Elever ses enfants au Panama

Bonjour à toutes et à tous,

L'expatriation est une aventure et d'autant plus avec des enfants ! Quel cadre offre le Panama pour élever ses enfants ?

Quelles sont les différences avec votre pays d'origine ?

Vos enfants se sont-ils adaptés facilement à leur nouvel environnement ?

Quelles sont les activités disponibles et celles que vos enfants préfèrent ?

Recommanderiez-vous le Panama pour une expatriation en famille ? Pourquoi ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Oui, merci de partager vos expériences, toutes uniques et enrichissantes...

Quand on envisage de s'expatrier avec des enfants, et à moins que cela ne soit dans le cadre d'une mutation au sein d'une multinationale, on le fait, en tout cas nous, pour offrir quelque chose de différent, leur ouvrir les yeux sur le monde.
Loin de nous l'idée de faire fortune, mais sérieusement, plus je creuse, plus de doute (post sur les paradis fiscaux notamment....), frais de santé, scolarité etc.....

Ca se complique, alors ?!  :unsure

Véro (voyage prévu en mai....)

Vos enfants, surtout s'ils sont en bas âge, s'intégreront sans problème dans une école panaméenne où ils pourront apprendre l'espagnol et la culture ibéro-américaine. Certes, le niveau est, parait-il, assez médiocre... Mais cela dépend peut-être des écoles et reste de toute façon à vérifier.
Sinon, vous avez bien sûr les écoles françaises, qui ont l'inconvénient d'être hors de prix.
A Coronado, vous avez aussi l'école internationale, qui dispense ses cours en anglais.
Le choix est donc assez vaste, et dépend de votre lieu de séjour, de vos préférences et, last but not least, de vos moyens!

Oui, les enfants ont une capacité d'adaptation qui m'a toujours fascinée  :cool:

L'école....une de mes bêtes noires !!! J'en ai lu des sites, envoyé des mails (sans aucune réponse d'ailleurs, même de l'ambassade !!! Nous avons prévu de nous y rendre si jamais nous venons toujours en mai...). Et lassée de me torturer l'esprit, nous opterons finalement pour le CNED dans un premier temps ( déjà expérimenté).

Mais c'est bien comme toujours le budget qui nous guidera, c'est bien lui qui régit ce monde d'ailleurs  :mad:  L'argent, le pouvoir coûte que coûte.....Enfin.....

Merci Clem
Véro

alvamaorlu :

Oui, merci de partager vos expériences, toutes uniques et enrichissantes...

Quand on envisage de s'expatrier avec des enfants, et à moins que cela ne soit dans le cadre d'une mutation au sein d'une multinationale, on le fait, en tout cas nous, pour offrir quelque chose de différent, leur ouvrir les yeux sur le monde.
Loin de nous l'idée de faire fortune, mais sérieusement, plus je creuse, plus de doute (post sur les paradis fiscaux notamment....), frais de santé, scolarité etc.....

Ca se complique, alors ?!  :unsure

Véro (voyage prévu en mai....)

Bonjour alvamaorlu,
Il est tres important en effet de creuser avant de partir; et ne pas faire comme certains expats qui sont venus au Panama sans réfléchir et sont vite retournés en France, plumés jusqu'aux dents et endettés.
L'éducation au Panama est tres cher, pas franchement une surprise d'un pays a forte tendance américaine.
Alors oui certains vous diront d'inscrire vos enfants dans les écoles publiques panaméennes (Solution 1) "pas cher". L'inconvénient No 1 est que vous etes étrangere au pays, vous ne serez donc pas sur liste prioritaire pour que l'école accepte vos enfants (et les listes d'attente des enfants panaméens sont tres longues, moins c'est cher = plus de monde), . L'inconvénient No 2 est la qualité des cours et le niveau enseigné dans ces écoles publiques, qui est (pour etre honnete avec vous), catastrophique. Toujours pareil, certains vous diront que le niveau est égal aux écoles publiques francaises. Ceci est un pure mensonge. Le niveau d'éducation des écoles d'un pays encore sous-développé n'est surement pas égal au niveau de celui de la France.
La Solution 2 est de placer vos enfants dans des écoles / colleges / universités privées afin que vos enfants puissent bénéficier d'une scolarité dit "haut niveau" et quasi égale a nos écoles en France. L'avantage sera que votre enfant bénéficie d'un niveau d'éducation égal aux autres écoles dans les pays développés. L'inconvénient sera bien évidemment économique, avec des couts de scolarité élevés (il faudra compter 300 a 600$ par mois et par enfant pour les universités privées comme Université Latina, Université Interamericana, University of Florida, Quality Leadership University Panama...). Je vous conseille de visiter les sites web de ces universités pour vous faire une idée.

Nous avons du débourser pour nos deux enfants, pres de 15000$ par an d'université au Panama; pour qu'ils finissent ensuite par aller dans les universités américaines. La Licence se fait en quatre ans et le Master se fait en six ans. (étant donné qu'ils ont moins d'heures de cours par jour que chez nous, vous pouvez inscrire vos enfants pour le matin, l'apres midi ou soit le soir)

Le CNED ou CNAM sont de tres bonnes options.

Michel.

Bonjour Michel

oh non, nous ne ferions jamais ça, si ça ne tenait qu'à nous deux encore, mais là, il y a des enfants derrières.....C'est bien pour cela que je me torture l'esprit depuis des mois  :huh:

Oui, j'en ai lu des posts à ce sujet (sur les écoles), et bien sur, la qualité se paye.....ce que nous refusons, c'est de léser nos enfants, que notre choix ne soit pas un frein pour leur futur et la scolarité est l'une de nos priorités.

C'est une chance pour vos enfants qu'ils aient pu intégrer ce genres d'université...
Le CNED oui c'est parfait......temps qu'elles sont en primaire, car après, c'est beaucoup de travail et il faut pouvoir rester à leurs côtés pour les aider.

Bon, je vais changer de pelle car à force de creuser..... :joking:
Merci Michel
Véro

Bonjour Véro,

Par bien des côtés nous avons la chance de vivre dans un monde "global". Enfin pour ceux d'entre nous nés dans des pays favorisés. Une planète sans limite pratiquement. Certains coins plus désirables sans doute que d'autres  :)

Pour nos enfants de ce point de vue c'est une immense opportunité. La possibilité de découvrir des continents, des régions, des pays défférent et surtout d'être confrontés à la réalité de la diversité des cultures. Un immense enrichissement si il n'y a pas rejet. Sans parler de l'acquisition de plusieurs langues. Des atouts certains pour le futur à coup sûr.

Bien entendu au delà des aspects affectifs (familles, amis, etc..) il y a inévitablement les aspects financiers. Etre "scotché" sur le système du pays d'origine me parait contre-productif sauf si l'objectif est que les enfants retournent vivre et travailler "au pays". En plus c'est inévitablement la voie ouverte à un business qui profite un max de telles situations.

De mon expérience on se fait trop de souci sur le niveau de l'enseignement local versus l'enseignement dans son pays de référence. La Suisse est un peu particulière puisque ce sont les cantons qui ont la compétence sur l'enseignement. En gros 26 systèmes différents. Sans parler des langues. Mais là aussi telle école est bien, telle autre à quelques kilomètres ou dans un autre quartier pas. On déménage et hop les enfants se retrouvent dans une école nulle... ou le contraire. Dans notre pays, dans notre région, dans notre ville. Donc le niveau c'est quoi? comment le définir? comment le juger? et puis ces systèmes et méthodes qui changent sans arrêt? pas en France? aux USA j'ai entendu les mêmes histoires. Certaines écoles publiques lamentables d'autres bonnes... et les écoles privées mieux en général. Mais là aussi des exceptions. Et c'est plus cher.
Je connais pas mal de gens aux USA qui ne veulent pas mettre leurs enfants dans des écoles publiques et font du "homeschooling" (enseignement à la maison) car ils ne peuvent financer des études dans des écoles privées. Avec succès.

Mes enfants sont passés aisément d'un système à l'autre. D'un pays à l'autre. Sans souci (bon éducation toujours en Anglais). Cultures différentes. Systèmes différents. Adaptation immédiate. Résultats constants malgré les ajustements nécessaires. Et moi à chaque fois je me faisais des tonnes de soucis.

Pour revenir sur la France je viens de lancer une recherche sur le classement Pisa et ce qui sort immédiatement c'est: "les élèves français toujours médiocres"
http://www.lefigaro.fr/actualite-france … iocres.php ... le classement Pisa fait beaucoup parler de lui. J'ignore si il est vraiment si pertinent que cela mais cela permet en tout cas de relativiser des valeurs qu'on nous impose. La France dans ce domaine fait encore plus fort comme d'hab  :cheers:

Si votre foyer est stable et que vos filles disposent de tout le soutien affectif et autre dont elles ont besoin pour s'épanouir, je suis certain qu'ouvrir en grand les portes du monde leur sera extraordinairement bénéfique. Que ce soit en les inscrivant dans une bonne école locale ou en les mettant dans une bonne école privée intégrée au pays.

Je suis passé par là. J'ai énormément douté. Je n'ai cessé de comparer au début. Je me suis rendu à l'évidence que l'enseignement dispensé dans leur internat dans un pays du tiers-monde, et dont je doutais de la qualité, n'étais pas moins bon qu'en Suisse. Différent oui. Moins bon non. En revanche les expériences humaines gagnées par ces enfants ont été inestimables. Un capital, une richessse unique qui a déjà changé leur vie de façon remarquable. Sans parler du futur ... citoyen du monde... enfin un peu mieux que les générations précédentes :)

Bonne chance à toute votre famille

Mais que ce message est bon à lire !!!!

Bonjour et merci Erick  :)

Oui c'est une chance pour ceux qui sont nés au bon endroit, pour peu qu'il y en ait un car je me dis que finalement, j'aurais préféré, et de loin, naître parmi ces peuples qui vivent au plus près de la nature, et qui sont à mille lieux de nos pays "civilisés" et ultra connectés......mais bon, ça a du bon aussi dans le sens où l'on peut choisir, tant que possible, où l'on va.....

Quelle meilleure école que celle de la vie, aller à la rencontre d'autres cultures pour nous et surtout nos enfants...

Oui, à se poser trop de questions, on se met des barrières et vous avez entièrement raison sur le fait qu'une petite école locale est tout aussi bien qu'une école internationale au prix exorbitant !
Ce matin en ouvrant la page de ce même site, je suis tombée sur une conversation très intéressante sur "Alors ? Les grèves des lycées français de l'étranger ?" (conversation qui se déroule ces jours-ci).
Cela me conforte encore plus et va complètement dans votre sens !!!

Vous parlez des différences d'une école à l'autre, d'un quartier à l'autre même, oui on connaît cela dans notre ville c'est vrai.....  il y a des différences considérables aussi dans une même école (je ne parle pas du niveau, bien qu'il en découle en fonction de l'enseignant, et on en sait quelque chose....). L'enseignant, surtout en maternelle/primaire a un rôle tellement important, et s'il est......mauvais (voire méchant) les conséquences peuvent (et sont) dramatiques pour l'enfant (c'est du vécu).

Vous avez choisi la meilleure option pour vos enfants, c'est une grande chance pour eux !!!

Ah...ce classement Pisa !!! Merci pour l'article très intéressant. Ils en ont parlé aux infos, on le savait déjà et ça ne s'arrange pas !!! (34ème sur 50 en compréhension de lecture entre autres....).
Mes filles sont en Ce2 et suite aux réformes, le niveau est quasiment le même qu'en Ce1, donc, je complète à la maison......

D'un pays à l'autre oui, les enseignements sont différents, mais c'est bien le changement que l'on cherche, nan ? Et si l'on part, ce n'est pas pour revenir....

Si cela ne tenait qu'à moi, nous partirions au moins un an, traverserions plusieurs pays pour apprécier le monde qui nous entoure, et enseigner différemment à nos enfants.....

Merci encore pour ce message positif  :top:
Bonne continuation à votre famille également
Au plaisir
Véro

Merci :)

Oui vous avez bien entendu raison pour ce qui est de la motivation des enseignants voire même de leur aptitude à enseigner... même dans de bonnes écoles on peut tomber sur des cas...

Pour le fun et peut-être vous encourager à prendre des décisions un peu folles... voici un des nombreux sites de familles qui sont parties sur les routes du monde pour une année ou plus... bon faut aussi avoir les moyens ;-)

http://www.earthtrekkers.com/

Maintenant cette approche est plus vacances que véritablement se baigner dans la culture des pays traversés... car cela demande bien entendu plus de temps... mais génial quand même pour les enfants... les miens se rappellent très précisément de séjours qu'ils ont fait dès leur plus jeune âge. Cela m'a toujours étonné :)

Oui, il y a du bon et du mauvais partout (et au même endroit aussi)  :huh:

Super lien ! Merci (ça donne envie). Décision "folle" ou pas forcément, je n'attends que la date de départ que voudra bien me donner ma tendre moitié  :lol:

Les enfants sont surprenants en effet ! C'est une chance pour vos enfants, des souvenirs uniques qui marque une vie....
Nous n'avons pas voyagé autant avec les 2 dernières qu'avec leurs aînées, c'est peut-être l'accumulation du manque qui se fait ressentir  :lol:

Amitiés de Paris
Véro

Je me suis un peu penché, par intérêt personnel, sur le sujet des écoles au Panama. Internationales vs locales. Comme base de départ j'ai utilisé ce lien de 2013 http://www.panama-offshore-services.com … school.htm (la liste parait encore pas mal actuelle  ;) )

La plupart des écoles mentionnées sinon toutes se trouvent dans la capitale. Il faut aussi noter que si les écoles internationales ont un programme de septembre à juin, les écoles locales (aussi privée) suivent un programme de mars à décembre (il y a peut-être des exceptions?)

Ecoles internationales et coût:
l'écolage typiquement de $10'000 (Boston School) à plus de 19'000 (King's college), sans compter l'inscription
ISP (1'200 étudiant): http://www.isp.edu.pa/Apply (one time capital donation 16'000 per student??)
MET: http://www.themetropolitanschool.com/en/tuition-fees
Balboa Academy: http://www.balboaacademy.org/tuition-and-fees/
Boston School: https://bostonschool.edu.pa/en/tuition-fees/ (one time capital fee 10'000 per student??)

Ecoles locales (écoles privées, la plupart catholiques) n'offrant donc pas de certfification internationales:
les frais ont l'air de typiquement tourner autour de 3'500 ou 4'000 par an
Colegio de La Salle Panama (catholique): http://www.lasalle.edu.pa/index.php/alu … -2018-2019

Il vaut aussi la peine de noter qu'il y a quelques documents que le ministère de l'éducation du Panama parait exiger pour les étudiants étrangers:

Trouvé sur le site ISP: The Ministry of Education of Panama (MEDUCA) requires that all students entering 2nd through 12th grade who transfer from a school abroad go through a validating process. All transcripts issued outside of Panama must be authenticated (apostilled) by the authorities in the country that issued the records, to later be validated through MEDUCA. This procedure is a requirement to officially enroll the student into ISP.

Trouvé sur le site du colegio de Panama: Extranjeros
– Copia de pasaporte y carnet de migración con número de registro único y estatus migratorio.
– Certificado de Nacimiento Apostillado.
– Certificado de Salud.
– 2 Fotos tamaño carnet.
– Créditos autenticados del Ministerio o Secretaría de Educación del país de procedencia.
– Certificación de créditos por parte del Ministerio de Educación de Panamá.

Ici une discussion assez intéressante, en Anglais, sur le choix des écoles à Panama, même si elle date elle aussi de 2013: https://www.internations.org/panama-cit … ons-863018

Et ici, sur le site expat.com en Anglais, une réflexion très récente et plutôt carrée d'une Canadienne qui visiblement passe l'hiver au Panama depuis 5 ans au moins et semble avoir vu pas mal de familles avec enfants pas bien préparées (?) se trouver confrontées à de dures réalités: http://www.expat.com/forum/viewtopic.ph … 77#3987465 (panamachick, 12 December 2017 03:10:32, #3)

Enfin pour la petite histoire, et à titre de comparaison mes enfants, ont fini par faire leur high-school aux USA dans une école privée (protestante) non loin de St Louis et, il y a 4 ans, l'écolage, tout compris, était de $8'500/an/étudiant avec en plus 20% réduction pour le deuxième. Pour ce que j'ai pu en juger le niveau de l'enseignement était vraiment bon (pas parfait... comme partout  ;) )
Aux USA les unis ("colleges") c'est, financièrement, une autre paire de manche avec des coûts supérieurs à 50'000/an par enfant. Pas de soutien financier si ce n'est des rabais suivant les résultats scolaires obtenus durant la high-school (merit scholarship). Bon c'est vrai que ces frais comprennent écolages, hébergement et nourritures... mais pas les assurances, ni les vols, ni... :)

Bon long message  :D ... peut-être utile? en tout cas je trouve le sujet passionnant ... personnellement  :cheers: ... surout comme futur pensionado LOL

Perso je suis content. À 6 ans ma fille parle 3 langues. Le français comme langue maternelle, l'anglais et l'espagnol à l'école. Elle est avance par rapport à la Belgique donc parfait.

Nicolas Bega :

Perso je suis content. À 6 ans ma fille parle 3 langues. Le français comme langue maternelle, l'anglais et l'espagnol à l'école. Elle est avance par rapport à la Belgique donc parfait.

donc votre fille est en première primaire dans une école privée, juste? je suis curieux  ;)

Bonjour,

Nos enfants parlent plusieurs langues, s'imprègnent ou se sont imprégnés d'une culture différente de la leur; ce qui est une très bon point pour la suite de leurs études et de leurx expériences professionnelles. Nos enfants ont et auront une capacité d'intégration meilleure. Mais cela ne fait pas tout pour s'intégrer au monde professionnelle dans l'avenir. Car la vision "long terme" pour nos enfants, c'est le monde professionnel. Les études ne représentent qu'une étape courte dans la vie.

Mais quand est-t-il du niveau de connaissances et des compétences aquises au Panama, celles qui permettront d'acquérir un haut niveau de productivité ?
Quand sera-t-il également de l'intégration de ces écoliers ou étudiants entrants dans un monde professionnel; où les entreprises leur demandent d'être productif sur 40 voir 44h par semaine ? Je pense notamment à tous ces écoliers qui sont allés dans des écoles panaméennes, qui ont reçu 5h de cours par jour maximum sans pression, et que ces mêmes individus plongent maintenant dans le monde du travail américain avec un 40 voir 45 heures hebdomadaire, où ces mêmes entreprises demandent une production maximale et juste.
Quand sera-t-il également si votre enfant souhaite dans son futur intégrer une entreprise en Australie, Canada ou Europe ou autres, et que ces diplômes nationaux panaméens ne sont pas reconnus à l'échelle mondiale... Faudra-t-il qu'il reprenne ces études depuis le départ ?

Michel.

Oui, elle a déjà fini la 1ere primaire.

Bonjour Nicolas,

Pouvez vous me dire dans quelle école est votre fille...
J'aurai une fille du même age quand nous arriverons en octobre, ainsi qu'un fils de 12 ans mais qui est scolarisé dans une classe spéciale (maladie de dys...)
J'ai encore un doute sur le système scolaire a choisir pour ma fille...

Merci de votre réponse

Oxford panama celle de Edison Park.

Merci Nicolas...
J'en ai entendu parlé. Il semblerai en effet que ce soit une très bonne école.

Bonne continuation,

bonjour
habitant vers brisas del golf depuis un peu plus de 2 ans   je peux vous certifier que certaines ecoles locales privees ont des certifications internationales  avec un tres bon niveau d etude .. ce sont des ecoles billingues ou tous les cours se font dans les 2 langues ( essentiellement espagnol  anglais ) .. et le cout de ses ecoles tourne autour de 200 a 250 usd par mois

bonne journee

christian

Nouvelle discussion