Close

Tourisme virtuel

Aujourd'hui, fête des morts, ma chère et tendre moitié m'a demandé de l'emmener près du village natal de sa mère. Jusque là, rien d'anormal, pourtant en passant devant un bâtiment tout neuf à la sortie de Mahanoro, j'ai jeté un coup d'oeil sur ce que comportait les inscriptions sur le bâtiment.
Et devinez quoi voici en toutes lettres ce qui était inscrit sur la facade en rouge:
REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA
Fitiav.ina-Tanindrazana-Fandrosoana
MINISTERE DU TOURISME
DIRECTION REGIONALE DU TOURISME VIRTUEL MAHANORO

Je me suis donc empressé d'aller demander conseil à Madame Google, celle qui connait tout sur tout et à ma grande surprise, le tourisme virtuel serait donc du tourisme en rêve avec des lunettes qui vous font visiter des endroits féériques et souvent inaccessibles.
Bien entendu comme les touristes étrangers tardent à venir en grand nombre à Madagascar, je suppose que le Ministre du tourisme veut inciter les habitants du district à venir découvrir leur pays par ce biais car bien entendu il vaut mieux rester chez soi plutôt que d'aller attraper la peste ailleurs...

"Bien entendu comme les touristes étrangers tardent à venir en grand nombre à Madagascar, je suppose que le Ministre du tourisme veut inciter les habitants du district à venir découvrir leur pays par ce biais car bien entendu il vaut mieux rester chez soi plutôt que d'aller attraper la peste ailleurs..."

:lol:   :lol:   :lol:   :lol:

Si seulement ce n'était que question de peste... (je ne minimise pas ici ce dossier, mais j'ai seulement pas envie de m'y apesantir, donc je vais passer à aut'chose...) - Mais avec leur projet de refonte du calendrier scolaire, les grandes vacances vont à terme tomber durant la saison des pluies, et là, ben, il sera plus question de se rendre visite les uns les autres d'une province à l'autre, vu l'état du réseau routier... à moins d'avoir les moyens de prendre la voie des airs !!  :(   :(  Alors oui, autant familiariser tout de suite la population avec le 'voyage virtuel'...  :unsure

En fait, il y a donc une régie d'électricité qui devient de jour en jour plus virtuelle, les routes et les pistes seront bientôt virtuelles elles aussi et est-ce vraiment vertuel que de se lancer dans le virtuel? En fait je me demande si la révolution virtuelle ne va pas nous mener droit dans un mur immatériel... :lol:

tit.ravinala :

"Bien entendu comme les touristes étrangers tardent à venir en grand nombre à Madagascar, je suppose que le Ministre du tourisme veut inciter les habitants du district à venir découvrir leur pays par ce biais car bien entendu il vaut mieux rester chez soi plutôt que d'aller attraper la peste ailleurs..."

:lol:   :lol:   :lol:   :lol:

Si seulement ce n'était que question de peste... (je ne minimise pas ici ce dossier, mais j'ai seulement pas envie de m'y apesantir, donc je vais passer à aut'chose...) - Mais avec leur projet de refonte du calendrier scolaire, les grandes vacances vont à terme tomber durant la saison des pluies, et là, ben, il sera plus question de se rendre visite les uns les autres d'une province à l'autre, vu l'état du réseau routier... à moins d'avoir les moyens de prendre la voie des airs !!  :(   :(  Alors oui, autant familiariser tout de suite la population avec le 'voyage virtuel'...  :unsure

Ils vont coller aux vacances scolaires réunionnaises ?
Evidemment, la saison sèche  facilite les trajets... mais de grandes vacances par temps de grosses pluies, de grosses chaleurs ou de risques cycloniques çà a du sens peut être !!!
Moi j'en ai pas encore entendu parler... ceci dit je ne serai bientôt plus concernée par le dossier "vacances scolaires" !

madagaston :

En fait, il y a donc une régie d'électricité qui devient de jour en jour plus virtuelle, les routes et les pistes seront bientôt virtuelles elles aussi et est-ce vraiment vertuel que de se lancer dans le virtuel? En fait je me demande si la révolution virtuelle ne va pas nous mener droit dans un mur immatériel... :lol:

M'enfin Madagaston, Madagascar nous offre la chance unique de passer du 19ème siècle au 22 ème d'un coup d'un seul !!! ;)  :lol:
Ahhh Magic Madagascar !!! :heart:

Dixit Lys:
Madagascar nous offre la chance unique de passer du 19ème siècle au 22 ème d'un coup d'un seul !!!

En fait c'est peut-être le cas à Diego ou encore dans d'autres grandes villes mais en ce qui concerne la brousse profonde, je peux assurer pour avoir vu de mes yeux vu que c'est plutôt à partir de l'âge de la pierre que certains insulaires vont être projetés dans une existence sur la toile immatérielle du net, avec pour seule vue une ère de désenchantement et de solitude. car je vois tous les jours des jeunes les yeux fixés sur leur "Iphone" ou autre gadget de la pomme qui les prend pour des poires mais sans chaussures aux pieds.

Jusqu'où ira le "paraître" comme la poudre aux yeux envers "l'extérieur" qui est de moins en moins dupe, d'où .......?

madagaston :

Et devinez quoi voici en toutes lettres ce qui était inscrit sur la facade en rouge:
REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA
Fitiav.ina-Tanindrazana-Fandrosoana
MINISTERE DU TOURISME
DIRECTION REGIONALE DU TOURISME VIRTUEL MAHANORO

Bonjour Gaston,
Si vous en avez l'occasion il serait intéressant de demander au personnel de la Direction Régionale du Tourisme Virtuel, quelle est pour eux la signification de cette expression. Il est possible que leur  définition du tourisme virtuel soit très différente de la notre.....
Et il est possible que le mot "virtuel" soit simplement en rapport avec l'utilisation d'internet (sites web d'informations, site de demandes de visas en ligne (site qui devait être mis en place en début d'année, mais....).....

serge45 :

l'extérieur" qui est de moins en moins dupe, d'où .......?

Les rumeurs, les sous-entendus, et les interprétations sont dorénavant à éviter sur ce forum.....Tous les posts dans ce sens seront, à l'avenir, automatiquement supprimés....

Questionnement de Loïc:
Si vous en avez l'occasion il serait intéressant de demander au personnel de la Direction Régionale du Tourisme Virtuel, quelle est pour eux la signification de cette expression. Il est possible que leur  définition du tourisme virtuel soit très différente de la notre.....
Et il est possible que le mot "virtuel" soit simplement en rapport avec l'utilisation d'internet (sites web d'informations, site de demandes de visas en ligne (site qui devait être mis en place en début d'année, mais....).....


En fait pour répondre à votre question et pour clarifier ce qualificatif qui a première vue parait un peu suréaliste, vous pensez bien que j'ai essayé d'avoir un peu plus d'information sur ce "virtuel". Malheureusement l'inauguration de ce bâtiment n'a pas encore eu lieu et pour l'instant toutes les issues du bâtiment sont closes.
Mais je peux vous assurer que dès l'ouverture officielle, je prendrai toutes les infos qui pourront justifier le mot virtuel.
J'ai également des photos du bâtiment, malheureusement je ne peux pas les joindre comme je le fais d'habitude pour les messages envoyés de mon FAI (Fournisseur d'Accès Internet).
En fait, en cherchant sur le Net j'ai trouvé une réponse qui pourrait justifier ce tourisme virtuel.
En effet, le ministre du tourisme a fait des efforts pour attirer nombre de touristes à Madagascar cette année, malheureusement la peste et autres mauvaises infos qui circulent sur le Net ou ailleurs ont apparemment réduit considérablement ces efforts. Donc il fallait bien trouver un autre moyen pour justifier un budget attribué au tourisme et de ce fait le mot "virtuel", s'il peut parraître un peu irréaliste ou encore faire sourire, se veut être une attraction qui je pense attirera de nombreux d'jeun's (ou même des vieux croulants de mon espèce) qui ont une soif intarrissable de tout ce qui concerne les nouveautés qu'on appelle les NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication). Elles ouvrent des horizons nouveau dans tous les secteurs et également dans le tourisme.
Wait and see...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Technolog … munication

madagaston :

J'ai également des photos du bâtiment, malheureusement je ne peux pas les joindre comme je le fais d'habitude pour les messages envoyés de mon FAI (Fournisseur d'Accès Internet).

En ce qui me concerne, vous n'avez pas besoin de joindre des photos, je vous crois sur parole, (contrairement aux informations fournies par Ser...tains) ;)

Il semblerait que les autres directions régionales  du tourisme aient conservé leurs anciennes appellations (Idem pour le Ministère du Tourisme). Pourquoi cette nouvelle appellation pour Mahanoro? Il serait intéressant d'obtenir une réponse (qui sera peut-être surprenante) ;)

En ce qui concerne le virtuel, l'ORTANA (Office régional du Tourisme) et quelques Hôtels à Nosy Be propose déjà des "visites virtuelles" sur leurs sites internet. Mais en fait il ne s'agit que de vue à 360°.....

madagaston :

.........tout ce qui concerne les nouveautés qu'on appelle les NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication). Elles ouvrent des horizons nouveau dans tous les secteurs et également dans le tourisme.

http://veilletourisme.ca/2017/05/29/la- … -tourisme/
La réalité virtuelle se déploie dans le tourisme

Le potentiel de la réalité virtuelle pour l’industrie du tourisme dépasse les aspects de l’inspiration et de la promotion. Elle se révèle utile pour la clientèle afin d’acheter, de se divertir ou encore de s’instruire.

Un outil d’engagement puissant

Selon Wilson Tang de FreemanXP, agence spécialisée dans l’expérience des marques, la réalité virtuelle est une plateforme de storytelling plus efficace que les vidéos, car elle suscite un fort engagement de la part de l’utilisateur. En effet son niveau d’engagement et de connexion envers la marque augmente à la minute où le casque est allumé, car il se sent réellement transporté dans le lieu présenté

Selon un sondage de Greenlight Insight, firme d’intelligence d’affaires, 74 % des consommateurs américains souhaitent utiliser la réalité virtuelle pour des contenus liés au voyage et à l’aventure, soit le principal secteur d’intérêt. Plus de la moitié des répondants affirment qu’il est plus probable qu’ils achètent un article d’une marque qui utilise la réalité virtuelle.

Réalité virtuelle versus 360°

[b]Il est important de faire la distinction entre l’environnement immersif de la réalité virtuelle et celui des vidéos à 360°. [/b]Le premier permet à l’usager d’interagir et lui offre une liberté d’action, que ce soit dans ses déplacements ou dans le scénario. Il peut éventuellement manipuler des objets ou encore parler à des personnages. Dans une vidéo à 360°, le visiteur est un observateur. Il se déplace sur des trajectoires imposées et contrôle seulement son angle de vue. Les exemples suivants proviennent de ces deux types de technologie, mais ont en commun la nécessité de porter un casque, et sortent du cadre marketing.

La réalité virtuelle lors de la planification et de la réservation

Amadeus planche sur un projet de réalité virtuelle par l’entremise de sa filiale, Navitaire. Celle-ci conçoit actuellement un système de recherche et de réservation de voyages en ligne via un casque de réalité virtuelle. Les clients visualiseront les destinations sur un globe terrestre, pourront effectuer des recherches, réserver leur hôtel, parcourir les couloirs d’un avion pour choisir leur siège et entrer dans les voitures de location.

Au même moment, Expedia a lancé un prototype de service de réalité virtuelle. Équipé d’un casque de la marque HTC et de ses manettes, l’utilisateur peut explorer les chambres d’hôtels et les balcons.

Une tendance à surveiller

La réalité virtuelle représentera un marché de 182 milliards de dollars américains en 2025

Les progrès de la réalité virtuelle ne cessent de croître. Elle est par exemple de plus en plus utilisée dans les milieux de travail pour l’évaluation et le développement des compétences des employés. Certains imaginent déjà la tenue de réunions virtuelles dans des lieux exotiques où chacun pourrait interagir à sa guise. Selon une étude réalisée par Goldman Sachs Research, la réalité virtuelle représentera un marché de 182 milliards de dollars américains en 2025. Les investissements qu’elle nécessite ont toutefois un effet dissuasif pour les entreprises. Mais celles-ci doivent se tenir au courant des avancées pour réfléchir dès à présent aux possibilités d’intégration, afin d’être prêtes pour le jour où cette technologie sera plus accessible.

En ce qui concerne les réalités virtuelles ou immatérielles, cela me rappelle une anecdote que j'ai vécu il y a bien longtemps maintenant sur mon lieu de travail. C'était dans une usine de fabrication de Plexiglas qui s'appelait Altuglas car c'était une unité de production  qui fait partie de l'usine chimique de Carling-Saint Avold qui s'appelle actuellement Total Pétrochemicals, après être passé par différents autres noms (c'est une usine type Seveso 2 risques hauts).
Donc je travaillait dans une des miriades filiales de ENGIE (non pas celle des Rollings stones mais celle de Gaz de France).
On installait des systèmes de contrôle et de régulation dans cette usine et j'y ai travaillé pendant trente ans.
Donc pour en revenir à mon anecdote, un jour mon patron m'appelle dans son bureau et me dit:" J'ai un problème". En fait il a eu tellement de problèmes que j'aurai pu ouvrir ma boîte à problèmes et je serai aujourd'hui multimillionnaire (et pas en Ariary).
Toujours est-il qu'il m'a exposé son problème qui consistait à sécuriser le personnel qui travaillait à proximité d'une bande transporteuse.
Il m'a dit:" Il faudrait que tu construises un mur immatériel le long de cette bande transporteuse afin de mettre en sécurité les personnes qui travaillent à proximité".
Je lui ai répondu que je n'étais pas un maçon mais que je me débrouillerai.
Ce travail consistait simplement à placer un émetteur au début de la ligne et à chaque angle un miroir qui déviait ce mur immatériel jusqu'à la fin de la bande ou le récepteur recevait le signal continu sur une hauteur de deux mètres. Si un objet de plus de 3 cm traversait ce mur immatériel, la bande transporteuse s'arrêtait automatiquement.
Ayant mené à bien ma mission, je n'ai eu d'autre que mon salaire à la fin du mois comme d'habitude (heureusement encore que celui-ci n'était pas virtuel).

Eh oui, le monde devient virtuel.
Comme les malgaches qui peinent à se nourrir.
Comme les victimes d'attentats  et de guerres qui ne se réveillent pas d'un mauvais rêve.
Comme moi qui me réveille dans l'avion me ramenant de Mada vers l'occident virtuellement développé après  un séjour paradisiaque non virtuel.
Bon, virtuel, ça rime avec vertu et elle..

Allons Jean Pierre..; Y aurait-il une pointe de nostalgie en se souvenant des merveilleux moment passé dans l'eden le plus pauvre au monde alors que tu niches au Luxembourg sensé être un paradis non virtuel mais fiscal? ;)

Nostalgie certaine et incapacité temporaire de revenir à Mada.

jpmadalu :

Nostalgie certaine et incapacité temporaire de revenir à Mada.

Allez Jpmadalu... courage...

Pour en revenir à la "Nostalgie certaine et incapacité temporaire de revenir à Mada." de Jean Pierre,

On ne peut pas vivre dans un paradis fiscal comme le Luxembourg et en même temps être dans un Eden comme Madagascar pour les retraités à moins de s'appeler Jean Luc et qu'en mélanchant les genres, on se dédouble virtuellement. :lol:

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Madagascar.

Déménagement à Madagascar

Conseils pour préparer votre déménagement à Madagascar

Assurance voyage Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Madagascar