Close

expatriés que pensez vous des mauriciens ???...dans l'ensemble ....

bjr   tout le monde , peut etre que cette question est un peu déplacée , mais dans un contexte général comment vous voyez leur vie , leur coutume , leur vie de tout les jours , çà grouille de partout à port louis ou à rose hill , partout çà bouge çà se bouscule , lol,,,  :unsure  ;)  :)  :par:  :cool:  c'est juste histoire de raconté sans racisme ni autres bien sur , restons zeeeennnnnn , moi je fais comme à la réunion je discute avec n'importe qui , sans connaissance de religion ni autres , allez à vous , action .....TOP OU CORRECT COMME ON DIT ICI ...

Bonjour, je tombe par hasard sur cette question.
Je suis "une enfant de l'exil" (film de Alain Gordon-Gentil), c'est-à-dire mauricienne de naissance mais départ pour la France à l'âge de 11 ans et revenue ici il y a 3 ans.
Personnellement je tombe de très haut, je ne m'attendais pas à ce que je vois et j'entends.
Gentillesse d'accord, mais souvent - pas toujours - en attente de quelque chose en échange (de l'argent). Je me souviens tout de même de plusieurs occasions où des inconnus m'ont rendu de grands services sans rien attendre en échange. :top:
Immense et choquante fracture sociale. Terrains de golf et cases en tôle se côtoient à Black River. Suivant qu'on est un homme ou une femme les interactions seront différentes. Parmi les questions que j'ai entendues : vous gagnez combien par mois, vous êtes mariée, vous avez des enfants,  vous êtes seule... quoi vous vivez seule!!! comment vous faites ?
En tant que femme conductrice on me dit souvent de retourner cuire du riz dans ma cuisine.
Les coutumes sont différentes suivant les communautés et quand on n'a pas les codes c'est un peu galère. En plus la religion est très importante mais je ne rentre pas dans ce débat. Ce qui est bien c'est que tout le monde prie pour moi. :)
Ce qui me rend triste c'est non seulement la grande pauvreté mais aussi le niveau d'instruction qui est très bas. Et le niveau d'éducation aussi, ni bonjour, ni merci, pas de contact visuel. On se fait bousculer et tout le monde s'en fout.....etc... bon bref et toi Amical29 qu'est-ce que t'en penses ?

Bonjour

Ce n'est guère mieux ailleurs!! C'est vrai  que les mentalités ont changeaient mais nous sommes quand même loin des attentats!!

Bonjour

Je vais vous dire franchement ce que je pense . Ici à maurice c’est fait pour passer des vacances et non pour vivre . Ça fait 4 mois que nous sommes à maurice , il n’y a rien à faire hormis la plage et la mer . La vie ici est très compliquée et ennuyeuse. Nous on a décidé de repartir en France et de reprendre notre vie .

Bien du courage à ceux et celles qui déclarent que la vie est belle ici et que tout va bien .

Bonjour à tous.
Je suis venu ici à Maurice à 5 reprises , certes pour les vacances et avec la volonté de m’immerger en profondeur afin de découvrir les gens  et les cultures..
je suis surpris de lire de tels avis négatifs .
Personnellement j'ai pour projet de venir y vivre et espère y arriver , ce ne sera pas facile dans ma situation...
Mais j'ai trouvé les gens dans l'ensemble très accueillants , j'ai souvent demandé ma route , mon chemin ; me suis souvent arrête simplement pour discuter dans un contexte improbable , j'en ai toujours été ravi..
Bien sur il y a des gens pauvres , mais comme chez nous , des gens moins sympa , je le crois aussi même si je n'en ai que très peu rencontré.
la vie est ennuyeuse ? Ben comment dire ..? c'est une vie insulaire , à la vitesse locale ...on doit bien en avoir conscience avant de se projeter..

Peut être j'ai une vue trop touristique de Maurice ? j'essayerai des que possible d'y venir deux fois 6 mois pour mieux appréhender la situation...
Mais dans l’attente je ne peux faire qu'un retour très positif de ma découverte mauricienne...

                                                   cordialement pascal

Bonjour,

Alors pour moi c'est tout l'inverse, beaucoup de choses à faire, de programmes entres amis et autres invitations et pas asser de temps pour honorer la plupart de ces plans.

Je pense que cette différence flagrante provient du fait que je suis conjoint de Mauricienne et que du coup nous avions été entouré dès notre installation définitive par la belle famille et les amis déjà sur place.

Avec le temps je me suis aussi créé mon cercle d'amis ce que j'ai trouvé bien plus facile à faire qu'en France, parler pas trop mal créole et vivre simplement avec des exigences qui ne sont pas supérieures à la plupart des Mauriciens à été à mon avantage de ce côté là.

Je suis mauricienne et je suis triste lorsque je lis le journal lorsque je me rends en voiture à Port Louis, Rose-Hill, Quatre Bornes, Curepipe ou même sur les différentes zones côtières.

Qu'avons nous fait de cette merveilleuse oasis de paix, de l’île paille en queue?

Maurice a évolué beaucoup trop vite et souvent pas dans le bon sens.
En voulant se mettre à la page, en voulant faire un copie coller des grandes capitales européenne ou autres, l’île a perdu toute sa beauté et tout son cachet paradisiaque.
Les nombreuses constructions ont fait du petit paradis une île béton. Le communalisme, le racisme et la religion divisent au lieu d'unir. L’agressivité de son peuple a pris place et s'y est bien installé. 
Il est loin le temps de la douceur de vivre et du respect pour chacun.
Salaire trop bas pour les mauriciens. Situation de république bananière.
Certaines mentalités n'ont par contre pas évoluer, la nouvelle génération reçoit une éducation scolaire mauricienne d'un niveau au ras des pâquerettes. le coût de la vie n'est pas des moins chers et la majorité de la population locale a du mal a joindre les deux bouts.
Les fonds marins sont abîmés, plus de poissons, trop péchés et n'importe comment toujours sans respect. Par certaines régions c'est la honte de présenter aux touristes ces lieux car très sales, odeurs immondes, ordures qui flottent sur l'eau (le caudan; les rues des villes) et j'en passe a des meilleurs.......la liste est longue croyez et elle illustre avec beaucoup de tristesse cette dégringolade d'une île que l'on a nommé pendant longtemps l’île paradisiaque maintenant ce terme rêveur a fait place a une autre sorte de rêve dénuer de douceur et de romance ; le paradis fiscal.

L’expérience est différente, selon le contexte, vos attentes particulières, vos goûts et culture, vos revenus, le coin où vous vivez, les relations avec vos voisins...

Tout ce qui a été dit est vrai, tout simplement.

D’un point de vue personnel, je suis heureux de vivre cette différence culturelle, sociale, économique, politique, religieuse...tout est tellement différent...le choc culturel auquel j’ai du faire face m’a rendu plus mature, plus fort.

Si bien qu’aujourd’hui, je ne m’interroge plus sur les façons de vivre ou de faire  a maurice (même si certaines choses m’énervent encore ha ha ha).

Même si je suis tombée de haut, je ne retournerai en France pour rien au monde. Il y a beaucoup à faire à Maurice quand on sait chercher. Je sors beaucoup, je rencontre toutes sortes de gens super intéressants, je me suis fait mon réseau d'amis. Ceux qui s'ennuient c'est qu'ils le veulent bien. Certains ne sont pas fait pour le changement. Même si je m'énerve parfois (souvent) je suis heureuse de vivre "out of the box".

Bonjour a tous,

Je voulais vous faire part de mon expérience a Maurice, je suis née en France mais de nationalité mauricienne part mes parents.

En 2015 jai passer 10 mois a Maurice et suivie des cours d'esthetiques en vus de m'installer définitivement. Je rejoins tous a fait ceux qui disent que le niveau d'etude est tres bas, jai été tellement choquer de voir l'ignorance des filles avec qui jetait en cours! A coté javai l'impression d'etre tellement intelligente et de leurs apprendre pleins de choses alors que cetait des choses de la vie courante, des bases.
Concernent la mentalité comment dire que rien n'a évoluer, ont ai encore au stade ou la femme n'est qu'un objet sexuel et destiné a rester a s'occuper des enfants et de la maison! Mais cette mentalité vient autant des hommes que des femmes, les filles ne pensent qu'a se marier et avoir des enfants, concernent le travail et l'education ce n'est pas dutout leurs priorités. Et a cause de ses pensés que jai beaucoup souffert d'agression verbale lors de mes déplacements dans le capitale, chose qui ne met jamais arriver en France.
La politesse et les arnaques n"en parlons pas, heureusement que je debrouille tres bien en creole du coup sa change tous.

C'est vraiment triste parce que dans le nord tous est different, les mentalités, la propreté des rues, l'amabilité des chauffeurs de bus ou taxis. Il y a vraiment un gros décalage entre rose hill, port louis, curepipe et le nord ou le sud de l'ile. Jen suis arriver a demander a mes amis de m'envoyer des photos des rues pour ne plus déprimer en voyant ses trottoirs poubelles et cassé dans les rues de p-louis.

Concernent les activités, oui il y a que la mer mais quand mm pas mal d'activité nautique, pour les fans de nature ya bcp de montagne et des courses a pied assez régulierement. Niveaux centre commerciaux, cinéma, discothéque et restaurant le choix est la. Donc oui ont peut pas partir en week end a Biarritz ou a Paris mais ont peut tres bien passer un week end dans un des nombreux hotels ou visité les coins de l'ile un peu moins connu.

Mais a part tous les désagrément que jai connu jaime énormement l'ile de mes parents et je suis contente de mes racines, jai  rencontrer des gens super et jaimerai mis installer définitivement malgrés quelques inquiétudes mais bon! 😉

Pour ce qui est d'un échange zen, c'est plutôt râté ;-)!
Beaucoup d'expats arrivent ici, vivent dans leur communauté respectives sans prendre la peine de se mélanger à la culture locale pour mieux la connaitre, mis à part les couples mixtes. Je vis à Cap Malheureux depuis peu et j'en croise tous les jours dans mon quartier, jamais un sourire, un geste amicale. Je me croirais à Paris s'il n'y avait pas le paysage autour... Ici quoiqu'on en dise c'est de coutume. Une conversation inopinée avec un inconnu n'est jamais exceptionnelle. Je comprend que ça puisse en défriser certains qui peuvent y voir une mauvaise intention dedans. On peut réduire une société à son compte en banque, certes.... Oui, quand on arrive d'une société occidentale où l'opulence matérielle est reine, la méfiance est maitre mot, la critique facile... C'est sûre que l'adaptation est difficile voir impossible. On sait que MAURICE a beaucoup changé et pas forcément en bien, je suis le premier à être critique sur l'état de mon pays qui justement court après le mythe de la société moderne éphémère avec des projets de développements à outrance qui dénaturent cette île, en oubliant des aspects essentiels comme l'écologie, les règlementations plus strictes dans beaucoup de secteurs dans l'intérêt commun. Manque d'éducation  et d'envie des politiques criantes à ces niveaux! Il y a de la pauvreté, financière et matérielle, mais il y a aussi une grande richesse culturelle, du vivre ensemble, à ne pas laisser son voisin, ses proches dans l'indifférence, à ne pas juger l'autre sur son apparence, son appartenance. Les gens travaillent quelques fois 7/7 avec 10 jours de congés par an, à peine, pour des salaires de misères. Alors oui, ils ont le droit quelques fois d'être aigris et ne pas avoir le sourire à la demande.
J'ai vécu 35 ans en France, il y a de très bons côtés et j'aime ce pays. On m'a même dit que si je voulais m'intégrer  il fallait que j'en accepte les us et coutumes. C'est drôle non? Donc, si j'arrive ici et que je veux retrouver ma vie de là-bas sans prendre la peine d'aller puiser dans ce qui m'entoure, alors autant rester là-bas. Ici, on les voit arriver à des kilomètres ceux qui ne voient en nous que des euros, mais je dirais qu'ailleurs c'est pareil et quelques fois beaucoup plus sournois.
En définitif, il ne tient qu'à nous et à notre état d'esprit pour vivre ensemble et pas penser comme ce que j'ai pu lire qu'on est à plaindre!

Bonsoir Mikeo,
je suis tous a fais daccord sur le fait que beaucoup de personnes s'expatrie a Maurice mais reste dan leurs coins avec leurs habitude a l'européenne. J'habite aussi a Cap Malheureux du coup je fréquente bcp Grand Baie quand je suis a Maurice et ont peut constaté la quantité d'expatrié qui y vivent. Eux aussi ne sont parfois pas tres aimable et se crois parfois supérieur aux mauriciens. Jai été dans une salle de sport ou beaucoup de francais ou creole blanc vont aussi, bein c'est pas facile d'avoir un bonjour ou un pardon de leurs part car a force de rester entre eux ils ont fini par ne plus voir les mauriciens et nous ignorer. Effectivement ont peut pas avoir une discussion a l'arret de bus avec des inconnus rien que pour parler du temps sans avoir droit a " vous n'etes pas d'ici vous!?", les gens sont discret, méfiant ou alors viennent vous voir par interet. C'est vrai que la vie n'est pas facile pour les mauriciens mais un peu de savoir vivre ne fait de mal a personne et malheureusement c'est un des mauvais souvenir que beaucoup de touriste garde de l'ile. Moi jai eu du mal a trouver ma place, en tant que francaise j'ai été mise de coté par les mauriciens et mise de coté par les européens parce que je suis mauricienne (de part mes parents). Il y a quand meme un choc des cultures.

Je pense qu'un pays quel qu'il soit est une auberge Espagnole où l'on y mange ce que l'on y apporte. Après le relationnel entre les gens dépend de beaucoup de facteurs, dont le facteur chance : où l'on arrive, qui on rencontre etc...Quand à moi ici beaucoup de choses me vont, d'autres moins, il faut faire un bilan perso pour rester ou partir

Bonjour, votre commentaire m'interpelle moi qui a un projet de m'installer à Maurice.
Oui forcement je suis venue plusieurs fois en tant que touriste mais toujours avec un espoir d'y rester . Oui l'expatriation n'est pas une chose facile et doit être très bien préparée mais apparemment çà ne suffirait pas ...
Relativisons tout de même en gardant en tête que rien n'est acquis ... et nulle part  :)

Nouvelle discussion