Chomage en Suisse

Bonjour,

J ai quelques questions concernant le chomage en Suisse.

Je vous explique ma situation : avec ma compagne nous vivons dans le Canton de Vaud elle travaillait a Nyon et moi encore en France a Annecy. Ma femme s est fait licenciee et a retrouve un travail mais a Berne. Pour ma part j ai demissionne de mon travail a Annecy pour pouvoir chercher plus activement du travail en Suisse.
D apres ce que j ai compris je n ai pas le droit a d indemnites chomage de Pole Emploi car je vis deja en Suisse. Mais qu en est il en Suisse dans mon cas ? Dois je m inscrire a l ORP sachant que j ai un permis B de sejour pour personnes non actives ? Vais je avoir droit a des indemnites ?

Je sais pas si quelqu un pourra me renseigner mais je suis preneur d infos.

Merci beaucoup

Vincent

Tout ce que je sais et ai compris c'est que démissionner de son boulot sans avoir de bonne raison est très mal vu en Suisse (que ce soit pour avoir le chômage ou un nouvel emploi).

Pour ce qui est du chômage, je n'en sais pas plus.

Oui je suis d accord mais j ai demissionne de France pour suivre ma conjointe. Je ne peux malheureusement pas travailler en France et vivre vers Berne :-)
Merci quand meme pour votre reponse !

Bonjour,

Je ne suis pas spécialiste de la question mais si vous avez travaillé plus de 12 mois (ou 6, je ne sais plus trop), vous êtes normalement éligible pour toucher le chômage en Suisse, puisque vous y avez cotisé, à priori. Il faut les contacter, remplir des formulaire, aller à leurs convocations, etc.

Ce qui va peut être arriver; c'est que -- comme vous avez démissionné -- vous serez "pénalisé" c'est à dire que le chômage va décider d'une période plus ou moins longue pendant laquelle vous ne serez pas indemnisé. A l'issu de cette période, si vous êtes toujours au chômage et que vous postulez régulièrement, vous devriez être indemnisé.

Dans tous les cas, il faut exposer votre situation clairement et bien dire la vérité. Cela peut "réduire" (mais pas supprimer) la durée pendant laquelle vous êtes pénalisé. A mon avis, les gens du chômage vont vous dire que vous n'étiez pas obligés de déménager si madame travaille à Berne et vous à Annecy; et ils vont donc vous pénaliser; mais je pense qu'on parle au maximum de quelques mois sans indemnités.
A noter qu'en France, il me semble qu'on ne touche rien quoi qu'il arrive quand on démissionne, non ?

L'autre point sur lequel j'ai un doute, c'est de savoir si oui ou non vous avez cotisé au chômage Suisse...

Selon les accords de libre-échange, il faut voir si les cotisations payées en France peuvent être prises en compte. C'est certain que cela a une influence sur ton éligibilité pour toucher les indemnités.

Si tu as droit à des indemnités, le délai de pénalité en Suisse est de 1 mois (petite faute) à 3 mois (faute importante). A cela, il y a un délai-cadre de 10 jours. Donc en gros, pour une petite faute, tu as 1 mois et 10 jours de pénalité.

Le salaire est limité à 70% du salaire précédent (80% si tu as des enfants à charge). Il est compté en jour (indemnités journalières) qui peut, suivant l'âge et les conditions, aller jusqu'à 500 jours, soit 2 ans.

J'ai des amis qui ont démissionné pour rejoindre leur conjoint. c'est considéré comme petite faute, car le motif n'est pas futile. En effet, on peut aussi dire que si tu n'avais pas démissionné, rien n'aurait prouvé que ta chérie aurait accepté la place.

Pour te faire une idée : les frontaliers sur genève (Genève a des accords spéciaux avec la France pour tout plein de domaines) qui sont au chômage ont 6 mois d'indemnités versées par le chômage suisse, ensuite c'est Pôle-emploi qui reprend le dossier. Je ne sais pas ce qu'il en est de ton côté. Il faut se renseigner à l'ORP de ton district.

Nouvelle discussion