout le territoire), l'ensemble de la population est dorénavant informé sur cette maladie.  Et il est donc aussi probable que les personnes infectés iront rapidement consulter ce qui limitera la propagation (et les nouveaux cas pourraient restés des cas isolés).

Si vous consultez les anciennes discussion vous en trouver 2 ou 3 concernant la précédente épidémie. Cela vous permettra de mieux connaitre cette maladie, d'avoir des informations sur les risques de contamination, les précautions à prendre, et une liste de traitements adaptés.....

Merci de cette info.

Entièrement d'accord sur les explications avec peut-être un petit bémol sur le point suivant :

"Et il est donc aussi probable que les personnes infectés iront rapidement consulter ce qui limitera la propagation (et les nouveaux cas pourraient restés des cas isolés)"
La réalité a montré qu'un nombre important de décès (je n'ai plus les chiffres en tête mais on peut les retrouver) provenaient de ce qu'on a appelé DECES COMMUNAUTAIRES , c'est à dire les gens, qui par honte ou peur que leur corps ne soit pas rendu à la famille en cas de décès, sont restés chez eux et ont ainsi favorisé la propagation de l'épidémie.

rick06 :

Merci de cette info.

Entièrement d'accord sur les explications avec peut-être un petit bémol sur le point suivant :

"Et il est donc aussi probable que les personnes infectés iront rapidement consulter ce qui limitera la propagation (et les nouveaux cas pourraient restés des cas isolés)"
La réalité a montré qu'un nombre important de décès (je n'ai plus les chiffres en tête mais on peut les retrouver) provenaient de ce qu'on a appelé DECES COMMUNAUTAIRES , c'est à dire les gens, qui par honte ou peur que leur corps ne soit pas rendu à la famille en cas de décès, sont restés chez eux et ont ainsi favorisé la propagation de l'épidémie.

Bonjour Rick06,
Il ne s'agit que d'un avis et n'étant pas un spécialiste dans ce domaine, et je peux donc me tromper..... ;)

Lors des précédentes discussions sur ce sujet, j'ai préféré éviter de donner mon avis car il était préférable de se limiter aux faits et aux informations fournies par ceux qui connaissaient vraiment ce sujet: Ministère de la santé, OMS, institut pasteur etc (contrairement à certains colporteurs de rumeurs bien connus sur ce forum...) Mais l'épidémie étant "terminée" et les risques étant plus faible, les avis personnels doivent pouvoir s'exprimer.....

Comme je l'ai déjà dit à certains lors d’échanges en MP, à mon avis la principale raison de l'ampleur de l'épidémie de l'été dernier était surtout due à la méconnaissance de cette maladie (ce qui a aussi permis aux rumeurs les plus folles de pouvoir circuler...)

Il est vrai que les épidémies de peste reviennent chaque années, mais par le passé elles survenaient généralement "en brousse" et les habitants des villes étaient rarement concernés (même s'il arrivait qu'il y ait quelques cas en ville). Pour résumer n'étant pas concerné, tout le monde s'en foutait (y compris les membres du gouvernement) et à part le nom, beaucoup n'avaient aucune connaissances sur cette maladie.
L'année dernière la situation était différente car l'épidémie s'est déclaré en ville et a donc rapidement touché toutes les grandes agglomérations. En ville personne n'était vraiment préparé à une telle situation, et se retrouvant directement exposé au virus, beaucoup ont paniqué. Et pour la 1ère fois même les membres du gouvernements et leurs familles se sont trouvés exposés, mais c'est aussi vrai pour beaucoup d'expatriés (avant l’épidémie de l'année dernière beaucoup ignoraient tout de cette maladie à part son existence....)

Suite à cette épidémie, dorénavant, la plupart des gens (du moins dans les agglomérations qui ont été les plus touchées) en savent beaucoup plus sur cette maladie, et savent surtout que l'on peut guérir si l'on se rend rapidement dans un centre de soin. En plus des informations communiquées dans les médias de nombreuses brochures en malgache ont été distribuées aux populations des villes les plus touchés par l'OMS et le ministère de la santé....
C'est pour cela que je pense (mais je peux me tromper) que si une autre épidémie survenait encore à Tana par exemple, l'ampleur serait moins importante..... Mais il est possible que si une épidémie survenait dans une ville de province dans laquelle il n'y a eut aucun cas (ou peu de cas) de peste l'année dernière (Fort Dauphin par exemple)  le nombre de cas de personnes contaminés soit malgré tout important. Mais peu probable, je pense, que l'épidémie s'étende de nouveau aussi rapidement à l'ensemble du territoire.... Mais ce n'est qu'un avis....

Concernant la peur d'être enterré dans une fosse commune, vers la fin de l'épidémie, l'OMS testait un nouveau protocole pour l'inhumation des victimes de la peste compatible avec les coutumes malgaches.... Je ne sais pas en quoi cela consiste mais il est possible que cela implique l'utilisation de sacs ou housses funéraire étanches qui permettraient aux familles d'inhumer les personnes décédés dans les caveaux familiaux....
Si à la place de l'inhumation dans une fosse commune, une solution compatible avec les coutumes malgaches était proposé, je ne vois pas pourquoi les gens auraient encore peur de se rendre à l’hôpital.....

Concernant le déclenchement des épidémies, dont le principal vecteur est le rat (qui à Madagascar a développé une résistance au virus), je pense que si les épidémies surviennent principalement durant la saison des pluies, cela est surtout lié au fait que durant cette saison beaucoup de zones sont inondées et que par conséquence beaucoup de rats des champs se transforment en rats des villes ou du moins ont tendance à se rapprocher des habitations situées généralement en dehors des zones inondables.... (Mais encore une fois, je peux me tromper)

Nouvelle discussion