Close

Travailler en tant que conjointe d'expatrié

Bonjour. Mon conjoint (nous sommes pacsés) va être muté à l'île Maurice en avril 2018 et va avoir un "resident visa".
J'aimerais donc trouver un travail sur l'île.
D'après mes recherches, j'ai l'impression que plusieurs solutions s'offrent à moi :
- soit je vais avec lui et demande un "dependent visa" et je recherche un travail là bas.
- soit je trouve un travail avant de partir pour avoir un "resident visa" également.
Le problème est que je ne parle pas anglais (anglais scolaire) et que j'ai une formation dans le social.
Est-ce que quelqu'un a déjà été dans une situation similaire ?
Pourriez-vous me conseiller ?
Par avance, merci.

Effectivement vous avez les choix mentionné.

Pouvoir parler et écrire en anglais n'est pas primordiale pour décrocher un travail à Maurice. Certes vos opportunités seront restreintes.

Merci pour votre réponse.
Pensez-vous qu'il est possible d'être recrutée car j'ai vu qu'il y avait un salaire minimum (que je trouve relativement haut) pour embaucher un étranger et qu'il fallait avoir une valeur ajoutée.
Est-ce qu'un étranger peut trouver un travail avec un salaire plus bas que le salaire minimum ?

C'est difficile pour moi de me prononcer sur votre cas en particulier sans avoir votre profil ou CV.

Generalement, trouver du travail à Maurice comme expatrié dépend du secteur d'activité, vos compétences et vos expériences professionnelles.

"Est-ce qu'un étranger peut trouver un travail avec un salaire plus bas que le salaire minimum ?": si j'ai bien compris ce que vous voulez dire, la réponse est non. Permettez moi d'élaborer :

Un cadre légal à été mis en place pour embaucher les expatriés en les octroyant des occupation permits ou work permits.
Si dans ce cadre légal on a défini des seuils de salaire à respecter pour avoir ces permis; légalement vous ne pouvez pas faire autrement.

Mais il y a souvent plusieurs angles d'attaque a un probleme. Le permis pour vivre a Maurice à travers un job dans une société qui vous emploie sous occupation permit ou work permit en est un. Il y a d'autres comme investisseur et indépendant. C'est une approche holistique (globale) que je prône.

Je ne pourrai pas vous dire quel est la solution optimale pour vous sans des informations additionnelles.

C'est important que vous avez un plan pour votre projet d'expatriation à l'île Maurice. Il y a dicton en anglais qui est comme suit:
"Failure to plan is planning to fail".

En passant, si vous avez compris ce que je viens de dire en anglais, il n'y a pas la peine de vous inquièter pour vos compétences dans la langue de sa majesté. :-)

Cordialement
Gawesh

PS:
Traduction de "Failure to plan is planning to fail" .... L'échec de la planification équivaut à la planification de l'échec.

Meme si j'adore la langue française (hélas mes compétences ne sont pas au niveau que je le souhaite), ça sonne beaucoup mieux en anglais. :-)

Bonjour,

Attention Gawesh, les options citées ne sont pas toutes valides:

- soit je vais avec lui et demande un "dependent visa" et je recherche un travail là bas.

Vous ne pourrez pas travailler avec un dependent visa, vous pourrez seulement résider. Si vous souhaitez avoir une activité rémunérée, vous devrez passer par un permis de travail délivré par le BOI.

Edit: après relecture du post initial, je pense que ce point est bien compris, c'est une simple question de chronologie. Donc je confirme la confirmation de Gawesh :)

Merci Taps.

En fait, j'avais souligné ce point dans ma premiere ébauche de mon poste. Mais, apres je me suis ravisé en pensant que ce n'etait pas necessaire de souligné ce que vous dites, c'est a dire que vous ne pouvez pas travailler avec un 'dependent visa'. Et j'ai modifié et ce que vous lisez en haut en est la version finale.

Permettez moi de poser deux questions qui est tres pertinent pour laula46 (je ne sais pas si laula46 a pensé a ca):

1) Primo, est-ce que quelqu'un en situation de 'dependent visa' a Maurice, a le droit de chercher du travail sur le territoire Mauricien?

2) Secondo, est-ce qu'un 'dependent visa' peut etre converti en 'occupation permit' une fois que vous eu votre offre de travail? Laula46, ca c'est important de savoir parce que s'il n'est pas convertible, vous allez devoir sortir du territoire mauricien pour faire votre application pour occupation permit pendant que votre conjoint travaillera a Maurice.

A vos claviers messieurs, madames et mademoiselles! :-)

Cordialement

Gawesh

Pour faciliter la recherche d'emploi, il est à votre avantage d'être déjà sur le territoire. Votre statut est alors "Dependant" de votre conjoint.

Si vous décrochez un job, votre employeur s'occupera alors de votre Work Permit. Il vous sera peut-être (à confirmer) demandé de quitter le territoire et de revenir en visa business. Pour cela, il n'est pas nécessaire de retourner dans votre pays d'origine, un petit saut de puce à l'île de la Réunion toute proche règle l'affaire.

Il faut savoir que l'employeur est tenu de vous rémunérer le salaire minimum (Rs 61,000/mois ou Rs 30,000 dans le secteur des Tics) et justifier pourquoi vous et pas un mauricien (la fameuse valeur ajoutée), et c'est là ou cela se corse un peu dépendant de votre domaine de prédilection.

Si vous quittez votre employeur dans le cas où vous en trouvez un, vous perdez le Work Permit. Le même exercice est à refaire si vous décrochez un autre job. En attendant, vous retournez à votre statut de dépendante (c'est votre conjoint qui demande que vous soyez rattaché à son permis de séjour)

Sinon, si vous tenez à travailler et que vous ne trouvez pas un job, il vous reste l'option Self Employed  ou Investor  mais il faudra un apport financier conséquent dont $35,000 pour Self-Employed et $100,000 pour Investor. Cet argent sert à mettre en place et à développer votre activité mais aussi à vivre. A vous de le faire fructifier. Attention, vous avez des chiffres à réaliser, le renouvellement de votre permis en dépendra. Attention aussi pour le self-employed, tous les métiers ou toutes les activités ne vous seront pas ouvertes.

Dans tous les cas, puisque vous êtes pacsés, le droit de séjour vous sera accordé à travers votre compagnon.

En esperant que cela vous aide à y voir plus clair.

Bonne réussite dans cette nouvelle aventure
Anne

Anne Estezie :

Pour faciliter la recherche d'emploi, il est à votre avantage d'être déjà sur le territoire. Votre statut est alors "Dependant" de votre conjoint.

Si vous décrochez un job, votre employeur s'occupera alors de votre Work Permit. Il vous sera peut-être (à confirmer) demandé de quitter le territoire et de revenir en visa business. Pour cela, il n'est pas nécessaire de retourner dans votre pays d'origine, un petit saut de puce à l'île de la Réunion toute proche règle l'affaire.

1. Si c'est un work permit ( à différencier d'un Occupation Permit) délivré par le Ministère du Travail, le candidat étranger ne pourra pas rester sur l'île durant la demande par son employeur potentiel.

Il faut savoir que l'employeur est tenu de vous rémunérer le salaire minimum (Rs 61,000/mois ou Rs 30,000 dans le secteur des Tics) et justifier pourquoi vous et pas un mauricien (la fameuse valeur ajoutée), et c'est là ou cela se corse un peu dépendant de votre domaine de prédilection.
Anne
1. C'est pour un Occupation Permit .
Pour le Work Permit délivré par le Ministère du Travail ET NON par la BOI: le salaire est en dessous des Rs 60K

En plus c'est joli en bleu ! Merci External !  :kiss:

Chombo la !
Une information importante m'échappe peut-être : Quelle est la différence entre le Work Permit délivré par le Ministère du Travail et celui délivré par le BOI ?

BOI ne delivre pas des work permits.

Anne Estezie :

Chombo la !
Une information importante m'échappe peut-être : Quelle est la différence entre le Work Permit délivré par le Ministère du Travail et celui délivré par le BOI ?

Le Work Permit est délivré par le ministère du travail à la demande de l entreprise qui fait les démarches pendant que le futur employé attend la réponse dans son pays d origine

L Occupation Permit est délivré par le BOI à la demande du futur employé avec une lettre de promesse d embauche. Les demarches devant être faites en personne, il vous faut être sur place, ou rémunérer un intermédiaire comme un cabinet de conseil, plus utile quand on est investisseur ou self employed.

Si j ai oublié qqch, Nadeem please help 😊

Amitiés

Valérie

La blonde que je suis a peut etre mal compris la réponse d'External. Dans quel cas le salaire est en dessous de 60k ?

C'est dans le cas des work permits. Par exemple, les emplois dans des usines de textile qui viennent renforcer la main d'œuvre local.

PS: pour les postes en production

Anne Estezie :

La blonde que je suis a peut etre mal compris la réponse d'External. Dans quel cas le salaire est en dessous de 60k ?

Pour les Work Permit il n y a pas de salaire mini étant donné que c est pour pallier à un manque de main d oeuvre locale : En l occurence, les centaines de chinois, bangladeshis, pakistanais ou indiens qui travaillent principalement dans l industrie textile ou le BTP.

Vous m'apprenez quelque chose Gawesh et Valerie !
Les BPOs et autre travail administratif n'entre pas dans ce critere donc; ce serait trop facile !

AH oui, là, j'apprends aussi quelque chose, et je me sens tout embrouillé...

Donc un expatrié Français souhaitant s'installer à Maurice pourrait décider d'être opérateur dans une usine de textile ou un garage de voiture et obtiendrait ainsi un Work Permit...

Mais un expatrié Français embauché comme responsable commercial devrait donc suivre un autre process ?

Comment une entreprise peut elle savoir quel process choisir ? C'est une question de "valeur ajoutée", donc ?

Je suis pas blond, mais Chatain clair, ce qui explique pourquoi...

C est surtout une question de partenariat entre pays et d échanges de services. Ce sont des contrats qui sont conclus pour plusieurs dizaines de travailleurs qui viennent à Maurice pour 3 ans en général et pour des salaires mensuels inferieurs à rs 8000 .
Bien sûr que les ressortissants des pays européens ou autres pays industrialisé ne sont pas concernés par ce système dont les modalités se discutent entre gouvernement.
Une entreprise ne choisit pas entre l un et l autre des process, c est le ministre du travail qui décide par secteur de la part des besoins en main d oeuvre qu il faudra "importer".
On est loin du "Mauritius,c est un plaisir" mais c est le back of the house comme on dit.....

Amitiés

Valérie

Le work permit peut aussi servir un directeur ou haut cadre , s’il gagne moins de Rs 60,000 par mois.

pas seulement la main d'oeuvre ouvrière. Le tout est de savoir comment valoriser et argumenter cette manque de compétence /expérience/savoir faire comme "plus value" ( ou can't operate without) au Ministère du Travail.

Je vais m'asseoir au fond de la classe avec Sévérin. Il nous faudra redoubler je pense :huh:

External :

Le work permit peut aussi servir un directeur ou haut cadre , s’il gagne moins de Rs 60,000 par mois.

pas seulement la main d'oeuvre ouvrière. Le tout est de savoir comment valoriser et argumenter cette manque de compétence /expérience/savoir faire comme "plus value" ( ou can't operate without) au Ministère du Travail.

Oui sauf que quand on a une compétence particulière qui apporte une réelle plus value à une entreprise, l equivalent de 1500 euros de salaire mensuel c est plutôt très light.....

Amitiés

Valérie

valerie64 :
External :

Le work permit peut aussi servir un directeur ou haut cadre , s’il gagne moins de Rs 60,000 par mois.

pas seulement la main d'oeuvre ouvrière. Le tout est de savoir comment valoriser et argumenter cette manque de compétence /expérience/savoir faire comme "plus value" ( ou can't operate without) au Ministère du Travail.

Oui sauf que quand on a une compétence particulière qui apporte une réelle plus value à une entreprise, l equivalent de 1500 euros de salaire mensuel c est plutôt très light.....

Amitiés

Valérie

Eh bien, quelques fois, beggars can't be choosers  ( je m'excuse d'être non politiquement correcte mais je ne trouve pas les mots exacts) et il y a toujours la question de trouver quelqu'un pour faire le travail  ! Il se pourrait qu'il ne soit pas pas Français  mais il ya toujours preneurs.

Bon exemple  EU-28 : les salaires en Hongrie ne sont pas les mêmes qu'en France ou GB et on trouve bien les ressortissants de ces pays en Hongrie et vice-versa!  Et les salaires , eh bien c'est mieux d'être en CDI en Hongrie que d'être en CDD en France ou avoir un "Contrat zéro heure" à Londres.

Anne, puis-je venir m'asseoir a cote de vous? Helas, moi je ne suis pas blond. Je suis chatain et gris (pas completement gris je vous l'assure).

Serieusement, quand on n'est pas sure, demandez aux autorités ou des professionels dans le domaine.
Depenser des milliers d'euros en se fiant aux forumeurs est risquant. Ceci dit, il y a des cas ou c'est clair comme du cristal. 


Cordialement
Gawesh

Merci à tous pour vos conseils. Je vais prendre le temps de bien lire vos réponses. ça n'a pas l'air simple tout ça.
Pour vous répondre Gawesh j'ai un diplôme d'état de Conseillère en Economie Sociale et Familiale. C'est similaire au diplôme d'assistante sociale ou d'éducateur spécialisé.
Je travaille depuis 4 ans comme responsable de secteur dans une agence d'aide à domicile. Je pense que ça va être compliqué de trouver dans mon domaine ...
Très bonne soirée à tous.

Prenez donc place Gawesh à la seule condition d'envoyer des avions en papier sur les premiers de la classe !

En fait, il faut l'avouer, les termes sont trompeurs et portent à confusion mais je comprends que la démarche n'est pas la même.

En clair :

Être embauché et l'obligation salariale à 60k rs = Occupation Permit Professional ?

Si je viens à Maurice pour un emploi d'ouvrier, machiniste etc = Work Permit

Dans quel cas et quel permis s'applique dans le cas d'un directeur/haut cadre a moins de Rs 60,000? Il y a t-il des critères définis pour ça ?

Je suis en statut investisseur et j'ai 12 employés et on ne m'a jamais parlé de Work Permit du Ministere du Travail !

En fait Laura, il y a d'énormes besoins dans les écoles, les crèches, les ONG sociales... le secteur des maisons de retraites a un très bel avenir...mais ces entreprises ou associations ne seront jamais prêtes à embaucher un expatrié au salaire de 60k Roupies...du coup, si vous êtes prête à gagner 8000 roupies, pourriez-vous obtenir un work permit?

Un coup de fil au BOI vous sera bien utile (et nous permettrait en retour d'en apprendre davantage).

On peut être assis au dernier rang, jouer avec des avions en papier et rester attentif, n'est ce pas ? :-)

Gawesh, venez nous rejoindre au fond de la classe ! Plus on est de fous, plus on rit !

Nouvelle discussion