Close

Location Airbnb

Bonjour à tous,

Je voulais savoir s'il était possible pour un expatrié sous Occupation Permit de louer un appartement à l'année pour ensuite faire de la prestation saisonnière types Airbnb ou autres avec ce même appartement.
J'ai bien une vague idée de la réponse (négative), mais ne connaissant pas bien les lois locales, je préfère demander.
Merci de vos réponses.

Bonjour je ne connais pas les conditions de l’ occupation permit mais un logement destiné à de la location de vacances doit être enregistré à la tourist authority, ce qui impose des conditions en matière d’ équipements et de sécurité.

Je ne vais pas répondre directement à la question, mais juste remarquer que la location saisonnière de particulier à particulier existait bien avant Airbnb
Ce gros bulldozer marketing a réussi a imposer l'idée qu'ils ont inventé le concept, moyennant quoi ils occupent le devant de la scène (voir le titre de ce post !).
Mais ils font payer leurs services TRES TRES cher ! Et ce au profit d'actionnaires qui résident dans des paradis fiscaux.
Donc, vacanciers de tous les pays, unissons-nous, et passons plutôt par des plate-formes sans commissions, telles que Mediavacances (très bien), Souslestropiques (sympas pour les îles), et à la rigueur Homelidays / Abritel - bien que ces  derniers penchent dangereusement vers un fonctionnement "à commission", il reste encore possible de communiquer en direct entre vacancier et bailleur.
En ce qui me concerne, je suis intéressée par tous témoignages concernant les plate-formes de location de vacances, tant côté locataire que propriétaire.

Karambol "Mais ils font payer leurs services TRES TRES cher ! Et ce au profit d'actionnaires qui résident dans des paradis fiscaux."
A qui font-ils payer leurs services très, très chers ?

GENE78 :

Karambol "Mais ils font payer leurs services TRES TRES cher ! Et ce au profit d'actionnaires qui résident dans des paradis fiscaux."
A qui font-ils payer leurs services très, très chers ?

D'une manière ou d'une autre aux locataires.

karambol :
GENE78 :

Karambol "Mais ils font payer leurs services TRES TRES cher ! Et ce au profit d'actionnaires qui résident dans des paradis fiscaux."
A qui font-ils payer leurs services très, très chers ?

D'une manière ou d'une autre aux locataires.

Je ne vois pas comment. J'ai utilisé leurs services en France et en Angleterre et j'ai été très satisfaite. J'ai rencontré une malaisienne qui a logé dans un Airnbnb à Maurice, elle était également très contente. Tu es propriétaire d'un hôtel ici ?

Non, je ne suis pas propriétaire d'un hôtel.
Tu aurais pu utiliser pour trouver une location les services d'autres plate-formes plus éthiques, et tu aurais été tout aussi satisfaite.
Comme je le disais dans mon premier post, Airbnb n'a pas inventé la location saisonnière.
Cette entreprise est un mastodonte de l'uberisation de la société, qui à mon avis est une impasse.

karambol :

Non, je ne suis pas propriétaire d'un hôtel.
Tu aurais pu utiliser pour trouver une location les services d'autres plate-formes plus éthiques, et tu aurais été tout aussi satisfaite.
Comme je le disais dans mon premier post, Airbnb n'a pas inventé la location saisonnière.
Cette entreprise est un mastodonte de l'uberisation de la société, qui à mon avis est une impasse.

Je me savais pas qu'il existait d'autres plates-formes. Peux-tu me donner des noms en privé ? Merci
Geneviève

bingobirdy :

Bonjour à tous,

Je voulais savoir s'il était possible pour un expatrié sous Occupation Permit de louer un appartement à l'année pour ensuite faire de la prestation saisonnière types Airbnb ou autres avec ce même appartement.
J'ai bien une vague idée de la réponse (négative), mais ne connaissant pas bien les lois locales, je préfère demander.
Merci de vos réponses.

Je pense qu'en premier lieu, il faudra que tu demandes l'accord de ton propriétaire.
Pour rappel, le code civil étant le même quand France et ceci grâce à Napoléon.

GENE78 :
karambol :

Non, je ne suis pas propriétaire d'un hôtel.
Tu aurais pu utiliser pour trouver une location les services d'autres plate-formes plus éthiques, et tu aurais été tout aussi satisfaite.
Comme je le disais dans mon premier post, Airbnb n'a pas inventé la location saisonnière.
Cette entreprise est un mastodonte de l'uberisation de la société, qui à mon avis est une impasse.

Je me savais pas qu'il existait d'autres plates-formes. Peux-tu me donner des noms en privé ? Merci
Geneviève

Je pense pouvoir les citer sans être censurée par le modérateur, c'est de notoriété publique :
- Il y a le groupe HomeAway (Homelidays + Abritel) qui glisse dangereusement vers un fonctionnement Airbnb mais qui laisse encore la possibilité de choisir ou non de payer en ligne. C'est une plate-forme ou les annonces sont payantes pour les propriétaires, donc les frais de traitement sont encore abordables.
- Il y a le site français Mediavacances, qui est très bien fait (toujours annonces payantes, donc des propriétaires qui s'engagent et qui investissent) - où la relation entre propriétaire particulier et locataire est vraiment directe
- Le site Amivac a vraiment un métro de retard au niveau technique et attractivité, mais il propose des locations pas chères
- Le site Souslestropiques est spécialisé dans les îles tropicales, comme son nom l'indique. Il est entre agence et plate-forme de mise en relation propriétaire / locataire - puisqu'il y a deux types d'annonces, celles des biens gérés par Souslestropiques, celles de propriétaires particuliers ou professionnels. Il est simple et convivial.
- PAP s'est mis à la location saisonnière - et est vraiment axé "particuliers à particulier" - l'offre sur Maurice est encore très limitée, mais elle existe
Et si vous recherchez en France, il y a évidemment nos deux labels historiques : Gîtes de France et Clevacances - qui ont chacun leur propre plate-forme, avec possibilité de réservation en ligne en option.
Pour la France et les DOM (La Réunion par exemple), Leboncoin est une bonne ressource aussi. Malheureusement, ils n'acceptent pas les offres étrangères, bien que certaines passent à travers.
Et tous ces sites sont antérieurs à Airbnb et Booking

Pour en revenir à la question initiale, je remercie Nohab et Toukorec pour leurs réponses.
Cela ne m'avance pas beaucoup plus quant à la légalité du système.
La location touristique est elle un secteur réservé aux Mauriciens ?

Désolée d'avoir détourné la conversation

karambol :
GENE78 :
karambol :

Non, je ne suis pas propriétaire d'un hôtel.
Tu aurais pu utiliser pour trouver une location les services d'autres plate-formes plus éthiques, et tu aurais été tout aussi satisfaite.
Comme je le disais dans mon premier post, Airbnb n'a pas inventé la location saisonnière.
Cette entreprise est un mastodonte de l'uberisation de la société, qui à mon avis est une impasse.

Je me savais pas qu'il existait d'autres plates-formes. Peux-tu me donner des noms en privé ? Merci
Geneviève

Je pense pouvoir les citer sans être censurée par le modérateur, c'est de notoriété publique :
- Il y a le groupe HomeAway (Homelidays + Abritel) qui glisse dangereusement vers un fonctionnement Airbnb mais qui laisse encore la possibilité de choisir ou non de payer en ligne. C'est une plate-forme ou les annonces sont payantes pour les propriétaires, donc les frais de traitement sont encore abordables.
- Il y a le site français Mediavacances, qui est très bien fait (toujours annonces payantes, donc des propriétaires qui s'engagent et qui investissent) - où la relation entre propriétaire particulier et locataire est vraiment directe
- Le site Amivac a vraiment un métro de retard au niveau technique et attractivité, mais il propose des locations pas chères
- Le site Souslestropiques est spécialisé dans les îles tropicales, comme son nom l'indique. Il est entre agence et plate-forme de mise en relation propriétaire / locataire - puisqu'il y a deux types d'annonces, celles des biens gérés par Souslestropiques, celles de propriétaires particuliers ou professionnels. Il est simple et convivial.
- PAP s'est mis à la location saisonnière - et est vraiment axé "particuliers à particulier" - l'offre sur Maurice est encore très limitée, mais elle existe
Et si vous recherchez en France, il y a évidemment nos deux labels historiques : Gîtes de France et Clevacances - qui ont chacun leur propre plate-forme, avec possibilité de réservation en ligne en option.
Pour la France et les DOM (La Réunion par exemple), Leboncoin est une bonne ressource aussi. Malheureusement, ils n'acceptent pas les offres étrangères, bien que certaines passent à travers.
Et tous ces sites sont antérieurs à Airbnb et Booking

Merci Karambol, je vais voir ça.

Nouvelle discussion